Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Cancale-25-avril-2013--8-.JPG

 

LE SURCOUF

7 quai Gambetta
35260 Cancale

 

LE-SURCOUF.jpgUne bonne adresse sur le port de Cancale

 

Cancale-25-avril-2013--2-.JPG

Les huitres sont délicieuses

Cancale-25-avril-2013--7-.JPG

Moules marinières

 

Cancale-25-avril-2013--10-.JPG

La crêpe caramel au beurre salé

Cancale-25-avril-2013--11-.JPGSinon, comme il finira par faire beau, 2 sorbets sur une tuile.

 

Bon appétit aux portes de St Malo...

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CUISINE

  Croisiere-sur-les-7-iles-26-avril-2013--84--copie-1.JPG

Les vedettes de Perros Guirec vous permettent d'effectuer une croisière innoubliable dans le monde des oiseaux, et plus particulièrement auprès des 25.000 couples de Fous de Bassan qui entretiennent leurs nids d'année en année.

 

Les us et coutumes de ces oiseaux de grande envergure:


Adultes : grands oiseaux de mer au corps blanc, bout des ailes noir et tête jaune. Bec gris, pattes noires. La coloration jaune peut s'atténuer en période inter-nuptiale. Pas de critère d'identification fiable entre mâles et femelles.

fou_bassan3.jpg
Sub-adultes : quelques rémiges et rectrices noires.
Immatures et juvéniles: les fous de Bassan ont un plumage évoluant énormément durant leurs premières années. Le juvénile est noir, légèrement moucheté, son plumage s'éclaircit ensuite progressivement en blanc : d'abord le ventre, puis les ailes. Les jeunes ont un bec noir.

Chant : Cris rauques, peu mélodieux.
Croisière sur les 7 îles 26 avril 2013 (91)
Habitat : Oiseaux pélagiques parcourant l'hémisphère nord ; présents en Atlantique, en mer du Nord, dans la Manche, en Méditerranée. Visibles en haute mer, ils se rapprochent des côtes en été (le seul site de nidification en France reste les Sept Iles, côtes d'Armor).
Rechigne à survoler les terres, mais longe les côtes de Bretagne Nord de façon tout à fait courante en été.
Des individus égarés ou déviés par une forte tempête ont cependant été signalés à l'intérieur des terres. De telles observations restent très rares.

Comportements : Oiseau pélagique. Solitaire ou en groupes épars en hiver, en énormes colonies l'été.
Le fou de Bassan tire son nom de son comportement : il repère les bancs de poissons au vol, plongeant en piqué d'une hauteur de 30 mètres parfois. En approche finale, il adopte une posture aérodynamique typique (à l'image d'un concorde : les concepteurs s'inspirèrent de cet oiseau pour la posture aérodynamique de l'avion !) lui permettant de rentrer dans l'eau à 100km/h sans se blesser. Il plonge ainsi à 6-7 mètres de profondeur, sous le banc de poissons, avant de remonter vers la surface, traversant le banc au passage et capturant sa proie. Lorsqu'il remonte à la surface, sa proie est généralement déjà engloutie ; d'où son nom de 'fou' attribué par les pêcheurs écossais, premiers observateurs de cet oiseau, surpris par ces plongeons spectaculaires et à première vue insensés !

Vous pouvez voir ci-dessous une belle vidéos sur les coutumes des "Fous"

 

 

 

Les couples sont unis à vie, se formant vers 5-6 ans, lorsque l'oiseau devient mature. Durant leurs premières années, les jeunes sont des solitaires, grands voyageurs. Ils profitent de cette période pour choisir une colonie, avant d'y revenir peu de temps avant leur maturité, sur un site nommé 'club de rencontre'. Là, les jeunes y apprennent les règles de la colonie, avant de se trouver un partenaire parmi d'autres jeunes ou des veuf/veuves.
Les fous de Bassan vivent durant l'été en société, utilisant des parades pour coder leur comportement. La plus connue est la parade nuptiale, témoignage touchant d'une profonde affection au sein du couple, et prologue à leur accouplement, mais aussi la parade d'envol et de territoire (chaque fou possède son propre nid, et gare aux intrus !)
Les jeunes passent leur première migration le long des côtes africaines, de la Méditerranée à l'Equateur. Les adultes, eux, s'éparpillent au large, de préférence vers le nord de l'Ecosse.
Croisiere-sur-les-7-iles-26-avril-2013--73-.JPG
Vol : Envol lourd s'il n'est pas accompagné de vents porteurs.
En vol, c'est un très bon planeur, capable de parcourir jusqu'à 200 km pour aller pêcher ! Il voyage de façon solitaire ou en groupes, on remarque alors la formation de vols en V.

Nidification : Sur les îles un peu éloignées du continent, en colonies. Le fou a besoin d'une falaise pour son envol, ce qui devient un critère important pour la création de nouvelles colonies.
La réserve des Sept Iles (côtes d'Armor) en accueille sur l'île Rouzic près de 25 000 couples (en 2012). Les couples s'y retrouvent dès la fin janvier/début février, reprenant possession de leurs nids respectifs, monticules d'algues et de débris divers. L'accouplement au sein de la colonie est synchronisé par la parade nuptiale ; les premiers couples l'exécutant incitant les autres à les imiter.


Croisiere-sur-les-7-iles-26-avril-2013--82-.JPGLa femelle pond un seul oeuf, courant avril/mai, qu'elle couve de ses grandes pattes palmées durant 40 jours.
Le poussin éclot en juin, et va être nourri par ses parents pendant 12 semaines. Il acquiert d'abord un duvet blanc (5-6 semaines : aspect de 'peluche') avant que ne sorte son plumage noir de juvénil.
A 12 semaines, le petit pèse jusqu'à 4 Kg. Il quitte la colonie et se dirige vers la mer. Là, il devra y apprendre le vol, la pêche, la survie... Il reste en moyenne 2 semaines à la surface de l'eau, attendant de perdre ses réserves alimentaires qui le rendent trop lourd pour l'envol.
Le succès de reproduction reste médiocre : 80% des jeunes meurent lors de la première année. On peut estimer qu'en moyenne, durant sa vie, un couple donnera naissance à 3 futurs adultes, les autres jeunes étant éliminés par la sélection naturelle.

Régime : Piscivore, de 400 à 700 g de poissons par jour ; les prises les plus classiques restent le maquereau, sprat, sardine...



fous-5.jpg     fou_bassan4.jpg  Protection / Menaces : Le Fou de Bassan est une espèce originaire du Nord de l'Ecosse, sa nidification en France remonte seulement aux années 1930.
Depuis quelques années, une poignée d'individus tentent de s'implanter dans la région de Marseille. L'avenir nous dira si une telle expérience se verra couronnée de succès...

 

Quelques images de la côte de granit rose et des 7 îles:

Voir les commentaires

Published by ANDRE - TOURISME

2012_04_MACAREUX.jpg

Un terrier en guise de nid

Le macareux moine, surnommé le perroquet de mer en raison de son bec tricolore, perd ses couleurs en hiver. En France, ses colonies se rencontrent en Bretagne et principalement aux Sept-Îles, au large de Perros Guirec.

macareux-27-.jpg

Le macareux moine, Fratercula arctica, est le plus petit des trois alcidés de Bretagne (30 centimètres). Le bec est triangulaire et tricolore : bleu-gris à la base, rouge à la pointe, avec une ligne jaune de séparation. L'œil est entouré d'un cercle rouge et de zones bleu-gris, avec un filet noir vers l'arrière. Il a le dos noir et le ventre blanc, mais seulement un capuchon et un collier noir, avec les joues grises. En hiver, ses couleurs vives disparaissent. Il est essentiellement piscivore et les reproducteurs s'alimentent à proximité des colonies.

Comme le petit pingouin, le macareux moine se reproduit essentiellement sur les rives occidentale et orientale de l'Atlantique nord, et la Bretagne constitue la limite méridionale de son aire de reproduction européenne.

alcides-copie-1.jpg

Contrairement aux deux autres alcidés ( guillemot de Troïl et petit pingouin), le macareux pond son œuf unique au fond d'un terrier qu'il creuse avec son bec et ses pattes, mais peut aussi s'installer dans des zones d'éboulis rocheux. Les terriers sont principalement situés sur les zones de rupture de pentes.

Les oiseaux arrivent à proximité des colonies en mars. Les pontes s'étalent de fin mars à fin mai. L'éclosion se produit après cinq à six semaines d'incubation, et le jeune reste au terrier pendant une quarantaine de jours avant de partir en mer. Si les ressources alimentaires sont réduites, la durée de séjour au terrier peut se prolonger de quelques semaines. Les colonies sont généralement désertées fin juillet - début août. Cette reproduction hypogée rend les recensements bien plus complexes que pour les deux espèces précédentes, difficulté accentuée dans certaines colonies par l'occupation de terriers par les macareux, les puffins et les lapins.

macareux.moine.gara.3g.jpg

En période internuptiale, le macareux a une distribution plus pélagique que le petit pingouin et le guillemot de Troïl. Les oiseaux bretons descendent probablement, comme ceux des colonies de mer d'Irlande, vers les eaux du golfe de Gascogne, certains individus atteignant la Méditerranée ou les îles Canaries. Contrairement aux deux autres espèces, le macareux est très peu présent en hiver en mer d'Irlande et en mer Celtique. Les oiseaux des colonies plus septentrionales hivernent principalement en mer du Nord.

macareux.jpg

Les Sept-îles, le dernier lieu de reproduction du macareux moine en France ?

La population mondiale de macareux moines est estimée à 6 millions de couples, dont plus de 90 % en Europe, avec 2 à 3 millions en Islande.

macareux2.jpg

 

En 1950, le macareux compte probablement plus de 7 000 couples, répartis entre au moins une quinzaine d'îlots de Bretagne, et essentiellement concentrés aux Sept-Îles (Côtes-d'Armor). Vingt ans plus tard, il n'en reste qu'un peu plus de 900, et quelques colonies ont disparu. Le déclin se poursuit jusqu'au début des années 1980, et depuis lors les effectifs tendent à se stabiliser aux Sept-Îles. Les dernières colonies du Finistère, en baie de Morlaix et à Ouessant, ne comptent plus que quelques couples et paraissent vouées à une disparition inéluctable. Ne subsistera plus que l'archipel des Sept-Îles comme lieu de reproduction de l'espèce en France, limite méridionale de son aire de reproduction européenne.

MACAREUX-1.jpg

Le déclin rapide des macareux moine en France au début du XXe siècle peut sans conteste être attribué pour partie à l'homme, et notamment aux massacres effectués à des fins ludiques sur les colonies. Il semble cependant que des modifications de l'environnement marin dans l'Atlantique nord, liées au réchauffement des eaux jusqu'aux années 1950, ont contribué à une large échelle à la diminution des populations de l'espèce.

La distribution plus pélagique du macareux le rend vraisemblablement moins vulnérable aux hydrocarbures que le guillemot de Troïl et le petit pingouin, sauf lorsque la marée noire affecte les environs immédiats des colonies. Pour les mêmes raisons, l'impact des filets de pêche apparaît également moindre que pour les deux autres espèces. La principale menace est liée à des modifications du milieu marin et de la disponibilité des stocks de poissons, conséquences de phénomènes naturels ou de la surexploitation des ressources halieutiques.

Essentiellement présente sur les îlots des Sept-Îles, la population bretonne de macareux sera de plus en plus vulnérable à tout impact extérieur, de type marée noire ou modification des ressources alimentaires. De plus, le développement constant de la colonie de fous de Bassan sur Rouzic affecte progressivement les macareux en empiétant sur leurs secteurs de reproduction. Et l'augmentation des effectifs sur Malban et la colonisation de Bono en sont peut-être une conséquence.

Voir les commentaires

Published by ANDRE - TOURISME

FERGESSEN.jpg

FERGESSEN

Nouvel album Far Est

Sortie prévue pour l’automne chez ECHOÏD/ MUSIKALOUEST

 

 

FERGESSEN, c’est Michaëla, David et leurs deux guitares. Deux voix, deux plumes, sous un même nom. Après la sortie de leur premier album, « Les accords tacites » en janvier 2011, ils choisissent la liberté et laissent Paris derrière eux pour écrire une nouvelle aventure folk-rock. Direction le Grand Est, le « Far Est », qui donne aujourd’hui son nom à leur nouvel album. « Far Est » qui, sortira à l’automne 2013, avec l’aide du public, nombreux à avoir soutenu ce projet musical bercé par la plateforme « KISS KISS BANK BANK ». Enregistré aux côtés de Julien Rousset (Batterie), Pierre Bernard (Basse), Stéphane Bonacci (Guitare électrique, Rhodes), Far Est, le nouvel album de FERGESSEN se laisse découvrir avec ce premier clip, parfait départ aux envolées futures.

 

FERGESSEN, écrivais-je juste après les avoir vus, c’est la rencontre d’un Dave Stewart aux faux-airs de Cantat et d’une Annie Lennox qui aurait mangé Aretha Franklin. C’est beaucoup en une seule fois, mais pas plus que l’effet qu’ils produisent sur scène : l’unisson parfait des deux voix et deux guitares mêlées, une pop-rock exigeante aux meilleurs accents d’un Marc Seberg, l’harmonie des textes et des mélodies que David et Michaëla ourdissent dans le calme de leur studio du Ban-de-Sapt.       

Après « les accords tacites », un album réalisé par Lionel Gaillardin en 2011, le duo a choisi de quitter Paris et d’Attendre le bonheur dans l’autoproduction d’un « Far Est », deuxième album ciselé, variant entre l’anglais et le français sans se départir de ce qu’ils souhaitent tous les deux : donner du sens et du rythme à un texte par son interprétation. Quand ils s’emparent de « The Wind », de Stevenson - a-blowing all day long, that sings so loud a song - qu’ils en enregistrent une version acoustique devant une plaine des Vosges qui prend des airs d’océan de glace, on se dit qu’ils savent allier, comme en live, l’énergie des voix et du jeu et la sensibilité du thème. A Child’s Garden of Verses and Underwoods.

Le cache-cache ne dure qu’un temps, celui de l’arrivée sur scène et du fleuve de son qui en découle : Michaëla, Antianeira moderne, bras nus, chevelure lâchée, bracelet au biceps, prend l’auditoire à bras le corps, le charme et l’ensorcelle, ce qui revient au même. Mais David – heureusement pour lui – n’est estropié de nulle part et relève - avec un flegme qui n’a de britannique que la musique qu’il joue - le défi de la Belle.          

Les guitares sont épileptiques et coordonnées, les amants jouent d’une ronde qui les aurait menés au bûcher, en d’autres temps. Ils auraient pu choisir l’Islande ou le Danemark (Aimer, dormir, encore aimer), ils ont pris les Vosges comme symbole d’une musique qu’il faut aller chercher mais dont on ne se relève pas sans être marqué au fer rouge. Fergessen, prononcé à l’allemande, c’est oublier ou s’emporter : aucune chance qu’on oublie, toutes qu’on le soit, emporté. Jusqu’au far, Far-Est.

 

Laurent Cachard.

 

Fraîchement lauréat du projet « Pépinière », inscrit dans le cadre du dispositif « Multipistes en Grande Région » piloté par l’Autre Canal et Vosges Arts Vivants, FERGESSEN bénéficie du soutien de l’Union européenne.

http://www.fergessen.fr/

Facebook

 

FERGESSEN2.jpg

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

fresque-des-francais.PNG

Contacts et liens

CONTACT
A.FRESCO SARL

Patrick COMMECY
Moulin de la Garde
38780 EYZIN-PINET
FRANCE

Tel/fax : 33 (0)4 74 58 44 10
e-mail : p.commecy@a-fresco.com

 

LIENS

Commune de Le Grand Lemps : www.legrandlemps.fr

Restaurant le 111 (un restau très sympa !) : www.le111.fr

Webdesign : Romain Laforet: link

francois-Jacob.PNG

J'apprécie beaucoup ces ouvrages en trompe-l'oeil, très nombreux à Lyon et à Cannes.

Alain-Bashung.PNG

Cette nouvelle fresque rend hommage à 250 personnalités françaises qui nous rendent fiers d'être de ce pays que trop de gens se complaisent à dénigrer en ce moment...

par-themes.PNG

Cette présentation sur le web est très agréable à consulter, que ce soit par thèmes ou par ordre alphabétique:


www.fresques-des-francais.com

 

Michel-Berger.PNG

Je vous ai retranscrit quelques personnages illustres qui parlent particulièrement à mon coeur...

Victor-Hugo.PNG

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ARTS PLASTIQUES

melissmell-a.jpg

Melissmell

Nouvel album Droit dans la Gueule du Loup

Sortie le 9/4/2013 chez Discograph

 

En concert le 25/04/2013 au Café de la Danse

 

Pour son deuxième album Droit Dans La Gueule du Loup, Melissmell a choisi d’enregistrer des titres composés par Guillaume Favray, déjà auteur de deux titres sur Ecoute S’il pleut. Il y a dans ce nouvel album des colères, des larmes, des splendeurs, des tristesses, des forces, des prodiges. Ce n’est pas un gentil disque de chansons sages. Dans Droit Dans La Gueule Du Loup, Melissmell contemple la gueule cassée du monde sans détourner les yeux. Rage, sincérité, profondeur, compassion. Melissmell dévoile en format trio toute l’étendue de son talent vocal. Elle est accompagnée par Matu au piano, et Daniel Jamet à la guitare, deux musiciens qui se sont révélés aux côtés de Mano Solo.

 

 

 


Il y a dans cet album des colères, des larmes, des splendeurs, des tristesses, des forces, des prodiges. Ce n’est pas un gentil disque de chansons sages. « Dans Droit dans la gueule du loup », Melissmell contemple la gueule cassée du monde sans détourner les yeux. Rage, sincérité, profondeur, compassion.

En travaillant à ce deuxième album, elle n’a pas conservé ses propres chansons. Elle a décidé de ne chanter que les oeuvres de Guillaume Favray, qui avait déjà signé deux titres

du premier album de Melissmell, « Écoute s’il pleut ». Pourquoi ? L’envie irrépressible de faire vivre des chansons qu’elle admire et qui, autrement, resteraient au placard. « Cet album, c’est celui que Guillaume aurait pu faire, l’album qu’il aurait dû faire », dit Melissmell, admiratrice d’une écriture héritière de Jacques Brel ou de Mano Solo.

 

Elle a enregistré avec deux musiciens au parcours éloquent : le pianiste Matu a joué plus de dix ans avec Mano Solo et a arrangé l’album Les Années sombres (une référence majeure pour Melissmell et Favray) avant de partir avec Indochine, et le guitariste Daniel Jamet était dans la Mano Negra avant d’accompagner lui aussi Mano Solo. Mais ces deux aînés (renforcés par Christine Ott aux ondes Martenot sur trois chansons) étaient aussi de vieilles connaissances : « Le hasard fait que les premiers musiciens que j’ai rencontrés

en arrivant à Paris sont les musiciens de Mano Solo. »

MELISSMELL2

Cela donne une étonnante cohérence à son parcours pourtant chaotique. « Je ne suis pas de la ville », dit-elle d’emblée. Elle vient d’un village d’Ardèche, d’une famille « dans

laquelle le texte français est très présent ». Sa mère est fan absolue de Goldman, sa grand-mère adore Desproges, elles se partagent Brel, Coluche, Brassens, Devos… « Toute

la variété française est passée chez moi », avant que Mano Solo et le punk lui retournent la tête. Dès lors, elle présente « tous les symptômes de la fille qui va devenir artiste». Tant pis pour l’école. « J’ai fait tous les métiers imaginables quand on part de rien. Quand j’en ai eu assez d’être l’esclave apprentie d’un patron, je suis partie sac au dos et j’ai atterri dans la rue. » Elle chante sur les trottoirs en dormant dans le bois de Vincennes, passe un BTS sans avoir le bac, se fait peintre en bâtiment et graphiste, conquiert son premier public dans les bars et dans les squats. « Et la vie m’a récompensé du travail et des risques que j’ai pris. »

 

Mélanie est alors devenue Melissmell, pour la mélisse qui, selon la tradition, soulage « les maux des femmes », pour Smells Like Teen Spirit, pour le mélisme, pour « Mel is

Mel », pour le lys de mer fossile que l’on trouve dans le sous-sol de l’Ardèche… Et, pendant six ans, Melissmell a écumé les scènes avec quatre musiciens rencontrés à

Strasbourg et, comme elle, nourris de rock et de rage. Avec eux, elle est devenue une référence. Son Aux armes mêlant Marseillaise et Internationale a rappelé que la chanson

en France peut encore refuser la tiédeur. Et les concerts incandescents de Melissmell réconcilient amoureux du verbe haut et fervents de l’électricité.

 

Armée des mots de Guillaume Favray, elle arpente avec « Droit dans la gueule du loup » un territoire de mélancolies véristes et de poésie noire. Elle l’avoue tout droit : « Il

s’agit de dire la vérité, quitte à se faire détester. » Mais c’est le plus sûr chemin pour conquérir les coeurs.

 

 

Droit dans la gueule du loup" Nouvel album de Melissmell disponible le 09 avril 2013.
En tournée à partir d'avril +  Café de la Danse le 25 avril 2013.
Résa : http://bit.ly/Melissmellconcertparis
+ d'infos et date sur www.melissmell.fr

 

MELISSMELL

UN DISQUE

A ACHETER ABSOLUMENT

 

 

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

Manif sous tension ce dimanche contre le mariage gay...

 

En ce jour de Nème manifestation contre le travail des représentants du peuple, sous l'égide d'un certain nombre de factieux qui voudraient porter dans la rue leur haine et leur homophobie, écoutez la chronique de François Morel sur France Inter:

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ACTUALITES

image003.jpg

 

 

Sébastien Tellier & Caroline Polachek

« In the crew of Tea Time »

Sortie le 20 avril chez Record Markers

 

 

Sébastien Tellier and Caroline Polachek (chanteuse du groupe Chairlift) joignent leur voix pour la première fois sur ce titre « In The Crew Of Tea Time » donnant à entendre un duo tendre et irrésistible.

« In The Crew Of Tea Time » sort pour la première fois sur 45t (inclus le dub de Mr Dan) à l’occasion du Record Store Day le 20 avril 2013 ! Un vinyle à ne pas manquer !

 

A. In The Crew Of Tea Time
B. In The Crew Of Tea Time (Mr Dan's Wunderground Dub)

 

Illustration réalisée par Stéphane Manel

Pochette  imprimée sur papier retourné, édition limitée de 650 vinyles

Le vinyle sera disponible pour la première fois le 20 avril dans toutes les boutiques participantes au Disquaire Day.

Plus d’informations ici :  http://disquaireday.fr/

 

A cette occasion, Record Makers mettra également en vente, en avant première l'édition vinyle deluxe d’ « OutRun » de Kavinsky ainsi que le vinyle du nouvel album d’Hypnolove « Ghost Carnival » ainsi que d'autres références de leur catalogue au Mila (2 rue André Messager 75018 Paris) qui se transformera en disquaire éphémère pour l'occasion.

 

Plus d’informations ici : http://facebook.com/events/164669177026300

 

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

 Ryan-Gosling-Photos

 

 

 

 

Ryan Gosling

Actuellement au cinéma dans : The Place Beyond the Pines, Gangster Squad, Blue Valentine

Acteur né le 12 novembre 1980 à London - Ontario (Canada).

Biographie de Ryan Gosling

Ryan Thomas Gosling est né à London, au Canada, le 12 novembre 1980. Il est acteur, producteur et compositeur. Se destinant d’abord à une carrière de danseur, il est engagé à l’âge de 11 ans sur « All New Mickey Mouse Club », programme télévisé de chansons, diffusé aux États-Unis, aux côtés de Britney Spears, Christina Aguilera et Justin Timberlake.
Il enchaîne alors quelques apparitions dans des séries télévisées canadiennes et américaines puis obtient le rôle d’Hercule dans la série « Young Hercules » de 1998 à 1999.

Il apparaît pour la première fois sur grand écran en 2001, dans le film Remember the Titans, où il incarne un jeune joueur de football américain dans la première équipe de virginie accueillant des joueurs de couleurs noires. Il obtient également, la même année, le rôle d’un néo-nazi juif dans le film Danny Balint. En 2002, il se voit attribuer le rôle d’un étudiant meurtrier dans Calculs meurtriers puis d’un étudiant violent dans The Slaughter Rule. Il se retrouve de nouveau dans la peau d’un étudiant tueur dans The United States of Leland, sorti en 2003. Le film est présenté au Festival du cinéma américain de Deauville et au Festival de Sundance.

Il participe en 2004 à la bande son du film Wild Roomies puis partage l’affiche, un an plus tard, aux côtés de Naomi Watts et d’Ewan McGregor de Stay. En 2007, l’acteur incarne un substitut du procureur dans La Faille puis son rôle dans Half Nelson lui vaut une nomination à l’Oscar du meilleur acteur. Il continue alors avec Une fiancée pas comme les autres, en 2008, dans lequel il incarne un jeune marginal ayant une relation avec une poupée.

Changeant de registre, il devient, en 2009, chanteur et guitariste dans le groupe Dead Man’s Bones. Leur album figure parmi les quinze meilleurs albums de l’année 2009 dans le magazine Les Inrockuptibles. On le retrouve à l’affiche de Love and Secrets puis dans Blue Valentine où il incarne un père de famille dont le couple s’essouffle. Il remporte le Chlotrudis Award du meilleur acteur.

Très actif en 2011, on le retrouve dans Crazy, Stupid, Love aux côtés de Steve Carell et de Julianne Moore mais également dans Drive où il interprète un jeune mécanicien/cascadeur taciturne. Il joue également le rôle de Stephen Myers dans Les marches du Pouvoir, de Georges Clooney.

Filmographie de Ryan Gosling

 

 

Récompenses de Ryan Gosling


  • Oscars du cinéma 2007 : Nominé pour l'Oscar du meilleur acteur pour Half Nelson de Ryan Fleck

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CINEMA

1 2 > >>

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog