Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. Musique, cinéma, théâtre, arts plastiques, cuisine, littérature, voyages, tourisme, histoire, humour etc...

PALAIS DE CATHERINE A ST PETERSBOURG.avi

Publié le 30 Juin 2013 par Andre Obadia

PALAIS DE CATHERINE A ST PETERSBOURG.avi.

PALAIS DE CATHERINE A ST PETERSBOURG.avi.

commentaires

LE TOUR DE FRANCE A 100 ANS / SPORT / CYCLISME

Publié le 30 Juin 2013 par ANDRE dans SPORT

 

 

 

1903
1 juillet

Départ du premier Tour de France


60 coureurs prennent le départ du Tour de France à Paris. Organisé par le journal sportif "l'Auto", que dirige Henri Desgrange, le tour se déroule en six étapes de Paris à Paris via Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Nantes. L'arrivée le 18, consacrera le cycliste Maurice Garin qui remportera l'étape, et le tour, avec trois heures d'avance sur ses concurrents. Sur les 60 cyclistes présents au départ seuls 20 franchiront la ligne d'arrivée.



1903
19 juillet

Fin du premier tour de France


Partie le 1er juillet de Montgeron dans l'Essonne, la plus grande course cycliste jamais organisée en France arrive à Paris au parc des Princes. C'est le coureur français d'origine italienne Maurice Garin, surnommé "Le ramoneur", qui l'emporte. L'idée de créer le Tour de France vient du directeur du quotidien sportif "l'Auto", futur "l'Équipe", Henri Desgrange. Sur les 60 concurrents présents au départ, seuls 20 arriveront jusqu'à Paris.


1904
30 novembre

Henri Cornet, vainqueur du Tour


Alors âgé d’à peine 20 ans, Henri Cornet est déclaré vainqueur du Tour de France. Il était d’abord classé cinquième mais l’Union Vélocipédique de France élimine les quatre premiers coureurs qui n’avaient pas respecté le règlement. Ce Tour restera marqué par les batailles entre spectateurs qui sont allés jusqu’à agresser certains coureurs et jeter des clous sur la route. Desgrange, le fondateur du Tour, a même failli mettre un terme à cette course annuelle.



1913
juillet

Eugène Christophe casse sa fourche


Heurté par une voiture dans la descente de l’Aubisque, le jeune coureur chute et casse sa fourche. Les organisateurs du Tour interdisent aux participants de recourir à une aide quelconque en cas de problème technique. Eugène Christophe est alors contraint de réparer seul son vélo. Il devra marcher près de 15 km pour trouver une forge et prendra un retard de quatre heures sur les premiers coureurs. Il perdra cette course mais sera le premier à porter le maillot jaune en 1919.



1919
29 juin

Le Tour de France reprend sa course, avec le maillot jaune en prime


Après une interruption de trois ans, le Tour de France est à nouveau organisé. La course précédente s’était terminée en 1914, une semaine avant l’entrée de la France dans la Première Guerre mondiale. C’est un Tour endeuillé par la mort au combat de plusieurs coureurs qui débute avec une nouveauté : le maillot jaune, qui récompense le premier coureur du classement général. Le français Eugène Christophe sera le premier à porter ce maillot aux couleurs du journal « l’Auto », le 19 juillet.



1929
juillet

Premier tour de France suivi par la radio


Paris PTT met en place un matériel permettant de suivre les différentes étapes du Tour de France. Le journaliste Jean Antoine se charge de la transmission. Toutefois, la qualité de diffusion n’est pas idéale.



1930
2 juillet

Les équipes nationales concourent au Tour


Le Tour de France connaît quelques remodelages. Desgrange, directeur et fondateur de la course, décide de réunir les coureurs non plus sous une même marque mais par leur nationalité. Les dépenses occasionnées par la participation à la course sont désormais prises en charge par les organisateurs. Pour ce financement, la caravane du Tour de France est créée et passe sur le parcours avant les coureurs pour distribuer objets et bricoles publicitaires. Finalement, les équipes de marque seront de nouveaux de vigueur en 1962, pour encore laisser la place aux nationales en 1967 et revenir une fois de plus en 1969.



1936
15 avril

Naissance du cycliste français Raymond Poulidor


Naissance du coureur cycliste français Raymond Poulidor, le 15 avril 1936. Appelé « l'éternel second » car il n'a jamais gagné un Tour de France, bien qu'ayant terminé huit fois sur le podium, cette malchance fait de lui l'un des personnages préférés des Français. On notera, toutefois, que ce n'est pas Raymond Poulidor mais le Néerlandais Joop Zoetemelk qui détient le record de « second » du Tour de France.



1936
7 juillet

Desgrange commence son dernier Tour de France


Fondateur de la course, Henri Desgrange suit comme pratiquement chaque année le parcours des coureurs. Malheureusement, de graves problèmes de santé le contraindront à interrompre ses activités dès la seconde étape, à Charleville. Il laissera la place à Jacques Goddet, rédacteur du journal « l’Auto », qui occupera ses fonctions jusqu’en 1962.



1945
17 juin

Naissance d'Edy Merckx


Eddy Merckx est né le 17 juin 1945 à Meensel-Kiezegem. Passionné de cyclisme dès son adolescence, il commence une carrière de coureur cycliste en 1961. L'année suivante, il remporte le titre de champion de Belgique des débutants. Au cours de sa carrière, il gagne 11 grands tours, dont cinq Tours de France. À partir de 1976, ses performances ne suivent plus et il décide d'arrêter la compétition en 1978. Il tient depuis une usine de cycles.



1947
25 juin

Le retour du Tour


Après une interruption de huit ans à cause de la Seconde Guerre mondiale, le Tour de France est à nouveau lancé. Sous la direction de Jacques Goddet, le journal "l’Auto" est devenu "l’Equipe" et organise la course sur des routes en piteux état. Ce sera Jean Robic qui terminera premier du classement.



1953

3 juillet

Création du maillot vert


Le Tour de France a cinquante ans et met en place une nouveauté : le maillot vert. Ce dernier récompense le meilleur sprinter évalué par un système de classement par points. Ainsi, le maillot jaune, qui revient au premier du classement général, n’est plus le seul prix convoité du Tour de France.

 

la-grande-histoire-du-tour-de-france-1947-1956-louison-bobe.jpg



1964
14 juillet

Jacques Anquetil remporte le maillot jaune


tour-de-france-1964-anquetil-poulidor.jpgAnquetil bat tous les records en sortant vainqueur pour la cinquième fois du Tour de France. Il a donné le meilleur de lui-même tout au long de la course et s’est battu avec acharnement contre l’obstination de son adversaire, Raymond Poulidor. Les deux sportifs ont remarquablement confronté leurs forces dans la montée du Puy de Dôme. Finalement, Poulidor franchit la ligne d’arrivée avec à peine une minute de retard sur le vainqueur. Avec déjà une victoire au Giro (Tour d’Italie) dans la poche, Anquetil gagne ici son dernier Tour.


1967
13 juillet

Tom Simpson trouve la mort au mont Ventoux


Au cours de la 13e étape du Tour de France, Tom Simpson semble bien parti. Il entame un sprint puis s’effondre brutalement au mont Ventoux. Les analyses prouveront que la prise d’amphétamines, alliée à la chaleur, à la fatigue et à l’alcool, est responsable du décès du sportif. L’année précédente, les coureurs s’étaient mis en grève contre l’adoption d’une loi anti-dopage en France.



1970
juillet

Création du maillot blanc


Le maillot blanc s’ajoute aux maillots jaune et vert du Tour de France. Il récompense le jeune coureur le mieux placé au classement général et concerne uniquement les cyclistes de moins de 25 ans.



1974
21 juillet

Eddy Merckx remporte le Tour pour la 5e fois


merckx.jpgDéjà vainqueur en 1969, 1970, 1971 et 1972, Eddy Merckx termine une fois de plus en tête du classement général. Il réalise ainsi le même exploit que Jacques Anquetil : remporter cinq Tours de France. Après lui, Hinault, Indurain et Lance Armstrong atteindront ce record. Multipliant les victoires en cyclisme depuis 1965, Merckx est considéré comme l’un des plus grands coureurs de son temps.



1975
juillet

Le maillot à pois est créé


Encore un nouveau maillot au Tour de France. Le maillot à pois récompense, cette fois-ci, le meilleur grimpeur. Pourtant, ce classement avait été mis en place dès 1933 et consistait à attribuer des points en fonction de la difficulté des montagnes à franchir. Désormais, le premier du classement pourra revendiquer ses exploits à l’aide de ces gros pois rouges sur fond blanc. Richard Virenque battra tous les records en le remportant pour la septième fois en 2004.




1975
20 juillet

Merckx perd le maillot jaune contre Thevenet


Cinq fois vainqueur du Tour de France, le belge Eddy Merckx se voit devancer par Bernard Thevenet. Il était pourtant bien parti mais l’étape du Pra-Loup lui a été fatale. De plus, il a reçu dans la montée du Puy de Dôme un violent coup de poing au foie de la part d’un spectateur favorable à Thevenet. Quant à Poulidor, qui tentait en vain de remporter son maillot doré, il a souffert d’une bronchite durant toute la course.
     



1985
21 juillet

Cinquième Tour de France pour Bernard Hinault


Hinault.jpgLe coureur français Bernard Hinault remporte à 31 ans son cinquième Tour de France. Après avoir parcouru 4127 kilomètres à une moyenne de 39km/heure, il se place premier au classement général à son arrivée sur les Champs-Elysées. Avec cette cinquième victoire, Bernard Hinault déjà vainqueur en 1978, 1979, 1981 et 1982 égale les records de Jacques Anquetil et d'Eddy Merckx.
  



1986

27 juillet

Hinault et Lemond franchissent la ligne ensemble


Avec cinq victoires au Tour de France, le français Bernard Hinault franchit la ligne d’arrivée main dans la main avec l’américain Greg LeMond. Dès la première étape dans les Pyrénées, il était monté en puissance et avait remporté le maillot jaune. Finalement, la dernière étape mènera les deux hommes en tête de peloton et Hinault respectera son engagement de laisser la victoire à l'Américain.

 

 

1995
18 juillet

Décès tragique de Fabio Casartelli, au Tour de France


L’italien Fabio Casartelli, de l’équipe Motorola, fait une chute mortelle dans les Pyrénées, au col du Portet-d’Aspet. Dans un virage, plusieurs coureurs glissent et sont propulsés hors de la route. Personne ne semble blessé, excepté le jeune italien à l’avenir prometteur qui ne se relève pas. Sa tête a violement heurté le parapet de pierre, au bord de la route. L'ancien champion olympique (1992 à Barcelone) n’y survivra pas.
  



1995
23 juillet

Indurain, Indurain, Indurain


Miguel-Indurain.jpgLe cycliste espagnol de 31 ans, Miguel Indurain Larraya, entre dans la légende de la "petite reine" en devenant le premier coureur à remporter cinq Tours de France consécutifs. Il fait une arrivée triomphale sur les Champs-Elysées à Paris. Anquetil, Merckx et Hinault ont également remporté cinq victoires mais aucun n'avait gagné l'épreuve cinq années de suite. Lance Armstrong égalera ce record en 2003 avant de le porter à sept victoires consécutives.
 



1998
8 juillet

Début de l’ "affaire Festina"


La voiture de l’équipe Festina est interceptée quelques jours avant le premier jour du Tour de France. À son bord, le soigneur belge Willy Voet n’a aucune possibilité de dissimuler les nombreux produits dopants (EPO) qu’il transporte. Immédiatement arrêté, il passera aux aveux avec Bruno Roussel, le directeur sportif de l’équipe. Un dopage organisé existait bel et bien au sein du groupe. Les coureurs, dont Richard Virenque, finiront eux aussi par avouer leur implication dans ce trafic. Les cyclistes sont mis hors course et devront attendre leur procès jusqu’en 2000.



2004
25 juillet

Richard Virenque remporte son 7e maillot à pois


Virenque entre définitivement dans la légende du Tour en sortant premier du classement des meilleurs grimpeurs, récompensé par le maillot à pois. C’est là un véritable record. Il avait déjà remporté ce prix en 1994, 1995, 1997, 2000, 2002 et 2003.
     



2005
24 juillet

Armstrong domine le Tour une dernière fois


armstrong.jpgLance Armstrong achève sa carrière sur une septième victoire consécutive au Tour de France. Il assoit ainsi son record du nombre de victoires dans cette compétition. Tout comme son prédécesseur Miguel Indurain, celle-ci était son seul véritable objectif sportif. Ce palmarès est d’autant plus impressionnant que le sportif avait subi un cancer des testicules en 1996. Mais il est également terni par des suspicions de dopage qui persistent après son départ.
 



2007

25 juillet

Le Tour rattrapé par le dopage


Le maillot jaune est chassé du Tour de France pour des soupçons de dopage. Michael Rasmussen est en effet accusé d’avoir menti sur son emploi du temps du mois de juin pour échapper à des contrôles inopinés. Après l’exclusion d’Alexandre Vinokourov, convaincu de dopage et qui s’était distingué en gagnant deux étapes, le Tour continue à être dans la tourmente. C’est finalement Alberto Contador, jeune coureur espagnol, qui remportera l’édition 2007.

 


Depuis cette époque, un gros doute plane sur le tour de France et sur le sport cycliste en général.

Les aveux récents d'Amstrong ont confirmé qu'il n'était pas possible de gagner une épreuve aussi longue et aussi dure pour les organismes, sans avoir recours à des substances "suspectes".

Mais y a-t-il un sportif de haut niveau qui échappe à cette règle?

Je préférerais admirer des champions pour des exploits moins spectaculaires mais plus authentiques et en rapport avec les capacités humaines.

Quoi qu'il en soit, le tour reste une épreuve mythique, avec la particularité de nous faire découvrir des lieux fantastiques, et cette année la Corse, oubliée par le tour dans toutes ses précédentes éditions.

Ci-dessous quelques figures qui ont marqué ce sport:

bahamontes-l-aigle-de-tolede.jpgFédérico Bahamontes, surnommé l'Aigle de Tolède.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

contador1.jpg

Contador

Coppi-Bartali.jpgBartali et Fausto Coppi

 

gimondi2.jpg

Felice Gimondi

 

laurent-fignon.jpgLe regretté Laurent Fignon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et je pourrais en citer beaucoup d'autres...

commentaires

Sherlock Holmes et le mystère du Haut-Koenigsbourg / BD / Seiter et Manunta

Publié le 28 Juin 2013 par ANDRE dans ARTS PLASTIQUES

 SHERLOCK-HOLMES.jpg

Sherlock Holmes et le mystère du Haut-Koenisbourg

album-page-large.jpg

1909 : les gouvernements français et anglais s’interrogent sur la restauration, par l’Allemagne, du Château du Haut-Koenigsbourg. Cacherait-elle la fabrication d’une arme secrète ? A Sherlock Holmes d’y répondre.


L'histoire : En juin 1190, lors de la troisième croisade, le maître du Saint Empire Romain Germanique, Frédéric Barberousse, accepte des byzantins de somptueux cadeaux pour qu’il épargne du massacre plusieurs de leurs villes. Parmi eux, un présent qu’il convoite plus que tout et qu’il s’empresse d’aller faire garder en lieu sûr dans un de ses châteaux alsaciens… Quelques siècles plus tard, en 1909, cet épisode de l’Histoire prend un tour nouveau auquel Sherlock Holmes est invité à participer. Le voilà en effet quittant sa retraite du Sussex et sa passion pour l’apiculture pour rejoindre sur le quai de Victoria Station son vieux complice, le Docteur Watson. Tous deux sont attendus par Mycroft, le frère de Sherlock, un membre éminent des services secrets britanniques. L’objet de la rencontre : une suspicion de la part des gouvernements anglais et français que Guillaume II (l’Empereur Germanique) prépare un mauvais coup. Ce dernier vient en effet de faire restaurer entièrement le Château du Haut-Koenigsbourg. Aussi, les autorités françaises et britanniques sont-elles convaincues qu’il s’agit d’une couverture qui cache la fabrication d’une arme secrète. Il est grand temps d’enquêter...

 



Pourquoi Guillaume II s’est-il pris de passion pour cette vaste ruine qu’est le château du Haut-Koenigsbourg, pourquoi s’acharne-t-il à la relever et pourquoi, depuis que le bâtiment a été inauguré, y reçoit-il secrètement son état-major ?

S-H.jpg

Depuis sa victoire finale sur Moriarty, Sherlock Holmes s’était éloigné du crime et de ses mystères. Mais cette affaire autour de la forteresse va l’obliger à reprendre du service.

Voilà donc le détective le plus célèbre de tous les temps qui débarque en Alsace. Qu’est-ce qui se trame entre l’empereur, l’architecte, le chapelier, le nonce apostolique et la jolie archéologue ? Dans ce territoire devenu un véritable échiquier diplomatique et militaire, qui est un ami, qui est un espion ? Élémentaire ? Pas tant que ça, mon cher Watson…


 S-H-AUTEURS.PNG


Jacques Fortier a écrit Sherlock Holmes et le mystère du Haut-Koenigsbourg en hommage à Sir Arthur Conan Doyle (1859-1930), pour le cent cinquantième anniversaire de la naissance du créateur du grand détective.

commentaires

BLOG "BIEN LE BONJOUR D'ANDRE" /MERCI DE VOTRE FIDELITE

Publié le 27 Juin 2013 par ANDRE dans ACTUALITES

blog.PNG

Chers lecteurs, merci de votre fidélité sur ce blog ouvert

le 12 octobre 2009, avec une seule ambition, partager...

 

Plus de 368.000 visiteurs m'ont rendu visite pour lire


environ 768.000 pages.

 

blog-juin-2013-stats.PNG

1480 articles ont été écrits sur des thèmes très variés que vous retrouvez ci-dessous.


N'hésitez pas à parler de ce blog autour de vous, tout visiteur est bienvenu.

 

blog-juin-2013-articles.PNG

Mille merci à vous tous!

commentaires

DEMI MONDAINE / 2 CLIPS / CHANSON FRANCAISE

Publié le 25 Juin 2013 par ANDRE dans CHANSON-MUSIQUE

demi-mondaine.jpg

 

Demi Mondaine

Nouvel Ep Private Parts

disponible

 

 

Demi Mondaine c’est cette femme qu’on veut tous et toutes être ou avoir. Demi Mondaine, c’est ce qui est écrit sur la première page du bouquin « Venus in Furs » de Sacher Masoch. Demi Mondaine, c’est une attitude et un son, très rock, sauvage et sans concession. Le nouveau Ep de Demi Mondaine s’appelle Private Parts, du nom de cet inédit d’Iggy Pop, écrit en 69 à l’époque des Stooges et qu’Iggy Pop a offert royalement à Béatrice et à sa voix rauque, violente qui fouille au fond des tripes et captive l’auditeur. On peut déjà découvrir deux extraits : Paris sous la Neige et Zombie.

La Demi Mondaine c’est cette femme qu’on veut tous et toutes être ou avoir. Assez Mondaine pour s’inviter en première partie d’Alice Cooper, claquer la bise à la panthère Asia Argento, ou encore partir aux Etats-Unis célébrer Jeff Buckley en compagnie de son guitariste Gary Lucas. Assez Demi aussi puisqu’elle retourne régulièrement le bar de la Féline, sa deuxième maison du XXème où elle louvoie depuis toute petite. Toujours sur le fil, Demi Mondaine c’est la maman et la putain qui ne font plus qu’un. Femme au corps ravageur, elle ne se lasse pas d’en faire une arme. Sulfureuse et hypnotisante, on ne peut que transpirer quand on entend "Paris sous la Neige". Le rock est une histoire de sauvagerie, de fureur et de sensualité. Elle le sait depuis toujours et elle n’est pas prête à lâcher.

 demi-mondaine2.jpg

 

 

 

 

Habitée, sa voix rauque rappelle tous les grands : PJ Harvey, Siouxie, les Clash, Patti Smith… Dans une époque où l’on entend trop souvent que le rock n’a pas couilles, Demi Mondaine prouve qu’il n’en a plus besoin. Avec elle, il n’en touche que plus au cœur. Comme une gifle, son "Hymne A l’Amour" révèle aussi la femme de passion, celle qui rentre au petit matin en chantant Barbara. Si son rock est aussi sauvage c’est qu’il est fait avec les tripes. Et là encore, il faut des couilles pour les montrer sur scène. Quelle que soit la langue, de Molière ou de Shakespeare, elle est maniée avec doigtée. Parfois, elle vous met un coup derrière l’oreille, vous fait frissonner. Parfois elle vous mort au sang et vous envoie valser. Pas étonnant alors que l’Iguane en personne lui ait offert un titre. Si lui a succombé, qu’est-ce qu’on pourrait bien faire ? Lui courir après. Private Parts, titre d’Iggy que Tin-Tin a tatoué sur son corps, fera office de premier manifeste. La série de concert qui suivra et son passage sur les planches dans une version d’"American Tabloid" d’Ellroy finira de vous prouver qu’on peut être femme, rockeuse, maman, mannequin…sans avoir à choisir.

demi-mondaine3.jpg

Un titre en téléchargement gratuit :


  http://www.bandcard.biz/demimondaine/


code : HNV8D-MILB3

commentaires

JE VOUDRAIS PAS CREVER / BORIS VIAN DIT PAR BERNARD LAVILLIERS

Publié le 21 Juin 2013 par ANDRE dans CHANSON-MUSIQUE

Boris Vian naît à Ville-d'Avray dans les Hauts-de-Seine. Victime d'un rhumatisme articulaire aigu à l'âge de 12 ans, il en garde une insuffisance aortique et le désir de vivre intensément chaque instant. Après avoir obtenu son baccalauréat en philosophie, avec option mathématiques, il suit les classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques au lycée Condorcet.

Boris Vian entre à l'École centrale de Paris en 1939. A l'issue de ses études, il travaille, jusqu'en 1946, comme ingénieur à l'AFNOR (Association française de normalisation). Durant ses loisirs, il écrit et joue de la musique de jazz tout en fréquentant les cafés de Saint-Germain-des-Prés.

Boris Vian publie des romans, noirs et sarcastiques, qui lui permettent de vivre, sous le pseudonyme de Vernon Sullivan. Le plus célèbre et controversé est "J'irai cracher sur vos tombes", écrit en 1946 qui traite du racisme, de la violence et de la sexualité. Les œuvres écrites sous son vrai nom rencontrent moins de succès, bien que Boris Vian les considère comme plus importantes sur le plan littéraire. L'échec de "L'Arrache-cœur" le convainc d'abandonner la littérature.

Boris Vian est un passionné de jazz et joue de la trompette de poche dans un club de Saint-Germain-des-Prés. Il est également directeur artistique chez Philips et chroniqueur dans Jazz Hot. Il s'intéresse à la "Pataphysique" sous l'influence d'Alfred Jarry (1873-1907). Après son divorce, il vit difficilement de traductions et habite une chambre de bonne avant de se remarier en 1954.

Boris Vian compose aussi de nombreuses chansons notamment pour Serge Reggiani ou Juliette Gréco, écrit des nouvelles, des pièces de théâtre ou des poèmes. Il s'essaie au théâtre et joue dans quelques films.

Boris Vian meurt d'une crise cardiaque en assistant à la première du film inspiré de son roman "J'irai cracher sur vos tombes". Il laisse derrière lui une oeuvre très variée, sombre, restée à ce jour inimitable, où s'exprime le caractère désespéré de l'existence humaine.
On a vu récemment l'adaptation de 'L'écume des jours"
L'ECUME DES JOURS / CINEMA / MICHEL GONDRY
 

Principales oeuvres :

- les Cent sonnets (1941-1944),
- J'irai cracher sur vos tombes (1946, roman),
- L'écume des jours (1947, roman),
- Cantilènes en gelée (1950),
- L'herbe rouge (1950),
- Vercoquin et le Plancton (1946, roman),
- l'Automne à Pékin (1947),
- Les morts ont tous la même peau (1948, roman),
- Et on tuera tous les affreux (1948, roman),
- Elles se rendent pas compte (1950, roman),
- Le Déserteur (1954, chanson).

 

 

 

  BORIS VIAN / JE MOURRAI D'UN CANCER DE LA COLONNE VERTEBRALE / POESIE

  Ci-dessous, Bernard Lavilliers interprète "Je voudrais pas crever"

commentaires

Elmer Food Beat : Pamela (clip officiel) / CHANSON FRANCAISE

Publié le 19 Juin 2013 par ANDRE dans CHANSON-MUSIQUE

ELMER-FOOD-BEAT.jpg

Elmer Food Beat

Nouvel album « Les Rois Du Bord De Mer »

Sortie le 14 octobre 2013

L’autre Distribution/Believe

 

 

Comme les rois mages en Galilée, les cinq garçons élégants et raffinés d’Elmer Food Beat sont de retour pour un nouvel album intitulés Les Rois du Bord de Mer. Autoproclamé, le groupe le plus débile du rock français, Elmer Food Beat en tournée ininterrompue dans toute la France dévoile pour l’été le titre Pamela, qui vient retrouver Daniela, Linda, Brigitte, Caroline et Josselyne dans la longue liste des muses et héroïnes du groupe. Les auteurs du Plastique c’est Fantastique, La Caissière de chez Leclerc et de bien d’autres comptines inoubliables poursuivent l’aventure avec leur poésie habituelle et leur énergie communicative.

Comme les rois mages en Galilée, les cinq garçons élégants et raffinés d’Elmer Food Beat manient le bâton du berger avec une gourmandise non usurpée.

Ils balisent notre imaginaire canaille depuis 1986, année de la création du gang à Nantes. Adeptes du sexe sans complexe et avec latex, auteurs du salutaire hit Le Plastique, c’est fantastique, ils ont fait danser la France des plages et des salles obscures avec La Caissière de chez Leclerc, et avoué ce qu’ils aimaient chez Daniela, Linda, Brigitte, Caroline ou madame L’Infirmière. Mon tout se nichait dans le disque événement « 30 cm » (1990) que l’on se refilait alors sous le manteau dans tous les collèges et lycées. Bilan des courses : des centaines de concerts, des dédicaces jusque sur des seins nus et bronzés, trois albums studios, un live et des compilations écoulés à plus d’un million d’exemplaires. Autres faits d’armes de ces pirates du sable fin, un double disque d’or remis lors d’un Olympia à guichets fermés et la Victoire de la Musique (1991) dans la catégorie « groupe de l’année ».

 

Joueur d’épuisette façon Air-guitar, casquette, marcel et short qui baille (qu’il ôte au fil du set pour un slip kangourou…),chaussettes aux couleurs du FC Nantes, l’impérial Manou, au chant, pilote ce combo rock dans lequel surfent Kalou (bassiste aux improbables chemises colorées), Vincent (batteur à la bonne humeur contagieuse), Twistos (guitariste aux éternels bermudas) et Grand Lolo (Guitar-héros légendaire et tatoué, tout droit venu de Los Angeles), celui-ci ayant remplacé l’historique Kelu. C’est après un break d’une petite décennie, qu’Elmer Food Beat a renoué avec  la scène en jouant pour les 20 ans du groupe EV à l’Olympic de Nantes (2002) puis à l’ouverture du Zénith de Nantes (fin 2006). Ces acrobates du string et des abdos fessiers, qui se bonifient comme le vin avec le temps, ont ainsi retrouvé les déhanchements, l’énergie et l’électricité de leurs débuts sur la route des planches qu’ils ne cessent de brûler. Avec, en bonus et dans les salles, deux générations de public enchantées !

 

Composer un nouvel album avec des chansons d’amour aux mélodies pop rock, ils y pensaient fortement et pas que dans la salle de bains, le zgeg entre les mains. Et, après de longs préliminaires, ce qui devait arriver, arriva.  En 2013, voici Les Rois du bord de mer, titre de cet opus attendu au mois d’octobre. Ils ont invité le réalisateur artistique Matthieu Ballet (Miossec, Alain Bashung, Alexis HK…) à se pencher sur leur libido. On y croise Paméla, un homme à tout faire dans Electroménager et un béguin partagé pour les blondes, les brunes et les rousses dans Mon cœur balance. Ça a la couleur d’Elmer, le goût d’Elmer… youpi, c’est du Elmer ! Merci les filles.

 

Stéphane Pajot

 

Facebook

 ELMER-FOOD-BEAT2.jpg

 

Le choix dans la date :

 

1986 : le 21 juin : premier concert d’Elmer Food Beat à la fête de la Musique à Nantes.

1989 : Carton au Printemps de Bourges en découverte et autocollant culte dans les WC “Elmer vous souhaite un bon pipi”.

1990 : Album : 30 cm (Off the Track) : le titre Le Plastique, c’est fantastique, sera utilisé par le Ministère de la santé pour une campagne de prévention sur le préservatif.

1990 : Complet à l’Olympia et remise du double disque d’or du « 30cm »

1991 : Victoire de la Musique, « groupe de l’année »

1991 : Album : Je vais encore dormir tout seul ce soir (Off the Track)

1992 : Album : La vie n’est pas une opérette (XIII Bis Records)

2002 : Reformation pour les 20 ans d’EV à l’Olympic de Nantes

2006 : Concert à l’occasion de l’ouverture du Zénith de Nantes

2013 : le 14 octobre : Album : Les rois du bord de mer.

 

commentaires

LE MONDE DES 4 DE BAKER STREET / BANDE DESSINEE / DJIAN. ETIEN. LEGRAND

Publié le 19 Juin 2013 par ANDRE dans ARTS PLASTIQUES

le-monde-des-4-de-baker-street.jpg

Une chronique un petit peu particulière aujourd’hui puisqu’il ne s’agit pas véritablement d’une BD ! En effet, Le Monde des Quatre de Baker Street est un album “encyclopédique” qui apporte beaucoup d’informations sur la série de Bande Dessinée française Les Quatre de Baker Street parue chez Vents d’Ouest.

les-4-de-baker-street-t1.jpg

Pour ceux qui ne le savent pas, la série originale met en scène les Irréguliers de Baker Street, trois enfants et un chat, livrés à eux mêmes dans la capitale Anglaise du XIXè siècle et qui font parfois office d’assistants ou d’espions pour le plus célèbre des detectives : Sherlock Holmes. Les trois enfants (et peut être le chat après tout ?) espèrent ainsi devenir un jour les dignes héritiers de leur mentor !

les-4-de-baker-street.jpg

On retrouve sur Le Monde des Quatre de Baker Street les mêmes artistes que sur la série originale, c’est à dire Jean-Blaise Djian et Olivier Legrand au scénario, David Etien aux illustrations et Sylvie Iattoni en consultante victorienne ! L’album, de nature encyclopédique, est donc davantage composé de textes, bien qu’il soit richement illustré et agrémenté d’une mini Bande Dessinée. Maintenant que nous avons présenté l’album, passons à son contenu.

L’album est sans conteste une réussite. Il nous accueille à bras ouverts avec un sommaire alléchant qui s’attarde sur bon nombre d’éléments de la série ! Tout d’abord, et à plusieurs reprises, les auteurs reviennent sur la ville de Londres au XIXè siècle, au travers de textes, de cartes et d’illustrations très intéressantes.

Bien évidement, le faste de la monarchie victorienne est présenté par un chapitre sur la Reine et la noblesse, mais les bas-fonds de Londres ne sont pas oubliés ! En effet, plusieurs chapitres reviennent sur l’East-End, l’immigration Irlandaise, les mendiants & enfants des rues, les prisons ou encore la pègre londonienne ! Tous ces éléments sont particulièrement bien traités et permettent aux lecteurs de plonger de la meilleure des manières dans l’univers des Quatre de Baker Street.

east-end.jpg

En outre, nos héros sont bien évidemment de la partie : la bande de Baker Street (en groupe et individuellement), leur mentor Sherlock Holmes, le fidèle John Watson, le discret Mycroft Holmes… Sans oublier les ennemis du detective, Jack l’Éventreur et le professeur Moriarty !

Enfin, le cadeau ultime de cet album est une mini Bande Dessinée qui revient sur la toute première aventure de la bande : L’Affaire du Taxidermiste. Parfaitement dessinée et écrite, ce récit prend encore plus de sens au milieu de toutes ces informations à propos de l’univers !

En conclusion, si vous lisez déjà Les Quatre de Baker Street, cet album est un immanquable pour vous ! Si vous souhaitez commencer la série, il s’agira ici d’un complément parfait pour plonger d’avantage dans l’univers du Londres victorien. À noter que Vents d’Ouest nous livre ici une édition remarquable, très soignée, qui permet de véritablement mettre en valeur le contenu de l’album. Bravo à eux !

sherlock.png

Sherlock Holmes et son ami, le docteur Watson

les_quatre_de_bakerstreet.jpg

Les 3 premiers tomes de la sérieles-4-de-baker-street-t4.jpg

Tome 4

les-4-de-baker-street-B.jpg

Les 4 de Baker Street

2013-Le-Havre-le-polar-a-la-plage-juin_44.jpg

Votre serviteur après une dédicace de l'auteur

Jean-Blaise Djian

lors du "Polar à la plage" au Havre

commentaires

ARMADA ROUEN / LA PARADE EN SEINE / TOURISME / NORMANDIE

Publié le 17 Juin 2013 par ANDRE dans TOURISME

2013-Armada-La-Parade-Sahurs-16-juin_199.JPG

 

 

 

2013-Armada-La-Parade-Sahurs-16-juin_107.JPG

Une mention toute particulière pour les marins mexicains qui ont remonté la Seine, debout sur les mâts du Guauhtehoc.

 

commentaires

LE POLAR A LA PLAGE / LE HAVRE / LITTERATURE

Publié le 15 Juin 2013 par ANDRE dans LITTERATURE

2013-Le-Havre-le-polar-a-la-plage-juin_33.jpg

Le polar à la plage, au Havre, c'est maintenant...

Diapositive1.JPG

Comme chaque année, de nombreux auteurs sont là pour présenter leurs ouvrages.

Diapositive2.JPG

Quelques exemples ci-dessus et ci-dessous.

Diapositive3.JPG

Un seul regret, il y a moins de stands que l'an passé, mais quand on aime, on ne compte pas.

Diapositive4.JPG

 

 

Diapositive5.JPG

 

2013-Le-Havre-le-polar-a-la-plage-juin_35.jpg

Victor del Arbol signe ses dédicaces en espagnol. Muchas gracias, senior.

2013-Le-Havre-le-polar-a-la-plage-juin_44.jpg

Ci-dessus votre serviteur, ravi d'avoir eu un autographe de Djian, scénariste de la série "Bakerstreet".

Le polar à la plage, c'est l'occasion d'une belle balade au bord de la mer...et surtout l'occasion d'encourager les auteurs.

commentaires
1 2 3 > >>