Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes.

Publié le par ANDRE
Publié dans : #CUISINE

gluttony

Le réveillon approche, et pour vous mettre en appétit:

 

Noël 24 dec 2011 024

Boulettes de fromage

REVEILLON 2004 (16)

Toasts variés

 

 

Cuisine dec 2010 006Foies gras

 

 

escargots

Escargots

 

 

 

Noël 24 dec 2011 036

Côte de porc et sa choucroute, avec quenelle de légumes

 

 

Noël 24 dec 2011 017Cuisson du porc

 

 

 

 

 

Noël 24 dec 2011 016Cuisson du choux

 

 

Noël 24 dec 2011 032

Coquilles St Jacques aux poireaux et oeufs de saumon

 

 

Reveillon 31 décembre 2009 048Foie aux champignons

 

 

 

mars 07 le 10 (30)

 

 

risotto champignonsRisotto aux champignons

 

 

vonas 001

Crêpes vonassiennes


 

Bonnes fêtes à tous

Voir les commentaires

Publié le par ANDRE
Publié dans : #CINEMA

un_singe_en_hiver03.jpg

 

 

singe603.jpgTrès belle chanson d'Indochine, ci-dessous

 


Tous les clips Indochine

 

(Comedie dramatique) Un singe en hiver 1962
 | 1h39 |
France 11 May 1962
Realisation Henri VERNEUIL
(Assistants Claude Pinoteau, Maurice Kaminsky, Costa-Gavras)
Musique Michel MAGNE

Avec Jean Gabin (Albert Quentin), Jean-Paul Belmondo (Gabriel Fouquet), Suzanne Flon (Suzanne), Paul Frankeur (Esnault), Noël Roquevert (Landru), Gabrielle Dorziat (Victoria), Marcelle Arnold (l'infirmière), Hella Petri (Georgina), André Dalibert (Maurice), Hélène Dieudonné (Joséphine), Anne-Marie Coffinet (Simone), Sylviane Margollé (Marie)

En juin 1944, Albert Quentin, ancien fusilier-marin en Indochine, tient, avec sa femme Suzanne, l’hôtel Stella dans le village de Tigreville, sur la côte normande. Il se laisse souvent aller à trop boire, ce qui le porte à la nostalgie de ses séjours en Chine. Lors d’un bombardement, il promet à Suzanne de ne plus boire si l’hôtel échappe à la destruction ; promesse tenue. Quinze ans plus tard, débarque Gabriel Fouquet, publicitaire. Il boit pour effacer l’échec de sa vie sentimentale, « voyager » en Espagne et rêver de tauromachie. Il vient voir sa fille Marie qui vit dans un pensionnat de Tigreville. Les deux hommes, qui n’ont pas « le vin petit ni la cuite mesquine », vont connaître deux jours d’évasion grâce à l’ivresse, l’un en Espagne et l’autre en Chine ; l’apothéose étant un feu d’artifice « dantesque » sur la plage. Puis chacun retournera à sa vie d’avant.
Singe03OK.jpg

Ce film d'Henri Verneuil peut être considéré comme un grand classique du cinéma Français.

Il a été tourné en Normandie, dans la petite commune de Villerville, située entre Honfleur et Trouville.

Le village est resté marqué par le tournage de ce film qui nous offre la rencontre de deux monstres sacrés,

Gabin et Belmondo.

 

 

UN-SINGE-EN-HIVER.PNG

 

        

SINGE.jpegLa rencontre forte de deux hommes ancrés dans le souvenir de leurs passions


VILLERVILLE.jpg
Villerville

Voir les commentaires

Publié le par ANDRE
Publié dans : #CINEMA

Je vous ai déjà parlé de cette superbe série Américaine.

Depuis 2010, Barbie propose les héros de ce feuilleton.

Vivement que la saison 8 soit tournée...

 

 

mad-men-group-dolls-crop.jpg

Ci-dessous, présentation de la saison 4 pour vous mettre en appétit.

 

Voir les commentaires

Publié le par ANDRE
Publié dans : #ECRIT PERSONNEL

Mon cher Papa Noël,

Je sais bien qu’en politique, il ne faut surtout pas croire en toi, pourtant je veux te remercier d’avoir su concentrer autant de talents à la tête de la maison France.

Depuis près de cinq ans, tu as transformé notre vie, et il fait bon vivre à la chaleur de notre foyer fiscal. Dommage que tu n’aies pas eu assez de boucliers à distribuer à tout le monde, mais les meilleurs en ont reçu, et c’est bien là l’essentiel.

Je travaille bien à l’école, même s’il y a de moins en moins d’enseignants…Pour me cultiver j’ai cherché à acheter le livre préféré d’un de tes ministres, « Zadig et Voltaire », mais je ne l’ai pas trouvé. Je dois être trop candide.

Mon papa allait partir à la retraite, mais grace à toi, il va pouvoir continuer à travailler, sauf que dans son entreprise ils ne veulent plus le voir parce qu'il coûte trop cher.

Je suis inquiet pour la santé des Français, Ambroise Croizat doit se retourner dans sa tombe. Je sais bien que tu n’as pas le temps de faire du social, surtout avec tous ces étrangers qui viennent nous enlever le pain de la bouche. Et puis, ce n’est quand même pas de ta faute si le chômage augmente sans cesse…il y a la crise !

Et puis tous ces grévistes ! Heureusement que tonton Claude peut envoyer ses policiers pour les remplacer dans les aéroports. Bon, ça nuit un peu au climat de sécurité dans le pays, mais là aussi, les statistiques augmentent. Les agressions se développent gentiment, ton Karcher doit être en panne.

J’ai l’impression que plus tu nettoies et plus il y a de gens qui veulent s’enrôler dans la Marine.

Si je pouvais formuler un seul vœu pour l’année prochaine, je souhaiterais que tu demandes à tonton Claude d’organiser un grand charter avec tous tes ministres au mois de mai prochain.

Ce n’est pas que je veuille vous envoyer sur les roses, mais cela me ferait vraiment plaisir, et je pourrais remettre un peu d’espoir dans ma bibliothèque.

Tu vas dire que « L’enfer, c’est les autres », mais entre « Le diable et le bon dieu » finalement, j’ai envie d’essayer l’autre…

Merci pour tout, et bon voyage.

Bien le bonjour d’André

rose-copie-1.jpg

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog