Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #theatre catégorie

La Peur de Stefan Zweig au Théâtre Michel / THEATRE / ACTUALITE / CHRONIQUE DE LA PIECE

Bravo à Elodie Menant pour sa mise en scène dynamique, servie par 3 acteurs remarquables.

Merci aussi à Stefan Sweig qui nous met les cellules grises en éveil!

Autour d'un petit fait bien banal (une femme trompe son mari qui la délaisse) il analyse bien des problèmes de notre société. Autour de la relation de couple, il analyse le fonctionnement de la justice, de la honte, de la peur et de la vengeance.

Jusqu'où la vengeance se justifie-t-elle?

La pièce est brève, mais on en ressort intellectuellement grandi.

Je vous encourage à aller applaudir ce très beau travail théâtral.

La Peur
D'après la nouvelle de Stefan Zweig
du 07 octobre au 31 décembre
au Théâtre Michel
 
Adaptation et mise en scène Elodie Menant

 

avec Hélène Degy, Aliocha Itovich et Ophélie Marsaud
 
Stefan Zweig excelle dans la description des tourments intérieurs de ses héros. Sa nouvelle, La Peur, en est le meilleur exemple. Construite comme un roman à suspense, la pièce se déroule au rythme haletant des angoisses d’Irène, jeune femme adultère traquée par l’étrange compagne de son amant.
Manipulation ? Hallucination ? Comment échapper à cette tourmente sans fin ? On assiste au vacillement d’un couple qui ne se comprend plus… jusqu’au dénouement, véritable coup de théâtre.
Cette pièce, à l’esthétique cinématographique, s’inspire de l’univers d’Hitchcock, notamment du remarquable film Fenêtre sur cour. Elodie Menant nous offre une adaptation moderne de cette nouvelle de Stefan Zweig, servie par une mise en scène de toute beauté et un trio d'acteurs particulièrement talentueux.
Un spectacle palpitant, fêté par une critique unanime aux trois derniers festivals d'Avignon où la pièce a fait salle comble. La Peur arrive enfin à Paris dès le 07 octobre après deux ans de tournée dans toute la France.
 
La pièce :
Stefan Zweig excelle dans la description des tourments intérieurs de ses héros. Sa nouvelle, « La Peur », en est le meilleur exemple.
Irène, mère au foyer, trompe son mari, Fritz, avocat pénal. Un soir, une femme l’interpelle à la sortie de chez son amant. Elle prétend être la petite amie de ce dernier, interdit à Irène de revenir le voir et lui réclame de l’argent en échange de son silence.
Dès lors, Irène vit dans la hantise que son mari apprenne sa liaison.
Digne d’un roman à suspense, la pièce se déroule au rythme haletant des angoisses de cette femme, adultère traquée par l’étrange compagne de son amant. On assiste à la dégradation inexorable d’un couple qui ne se comprend plus…
Mensonges ? Manipulation ? Hallucinations ?
Comment garder le secret et échapper à cette tourmente sans fin ?
Son couple vacille jusqu’au dénouement, véritable coup de théâtre.
Du grand Stefan Zweig !
 
 
 
L'adaptation :
"La pièce décortique la chute lente et incontournable d’un couple dont la communication échoue, aspiré par la spirale infernale et angoissante du mensonge. Plongée dans les années 50, je me suis inspirée de l’unvers d’Hitchcock et ai élaboré un décor mouvant. Il m’était primordial que la scénographie accompagne ce tourbillon déroutant.
La nouvelle de Stefan Zweig « La peur » m’offre le fil conducteur de cette pièce, une trame forte et simple, proche de beaucoup d’entre nous, sur un thème universel, le couple et la difficulté à ne pas devenir colocataire du quotidien. Le traitement de cette histoire est plus « complexe. »
Tout d’abord, tous les dialogues étaient à inventer, mais également il me fallait approfondir les personnages, très peu développés dans la nouvelle, imaginer un passé à ce couple, les sujets de conflit, leurs passions respectives, etc.
Le texte initial est composé de 50 pages qui décrivent avec une précision extrême les ressentis d’Irène, rongée par la peur, la culpabilité et le mensonge. Ces sentiments décortiqués, déchiffrés, correspondent à ce que les comédiens doivent jouer, mais il fallait trouver les dialogues qui permettent de les faire exister sans les illustrer et sans glisser dans de l’explicatif. Ce qu’ils disent cachent souvent des non-dits, des émotions qui ne parviennent pas s’exprimer." Elodie Menant
 

 

 

La Peur de Stefan Zweig au Théâtre Michel / THEATRE / ACTUALITE / CHRONIQUE DE LA PIECE
La Peur de Stefan Zweig au Théâtre Michel / THEATRE / ACTUALITE / CHRONIQUE DE LA PIECE

Voir les commentaires

Published by ANDRE - THEATRE, ACTUALITES, LOISIRS, CULTURE

THEATRE HEBERTOT

THEATRE HEBERTOT

Mariage & Châtiment au Théâtre Hébertot dès le 01/09 / THEATRE / LA CHRONIQUE

David Pharao, auteur de "Mariage et châtiment", offre l'occasion unique de rire durant les 1h45 de la pièce.

Daniel Russo et Laurent Gamelon se régalent avec des répliques qu'Audiard n'aurait pas reniées, et les 3 femmes qui les accompagnent complètent une distribution pétillante et dynamique.

C'est une pièce où il est question du mensonge et de ses complications...un vrai bonheur à ne pas manquer au Théâtre Hébertot, à Paris.

LAURENT GAMELON A LA SORTIE DELA PIECE

LAURENT GAMELON A LA SORTIE DELA PIECE

Mariage & Châtiment au Théâtre Hébertot dès le 01/09 / THEATRE / LA CHRONIQUE

Voir les commentaires

Published by ANDRE - THEATRE, ACTUALITES, LOISIRS, HUMOUR

MARIAGE & CHÂTIMENT  
Une comédie de David Pharao
Mise en scène Jean-Luc Moreau
à partir du 1 septembre 2016
avec

Daniel Russo et Laurent Gamelon

Delphine Rich, Fannie Outeiro, Zoé Nonn

 

L'histoire :
 
Ce matin-là, Edouard (Daniel Russo) ne savait pas qu'en faisant le mensonge que personne n'ose faire, le plus gros, l'ultime, "THE mensonge", sa vie allait brusquement basculer.
 
Tel un tsunami, ce mensonge va détruire le couple qu'il forme avec Marianne (Delphine Rich), le mariage de son meilleur ami (Laurent Gamelon) et ruiner la foi qu'il avait en l'Humanité.
 
Et comme Edouard est un honnête homme qui, d'ordinaire, fuit le mensonge comme la peste, toutes les manoeuvres pour rétablir la vérité ne feront qu'aggraver sa chute.
 
Et dans cette chute, Edouard entraîne tout le monde...
 
Daniel Russo et Laurent Gamelon forment un duo irrésistible encadré par 3 comédiennes pétries de talent et pétillantes d'humour.
 
Une comédie élégante et brillante de David Pharao, mise en scène par Jean Luc Moreau, tout en finesse et efficacité...
 
L'avis du metteur en scène Jean-Luc Moreau :
 
"C'est la seconde pièce de David Pharao que je mets en scène. Son écriture, socle essentiel, est réaliste. Les mots sont pesés, choisis, réfléchis. Les répliques précises comme chez Feydeau. Une écriture si bien calibrée que les comédiens savent le chemin psychologique qu'ils doivent emprunter pour donner vie à leur personnage.
 
"L'écriture et le jeu des comédiens font basculer cette tragédie dans une comédie élégante et brillante."
 
A PARTIR DU 1er SEPTEMBRE 2016

SEANCES :
Soirées : du MARDI au SAMEDI à 21h
Matinées : DIMANCHE 15h
 
 
 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - THEATRE, ACTUALITES, CULTURE, LOISIRS

THE BOX par LA SALAMANDRE / MIMOS PERIGUEUX / ACTUALITE

Périgueux vit cette semaine au rythme du 34ème Mimos.

Je vous propose ci-dessous un extrait du spectacle de marionnette de La Salamandre, très beau et très apprécié du public. Bravo à l'artiste qui nous fait oublier sa présence grâce à l'émotion qu'il fait passer dans son personnage "Monsieur Bleu".

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ACTUALITES, LOISIRS, THEATRE

MARIAGE & CHÂTIMENT  / THEATRE HEBERTOT / A PARTIR DU 1ER SEPTEMBRE 2016
MARIAGE & CHÂTIMENT  
Une comédie de David Pharao
Mise en scène Jean-Luc Moreau
à partir du 1 septembre 2016
avec
Daniel Russo et Laurent Gamelon Delphine Rich, Fannie Outeiro, Zoé Nonn
 
 
 
L'histoire :
Ce matin-là, Edouard ne savait pas qu'en prononçant ces quatre mots sa vie allait brusquement basculer. Quatre mots qui, tel un tsunami, allaient détruire son couple, le mariage de son meilleur ami et ruiner la foi qu'il avait en l'Homme... et les femmes.
 
 
Mais pourquoi et comment Edouard a-t-il pu ainsi commettre l'irréparable et faire que ce beau jour de fête se transforme en un pur cauchemar ?
 
 
L'avis du metteur en scène Jean-Luc Moreau :
 
"C'est la seconde pièce de David Pharao que je mets en scène. Son écriture, socle essentiel, est réaliste. Les mots sont pesés, choisis, réfléchis. Les répliques précises comme chez Feydeau. Une écriture si bien calibrée que les comédiens savent le chemin psychologique qu'ils doivent emprunter pour donner vie à leur personnage.
 
"L'écriture et le jeu des comédiens font basculer cette tragédie dans une comédie élégante et brillante."
 
A PARTIR DU 1er SEPTEMBRE 2016

SEANCES :
Soirées : du MARDI au SAMEDI à 21h
Matinées : DIMANCHE 15h
 
 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - THEATRE, ACTUALITES, LOISIRS

Timéo au Casino de Paris  / actualité spectacle
Timéo
A partir du 16 septembre au Casino de Paris
La circomédie musicale mise en scène par Alex Goude
"Le Cirque va changer sa vie"

 

 
Timéo est un spectacle musical novateur et fédérateur, une circomédie pour toute la famille (de 7 à 177 ans) dont les représentations débuteront le 16 septembre au Casino de Paris. Sur un ton résolument positif, tour à tour drôle, percutant et émouvant, ce grand spectacle conte l’histoire hors du commun de Timéo dont le cirque va changer la vie. Le Casino de Paris se transformera pour l’occasion en un cirque grandiose à partir du 16 septembre 2016.
En attendant de découvrir le 16 septembre prochain sur la scène du Casino de Paris le spectacle musical percutant “Timéo” mis en scène par Alex Goude, les équipes dévoilent le premier extrait inédit de cette “circomédie musicale” intitulé “Le rêve interdit” !
 
Porté par les deux interprètes qui incarnent le rôle principal de Timéo, les jeunes artistes Benjamin Maytraud et Mathias Raumel nous livrent un titre au refrain entêtant et aux notes entraînantes. Signées Jean-Jacques Thibaud, les paroles évoquent la force et la détermination dont Timéo fait preuve face à son handicap et son envie inébranlable d’accéder à son rêve de devenir acrobate.
 
Timéo est un spectacle musical novateur et fédérateur, une circomédie pour toute la famille (de 7 à 177 ans).
 
Sur un ton résolument positif, tour à tour drôle, percutant et émouvant, ce grand spectacle conte l’histoire hors du commun de Timéo.

Malgré son handicap, ce jeune garçon en fauteuil n’a qu’un rêve : devenir acrobate ! Lorsqu’il apprend que le cirque Diabolo et son idole Melody Swann sont en ville, Timéo prend son courage à deux mains et tente de s’inviter aux répétitions. Il découvre alors que Melody a mystérieusement disparu et que la vie du cirque n’est pas aussi idyllique qu’il l’imaginait...
 
Au lieu de se décourager, Timéo va mener l’enquête et prouver à tous qu’être différent c’est normal. Qui sait, peut-être même réalisera-t-il son rêve au milieu de tous les artistes incroyables qui l’entoureront dans cette aventure..
 
L’objectif non dissimulé du spectacle Timéo est d’éveiller les consciences, de sensibiliser sur le vivre ensemble et de montrer que la passion et la volonté peuvent l’emporter sur tous les préjugés.
 

Le Casino de Paris se transformera pour l’occasion en un cirque grandiose à partir du 16 septembre 2016.
 
 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ACTUALITES, LOISIRS, CHANSON-MUSIQUE, THEATRE

Derrière Les Montagnes avec Joana Preiss au Théâtre du Marais / THEATRE / ACTUALITE
Derrière Les Montagnes
Une pièce d'Olivier Chenille
Avec Joana Preiss et Olivier Chenille
Musique : AaRON
Tous les mercredi et dimanche à 20 h 30 jusqu'au 9 juin
« Un lien unit cette famille. Je le perçois comme un fil invisible qui les attache. Chez moi ce fil est coupé. »
 
 
 
Jeu d'acteurs magnétique, scénographie minimaliste, bande-son hypnotique... Voici des bonnes raisons de courir voir la pièce "Derrière les montagnes" interprétée par Joana Preiss et Olivier Chenille, au Théâtre du Marais à Paris.
 
 
 
Cette pièce d'Olivier Chenille immerge les comédiens Joana Preiss et Olivier Chenille dans une création vidéo magnifiée par la musique d'AaRON qui permet à ce drame de tenir en haleine le spectacteur jusqu'au crescendo final.
 
 
 
Derrière Les Montagnes raconte une relation mère-fils poignante et dramatique, servie par des acteurs troublants et justes (Joana Preiss sublime en mère déchirée et Olivier Chenille bouleversant en fils tourmenté), avec de fortes références bibliques, et une mise en scène originale et envoûtante. Derrière Les Montagnes se joue jusqu'au 9 juin au Théâtre du Marais à Paris.
Le lourd rideau rouge s’ouvre, des mots lumineux viennent se graver. Ils annoncent le premier des trois actes. Face au public sont installés une femme et un jeune homme.
Elle, c’est Catherine (Joana Preiss), elle est la mère protectrice ou indifférente. Sa vie semble sur le fil du rasoir, comme arrêtée en plein vol. Antoine, son tout petit, son enfant chéri, a disparu. Pour cette louve, tous sont coupables.
 
Lui, c’est Seroja (Olivier Chenille), nouveau-né abandonné en Hongrie par une mère dont il ne sait rien et recueilli par Catherine alors qu’elle n’en voulait déjà plus. Il finit recalé au second plan après la naissance du fils légitime Antoine.
 
Sans échanger, sans se regarder, chacun laissera échapper sa vérité. Pas de remords, non pas de fautes avouées, pardonnées, juste une dernière fois, une première fois, se parler.
 
Jusqu’à la dernière révélation, celle de l’indicible. Face à face cruel de deux survivants en quête si ce n’est de rédemption, au moins de réponses.
 
Derrière les montagnes : tel est le nom de la pièce qui vient de démarrer au théâtre du Marais à Paris. Quelles montagnes ? Celles dont chacun hérite puis agrandit, pour se protéger non des ennemis, mais des plus proches. A tort, a raison ? Personne ne peut le dire, surtout lorsque « le fil est coupé ».
 
Derrière les Montagnes, une pièce d'Olivier Chenille
 
Avec Olivier Chenille & Joana Preiss.  
du 24 avril au 9 juin à 20h30

 

 
 
 
Théâtre du Marais, 37 rue Volta 75003 Paris
 
 
 
 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - THEATRE, ACTUALITES, LOISIRS

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog