Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes.

Publié le par ANDRE
Publié dans : #CINEMA

Les-Chemins-de-la-Liberte-Affiche-France-375x500.jpg

 

Le Synopsis officiel du film (Metropolitan FilmExport) :
En 1940, une petite troupe de prisonniers décide de s'évader d'un camp de travail sibérien. Pour ces hommes venus de tous les horizons, s'échapper de cet enfer ne sera que le début de l'aventure...
Ensemble, ils vont parcourir plus de 10 000 kilomètres, à travers la toundra sibérienne glacée, traversant les plaines de Mongolie, les fournaises du désert de Gobi puis les sommets de l'Himalaya pour franchir la Grande Muraille de Chine.
Certains s'arrêteront en chemin, d'autres ne survivront pas aux épreuves. L'Inde - alors sous contrôle anglais - est le but ultime. Mais la route est longue, les rencontres risquées, les conditions physiques épouvantables, et chacun a ses secrets...

 

Ce film fort est basé sur des évènements réels survenus durant la dernière guerre mondiale. C'est un hommage à 3 hommes ayant surmonté d'incroyables difficultés pour survivre et échapper à un emprisonnement injuste. Même si ce n'est pas un film indispensable, c'est une belle réalisation, sobre et efficace, qui nous fait traverser des décors surprenants, en accompagnant de grands interprètes, tous très attachants...

les-chemins-de-la-liberte-1-10322974sxmix.jpg

Voir les commentaires

Publié le par ANDRE
Publié dans : #CINEMA

Affiche-La-Rafle.jpg

 1942.
Joseph a onze ans.
Et ce matin de juin, il doit aller à l'école, une étoile Jaune cousue sur sa poitrine...
Il reçoit les encouragements d'un voisin brocanteur. Les railleries d'une boulangère.
Entre bienveillance et mépris, Jo, ses copains juifs comme lui, leurs familles, apprennent la vie dans un Paris occupé, sur la Butte Montmartre, où ils ont trouvé refuge.
Du moins le croient-ils, jusqu'à ce matin de 16 juillet 1942, ou leur fragile bonheur bascule...
Du Vélodrome d'Hiver, où 13 000 raflés sont entassés, au camp de Beaune-La-Rolande, de Vichy à la terrasse du Berghof, La Rafle suit les destins réels des victimes et des bourreaux.

LA-RAFLE-2.jpg
De ceux qui ont orchestré.

petain_montoire.jpg

Pétain et Hitler

Pétain fut condamné à mort et sa peine commuée en prison à perpétuité


De ceux qui ont eu confiance.

jean-reno-la-rafle.jpg Jean Réno
De ceux qui ont fui.
De ceux qui se sont opposés.

Melanie-laurent-la-rafle.jpgMélanie Laurent
Tous les personnages du film ont existé.
Tous les évènements, même les plus extrêmes, ont eu lieu cet été 1942.

rafle-3Gad Elmaleh

 

 

 

 

 

 

LA-RAFLE.JPG
laval_Hitler.gif
Pierre Laval aux côtés d'Hitler
Condamné à mort et fusillé en 1945
250px-Bundesarchiv_Bild_101I-027-1475-38-_Marseille-_deutsc.jpg
René Bousquet
Organisateur de la rafle du Veldiv
Il sera abattu le 8 juin 1993 sans avoir vraiment rendu compte de ses actes

Ce film très bouleversant retrace avec beaucoup de détails, une page bien triste de l'histoire de notre pays, qui ne semble pas encore guéri de ses relents d'antisémitisme, à l'heure où l'on accorde 12% d'intentions de vote pour le Front National, où que l'on voit des gens s'étonner du refus du ministre de la culture de hisser Céline, antisémite notoire, au "Panthéon républicain!
Ce qui ne retire rien au "Voyage au bout de la nuit" et n'interdit pas la mémoire littéraire.
Je ne sais pas si un jour, l'Homme réagira face à la différence autrement que par la haine.
C'est en tout cas un superbe film que je vous recommande.

 

Voir les commentaires

Publié le par ANDRE
Publié dans : #THEATRE

G-AFFICHE.JPG

 

Le géant de Kaillass, de Peter Turrini /// Axel De Booseré /// Arsenic-Texte Peter Turrini-Mise en scène Axel De Booseré-Conception Axel De Booseré et Maggy Jacot- Traduction Henri Christophe-Direction du projet Claude Fafchamps -Scénographie, costumes et dramaturgie Maggy Jacot -Création de l'univers sonore François Joinville- Création des éclairages Gérard Maraite-Composition musicale Benoît Lou

GEANT-2.JPG

Quel cirque que la vie du Géant de Kaillass ! Quelle épopée que les aventures de ce jeune homme de deux mètres cinquante et des poussières rejeté par ses proches et tous les autres ! Quel voyage que le sien, un périple qui démarre dans un petit village autrichien et l’entraîne – et nous emmène – dans les champs de foire, les grandes cours d’Europe, un cabaret parisien, dans les jupons d’une femme minuscule qui l’aimera d’un amour impossible avant de retourner au pays d’où il vient. Pour mourir. Si alors on verse une larme d’émotion, avant, on aura ri, applaudi, tapé des mains et des pieds, on aura gardé les yeux grands ouverts, plus écarquillés encore qu’à tous les autres spectacles atypiques et fabuleux d’Arsenic, qui à nouveau, nous accueille dans un espace magique, un espace unique et enthousiasmant.

GEANT-4.JPG
Cette fois, la merveille des merveilles est un tout nouveau chapiteau de cirque ovale . Un chapiteau qui, comme Le Géant de Kaillass, parle de voyage et porte en lui l’émotion de l’aventure. Un chapiteau qui se prêtera à toutes les folies et les bascules de ce « drame à stations » dans la tradition du théâtre allemand. Un spectacle de théâtre musical idéal pour les fêtes de fin d’année, un spectacle généreux qui sera le point d’orgue de la compagnie. 

GEANT.JPG

Le Volcan du Havre accueille jusqu'à dimanche soir la compagnie Belge "Arsenic", qui a dressé son chapiteau en face de l'Université, sur le champ de Foire.

J'ai aimé ce spectacle inventif qui m'a rappelé le Grand Magic Circus de Jerôme Savary.

Les acteurs se livrent avec beaucoup de générosité, et leur joie de vivre est communicative. Le public Havrais de tous âges, a répondu très activement à cet hymne à la joie, même si l'histoire est triste car on y retrouve la haine de certains pour la différence...

N'hésitez pas à aller  passer une belle soirée de dépaysement sous le regard plein de grandeur du pauvre géant de Kaillass.

Vous avez quelques extraits du spectacle ci-dessous:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par ANDRE
Publié dans : #TOURISME

roses-geantes-park-avenue-NY.jpg

 

38 roses géantes ont été installées sur Park Avenue, à New York le 25 janvier.

Ces fleurs sont  en acier inoxydable, et la plus haute mesure 7,62 m.

Cette oeuvre d'art, que l'on doit à Will Ryman, est visible jusqu'au 31 mai prochain.

Voir les commentaires

Publié le par ANDRE
Publié dans : #SPORT

Une finale inédite pour l'open d'Australie de tennis féminin:

 

open-australie-Cleister.jpg   L'élastique Kim Clijsters affrontera la surprenante

 

li na2

Na Li

Au moment où Justine Henin met fin à sa carrière, alors que la Belgique ne trouve toujours pas de gouvernement, elle trouve une nouvelle occasion de rêver à un titre de Grand Chelem avec Kim Clijsters!

Rendez-vous samedi soir pour connaître l'heureuse élue.
 

Voir les commentaires

Publié le par ANDRE
Publié dans : #SERVICE PRATIQUE

carte-du-monde.JPG

Pour suivre les phénomènes exceptionnels dans le monde, vous pouvez suivre ce lien intéressant. Une fois sur le site, choisissez l'évènement qui vous sera détaillé (en Anglais)

 

 

link

 


Vous pouvez également détailler par région du monde

 

europe.JPG

Voir les commentaires

Publié le par ANDRE
Publié dans : #TOURISME

erickson-kerne-san-francisco.jpg

 

"En 1579, le grand corsaire anglais Francis Drake jette l’ancre non loin de la baie de San Francisco et prend possession du territoire au nom de la reine d'Angleterre. La Californie avait été « découverte » peu de temps auparavant par Cortés, mais les Espagnols n'en avaient pas encore exploré le nord.
Curieusement, ce n'est qu’en 1769 que la baie en elle-même est découverte, par des missionnaires espagnols. Elle avait été jusqu’à présent dissimulée par le perpétuel brouillard et avait donc échappé aux investigations précédentes. Saint François d'Assise étant le patron de ces missionnaires, la ville prend naturellement le nom de San Francisco. On construit alors une première église qui lui est dédiée, ainsi que la forteresse du Presidio.
Des colons espagnols venus du Mexique commencent à s'y installer dès la fin du XVIIIe siècle. C’est de cette époque que date le tracé de Grant Street, la première rue de la ville."

Extrait du Guide du Routard

 

 

lombard%20street

Lombard Street

 

san-francisco.jpg

Maisons typiques de San Francisco

Les painted ladies d'Alamo Square

Demeures victoriennes

 

cable-car-picture-2

Cable car

plan-san-francisco.JPG

Fisher's man Wharf

où vous pouvez déguster de délicieux sandwichs au crabe

san_francisco_sausalito.jpg

Sausalito

 

Je vous propose une petite promenade photographique à travers cette ville extraordinaire:

 

San Francisco-
View more presentations or Upload your own.
                                                                                                                                                                        
                     

Voir les commentaires

Publié le par ANDRE
Publié dans : #TOURISME
uruguay-drapeau1.jpg
MONTEVIDEO 
Fondée en 1726 par les Espagnols, Montevideo est le capitale de l'Uruguay et la plus grande ville du pays. Elle domine de loin la vie culturelle, commerciale et économique de la nation ; C'est une cité moderne et très animée, avec quelques exemples architecturaux étonnants et intéressants, spécialement le long de l'avenida 18 de Julio.
L'atmosphère est assez différente de celle des autres capitales sud-américaines. Cela peut être attribué partiellement à une population très mélangée, mais presque entièrement de souche européenne.
Il ne reste que peu de bâtiments de style colonial, mais les autorités ont entrepris récemment de sauver les rares exemplaires survivants.
Il y a de nombreux musées à voir à Montevideo, et il ne faut pas manquer le Museo del Gaucho. On y admirera de superbes collections relatives à l'histoire de ces garçons vachers, cow-boys de l'Uruguay, avec leurs vêtements de cuir, leurs armes, leurs objets d'argent et d'autres documents sur leur vie quotidienne. On peut aussi y voir une collection de documents monétaires de l'histoire de l' Uruguay. Le bâtiment lui-même vaut le déplacement par la beauté de son architecture.
Deux autres musées retiendront le visiteur. Ce sont les demeures historiques de Casa Lavalleja (Museo Historico Nacional), et de Casa Rivera.
Une visite au Mercado del Puerto, à l'angle de Piedras et de Castellanos, dans l'ancienne partie de la ville, est un must. Il fonctionne toujours comme un marché à viande et aux légumes, mais de nombreuses restaurations ont été conduites qui ont arrêté les activités marchandes et favorisé l'installation de bars et de restaurants sympatiques. C'est un endroit délicieux, très fréquenté, où l'on peut s'asseoir pour manger ou boire un verre en écoutant les musiciens ambulants qui ne manquent jamais dans les parages.
Le zoo et le planétarium sont également dignes d'intérêt.
Sur le front de mer s'étirent neuf plages, très fréquentées durant l'été. L'une des plus proches du centre, Playa Pocitos, est considérée comme la Copacabana de Montevideo.
ur_ag326.JPG

 

 
COLONIA 
Le vieux quartier a gardé sa plaza entourée de nombreux musées installés dans d'anciennes demeures, avec les restes d'un ancien fort espagnol à proximité.
  COLONIA.JPG
La ville, fondée en 1680, fait partie des sites protégés du Patrimoine mondial de l'UNESCO : «son paysage urbain préservé, mélange de solennité et d'intimité, est un exemple de la fusion réussie des styles portugais, espagnol et postcolonial».
PAYSANDU 
Il s'agit de la plus grande des villes de province, avec une population de 80.000 habitants. 
Vous verez la cathédrale, dont les murs ont gardé encastrés les boulets de la guerre de la Triple Alliance, la ville fut alors un moment aux mains des Paraguayens.
Le musée du collége salésien mérite aussi une visite rapide.
 
PUNTA del ESTE 
Punta-del-Este-uruguay-412868_578_358.jpg
C'est une des villégiatures balnéaires les plus huppées de toute l'amérique du Sud.
Depuis Maldonado, on peut aller visiter la colonie de phoques qui habite sur l'Isla de Lobos.
 
SALTO 
SALTO.jpg
Coucher de soleil à Salto
C'est le centre urbain le plus peuplé du nord de l'Uruguay. 
Il y a de nombreuses sources thermales aux alentours, avec des piscines aménagées. 
Vous pourrez également visiter le gigantesque barrage de Salto Grande sur l'Uruguay.
 

 

Si vous parlez un peu Anglais ou Espagnol, vous apprécierez cette promenade en Uruguay, un pays qui semble épargné par les tourments de notre planète.

Merci à Monica qui m'a suggéré cette belle vidéo.

ur c

Voir les commentaires

Publié le par ANDRE
Publié dans : #LITTERATURE

 

graillot.jpg

 

 

 

Du 15/01/2011 au 17/04/2011
Grand amateur de croisières, l’auteur d’Astérix et du Petit Nicolas s’inspire de ses propres traversées pour nous proposer ce voyage humoristique.

Entrée : 2 € - 1 €

Informations : 02 35 25 37 39

La vie de René Goscinny, auteur des scénariI de Lucky Luke, Astérix, Iznogoud et du roman "Tous les visiteurs à terre", est faite d’embarquements sur les paquebots pour émigrer en Argentine, enfant, s’installer à New York dans sa jeunesse puis rentrer à Paris pour écrire les plus belles pages de la bande dessinée.

C’est un voyage aux ordres du commandant Goscinny que propose cette exposition.

 

Goscinny janv 2011 006

Espace André Graillot au Havre

 

Goscinny janv 2011 009

"C'est le 14 août 1926 que mon frère ainé a cessé d'être fils unique. Il ne me l'a jamais pardonné."

 

Goscinny janv 2011 008

 

Goscinny janv 2011 015

Départ d'Argentine

 

Goscinny janv 2011 011

Vue intérieure de l'Espace Graillot

 

Goscinny janv 2011 016

Oumpah-Pah...un super Indien sympa

 

Goscinny janv 2011 017

Un tapuscrit confié par Anne, la fille de cet immense scénariste

 

Goscinny janv 2011 018

 

Goscinny janv 2011 022

Goscinny entouré de Dargaud et Uderzo

Goscinny janv 2011 031

Toutes les montures sont bonnes pour faire du tourisme

Goscinny janv 2011 028

René Goscinny nous aura laissé quelques expressions entrées dans notre langage courant:

"Devenir Calife à la place du Calife"  "Une potion magique"  "Il est tombé dedans quand il était petit"  etc...

C'est une belle exposition à voir par les Havrais, les Normands, et soyons fous, par tout le monde!

Voir les commentaires

Publié le par ANDRE
Publié dans : #CINEMA

Au-Dela-Affiche-France-373x500.jpg "Au-delà" est l'histoire de trois personnages confrontés à la mort et les interrogations qu'elle soulève. George est un Américain d'origine modeste, affecté d'un "don" de médium qui pèse sur lui comme une malédiction. Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée. Et quand Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l'être qui lui était le plus cher et le plus indispensable, il se met désespérément en quête de réponses à ses interrogations. George, Marie et Marcus sont guidés par le même besoin de savoir, la même quête. Leurs destinées vont finir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l'Au-delà.

 

Clint Eastwood nous offre une réalisation exemplaire dans tous les domaines. Sur ce sujet délicat, nous sommes emportés dans une histoire magistralement menée, ou plutôt, devrais-je dire dans trois histoires émouvantes qui vont finir par se croiser, un peu comme dans les histoires de Dickens...
au-dela-clint-eastwood-film-cinema-matt-damon_scale_930_620.jpg
Les 3 protagonistes sont merveilleusement interprétés, et évoluent, l'un à San Francisco, l'autre à Paris et le troisième à Londres.
J'ai passé un moment de rêve avec eux, et je ne peux que remercier Monsieur Eastwood pour ce nouveau chef-d'oeuvre!
au-dela-copie-1.JPG

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog