Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. Musique, cinéma, théâtre, arts plastiques, cuisine, littérature, voyages, tourisme, histoire, humour etc...

Articles avec #bande dessinee catégorie

LINO VENTURA / BD / CINEMA / GLENAT

Publié le 8 Janvier 2021 par ANDRE dans BANDE DESSINEE, CINEMA, CULTURE, LOISIRS

commentaires

Patrick Dewaere / BD / CINEMA

Publié le 8 Janvier 2021 par ANDRE dans ACTUALITES, BANDE DESSINEE, CINEMA, CULTURE, LOISIRS

commentaires

FRANCOIS TRUFFAUT / CINEASTE DE LA NOUVELLE VAGUE / BD GLENAT

Publié le 4 Janvier 2021 par ANDRE dans BANDE DESSINEE, CULTURE, CINEMA, LOISIRS, SOUVENIR

François Truffaut
 

L’homme qui aimait les films.

Paris, 31 janvier 1981, 6e cérémonie des César. François Truffaut rafle la quasi-totalité des trophées de la soirée pour son chef-d’œuvre Le Dernier métro. Comme un symbole, le film qui se déroule pendant l’Occupation renvoie à cette période tourmentée pendant laquelle le jeune Truffaut s’est justement pris de passion pour le cinéma, passion qui le fera progressivement entrer dans ce monde... Protégé d’Henri Langlois puis secrétaire particulier d’André Bazin, il entre en effet dès le début des années 1950 comme critique aux Cahiers du cinéma où ses textes pamphlétaires font grand bruit. C’est ici, aux côtés de Claude Chabrol, Jacques Rivette, Jacques Demy, Éric Rohmer et Jean-Luc Godard, qu’il lancera la Nouvelle Vague, ce genre cinématographique français par excellence qui continue de faire rêver les cinéastes du monde entier.

Après Lino Ventura, Sergio Leone et Alfred Hitchcock, la collection « 9 ½ » se consacre un autre monstre du cinéma français et international, l’un des seuls à avoir à ce point concilié succès critique et public durant toute sa carrière. L’histoire d’un homme qui aimait le cinéma... et les femmes.

Grand vainqueur des Césars en 1981, François Truffaut se replonge dans son passé qui l'a inspiré pour ses films, où les femmes sont fortes et séduisantes. Une biographie 9ème art intéressante sur l'un des maîtres français du 7ème art.

 
©Glénat édition 2020
L'histoire :

Paris, Palais des Congrès, 1981. François Truffaut est récompensé par le César du meilleur réalisateur pour Le dernier métro, après avoir obtenu ceux de la musique, de la photo, des décors, du scénario, du son, du montage. Les César du meilleur acteur (Gérard Depardieu), meilleure actrice (Catherine Deneuve) et du meilleur film viennent clôturer cette véritable razzia, laissant des miettes aux autres nommés. 10 statuettes au total, un record ! C'est une rafle, pas étonnant pour un film sur l'occupation allemande. François Truffaut fête son triomphe au Fouquet's comme cela est le cas à la fin de chaque cérémonie des Césars. Quelques heures plus tard, en sortant du célèbre restaurant, le réalisateur demande à son taxi de passer devant la Tour Eiffel. Il se souvient... Février 1941, enfant, quand il était allé voir Paradis perdu d'Abel Gance avec sa tante Yvonne, dans un Paris occupé par l'armée allemande. Le film fini, le jeune François pleure, touché par l'histoire du long-métrage et ne peut s'empêcher, en rentrant chez lui, de prendre un livre...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Aux côtés d'Alain Resnais, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Agnès Varda et Louis malle entre autres, François Truffaut figure parmi les plus grands réalisateurs de la Nouvelle-Vague, un mouvement qui a révolutionné le 9ème art en France et dans le Monde. Ses films (Les 400 coups, Jules et Jim, La Nuit américaine, La mariée était en noir, Fahrenheit 451, L'homme qui aimait les femmes, Le dernier Métro, La Femme d'à côté...) ont marqué les esprits des cinéphiles. Il est aussi l'auteur d'un livre magnifique Truffaut/Hitchcock, véritable bible des étudiants de cinéma. Noël Simsolo conte la vie d'un homme qui a commencé sa carrière comme critique aux Cahiers du Cinéma avant de basculer de l'autre côté de la caméra. Marqué par les femmes, il n'a pas manqué de les porter sur grand écran, dont « les jambes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tout sens, lui donnant son équilibre et son harmonie ». La biographie peut sembler par moment, difficile à suivre, tant les flashbacks sont incessants. Les dessins de Marek en ligne claire ajoute une dimension élégante à cette biographie, agrémentant ses planches de scènes d'anthologie des films de Truffaut dans un format cinémascope. Une fois la dernière page lue, on ne peut qu'avoir envie de se laisser emporter par une rétrospective des œuvres de cet homme qui aimait vraiment les femmes...

commentaires

Les enquêtes du commissaire Raffini / BANDE DESSINEE

Publié le 23 Novembre 2020 par ANDRE dans ARTSPLASTIQUES, BANDE DESSINEE, CULTURE, LOISIRS, LIVRES

 Les enquêtes du commissaire Raffini / BANDE DESSINEE

Les Enquêtes du commissaire Raffini - La série

Les enquêtes du commissaire Raffini
Les enquêtes du commissaire Raffini, la série polar en BD
 
commentaires

LA BD EROTIQUE / BANDE DESSINEE POUR ADULTES

Publié le 21 Novembre 2020 par ANDRE dans BANDE DESSINEE, ARTSPLASTIQUES, CULTURE, LOISIRS

LA BD EROTIQUE / BANDE DESSINEE POUR ADULTES
commentaires

BeKa et Munuera, une team unique au service des Tuniques bleues!

Publié le 24 Septembre 2020 par ANDRE dans ACTUALITES, BANDE DESSINEE, CULTURE, LECTURE, LIVRES

BeKa et Munuera, une team unique au service des Tuniques bleues!

Alors que Lambil travaille au tome 64 des Tuniques bleues (qui sera le dernier scénarisé par Cauvin), le journal Spirou vous propose de déjà découvrir le tome 65, avec pour auteurs Jose Luis Munuera et le duo BeKa.
Chaaaargeeeeez ! C'est une exclusivité !

 

BeKa et Munuera, une team unique au service des Tuniques bleues!
BeKa et Munuera, une team unique au service des Tuniques !

Publié le 18/09/2020

Dans Spirou vous avez découvert "L'envoyé spécial", le tome 65 des Tuniques bleues, et vous voulez en savoir encore plus sur cet album réalisé par Munuera et le duo BeKa ? Ça se passe juste en dessous !

Image
BeKa et Munuera, une team unique au service des Tuniques !
Body

Jose Luis, parmi les "marques de fabrique" de Lambil, il y a le dessin des chevaux... A-t-il été simple de t'y atteler ?

Munuera : Dessiner le cheval et son cavalier, avec ce que ça implique de variétés de mouvements, est un pur plaisir. La représentation des chevaux fait partie des codes les plus notables de la BD humoristique franco-belge. Un cheval "franco-belge" n'a rien à voir avec un cheval de comics ou de mangas ! C'est Morris qui a jeté les bases de cette représentation (ce n'est pas moi qui le dit, mais Uderzo !). Peyo, Mazel ou encore Sandron, puis Salvérius et Lambil, ont prolongé la tradition.
 
Quelles sont les particularités des chevaux "made in Lambil" ?

Munuera : Le cheval, chez Lambil, a un long cou, un visage tendre, un grand poitrail, des pattes fines et une élégante banane sur la tête en guise de crinière. Je l'ai beaucoup analysé, en y ajoutant de subtiles variations à la Munu... Mais je voudrais tellement être capable de donner à mes chevaux toute la grâce de ceux de Maître Lambil !
 
A-t-il été simple, pour les scénaristes, de se mettre dans la peau de Cauvin ?

BeKa : Les Tuniques bleues sont devenus un "buddy movie", c'est-à-dire une histoire basée sur un duo de personnages aux caractères opposés, mais contraints de coopérer. Dans les BD de l'époque, les héros étaient plutôt complémentaires, comme Spirou et Fantasio ! Le buddy movie étant un genre que nous n'avions jamais abordé, il y avait une mise en difficulté intéressante. Munuera et nous voulions bien sûr rester dans l'esprit de la série, mais sans pour autant chercher à singer Cauvin. C'est cette articulation qui a été difficile à trouver. Nous avons relu pas mal de vieux Tuniques bleues sans toutefois nous y référer systématiquement lors de l'écriture. Nous voulions rester sur un ressenti plutôt qu'une structure précise, qui restera la marque de Cauvin.
 
Quels sont vos Tuniques bleues préférés ?

Munuera : J'ai découvert Les Tuniques bleues dans la version espagnole du journal Spirou,  Spirou Ardilla (ce qui veut dire "Spirou-écureuil"), ils n'avaient pas cherché loin ! Il y avait également quelques albums souples publiés en Espagne, à l'époque. Mon premier souvenir c'est "Du nord au sud" et "Les déserteurs". Mais mes préférés, ce sont "Rumberley" et "La prison de Robertsonville".
 
BeKa (Bertrand) : Les Tuniques bleues est une série que j'ai beaucoup lu, enfant. Elle m'emportait dans un univers dans lequel il était possible de s'imaginer vivre des aventures aux côtés des deux héros. On pouvait "jouer" à être Blutch et Chesterfield... Un album préféré ? Peut-être "Black Face", autant pour l'histoire de Cauvin que pour les dessins de Lambil !

Les Tuniques bleues, tome 65, "L'envoyé spécial" - disponible en librairie le 30 octobre.

BeKa et Munuera, une team unique au service des Tuniques bleues!
BeKa et Munuera, une team unique au service des Tuniques bleues!
commentaires

Vittorio Giardino / BANDE DESSINEE / AUTEUR ITALIEN

Publié le 23 Septembre 2020 par ANDRE dans BANDE DESSINEE, ARTS PLASTIQUES, CULTURE, LOISIRS

Vittorio Giardino / BANDE DESSINEE / AUTEUR ITALIEN

Vittorio Giardino entreprend tout d'abord une carrière d'ingénieur en électronique, avant de se diriger en 1978 (à l'âge de 31 ans) vers la bande dessinée et l'illustration. Cumulant les fonctions de scénariste et d'illustrateur, il crée dès 1979 le détective Sam Pezzo, puis à partir de 1982 c'est au tour de Max Fridman de voir le jour avec lequel il obtient la première renommée internationale. Il imagine une version coquine de Little Nemo de Winsor Mc Cay avec Little Ego, une jeune femme transportée dans ses rêves érotiques. Ses différentes séries (Sam Pezzo, Max Fridman et Little Ego) sont éditées en France par éditions Glénat. Il est également à l'origine de courts récits (basés sur le mensonge, la tromperie et l'érotisme) qui sont publiés à partir de 1986 dans diverses revues comme L'Unita, Glamour International, Je Bouquine, ... En 1991 sorte un recueil de ces histoires dans "Vacances Fatales" chez éditions Casterman, suivi par "Voyages de rêve" en 2003. En 1993 il commence la série sur Jonas Fink. Cette série se déroule dans l'ex-Tchécoslovaquie à une époque où le régime communiste régit une vie quotidienne pour le moins difficile. Avec Jonas Fink il reçoit l'Alph-Art au salon d'Angoulême ('95) et l'Harvey Awards au San Diego Comic Con ('98). Deux albums sont déjà édités chez éditions Casterman. Après avoir retrouvé Je Bouquine en 1996 pour une adaptation d'une nouvelle de Dino Buzzati : "Veston ensorcelé", il crée en 1998 un soap-opera "Eva Miranda" (publiée en album en 2005 chez éditions Casterman). En 1999 et 2002 paraissent chez éditions Glénat "No Pasaran" et "Rio de Sangre", évoquant l'implication de Max Fridman dans la guerre civile espagnole. En 2001, les éditions Mosquito publient un ouvrage sur le travail d'illustrateur de Giardino avec "Luxe, calme et volupté". Giardino a réussi à s'imposer comme l'un des auteurs majeurs en Italie grâce à ses qualités de conteur et son style qui s'inspire de la ligne claire.

 
cover cover
ed. L'Isola Trovata
1981
ed. L'Isola Trovata
1982
cover cover
ed. L'Isola Trovata
1982
ed. L'Isola Trovata
1985
cover cover
ed. Milano Libri
1986
ed. Glamour Int.
1986
cover cover
ed. Comic Art
1989
ed. Grifo
1989
cover cover
ed. Comic Art
1990
ed. Glamour Int.
1990
cover cover
ed. Grifo
1991
ed. Lizard
1997
cover cover
ed. Lizard
1998
ed. Lizard
1999
cover cover
ed. Lizard
1999
ed. Lizard
1999
cover cover
ed. Lizard
1999
ed. Lizard
2000
cover cover
ed. Lizard
2000
ed. Lizard
2001
cover cover
ed. Lizard
2002
ed. Lizard
2003
cover cover
La Repubblica
2003
ed. Lizard
2004
cover cover
ed. Di
2005
ed. Lizard
2005
cover cover
ed. Di
2006
L'espresso
2006
cover cover
L'espresso
2006
L'espresso
2006
cover cover
L'espresso
2006
ed. Lizard
2006
cover cover
ed. Di
2007
ed. Di
2007
cover cover
ed. Lizard
2008
ed. Di
2009
cover cover
ed. Mondatori
2009
ed. Rizzoli
2009
cover cover
ed. Di
2010
ed. Rizzoli
2011
cover cover
ed. ECM
2011
Corriere della sera
2013
cover cover
ed. Di
2016
ed. Rizzoli
2016
cover cover
Corriere dello sport
2016
ed. Rizzoli
2018
cover cover
ed. Alessandro
2018
ed. Rizzoli
2019
cover  
ed. Di
Vittorio Giardino / BANDE DESSINEE / AUTEUR ITALIEN
Vittorio Giardino / BANDE DESSINEE / AUTEUR ITALIEN
Vittorio Giardino / BANDE DESSINEE / AUTEUR ITALIEN
Vittorio Giardino / BANDE DESSINEE / AUTEUR ITALIEN
Vittorio Giardino / BANDE DESSINEE / AUTEUR ITALIEN
Vittorio Giardino / BANDE DESSINEE / AUTEUR ITALIEN
Vittorio Giardino / BANDE DESSINEE / AUTEUR ITALIEN
Vittorio Giardino / BANDE DESSINEE / AUTEUR ITALIEN
Vittorio Giardino / BANDE DESSINEE / AUTEUR ITALIEN
Vittorio Giardino / BANDE DESSINEE / AUTEUR ITALIEN
cover cover
ed. Glénat
1981
ed. Glénat
1981
cover cover
ed. Glénat
1982
ed. Glénat
1982
cover cover
ed. Glénat
1983
ed. Glénat
1986
cover cover
ed. Glénat
1987
ed. Glénat
1987
cover cover
ed. Glénat
1987
ed. Glénat
1989
cover cover
ed. Casterman
1991
ed. Glénat
1992
cover cover
ed. Casterman
1994
ed. Glénat
1994
cover cover
ed. Casterman
1997
ed. Casterman
1997
cover cover
ed. Glénat
1999
ed. Glénat
1999
cover cover
ed. Glénat
1999
ed. Glénat
1999
cover cover
ed. Glénat
1999
ed. Mosquito
2001
cover cover
ed. Glénat
2002
ed. BD Must
2002
cover cover
ed. Glénat
2002
ed. Casterman
2003
cover cover
ed. Casterman
2005
ed. Glénat
2008
cover cover
ed. Glénat
2011
ed. Casterman
2018
Donna
email
commentaires

ROUGE COMME LA NEIGE / BANDE DESSINEE / CHRISTIAN DE METTER

Publié le 23 Septembre 2020 par ANDRE dans BANDE DESSINEE, ARTS PLASTIQUES, ACTUALITES, CULTURE

ROUGE COMME LA NEIGE / BANDE DESSINEE / CHRISTIAN DE METTER

États-Unis, 1896. Dans une petite ville du Colorado, on s’apprête à juger un homme soupçonné d’enlèvements d’enfants, Buck MacFly. Mais le procès tourne court. Une femme venue en ville assister au jugement avec son fils adolescent Sean, la veuve MacKinley, fait évader MacFly, persuadée qu’il possède des informations sur sa fille Abby dont elle est sans nouvelles depuis sa disparition soudaine il y a six ans. Cette mère éplorée se pense suffisamment forte pour contraindre ensuite son prisonnier à la conduire jusqu’à Abby – où qu’elle se trouve. Mais ce n’est pas si simple. Tandis que le shérif alcoolique Cassidy organise la traque pour retrouver les fuyards, MacFly, de plus en plus cynique et inquiétant au fil de l’échappée dans la montagne et le blizzard, révèle à Sean et à sa mère qu’il connaissait bien leur père et époux George MacKinley, mort quelques années auparavant à la bataille de Wounded Knee. Pièges, faux-semblants, coups de théâtre : rien ni personne, dans cette histoire âpre et violente, ne semble finalement conforme à ce qu’il semblait être…

ROUGE COMME LA NEIGE / BANDE DESSINEE / CHRISTIAN DE METTER
LE MEDAILLON QUI REDONNE ESPOIR A UNE MERE...

LE MEDAILLON QUI REDONNE ESPOIR A UNE MERE...

TRES BON SCENARIO ET SUPERBE AMBIANCE
TRES BON SCENARIO ET SUPERBE AMBIANCE

TRES BON SCENARIO ET SUPERBE AMBIANCE

DEDICACE REALISEE A LA GALERNE AU HAVRE

DEDICACE REALISEE A LA GALERNE AU HAVRE

commentaires

FRANCOIS SCHUITEN / BANDE DESSINEE / ILLUSTRATEUR / AU HAVRE LE 7 DECEMBRE

Publié le 23 Septembre 2020 par ANDRE dans ARTS PLASTIQUES, BANDE DESSINEE, CULTURE

Revoir Paris - La nuit des constellations
Avec Benoît Peeters , François Schuiten
Le , La Galerne
 

 

Dans ce récit d’anticipation, Peeters et Schuiten livrent une réflexion pertinente sur le rôle et l’évolution de la ville, magnifiée par des planches en couleur directe particulièrement évocatrices.
La rencontre avec Benoît Peeters et François Schuiten débutera exceptionnellement à 16h30 et sera suivie de signatures.

 

auteur_photoschuiten.jpg

 

      François Schuiten est né à Bruxelles le 26 avril 1956 dans une famille d'architectes. Il n'a que 16 ans lorsque ses planches sont publiées pour la première fois : "Mutation", une histoire courte entièrement dessinée au bic, paraît dans l'édition belge de Pilote. À l'atelier bande dessinée de l'Institut Saint-Luc, il rencontre Claude Renard avec qui il réalisera deux albums: Aux médianes de Cymbiola et Le Rail, regroupés sous le titre Métamorphoses paru chez Casterman. Avec son frère Luc, il élabore au fil des ans le cycle des "Terres creuses" dans Métal Hurlant. Trois albums sont parus à ce jour : carapaces.jpg

Carapaces, Zara et Nogegon, bientôt réédités chez Casterman.

 

Depuis 1982, il travaille avec son ami d'enfance Benoît Peeters à la série "Les Cités obscures", publiant successivement Les murailles de Samaris,francois-schuiten-la-fievre-durbicande-1984.jpg La fièvre d'Urbicande,l-archiviste.jpg L'Archiviste, La Tour,la-route-d-armilia.jpg La route d'Armilia, Brüsel, l'Echo des Cités,l-enfant-penchee.jpg L'Enfant penchée, Le Guide des Cités, L’ombre d’un homme et La Frontière invisible ainsi que The Book of Schuiten et Les Portes du Possible (tous aux éditions Casterman). Ces albums ont été traduits dans une dizaine de langues et ont obtenu de nombreuses récompenses. François Schuiten a également dessiné d'innombrables affiches, illustrations, sérigraphies et lithographies. Il a réalisé une dizaine de timbres pour la poste belge. Il a collaboré à la conception graphique de plusieurs films, dont Taxandria de Raoul Servais, et est coauteur d'une série en animation de synthèse, Les Quarxs de Maurice Benayoun. Avec Benoît Peeters, il est le co-scénariste de deux documentaires-fiction : Le Dossier B et L'Affaire Desombres. Parallèlement, il a scénographié l’opéra de Rossini, La Cenerentola, présenté à La Monnaie à Bruxelles ainsi qu’à l’Opéra de Lyon. Il a réalisé de très nombreuses scénographies, dont la Ville imaginaire (Cités-Ciné Montréal), Le Musée des Ombres (présenté successivement) à Angoulême, Sierre, Bruxelles et à Paris) ainsi que le Pavillon du Grand-Duché de Luxembourg à l'Exposition Universelle de Séville. Il est également le responsable de deux stations de métro : Porte de Hal à Bruxelles, et Arts et Métiers à Paris. Il fut le concepteur du gigantesque Pavillon des Utopies (A planet of visions) qui a accueilli cinq millions de visiteurs à l’Exposition Universelle d’Hanovre en l'an 2000, ainsi que du pavillon belge à l'Exposition de Aïchi 2005. Il a aussi réalisé la scénographie de l’exposition-spectacle Le Transsibérien, présentée à Bruxelles au Musée du Cinquantenaire dans le cadre d’Europalia Russie. Avec Benoît Peeters, il s'est occupé à Bruxelles de la restauration et de l'aménagement scénographique de la Maison Autrique, premier édifice Art Nouveau du grand architecte Victor Horta. François Schuiten a obtenu en janvier 2002 le grand Prix d’Angoulême, la plus haute distinction européenne du domaine. Actuellement, il travaille à la conception graphique de plusieurs films dont le prochain de Jaco Vandormael « Mr Nobody » pour 2009, et au scénario, avec Benoît Sokal, d’un film en animation de synthèse, « Aquarica » qu’ils réaliseront ensemble. Il travaille aussi sur l’univers d’un spectacle itinérant de chevaux autour des performances de Mario Luraschi.

schuiten-la-bibliotheque.jpg

 

Scénariste

 

Dessinateur

 

Coloriste

 

Autres collaborations

 

Documents, Monographies, Biographies

 

commentaires

FILLES SEXY / GIBRAT / BANDE DESSINEE

Publié le 23 Septembre 2020 par ANDRE dans ARTS PLASTIQUES, BANDE DESSINEE, CULTURE

Gibrat003

 

 

FILLES-SEXY-DE-GIBRAT FILLES-SEXY-DE-GIBRAT suivez ce lien pour voir toutes les filles sexy imaginées par Jean-Pierre Gibrat

 

Perros GUirec avil 2011 261

 

 

exgibr   cecile11

 

Ce dessinateur de génie nous a dit en conférence de presse que les femmes pouvaient être belles autrement, mais pour le moment, il n'a pas encore trouvé la façon de les dessiner. Mais on ne lui en veut pas, on se contente de ses jolies brunes aux yeux clairs qui illuminent tous ses albums.

Gibrat008

 

Gibrat018  Gibrat017-copie-1

 

Gibrat012-copie-1  mariejeanne

 

Gibrat017

 

gibrat-bouteillesigne

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>