Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

François Clément Sommier, dit Henry SOMM
Rouen 1844 - Paris 1907

Henri Somm

Dessinateur, caricaturiste, et aquarelliste français.

Après avoir étudié à l'école municipale de dessin de Rouen, il s'installe à Paris dans les années 1860. En 1879 et 1889, il participe aux expositions des Impressionnistes chez Durand-Ruel à Paris. Il collabore avec la presse :

 

Le Chat Noir, La Charge, La Cravache, La Chronique parisienne, High Life, Frou-Frou et Le Rire.

 

Voici quelques dessins dont certains seraient encore d'actualité aujourd'hui:

somm sarko

-Tous les citoyens souverains que je connais, Nicolas lui-même,

m'ont toujours dit la même chose:

"Nous adorons la République...ailleurs que chez nous!"

 

somm10

-Lui...décoré! On le disait si avare!...

 

somm2

-On peut parler de ça sans rougir, une association culturelle

n'est pas une association fondée sur...ce que tu crois...

 

somm3

-Il dit que la création du monde est l'oeuvre d'un syndicat!

 

somm6

-Inscrivez: Nadine de Terrac.

-Duchesse?...Marquise?...Comtesse?...

-Qu'est-ce que vous me conseillez?

 

somm11

-J'ai bien envie de ne pas déclarer mon piano...

-Pas la peine, les voisins s'en chargeront.

 

Qu'en pensez-vous?  Cela reste assez contemporain, non? 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - HUMOUR

LES NUITS AMERICAINES

Il s'agit d'une des trouvailles du festival! Quoi de plus agréable que de passer sa nuit au cinéma, du 22 heures jusqu'à  l'aube, et de pouvoir revoir ou voir d'excellents films. ..

 

PORTRAITS NUITS «DE FEMMES»


The women (Femmes) de George Cukor (1939)
Avec Norma Shearer, Joan Crawford, Joan Fontaine
Une femme sur le point de divorcer rencontre à Reno plusieurs femmes venues pour la même raison.
 


Rebecca De Alfred Hitchcock (1940)
Avec Joan Fontaine, Laurence Olivier, Judith Anderson
 Une Américaine épouse un riche veuf anglais qui l’installe dans sa demeure où flotte le souvenir de sa
première épouse.


Laura de Otto Preminger (1944)
Gene Tierney Avec, Clifton Webb, Dana Andrews
Un policier enquête sur le meurtre d'une jeune femme mannequin qui fut façonnée par un esthète.
 


ALL ABOUT EVE  (Eve) de Joseph L. Mankiewicz (1950)
Avec Bette Davis, Anne Baxter, George Sanders
 Une jeune comédienne reçoit le prix de la meilleure actrice de théâtre de l’année. L'entourage de
cette dernière se souvient de son ascension.


Sunset Boulevard (Boulevard du crépuscule) de Billy Wilder (1950)
Avec Gloria Swanson, William Holden, Erich Von Stroheim
 Une vedette du cinéma muet sur le déclin se voyant toujours comme reine d’Hollywood vit avec un
scénariste raté pris au piège dans sa villa décrépite.

 

Sabrina de Billy Wilder (1954)
Avec Audrey Hepburn, Humphrey Bogart, William Holden
 Fille d’un chauffeur, Sabrina est secrètement amoureuse du fils du riche patron de son père, un play-boy
qui ne sait même pas qu’elle existe.


SEVEN WOMEN (Frontière chinoise) de John Ford (1966)
Avec Anne Bancroft, Sue Lyon, Mildred Dunnock
Dañs une Chine ravagée par la guerre, Les Six Femmes d'une mission installée à la Frontière sinomongole
  voient leur vie bouleversée par L'arrivée d'une doctoresse.
 


Erin Brockovich (Erin Brockovich, Seule Contre Tous) de Steven Soderbergh (2000)
Avec Julia Roberts, Albert Finney, Aaron Eckhart
Une secrétaire au caractère bien trempé met la main sur des documents compromettants liés à une
affaire de déchets toxiques.


FAR FROM HEAVEN (Loin du paradis) de Todd Haynes (2002)
Avec Julianne Moore, Dennis Quaid, Dennis Haysbert
Dans l’Amérique des années 50, une mère au foyer exemplaire dont le mariage bat de l’aile se lie
d’amitié avec son jardinier noir et provoque ainsi un scandale.
 


Kill Bill Volume 1 - de Quentin Tarantino (2003)
Avec Uma Thurman, Lucy Liu, David Carradine
Une femme laissée pour morte lors de son mariage se réveille après un coma de quatre ans. Celle-ci
n’a plus qu’un seul but : se venger de ses assassins et tuer leur chef Bill.

 

 

NUIT Annette Bening

annette Bening


VALMONT de Milos Forman (1989)
Avec Annette Bening, Colin Firth, Meg Tilly
Pour se venger de son amant qui s'apprête à épouser la jeune Cécile de Volanges, la Marquise de
Merteuil demande au Vicomte de Valmont de séduire cette dernière.


BUGSY de Barry Levinson  (1991)
Avec Annette Bening, Warren Beatty, Harvey Keitel
La fulgurante ascension et la chute de Ben "Bugsy" Siegel, gangster de New York Qui créa la ville de
Las Vegas.
 


THE AMERICAN PRESIDENT (Le président et Miss Wade) de Rob Reiner (1995)
Avec Annette Bening, Michael Douglas, Martin Sheen
Le président des Etats-Unis tombe sous le charme d'une avocate engagée par une organisation
  écologique pourdéfendre ses interêts à la Maison Blanche.
 


American Beauty de Sam Mendes (1999)
Avec Annette Bening, Kevin Spacey, Mena Suvari
Un père de famille en pleine crise de la quarantaine va décider du jour au lendemain de se faire licencier
et d'acheter la voiture de ses rêves ...  

 

NUITS Terry Gilliam

teerygilliam.jpg


MONTY PYTHON AND THE HOLY GRAIL (Monty Python, sacré Graal) de Terry Gilliam et
Terry Jones (1975)
Avec Graham Chapman, John Cleese, Eric Idle
Le roi Arthur et les Chevaliers de la Table Ronde se lancent à la conquête du Graal et vont devoir
passer de nombreuses épreuves.
 


Time Bandits (Bandits, bandits) de Terry Gilliam (1981)
Avec Craig Warnock, Sean Connery, John Cleese
Un petit garçon part pour un voyage à travers l’Histoire, accompagné d’une troupe de nains qui a
dérobé à l'Être Suprême la carte du Temps.
 


BRAZIL de Terry Gilliam (1985)
avec Jonathan Pryce, Robert de Niro, Kim Greist
Un employé de bureau peu ambitieux tente de réparer les dégâts causés par une erreur informatique
et rencontre la femme dont il rêve chaque nuit.
 

 

THE ADVENTURES OF BARON MUNCHAUSEN (Les aventures du baron de Munchausen) de
Terry Gilliam (1988)
avec John Neville, Eric Idle, Sarah Polley
Dans une ville assiégée par les Turcs, des comédiens jouant "Les Aventures du Baron de
Munchausen" sont interrompus par un vieillard qui prétend être le vrai Baron.
 

 

THE FISHER KING (Fisher King, le roi pêcheur) de Terry Gilliam (1991)
avec Robin Williams, Jeff Bridges, Amanda Plummer
Un animateur radio en rupture de ban suit la voie de la rédemption en aidant un sans-abri
mentalement instable.
 

 

TWELVE MONKEYS (L’armée des 12 singes) de Terry Gilliam (1995)
avec Bruce Willis, Madeleine Stowe, Brad Pitt
En 2035, des scientifiques envoient un détenu dans le passé pour réunir les informations nécessaires à
l’éradication d’un virus mortel qui sévit actuellement.
 

 

FEAR AND LOATHING IN LAS VEGAS (Las Vegas Parano) de Terry Gilliam (1998)
avec Johnny Depp, Benicio Del Toro, Tobey Maguire
En 1971, l'épopée tragi-comique du journaliste Raoul Duke et de son avocat le Dr. Gonzo en route vers
Las Vegas.
 

 

THE BROTHERS GRIMM (Les frères Grimm) de Terry Gilliam (2005)
avec Matt Damon, Heath Ledger, Monica Bellucci
En 1811, les frères Grimm prétendent pouvoir lutter contre les esprits maléfiques et les créatures en
tous genres mais ce sont en fait des escrocs.

 

TIDELAND de Terry Gilliam (2005)
avec Jodelle Ferland, Jeff Bridges, Jennifer Tilly
Lorsque sa mère meurt, une jeune fille s'installe dans une ferme avec son père et s'évade dans un
monde imaginaire pour échapper à la solitude.
 

 

 

THE IMAGINARIUM OF DOCTOR PARNASSUS (L’imaginarium du Docteur Parnassus) de
Terry Gilliam (2009)
avec Heath Ledger, Johnny Depp, Jude Law
Avec sa troupe de théâtre « L’Imaginarium », le Docteur Parnassus offre au public l'opportunité
d'entrer dans un univers merveilleux en traversant un miroir magique.

 

 

NUIT Gregg Araki

Araki.jpg

 

THE DOOM GENERATION (Doom Generation) de Gregg Araki (1995)
avec James Duval, Rose McGowan, Johnathon Schaech
Un couple d'adolescents croise la route d’un jeune homme qui les entraîne dans un cauchemar
psychédélique, surréaliste et violent.
 

 

NOWHERE de Gregg Araki (1997)
avec James Duval, Rachel True, Debi Mazar
A Los Angeles, les déambulations nocturnes d’adolescents qui passent leur temps sous ecstasy et
multiplient les expériences sexuelles.
 

 

SPLENDOR (Splendeur) de Gregg Araki (1999)
avec Kathleen Robertson, Johnathon Schaech, Matt Keeslar
Veronica a deux petits amis très différents et décide un jour de les faire se rencontrer.
 

 

MYSTERIOUS SKIN de Gregg Araki (2005)
avec Joseph Gordon-Levitt, Brady Corbet, Elisabeth Shue
La vie de Brian change après un incident survenu lorsqu'il avait huit ans. Dix ans plus tard, il est
certain d'avoir été enlevé par des extraterrestres…
 

 

SMILEY FACE de Gregg Araki (2007)
avec Anna Faris, Adam Brody, Matthew J. Evans
Une jeune actrice ayant mangé sans le savoir des biscuits contenant de la drogue, va tenter de passer
une audition et de remplacer les fameux gâteaux.

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CINEMA

Le jour où sa femme découvrit au fond d’un placard une boîte en carton avec 9 balles de golf et 15.000 €  en espèces, Jean-Paul fut bien obligé de s’expliquer...

« Tu sais, fit-il, c’est un truc à moi...Chaque fois que nous faisons l’amour et que ça ne fonctionne pas, je mets une balle de golf dans la boîte... »

« Oh, ce n’est pas si mal, constata-t-elle, nous sommes mariés depuis 17 ans...Mais d’où viennent ces 15.000 € ? »

« Eh bien, chaque fois que j’en ai une douzaine, je les revends... »

 

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

humour-blonde

 

 

 

 

 

Serre-vice-compris

 

 

 

 

11-12-vaccin-h1n1

 

 

 

 

IKEA

 

 

 

 

 

humour-500x321

 

 

 

GOLF



 


 


 


 


 


 


Voir les commentaires

Published by ANDRE - HUMOUR

Voici les films que vous pourrez voir en "Premières"

 

 

 

3 BACKYARDS


De Eric Mendelsohn
Avec Embeth Davidtz, Edie Falco, Elias Koteas, Rachel Resheff, Wesley Broulik, Kathryn Erbe, Danai
Gurira
 3backyards.jpg
L’histoire de trois habitants d’une même ville de banlieue lors d’une belle journée d’automne. Un
homme d’affaires dont le mariage bat de l’aile, erre dans sa ville natale en attendant de prendre un
vol retardé. Une petite fille dérobe les bijoux de sa mère et se retrouve confrontée de manière
imprévue au monde des adultes. Une femme au foyer bien intentionnée propose de raccompagner en
voiture sa voisine mais leur voyage les conduit vers des territoires insoupçonnés.


CHARLIE ST. CLOUD (Le Secret de Charlie)


De Burr Steers
Avec Zac Efron, Amanda Crew, Donal Logue, Charlie Tahan, Ray Liotta, Kim Basinger
 st-cloud.jpg
Charlie St. Cloud est le héros de son lycée, l'idole de sa mère, Claire, et de son petit frère, Sam.
Navigateur accompli, il a obtenu une bourse de l'université de Stanford et s'apprête à quitter la
bourgade côtière de son enfance. C'est alors qu'un drame remet brutalement en cause son brillant
avenir…


DESPICABLE ME (Moi, moche et méchant)


de Pierre Coffin et Chris Renaud - Film d’animation en 3D
Voix française: Gad Elmaleh
 despicable-me.jpg
Dans un agréable quartier de banlieue, une maison noire avec une pelouse en décomposition. Une
vaste planque est dissimulée sous cette maison, à l'insu des voisins. Entouré par une petite armée de
sous-fifres, nous découvrons Gru, qui prépare le plus grand cambriolage de toute l'histoire. Il va voler
la lune !


EVERY DAY


De Richard Levine
Avec Liev Schreiber, Helen Hunt, Brian Dennehy, Carla Gugino, Eddie Izzard, Ezra Miller
 everyday.jpg
Ned, marié, père et scénariste de télévision frustré, est en pleine crise de la quarantaine lorsque son
beau-père Ernie emménage à la maison. Le mauvais caractère de ce dernier, l’agitation de sa femme
Jeannie qui doit s’occuper de son père, les efforts à faire pour élever un fils en pleine adolescence et
enfin la pression professionnelle, rendent Ned vulnérable face aux avances de sa très séduisante
collègue Robin.


FAIR GAME


De Doug LimanDoug-LIMAN_aLaUneDiaporama.jpg
Avec Naomi Watts, Sean Penn, Sam Shepard, Bruce McGill, David Andrews
 
Valerie Plame, agent de la CIA au département chargé de la non-prolifération des armes, dirige
secrètement une enquête sur l’existence potentielle d’armes de destruction massive en Iraq. Son mari,
le diplomate Joe Wilson, se voit confier la mission d’apporter les preuves d’une supposée vente
d’uranium enrichi en provenance du Niger. Mais lorsque l’administration Bush ignore ses conclusions
pour justifier le déclenchement de la guerre, Joe réagit via un éditorial dans le New York Times
déclenchant ainsi la polémique.


EXIT THROUGH THE GIFT SHOP (Faites le mur!)


de Banksy
 Exit-Through-The-Gift-Shop-.jpg
Banksy est un artiste graffeur britannique de réputation mondiale. Il est connu entre autres pour ses
oeuvres sur le mur qui sépare la Palestine et Israël et pour ses installations décalées dans les grands
musées. Son premier film raconte l’histoire de Thierry Guetta, un français excentrique qui se
reconverti en documentariste en suivant les traces des maîtres du Street Art.


GET LOW


De Aaron Schneider
Avec Robert Duvall, Sissy Spacek, Bill Murray, Lucas Black, Gerald McRaney, Bill Cobbs, Scott Cooper
 get-low-poster-promo-2010.jpg
Tennessee, années 1930. Felix Breazale est un vieil ermite sur lequel circulent les pires rumeurs : on
dit qu’il est un tueur, ou encore un sorcier. Mais un jour il arrive en ville et se rend aux Pompes
Funèbres de Frank Quinn : il a l’intention d’organiser son propre enterrement. A cette occasion, il
révèlera à tous pourquoi, quarante ans auparavant, il a décidé de fuir la société.


KABOOM


de Gregg Araki
Avec Thomas Dekker, Haley Bennett, Chris Zylka, Roxane Mesquida, Juno Temple, Andy Fischer-Price
 kaboom-de-gregg-araki-4566155tglks.jpg
Smith mène une vie tranquille sur le campus - il traîne avec sa meilleure amie, l’insolente Stella,
couche avec la belle London, tout en désirant Thor, son sublime colocataire, un surfeur un peu simplet
- jusqu’à une nuit terrifiante où tout va basculer.


LOVE AND OTHER IMPOSSIBLE PURSUITS


De Don Roos
Avec Natalie Portman, Scott Cohen, Charlie Tahan, Lauren Ambrose, Lisa Kudrow, Michael Cristofer
 nat-portman.jpg
Le jour où Emilia Greenleaf entame une liaison avec son séduisant collègue Jack Woolf, elle ne se
doute pas que cela la mènera au mariage, à tomber enceinte et au défi de nouer des liens avec son
beau-fils de cinq ans, le très sensible William.


THE COMPANY MEN


de John Wells
Avec Tommy Lee Jones, Ben Affleck, Chris Cooper, Maria Bello, Rosemary DeWitt, Kevin Costner,
Craig T. Nelson
 the-company-man.jpg
Bobby est l’incarnation même du rêve américain : il a un très bon travail, une merveilleuse famille et
une Porsche toute neuve dans son garage. Mais lorsque la société qui l’emploie réduit ses effectifs,
Bobby se retrouve au chômage, tout comme ses collègues Phil et Gene. Les trois hommes sont alors
confrontés à une profonde remise en cause de leur vie d’hommes, de maris et de pères de famille.


THE DEBT (La Dette)                            Première mondiale


De John Maddenjohn-Maden.JPG
Avec Helen Mirren, Sam Worthington, Ciarán Hinds, Marton Csokas, Tom Wilkinson, Jessica
Chastain, Tom Wilkinson, Ciarán Hinds, Marton Csokas, Jesper Christiansen
 
Rachel Singer, ancien agent du Mossad, a pris part dans le passé à une mission secrète destinée à
capturer et faire juger un criminel de guerre nazi - le Chirurgien de Birkenau. Trente ans plus tard, un
homme fait son apparition, prétendant être ce médecin. Pour découvrir la vérité, Rachel doit
retourner en Europe de l’Est, hantée par le souvenir de la mission et celui de ses deux coéquipiers. Elle
n’a pas d’autre choix que de revivre le traumatisme de ces événements et de payer sa dette…


THE IMPERIALISTS ARE STILL ALIVE !


De Zeina Durra
Avec Elodie Bouchez, José Maria de Tavira, Karim Saleh, Karolina Muller, Marianna Kulukundis, Rita
Ackerman, Pierluca Arancio
 the-imperialist.jpg
Asya est une artiste plasticienne qui travaille dans le Manhattan de l’après 11 septembre et mène la
vie des gens branchés tout en suivant l’actualité sur la situation au Moyen Orient. Elle apprend que
son ami d’enfance a disparu, victime d’un prétendu enlèvement orchestré par la CIA. La même nuit,
elle rencontre Javier, un séduisant étudiant mexicain qui juge ses théories du complot totalement
paranoïaques. Mais les apparences sont trompeuses dans le monde d’Asya.


THE KIDS ARE ALL RIGHT (Tout va bien! The Kids Are All Right)


de Lisa Cholodenko
avec Annette Bening, Julianne Moore, Mark Ruffalo, Mia Wasikowska, Josh Hutcherson
 

annette-Bening.jpg

Annette Bening

 

 Maintenant qu'elle a l'âge légal d'accéder à son dossier à la banque de sperme, Joni décide avec son
frère de retrouver le donneur dont ils sont tous deux issus. Ce dernier est rapidement séduit par les
deux adolescents qui frappent à sa porte. Ils l'invitent alors à dîner pour la présentation aux parents :
deux mamans qui vivent ensemble depuis vingt ans.


THE RUNAWAYS (Les Runaways)


de Floria Sigismondi
avec Kristen Stewart, Dakota Fanning, Michael Shannon, Stella Maeve, Scout Taylor-Compton, Alia
Shawkat, Riley Keough
 the-runaways.jpg
Los Angeles, 1975. Joan Jett et Cherie Currie, deux adolescentes rebelles, se rencontrent et deviennent
les figures emblématiques de ce qui se révélera être le plus célèbre des groupes de glam rock féminin,
les Runaways. Sous l’influence de leur imprésario, l’excentrique Kim Fowley, le groupe va vite
s’imposer et déchaîner les foules. Au-delà d’une trajectoire unique, voici l’histoire vraie de jeunes filles
qui en se cherchant, vont toucher leurs rêves et changer la musique pour toujours…


TWELVE


De Joel Schumacher
Avec Chace Crawford, Billy Magnusen, Emily Meade, Rory Culkin, Emma Roberts, Chanel Farrel, Zoé
Kravitz, Curtis « 50 Cent » Jackson, Ellen Barkin, Kiefer Sutherland
 twelve.jpg
Des adolescents riches et désabusés, des fêtes sans joie, des parents absents, un peu de dope pour le
grand frisson et parmi eux, Mike White, jeune dealer qui vient de quitter l’école privée de l'Upper East
Side à New York. Mike White ne fume pas, ne boit pas, ne va pas dans les fêtes, sauf pour vendre sa
nouvelle drogue, le Twelve. Tout bascule le jour où son cousin Charlie est assassiné.


YOU WILL MEET A TALL DARK STRANGER (Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu)


De Woody Allen
Avec Antonio Banderas, Josh Brolin, Anthony Hopkins, Gemma Jones, Freida Pinto, Lucy Punch,
Naomi Watts
 


Tout commence une nuit, lorsqu’Alfie se réveille, paniqué à l'idée qu'il ne lui reste plus que quelques
précieuses années à vivre. Cédant à l'appel du démon de midi, il met abruptement fin à quarante
années de mariage en abandonnant sa femme Helena. Après une tentative de suicide et une analyse
vite arrêtée, celle-ci trouve un réconfort inattendu auprès d'une voyante, Cristal, qui lui prédit une
histoire d'amour avec un « grand inconnu tout de noir vêtu »…

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CINEMA

nino-ferrer.jpg

 

Nino Ferrer fait partie de ces chanteurs disparus qui nous manquent...

J'avais croisé son regard triste et désespéré un soir, dans les rues d'Arcachon, c'était peu avant d'apprendre son suicide, confirmation de son mal-être...Je vous laisse écouter cette vidéo avec "Le Sud", un de ses plus beaux succés:

 


Un écorché vif qui aurait voulu avoir la couleur du blues:
Parmi ses chansons que j'adore, je retiens "Laurence" dont la complainte me touche, beaucoup plus que ses succès incontournables du début, comme le Téléfon ou Mirza.
De temps en temps je me dis:
"Z'avez pas vu Nino?"


Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

Affiche-Festival-US-2010Le festival sera présidé cette année par Emmanuelle Béart.beart

 

Concernant les films en compétition, on connait 9 des 12 films :
- Cyrus de Jay Duplass et Mark Duplass
- Buried de Rodrigo Cortés
- Mother and Child de Rodrigo Garcia
- Welcome to the Rileys de Jack Scott
- Two Gates Of Sleep de Alistair Banks Griffin
- The Joneses de Derrick Borte
- Jewish Connection de Kevin Asch
- The Myth of the American Sleepover de David Robert Mitchell
- Abel de Diego Luna


Voir les commentaires

Published by ANDRE - CINEMA

Lyon Brasserie Georges 15 août 2010 (2)

 

Pour une bonne table, c'est une bonne table, même si l'accès n'est pas des plus faciles dans le quartier Perrache...

georges

Cette brasserie existe depuis 1836 et maintient une qualité de service et de cuisine tout à fait agréable.

Lyon Brasserie Georges 15 août 2010 (8)

La salle est très impressionnante et parfaitement conçue pour le confort et la discrétion des clients. Certaines places ont une plaque commémorative de ses occupants illustres, politiques ou artistes.

388562-Restaurants-LyonMais le plus important, c'est que la chère est bonne, et pour vous mettre un peu l'eau à la bouche, voici quelques assiettes:

 

Lyon Brasserie Georges 15 août 2010 (21)La choucroute impériale, pour les gros appétits, vous propose:

 

autour du choux et des pommes de terre, de la poitrine, du Kässler,

des saucisses fumée et de Francfort, et un jarret entier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le foie de veau au vinaigre de Xeres, avec une écrasée de pommes de terre au lard et au comté, et Lyon Brasserie Georges 15 août 2010 (18)

des haricots verts frais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Lyon Brasserie Georges 15 août 2010 (23)La volaille de Bresse au foie gras pochée aux légumes de saison

sauce fleurette au porto.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour finir, en dessert, la spécialité maison est l'omelette Norvégienne...flambée

Lyon Brasserie Georges 15 août 2010 (26)

 

Si vous passez à table, bon appétit!

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CUISINE

137481 1

La ville de Lyon ambitionne de créer un nouveau quartier pour agrandir le centre ville...

Le projet est colossal et semble prendre tournure. La place Nautique devrait être le coeur de ce nouveau quartier, et certains jouent sans hésitation la carte de l'avenir, c'est le cas du "Progrès", le quotidien bien connu, ou de Le Bec, restaurateur étoilé qui vous accueille dans un merveilleux décor:

Lyon confluence (13)   Lyon confluence (17)

 

à deux pas de la "Sucrière"

Lyon confluence (19)

 

C'est un décor d'avant-garde qui attend les neauvaux habitants...

 

Lyon_islands-copie-1.jpg

 

alors que sur les bords de Saône on croise des riverains qui vivent dans des péniches délicieusement aménagées:

 

Lyon confluence (1)

 

certaines à poste fixe, d'autres qui naviguent...

 

Lyon confluence (25)

 

et le plaisir reste d'aller au bout de la confluence, au delà du futur musée pour découvrir l'endroit où les deux grands fleuves se rejoignent...

 

Lyon confluence (32)

A gauche le Rhône, à droite la Saône

 

et parmi les futurs immeubles, certains ont déjà un surnom trouvé par les Lyonnais, comme

 

Lyon confluence a

La mimolette...

 

En tout cas, le quartier de Lyon-Confluence devrait faire beaucoup parler dans les années à venir...

 

Lyon confluence (28)

 

Lyon confluence (29)

et même si le ciel est parfois menaçant, le spectacle reste superbe...

 


Voir les commentaires

Published by ANDRE - TOURISME

Salon-12-aout-20010-004.JPG


Musée Grévin de la Provence

Musée à Salon de Provence
Place des Centuries
13300 Salon de Provence
Tél. : (0)4 90 56 36 30

 

facade-musee.jpg

 

 

Ouvert en Juillet 1992 , le musée Grévin de la Provence fait la "part belle" à la femme et à l'eau, les deux sources de fécondité.

Installé dans le centre ancien de Salon de Provence, le musée Grévin de la Provence est un véritable musée d'histoire : de la création de Marseille en 600 avant Jésus Christ au cinéma de Marcel Pagnol, en passant par le cercle des félibres. Le musée Grévin de la Provence rend hommage aux grands hommes de la Provence tels que : le Roi René, Adam de Craponne, Paul Cézanne, Jean Henri Fabre, Frédéric Mistral et bien d'autres...

Salon-12-aout-20010-002.JPG

  • Adam de Craponne au XVIème siècle, le bienfaiteur de la Provence détourne le cours de la Durance et trouve ainsi le moyen d'irriguer la Crau qui deviendra enfin fertile.
poetes.jpg
  • Vous surprendrez  Frédéric Mistral, Alphonse Daudet et Antoine Blaise Crousillat,  le félibre salonais.
  •  Une brouille de plus de dix ans sépara Mistral de Daudet car ce dernier s'était inspiré du drame familial du maillanais pour écrire « l'arlésienne ».
  •  Ils devisent à Maillane de leurs oeuvres respectives en 1870.
  • Salon-de-Provence-4-aout-2010-002.JPG
  • Jean-Pierre Foucaud
  • Salon-de-Provence-4-aout-2010-003.JPG
  • Mireille Mathieu
  • Jean-Pierre Foucaud et Mireille Mathieu parrainent ce musée que vous visitez en 3/4 d'heure avec un audio-guide très facile à manier.


Voir les commentaires

Published by ANDRE - TOURISME

Les Joyeux Urbains sont des chanteurs qui ne se prennent pas au sérieux, mais qui nous font rire

dans un spectacle bien construit.

Quelques morceaux choisis à voir ci-dessous:

 

 

 

 

 

"22 Janvier 2007, Olympia, 20h…point d’orgue d’une dizaine d’année de péripéties musicales pour les Joyeux Urbains et leur « Superlight ». A son lancement ce spectacle était un défi pour ce quatuor déjanté dont la réputation n’est plus à faire et qui n’a, semble t-il, pas fini de nous étonner si on en juge par leur parcours.

 

Tout commence dans le sud ouest…de la banlieue parisienne nous voulons bien entendu parler des Yvelines (78) d’où sont issus les 4 membres du groupe qui nous intéresse.

Des groupes qui se forment et déforment les standards avant d’en arriver à leurs premières compositions cela arrive souvent à cette époque bénie et rebelle du lycée. Ainsi Manu, Mathieu et David font un peu de zik à « l’anglish » ensemble et Arnaud fait un peu de rock français de son côté…tout cela n’est pas encore très convaincant.

 

Ce qui réunit les deux « leaders » ce sont les cours d’improvisation théâtrale dont ils sont issus tous les deux.

L’histoire du groupe commence réellement quand, officiellement en 1994, s’étant définitivement trouvés , les duettistes Joyet/Urbanet jouent de leurs noms de famille pour former un TOUT nous avons nommé les…JOYEUX URBAINS. Ils sont rejoint dans leurs tribulations par David et Mathieu ( qui, rappelez vous, jouaient déjà avec Manu ).

 

Notre quatuor se cherche et trouve qu’il joue tellement peu qu’il se met à écumer les abris bus des Yvelines pour des sets acoustiques. Ils auront bientôt le droit de se réchauffer dans divers bar et cafés concert à domicile mais leur notoriété dépasse bientôt le cadre du 78 pour s’étaler de plus en plus loin.

 

Ils jouent dans la cours des grands quand on les croise à partir de 1997 à jouer avec les Têtes Raides, la Tordue, les Suprêmes Dindes, Pigalle, M,…le ton est donné, il est à la fête, bérets et cravates annoncent la couleur dès leur entrée en scène. L’étiquette première est celle d’un groupe de joyeux drilles qu’on écoute en dodelinant de la tête accoudé au comptoir dans tous les bars de Paris et sa banlieue et parfois ailleurs.

 

Le premier album ( « Joyeux Urbains ») sort en octobre 1998 et renferme les pépites entendues au détour des nombreux concerts donnés par le groupe en 4 ans d’existence. C’est de la chanson, certes, mais tout y passe Java, swing, reggae, rap, rock, satire sociale, engagement, absurde… une maîtrise parfaite des styles et de leurs instruments ( accordéon, claviers, contrebasse, guitare, batterie, glockenspiel, Ukulélé,… ) en fait l’un des groupes de scène les plus accomplis du moment. Le public et les professionnels ne s’y trompent pas et en mars 1999 ils remportent la finale des Starting rock des Chorus des Haut des Seine.

 

Le groupe continue de tourner, travaille et joue des nouveaux morceaux, leur chemin croise celui des Ogres de Barback, Debout sur le Zinc ou d’un groupe à qui on les associera longtemps : les Wriggles, avec qui il partage l’art du sketch et de la mise en scène. Les Wriggles leur offriront de nombreuses premières parties dont la Cigale.

 

Un travail de réflexion sur eux mêmes les mènent à fin janvier 2002 et la sortie de « Supersexy » un 2e album plus abouti et plus travaillé qui permet d’ajouter les petites perles d’émotion et de gravité qui manquaient à leur répertoire pour le rendre crédible ( « Marguerite », « Mon p’tit vieux », « les bras ouverts »,… ).

La chanson phare de l’album reste l’absurde et excellente « achète un chien » pour laquelle se déplace la fine fleur des artistes croisés depuis les débuts, y participent : Bernard Joyet (père de son fils), les Jambons et les Blérots de R.A.V.E.L ( groupes pour lesquels Arnaud a signé une mise en scène), les Fils de Teuhpu, Debout sur le zinc, les Wriggles, Volo, la Crevette d’acier, Rick et les affranchis, Charlotte etc., Sanseverino, Bénabar, Kent, Jeanne Cherhal…pour ne citer qu’eux.

 

Le style devient résolument moins potache, exit le béret parigot et la cravate ringarde, la sobriété est de mise les Joyeux Urbains ne veulent pas être un groupe de « chanson à boire » mais un groupe de « chanson à voir » .

Ils confient la mise en scène de leur spectacle à Christophe Gendreau l’un des 5 trublions des Wriggles et ces derniers offrent d’ailleurs une première partie de luxe aux Joyeux Urbains : l’OLYMPIA en février 2002 où ils font plus que chauffer la salle ils la conquièrent.

 

Les Joyeux Urbains ont été « en concert devant des gens », des tas de gens. En tant que tête d’affiche ils ont rempli les salles et ont conquis des publics un peu partout en France et en Navarre dont Paris à l’Européen puis à la Cigale. Ils font encore quelques premières parties et pas des moindres en effet Tryo leur offre leur premier Zénith à Orléans fin 2003.

Quelques mois plus tard ils sont conviés 4 fois durant le mois de résidence de Tryo au Cabaret sauvage en tant que « special guests » pour chanter « chacun sa croûte » et « achète un chien » durant le set de Tryo et en duo avec eux. Puis en novembre 2004 c’est Benabar qui crève d’envie d’assurer leur 2e partie et ils acceptent généreusement d’ouvrir le bal de la dernière date de sa tournée au Zénith de Paris.

 

Vous l’aurez compris la réputation des Joyeux Urbains n’est plus à faire et après plus de 10 ans à tourner et tourner sans pour autant choper le tournis, un live enregistré à l’Européen est le point final de la longue tournée de leur spectacle maîtrisé à la perfection et est surtout un beau cadeau pour beaucoup de ces gens devant lesquels les Joyeux Urbains ont accomplis leur prouesses musicales et scéniques. Pas de tournis donc, malgré toutes ces années de tournée, mais le temps était venu d’effectuer un tournant et son nom est : SUPERLIGHT.

 

Malgré les apparences « Superlight » n’est pas le nom d’une nouvelle boisson hypocalorique sensée faire des miracle ni celui d’un super héros mais le nom du spectacle des Joyeux Urbains qui a vu ses balbutiements en même temps que sa maturité durant la saison 2004/2005 avec 80 représentations au Point Virgule et 3 semaines de présence au Ring pendant le Festival d’Avignon. Nouvelles chansons, nouvelle mise en scène, nouveau concept, on a pu y apprécier un spectacle inédit dans une formule acoustique totale.

 

Pour continuer dans le rayon des nouveautés un nouveau tourneur les prend sous son aile et ils rejoignent le catalogue de Blue Line production peu de temps avant de sortir leur nouvel album, « Au bord de la gloire », en février 2006. Nouvel album à dominante acoustique, fidèle à ce qui fait la réussite du spectacle et qui est, à n’en point douter, le plus abouti de leurs enregistrements studios.

 

Sur scène la sonorisation refait son apparition, le spectacle se joue dans des salles plus grandes un peu partout en France et une Cigale triomphante à Paris en Mars 2006 n’est pas de trop pour fêter la sortie de la précieuse galette. Moins d’un an plus tard c’est l’Olympia qui leur ouvre les bras comme une évidence.

 

Les Joyeux Urbains ont su aller plus loin dans leur désir de se détacher d’une étiquette festive encore présente dans les esprits malgré les efforts effectués depuis la sortie du 2e album. Ils ont su nous surprendre à plus d’un titre et vu qu’à ce jeu ils sont passés maîtres attendons sereins les prochaines surprises qu’ils nous réservent."

 

Sabrina Benrehab

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

1 2 > >>

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog