Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. Musique, cinéma, théâtre, arts plastiques, cuisine, littérature, voyages, tourisme, histoire, humour etc...

Une vie – Winston Smith, la biographie retrouvée T.1 & 2/6 / BANDE DESSINEE / Guillaume Martinez (dessin) et Christian Perrissin (scénario)

Publié le 30 Septembre 2017 par ANDRE dans BANDE DESSINEE, ARTS PLASTIQUES, LITTERATURE, LOISIRS, CULTURE

Une vie – Winston Smith, la biographie retrouvée T.1 & 2/6 / BANDE DESSINEE / Guillaume Martinez (dessin) et Christian Perrissin (scénario)
 
Winston Smith, le héros de "1984", a vraiment existé

© Didier Gonord / Christian Perrissin

Quand George Orwell a écrit "1984" il s'est inspiré de Winston Smith. Un reporter qui a eu une vie fascinante, et le sentiment de l'avoir ratée. Christian Perrissin répond à Thierry Lyonnet.

De son vrai nom Dover W. Smith, il est né dans l'Angleterre post-victorienne du début du XXè siècle. A l'approche de ses 80 ans, cet homme a voulu se raconter sans fard, dans une autobiographie qui relève plus du journal intime, tant il y a confié ses faiblesses passées, ses manques de courage et ses trahisons. Une sincérité touchante, déroutante même, quand on comprend que Winston Smith a éprouvé le sentiment d'avoir raté sa vie.

Une vie – Winston Smith, la biographie retrouvée T.1 & 2/6

3 juin 2016 AnnaK B.D. 2016 - 2017 0

http://boulevarddelabd.com/wp-content/uploads/2016/06/couve_une_vie-t2_tel-678x381.jpg

de Guillaume Martinez (dessin) et Christian Perrissin (scénario)  – Ed. Futuropolis – D’après le roman autobiographique de l’écrivain et reporter anglais Dover W. Smith (1903-1984)
9782754808897couve_une_vie-t2_telT.1 : 1903-1984, Land Priors
T.2 : 1917-1921, King’s scholar

En librairie le 15 juin

Juin 1984, un hôtelier de Saint-Véran dans les Hautes-Alpes appelle une jeune femme, Anna Laurens, pour l’informer qu’il doit remettre à sa mère une enveloppe qui lui a été confiée par un certain Dover Smith, au cas où… Or, Smith vient de mourir accidentellement.

Anna informe son interlocuteur du décès de sa mère quatre ans auparavant, puis elle se rend à Saint-Véran. Dans l’enveloppe destinée à la défunte, elle découvre une lettre, un passeport et la clé d’une malle, qui contient des reliques du passé, quelques photographies de sa mère et d’elle et un manuscrit intitulé « Confessions d’un imposteur ». C’est ainsi que débute le premier tome de cette histoire aux multiples rebondissements.

L’imposteur, c’est Winston Smith, élève au collège de Land Priors du fait que sa mère, Fraülein Kiki, y tient un emploi de cuisinière. Eperdument amoureux de Julia, l’épouse du directeur, Smith parvient, à la suite d’un incident grave qui met en jeu la naissance de l’enfant du couple, à tirer son épingle du jeu et à devenir le protégé de celui-là même qu’il espérait tromper. Il y gagne la possibilité de préparer son examen d’entrée au prestigieux collège d’Eton.

Alternant récit de la jeune femme et témoignage de l’auteur du manuscrit, le second tome retrace ses années à Eton.

Une vie – Winston Smith, la biographie retrouvée T.1 & 2/6 / BANDE DESSINEE / Guillaume Martinez (dessin) et Christian Perrissin (scénario)
Une vie – Winston Smith, la biographie retrouvée T.1 & 2/6 / BANDE DESSINEE / Guillaume Martinez (dessin) et Christian Perrissin (scénario)
Une vie – Winston Smith, la biographie retrouvée T.1 & 2/6 / BANDE DESSINEE / Guillaume Martinez (dessin) et Christian Perrissin (scénario)

Ce séjour inattendu à la montagne réserve bien des surprises à Anna. Outre la découverte des secrets de famille, les routes trop enneigées l’obligent à le prolonger. Cela n’arrange pas les histoires sentimentales qu’elle a laissées en suspens à Nice, mais l’hôtelier se montre si accueillant et la montagne, tellement apaisante…

Et la vie de Winston Smith, plus mystérieuse que prévu.

Ami d’Aldous Huxley, de Katharine Hepburn, d’Humphrey Bogart et de George Orwell – à qui il a inspiré le héros de 1984 – Dover W. Smith était également un grand voyageur, doublé d’un aventurier.

La vie à Eton est rude, les impétrants sont livrés à un directeur d’études et à un élève de dernière année qui ont tout pouvoir sur eux et en abusent fréquemment. Les nouveaux venus doivent rapidement intégrer les codes qui prévalent et subir la coutume des coups de cane. La cruauté de l’environnement est d’autant plus féroce que la différence d’origine sociale est patente. À cette rudesse de formation s’ajoute un isolement familial. Fraülein Kiki, chassée du collège pour avoir giflé un élève, a trouvé refuge chez un comte qu’elle avait servi dans sa jeunesse.

La mort dans ces années de guerre fait non seulement des ravages dans les rangs des élèves et des professeurs, mais enlève également Fraülein Kiki à Winston. Invité à séjourner quelques jours dans le château du comte, il tombe en arrêt devant le portrait du fils de ce dernier, qui lui ressemble comme un frère.

Souffrant d’une commotion à la suite de cette découverte, le jeune homme est soigné à Land Priors par Julia. Une brève idylle s’en suit, mais sa fille disparait…Le manuscrit devient passionnant et  la simplicité chaleureuse de l’hôtelier donne envie de prolonger le séjour. Mêler enquête et romance ne serait pas désagréable…
Mais laissons Anna Laurens à ses découvertes… jusqu’à la publication du troisième tome, en 2007, de cette saga captivante.

Nicole Cortesi-Grou

 

TOME3 SORTI EN JUIN DERNIER

TOME3 SORTI EN JUIN DERNIER

commentaires

Romain Pinsolle, le clip de La Pluie / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE

Publié le 30 Septembre 2017 par ANDRE dans CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

Romain Pinsolle, le clip de La Pluie / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE
Romain Pinsolle
 
1er album
 
Sortie le 29/09 chez Soleil Oblique Records
 Romain Pinsolle a fait ses premières armes avec le groupe Hangar. Guitariste et co-compositeur, il a mis sa culture rock'n'roll au service du groupe dans leurs deux albums sortis chez Universal.
En 2013, à la fin du groupe, Romain Pinsolle décide de se consacrer « libre & solitaire » à un premier album solo qui sort le 29 septembre sur le label Soleil Oblique Records.
Ce disque a été enregistré en live et à l’ancienne par Antoine Gaillet (Radio Elvis, Julien Doré, Miossec) dans le studio parisien Soyuz.
D'une voix grave et alanguie, entre le blues au bout des doigts, les mots tant aimés de Moustaki et de Gainsbourg au bout des lèvres, Romain Pinsolle qui s'est nourri de la musique de Chuck Berry, des Rolling Stones, et d'Eric Clapton, nous livre un premier album fastueux de neuf titres provocants et romantiques qui dévoilent un véritable tempérament de rockeur.
On peut déjà entendre un nouvel extrait avec le clip de La Pluie.
 
Pour regarder et diffuser La Pluie :
 
 
Ça commence sur la côte Atlantique. C’est le temps de la musique entre potes et des « belles fêtes », comme il dit. Le groupe dans lequel Romain Pinsolle fait ses premières armes s’appelle Hangar. S’il se dit aujourd’hui « éternellement guitariste », il écrit et compose déjà à l’époque. Dans ses tempes de jeune musicien, des figures éclectiques et tout sauf tièdes : le rock de Chuck Berry, les Stones, ACDC ; le blues à la folie ; les mots de Moustaki et de Gainsbourg.
 
 
 
Et puis voilà que tout s’accélère : Romain décide de se lancer dans un projet solo. Quelques mois de gestation et il embarque son bassiste de frère, Quentin, ainsi que Julien Audigier (aux drums) et Léo Coustal (aux guitares et claviers), sans oublier l’objet de son amour indéfectible : une pédale Chorus Strymon ! Ils s’enferment dans le studio parisien Soyuz avec Antoine Gaillet et c’est parti pour un enregistrement « live » à l’ancienne. Paul de Rémusat viendra mettre sa touche de saxo.
 
 
 
Sujet de ce premier opus ? L’amour. Pour preuve, les mots qui ouvrent l’album : « Ma femme est morte, je suis libre ! » Insolent ?
 
Autant en prendre le pli tout de suite : vous voilà face à un sale gamin. Imaginez un bar bondé, il est tard mais il a la nuit devant lui, la nuit devant vous, « libre et solitaire », tout à son rêve d’ivresse, se délectant de cette entrée en matière qui, vous aurez reconnu, n’est autre que « Le vin de l’assassin » de Baudelaire : « Autant qu’un roi je suis heureux. »
 
Un garçon trop romantique et élégant pour être mauvais. Un garçon qui, s’il fait mine de se vautrer et de déraper, prend la pose avec malice, jouant de sa voix nonchalante et désinvolte, et jouant d’une pop rock qui invite d’abord et avant tout à jouir.
 
 
 
Deuxième pas (et single) : notre dandy 2.0 dévoile son invitation au voyage dans le titre « Extasie ». Sensuel à mort (pourquoi s’en priver ?). Quelques clins d’œil aux années 80.  Romain n’a pas besoin d'élever la voix – qu’il a tantôt grave et alanguie, tantôt gracieusement perchée – pour vous demander de traverser le pays pour lui, de l’attraper, le goûter et l’aimer jusqu’à l’épuiser. Peur de rien, le garçon. Et surtout pas d’en faire trop. Après tout, nous sommes tous les enfants de Gainsbarre.
 
 
 
On pourrait craindre de connaître ça par cœur. Mais les sales gamins de cette espèce ne sont jamais qui l’on croit. Leur grand charme, c’est de se payer le luxe de l’inattendu. La voix gentiment hâbleuse s’adoucit donc au moment où l’on s’y attend le moins et le cliché bascule. Sans lâcher ses cordes tendues, il fait entrer les claviers vaporeux, laissant entrevoir le visage sous le masque : regardez-le qui déjà s’attendrit et vous surnomme « gueule d’ange ». Il fredonne, comme un môme, et vous « implore » : ne vous éloignez pas. Il sait ses mains « malhabiles » mais (n’en déplaise aux stéréotypes) c’est lui qui dit « encore ». Il voudrait savoir à quoi vous pensez quand vous baisez (un subtil hommage à « Gaby » flotte dans l’air). L’amour « à l’envers », l’amour « en arrière », vous connaissez ? Romantique 2.0, on vous dit.
 
 
 
Barbara appelait ça les « mignons ». Aujourd’hui, ces mignons-là font du rock pour mieux finir dans vos bras. Et vous retenir. Comme ce premier album qui met nos a priori au défi. Et nous retient. Sans mal. Et tout de suite !
Arnaud Cathrine
 
 
commentaires

Le Billet de François Morel du 29 septembre 2017...

Publié le 29 Septembre 2017 par ANDRE OBADIA

commentaires

CHARLES PASI / JAZZMAN FRANCAIS / CHANSON MUSIQUE

Publié le 29 Septembre 2017 par ANDRE dans CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, LOISIRS, CULTURE

CHARLES PASI / JAZZMAN FRANCAIS / CHANSON MUSIQUE
Charles Pasi, né en 1984 à Paris, d'un père italien et d'une mère française, est un auteur compositeur, chanteur et harmoniciste français.
 
commentaires

12 Hommes en Colère au Théâtre Hébertot / THEATRE / ACTUALITE

Publié le 29 Septembre 2017 par ANDRE dans THEATRE, ACTUALITES, LOISIRS, CULTURE

12 Hommes en Colère au Théâtre Hébertot / THEATRE / ACTUALITE
12 Hommes en Colère
Au Théâtre Hébertot dès le 05 octobre 2017
 
Une pièce de Reginald Rose
Adaptation française Francis Lombrail
Mise en scène Charles Tordjman
 
Avec Jeoffrey Bourdenet – Antoine Courtray – Philippe Crubezy
Olivier Cruveiller – Adel Djemaï – Christian Drillaud
Claude Guedj – Roch Leibovici – Pierre Alain Leleu
Francis Lombrail – Pascal Ternisien – Bruno Wolkowitch
 
Etats-Unis. 12 hommes, au cours de la délibération d’un procès, ont la responsabilité de juger un jeune homme accusé de parricide. Si pour 11 d’entre eux sa culpabilité est évidente, un juré va émettre des doutes. Or il faut l’unanimité pour prononcer un verdict. Une vie est entre leurs mains. C’est l’acquittement ou la chaise électrique.
 
On assiste dans une tension palpable à un drame judiciaire dans lequel l’intelligence, l’humanité et la persévérance d’un seul homme vont mettre à mal les certitudes et les préjugés des 11 autres jurés, chacun habité et influencé par son histoire personnelle.
 
 
 
Au-delà de l’enjeu du procès, cette pièce au propos éminemment moderne questionne sur la façon dont est rendue la justice, montrant à quel point les préjugés indéracinables et l’intolérance de certains peuvent décider de la vie d’un homme.
 
 
Le Théâtre Hébertot revisite le chef d’œuvre du dramaturge américain Reginald Rose “Twelve Angry Men” (12 Hommes en colère”), écrit en 1953 et adapté au cinéma par Sydney Lumet quatre ans plus tard.
 

Mise en scène par Charles Tordjman, cette nouvelle adaptation théâtrale est signée par Francis Lombrail qui avait déjà adapté avec succès une autre pièce américaine : “Les cartes du pouvoir”.
 
 
 
Une pièce de Reginald Rose
Adaptation française Francis Lombrail
Mise en scène Charles Tordjman
Avec Jeoffrey Bourdenet – Antoine Courtray – Philippe Crubezy
Olivier Cruveiller – Adel Djemaï – Christian Drillaud
Claude Guedj – Roch Leibovici – Pierre Alain Leleu
Francis Lombrail – Pascal Ternisien – Bruno Wolkowitch
Assistante Mise en scène Pauline Masson
Décors Vincent Tordjman
Lumières Christian Pinaud
Costumes Cidalia Da Costa
Musiques Vicnet
 
 
Durée : 1h20
 
Du mardi au dimanche à 19h
 
commentaires

" ca plane pour moi" - Les 3 Fromages / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE

Publié le 29 Septembre 2017 par ANDRE dans CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, LOISIRS, ACTUALITES

" ca plane pour moi" - Les 3 Fromages / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE

Les 3 Fromages sortent leur nouveau clip, reprise du très célèbre « Ça Plane Pour Moi » Feat. Axel, chanteur du groupe allemand mythique Wizo.

 

 

Apres leur reprise succès en 2014 de “C’est toi que je t’aime” ( plus de 483 000 vues) relayée par les Inconnus eux mêmes, les 3 Fromages nous invite à un nouveau voyage avec une reprise de Plastic Bertrand “ Ca plane pour moi” 1er extrait de leur prochain album !

 

 

 

Depuis leur dernier album « Matures et Découvertes », sorti en janvier 2015, Les 3 Fromages ne se sont pas fait discrets. Avec des dizaines de concerts partout en France et à l'étranger, et de nombreuses vidéos et la preparation de leur 4eme album ( pour debut 2018)

 

Et personne ne sera déçu en découvrant le premier extrait, reprise du mythique « Ça Plane Pour Moi » de Plastic Bertrand, et tout ça en vidéo s'il vous plaît !

 

Un nouvel album ?

Après une tournée conséquente pour la sortie de « Matures et Découvertes », suivi de la tournée « Co(s)mic Tour),

il était temps pour les 3 bretons de travailler sur de nouvelles chansons.

Si nous ne connaissons pas encore la date de sortie exacte (début 2018, rien de plus), ou le titre de l'album (on ne va pas etre decus...), le premier extrait qu'ils viennent de nous dévoiler nous montre bien qu'ils n'ont rien perdu de leur énergie et de leur fraîcheur. On a hâte d'entendre ce qu'ils nous ont concocté d'autre !

 

Une reprise comme premier extrait

S'il y a une chose qu'on peut dire sur Les 3 Fromages, c'est qu'ils ont toujours montré beaucoup d'intérêt pour les artistes qu'ils aiment. Que ce soit en les reprenant, en les parodiant ou en les invitant à chanter sur des morceaux.

Ils nous avaient déjà régalés en 2014 avec leur version de « C'est toi que je t'aime », morceau incontournable des Inconnus, ils se relancent dans la parodie avec « Ça Plane Pour Moi », et on adore ça !

Ils donnent un coup de neuf au morceau connu de tous, avec un son plus moderne, et un clip psychédélique qui n'est pas sans rappeler celui de Plastic Bertrand.

Ils ont même un invité surprise qui pousse la chansonnette...

 

Une nouvelle collaboration

Dans leur démarche de coopération avec leurs amis et les artistes qu'ils aiment, ils s'entourent cette fois d'Axel, chanteur du groupe allemand mythique Wizo.

Les 3 compères avaient eu la chance de partager la scène plusieurs jours avec le trio allemand en novembre

dernier, et il semble que leur collaboration ne s'est pas arrêtée à cette tournée..."

 

et sinon, Ca plane pour vous ???

 

commentaires

Slava's Snowshow à Paris au 13ème Art du 13/12 au 07/01 / THEATRE / ACTUALITE

Publié le 27 Septembre 2017 par ANDRE dans THEATRE, ACTUALITES, LOISIRS

Slava's Snowshow à Paris au 13ème Art du 13/12 au 07/01 / THEATRE / ACTUALITE
Slava's Snowshow
Du 13/12/2017 au 07/01/2018
au Théâtre 13ème Art à Paris
Slava’s Snowshow est de retour à Paris pour un Noël magique en décembre 2017. Slava’s Snowshow fête son 25ème anniversaire et s’inscrit aujourd’hui comme un grand classique du spectacle de clown dont il détient d'ailleurs le record mondial de tournées. De Hong-Kong à Sydney, en passant par New York, Londres, Berlin, les clowns du Slava's Snowshow arrivent enfin de nouveau en France pour les fêtes de fin d'année dans la nouvelle salle parisienne du 13ème Art du 13 décembre 2017 au 7 janvier 2018.
Entrez dans le songe de Slava. Laissez-vous attendrir par Assissaï, clown de théâtre mélancolique et hirsute, et par ses étranges compagnons, créatures humbles et irrévérencieuses, toujours loufoques du Slava's Snowshow. Suivez-les dans leurs aventures poétiques qui transforment la scène et la salle en vaste terrain de jeu. Retrouvons l’innocence de notre âme d’enfant, au contact de cette troupe de tendres fêlés, distillant ses bulles de malice.  Et que l’art de Slava se mêle à nos vies, que la magie du clown opère, afin que nous puissions apprécier totalement ce merveilleux cadeau qu’est le Slava’s Snowshow !

Pour regarder et diffuser la vidéo du Slava's Snowshow :
 
 
Record mondial de tournée pour un spectacle de clown, le Slava’s Snowshow s’est produit de Hong-Kong à Sydney, en passant par New York, Londres, Berlin…et il arrive enfin en France pour les fêtes de Noël, avec des représentations dans la nouvelle salle parisienne du 13ème Art à la Place d'Italie du mercredi 13 décembre 2017 au dimanche 7 janvier 2018.
 
 
 
C’est l’événement visuel et musical, qui a fait pleurer de joie le plus grand nombre de spectateurs à travers le monde entier. C’est une épopée dans l’univers absurde et surréaliste d’un «commando» de clowns au nez rouge, une œuvre d’art où chaque scène est un tableau.
 
Bulles de savon, gigantesques toiles d’araignée, tempête de neige, créatures vertes fantasmagoriques aux longs chapeaux-oreilles, des adieux déchirants sur le quai d’une gare avec un portemanteau, un public hypnotisé par des ballons, une hallucinante tempête de neige qui emporte toutes nos tristesses, le Slava’s Snowshow échappe à toute définition et à toute tentative de lui voler sa liberté !
 
Ce spectacle imaginé pour faire rêver les petits et les grands est une réelle réussite. Tout en respectant l’art traditionnel du clown, les artistes du Slava’s nous embarquent dans leur univers fantasmagorique, aux allures d’épopée lyrique où passion et émotion se confondent et où le rire fini toujours par l’emporter.
 
Entre art du conte, rituel et magie, le Slava’s fait surgir sur scène, des images incroyables qui restent graver dans la tête de chaque spectateur qui a un jour, croiser la route de cette joyeuse et attachante bande de clowns.
 
 
 
Le Slava’s Snowshow c’est LE spectacle qu’il faut absolument avoir vu, voir ou revoir.
 
Slava's Snowshow au 13ème Art
 
 
 
Du mercredi 13 décembre 2017 au dimanche 7 janvier 2018
 
Séances du mercredi au samedi à 20 h
Le samedi à 16 h également et le dimanche à 19h, hormis le 24/12 à 18h
 
 
Infos pratiques et réservations sur le site du 13ème Art
 
 
commentaires

Part-Time Friends, nouveau clip Street & Stories, tourné en Stories Instagram / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE

Publié le 27 Septembre 2017 par ANDRE dans CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

Part-Time Friends, nouveau clip Street & Stories, tourné en Stories Instagram / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE
Part-Time Friends
Nouveau single Street and Stories
Disponible chez Un Plan Simple / Sony Music
Le duo français Part-Time Friends lance son nouveau single Street and Stories avec le 1er clip imaginé, réalisé et lancé sur les Stories Instagram !
 
A l’occasion de son nouveau single « Streets and Stories » le duo parisien Part-Time Friends lance son clip, entièrement pensé pour le format Stories, la fonctionnalité phare d’Instagram.
Le groupe Part-Time Friends revient en force avec son nouveau single « Street and Stories », extrait de son prochain album prévu pour janvier 2018. Co-composé et réalisé à Los Angeles avec Rune Westberg, le clip du titre a été tourné à Tokyo par le duo de réalisateurs Robin & Cako.
Lancé en partenariat avec Instagramfr, le clip de Street and Stories repose sur un concept unique puisqu’il a été entièrement pensé et réalisé dans le format des Stories Instagram, grâce à un dispositif de « split-screens » soit 2 écrans juxtaposés qui racontent chacun une partie de l’histoire.
On retrouve dans Street and Stories tout ce que l'on aime chez Part-Time Friends : un enchantement pop servi par des harmonies enivrantes.
 
 
Pour regarder et diffuser le clip de Street & Stories :
 
 
Part-Time Friends, composé par Pauline et Florent, s’est révélé grâce à leur hit « Here we are », extrait de leur premier album Fingers Crossed. Le duo de choc a également fait sensation cette année aux Francofolies 2017 lors d’un live exceptionnel. Aujourd’hui, le groupe revient en force avec son nouveau single « Street & Stories », extrait de son prochain album prévu pour janvier 2018.
 
 
 
Co-composé et réalisé à Los Angeles avec Rune Westberg, le clip du titre a été tourné à Tokyo par le duo de réalisateurs Robin & Cako. Ce clip ludique repose sur un concept unique puisqu’il a été entièrement pensé et réalisé dans le format des Stories, la fonctionnalité phare d’Instagram, grâce à un dispositif de « split-screens » soit 2 écrans juxtaposés qui racontent chacun une partie de l’histoire.      
 
 
 
 
Les Part-Time Friends ont sorti leur premier album Fingers Crossed au printemps 2016 après la parution de singles pop parfaits comme Art Counter, Home, Summertime Burns et désormais Street & Stories, le dernier en date.
A 31 et 29 ans, Pauline et Florent séduisent par leurs évidentes qualités d'artisans de la pop : impeccables ritournelles, couplets enivrants, leur signature est autant vocale que mélodique. Part-Time Friends, le duo de Pauline et Florent se sont rencontrés sur les bancs de l’école: dix ans plus tard, ils posent avec un premier album les bases de mélodies personnelles, ludiques et toujours saillantes. Autodidactes complets, Florent et Pauline ont un rapport intuitif aux harmonies.
De leurs pop songs franches et directes, ils ont un fait un canevas sur lequel broder leur ressenti. « Nos chansons sont des petits pansements pour l’âme, concèdent-ils en choeur. Nos textes parlent d’amour, de nos espoirs et de nos peurs… tous ces sujets qui comptent pour nous. Nous essayons de les exprimer avec des mots simples“ . A l’instar des formations qui les fascinent, des Libertines à Oasis, leur amitié aura connu des hauts et des bas. De cette relation aussi intime qu’à une époque houleuse, ils ont tiré leur nom de scène : Part Time Friends, «parce que par moments, on ne peut pas faire autrement que de s’écharper, même si au final notre amitié et le groupe sont plus importants que nos crises éphémères.»
 
A propos du clip Street and Stories :
 
 
 
 
 
« Nous avions depuis longtemps envie d’un clip dans cette veine, où deux plans filmés séparément viendraient raconter une seule et même histoire : la nôtre. L’idée en imaginant Street & Stories était d’aller à contre-courant de l’utilisation classique que nous faisons au quotidien d’Instagram. Ici, la plateforme est non seulement un média, mais devient un véritable outil qui met ses fonctionnalités au service du scénario, du montage et des différentes actions » explique Part-Time Friends à propos du clip de Street and Stories. 
 
  
 
 
commentaires

https://t.co/3J0TjLzd6Y

Publié le 26 Septembre 2017 par ANDRE OBADIA

commentaires

Justin Nozuka, nouvel Ep, le clip d'All I Need / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE

Publié le 25 Septembre 2017 par ANDRE dans CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

Justin Nozuka, nouvel Ep, le clip d'All I Need / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE
Justin Nozuka
Nouvel Ep High Tide
Sortie le 22/09 chez Glassnote Records / Universal Music
En concert le 08 octobre à Paris // Les Etoiles
Le Canadien Justin Nozuka est de retour avec High Tide, nouvel Ep trois titres qui annonce un prochain album en 2018. Porté par la ballade All I Need, celui que le public a découvert a travers son tube After Tonight confirme sa maturité artistique et sa voix exceptionnelle qui s'expriment dans une musique le plus souvent entre pop mélodique et folk mélancolique.
Justin Nozuka viendra défendre son nouvel EP avec une date de concert parisienne le 8 octobre aux Etoiles avant de poursuivre sa tournée européenne. High Tide se compose de trois titres : All I Need, Hourglass et No Place in Mind, avant-goût du très attendu prochain album de Justin Nozuka.
 
Pour regarder et diffuser All I Need :
 
 
L’auteur-interprète canadien Justin Nozuka est de retour avec son nouvel EP intitulé High Tide. Cet EP, parait via le label Glassnote Records/Caroline International France, et contient trois morceaux inédits dont le single ‘’ All I Need ‘’. Il s’agit de la première série de nouveaux titres qui sortiront en intégralité l’année prochaine.
 
 
 
Le second album de Nozuka sorti en 2010, You I Wind Land and Sea, avait atteint la première place des Billboards Charts et fut même certifié Disque d’Or en France. Le musicien a multiplié les performances remarquées, du Late Show de David Letterman au Live de Jimmy Kimmel en passant par Good Morning America. Il a également tourné avec les plus grands artistes actuels: Steve Wonder, Mary J. Blige, John Mayer, Jason Mraz et bien d’autres. Son premier album Holly, sorti il y a maintenant 10 ans fut acclamé par la critique, alors que l’artiste n’était âgé que de 17 ans. Il fut nominé à deux reprises pour les JUNO Awards, et a reçu un NRJ Award pour ‘Le Duo de l’Année’.
 
Mais laissons la parole à Justin Nozuka pour nous présenter High Tide et son premier extrait All I Need :
"Je suis particulièrement excité de partager enfin ces nouveaux titres avec vous. Je voulais vous remercier pour votre soutien indéfectible durant ces dernières années de silence. Je travaille sur mon prochain album depuis plus de 2 ans et demi. Plusieurs fois, j'ai pensé toucher au but mais c'est un défi permanent, une montagne à gravir, et au final, comme de coutume cela a pris plus de temps que prévu.
J'ai eu le grand privilège de travailler avec un producteur / musicien incroyablement doué qui s'appelle Chris Bond. Nous avons enregistré ensemble à Toronto, au Canada et au Devon, en Angleterre. C'est Chris qui a vraiment permis à mes nouveaux morceaux de trouver leur accomplissement en leur offrant le son dont j'ai toujours rêvé. Je le remercierai jamais assez pour son travail et la passion qu'il met en toute chose.
L'album sortira en plusieurs étapes. La première est la sortie du maxi "High Tide" avec 3 nouvelles chansons :  All I Need, Hourglass et No Place in Mind. C'est un petit avant-goût de l'album et des thèmes que j'ai choisis pour les paroles : la nature, la jeunesse et la sincérité de l'expression. J'espère
vous voir ces prochains mois lors de ma nouvelle tournée européenne !" 
 
 
 
 
 
High Tide EP – TRACKLISTING
 
1.      All I Need
 
2.      No Place in Mind
 
3.      Hourglass
 
 
 
 
 Justin Nozuka en concert :
 
8 octobre 2017 : Paris, France @ Les Etoiles
 
 
 
 
 
commentaires
1 2 3 4 5 > >>