Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

J'ai accompagné mon petit-fils au cinéma. Il avait choisi "Les Schtroumpfs"

29463577-jpeg_preview_medium.jpg

 

 

 

J'ai passé un très agréable moment avec ce film qui fait oublier le mélange des hommes et des petits personnages bleus.

 

schtroumpfs.PNG

 

 

C'est une vraie réussite pleine d'entrain et d'humour.

 

peyo02.gif
Peyo, auteur de la BD
peyo-906232.jpgA bientôt, venez me voir au cinéma....

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CINEMA

Primaire : le PS en route vers 2012

Les socialistes vont désigner à l'automne leur candidat à la présidentielle.

laurent_fabius.jpg

Fabius présente les premiers jours du PS au pouvoir

L'ex-premier ministre a décrit samedi à l'université PS de la Rochelle «les premières mesures» des socialistes s'ils l'emportaient en 2012.

155 commentaires

 

Laurent Fabius a présenté samedi, à l'université PS de La Rochelle, "les premières mesures" des socialistes s'ils l'emportaient en 2012, détaillant avec l'assurance d'un Premier ministrable le tempo des réformes dans les premiers temps de la législature.

Soutien de Martine Aubry, l'ancien Premier ministre de François Mitterrand a précisé ce que pourrait être "la traduction gouvernementale et législative" du projet du PS en 2012, soulignant qu'une aggravation de la crise aurait "des conséquences sur ce que nous allons proposer".

Du 6 mai au 17 juin, avant même les législatives, "toute une série d'initiatives devront être prises": "immédiatement préparer la loi de finances rectificative, puis la loi de finances".

Autre urgence : "suspendre la suppression du remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite", pour la sécurité et l'Education nationale.

La composition du gouvernement devra également respecter "les principes" de "parité" et de "diversité". "L'environnement devra avoir une place éminente", "le ministère de la Fonction publique ne devra plus être rattaché au Budget, les droits des femmes devraient de nouveau être reconnus", a-t-il également dit.

M. Fabius a réaffirmé la volonté d'abroger certaines lois comme le conseiller territorial ou celles "particulièrement scélérates en matière de sécurité et de justice". Mais "pas question de jouer au ping pong législatif", a-t-il dit. "Beaucoup de choses" faites par M. Sarkozy "sont mauvaises mais nous n'allons pas passer notre temps à (les) défaire".

"Nous devons montrer que nous n'avons pas l'ambition de faire en un mois ou même en un an ce qui est prévu sur 5 ans". "Il faut agir en continuité" ce que "nous avons toujours eu beaucoup de mal à faire", a-t-il averti.

Face à l'ampleur de la dette, "les contraintes seront très importantes", "la situation sera plus difficile" que celles "affrontées dans le passé mais la contrepartie --j'en suis convaincu-- nous serons mieux préparés", a affirmé M. Fabius.

Autre nécessité: "ne pas tomber" dans "le piège" de Nicolas Sarkozy, qui "voudrait installer l'idée que, comme il y a la crise, il ne faudrait pas qu'il y ait de changement politique". "Ca c'est une escroquerie intellectuelle" car "c'est précisément parce qu'il y a la crise et pour sortir de la crise qu'il faut du changement".

 

Article extrait de Libération

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ACTUALITES

andrea-bocelli5.jpg

 

 

 

"Souvenirs, souvenirs..."

Merci Monica de me rappeler ce souvenir d'enfance, lorsque j'écoutais mon père qui se rasait dans la salle de bain en chantant cette belle complainte à tue-tête.

 

                             
L'amour, toujours l'amour....

 

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

musique-001-copie-1.jpg

Je vous parle d'un temps que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaître...

musique 002

Il n'y avait pas alors d'électrophones ni de chaînes Hifi, et encore moins d'I Pods. La télévision n'existait pas pour nous transmettre les images et le son.

musique 003

Etiez-vous là, lorsque la gravure venait illustrer les chansons? Car certains airs traversaient les contrées pour réchauffer le coeur des hommes dans les tavernes, les gens chantaient même dans les rues.

D'accord, cela existe encore, l'art n'a pas disparu de la rue.

musique 004

Pourtant, j'ai l'impression que notre société s'enferme dans le désert de la communication. C'est l'ère des médias et du téléphone portable. On ne chante plus dans les rues, on parle tout seul, déambulant sur les trottoirs.

La phrase clé, c'est le "T'es où?".

 

musique 005

 

Nous sommes loin de la Mère Michel qui criait par la fenêtre pour retrouver son chat.

musique 006

Je sais, je sais, tout ce que je vous raconte n'est qu'un secret de Polichinelle.

 

musique 007

 

Mais, maintenant, quand la Madelon vient vous servir à boire, vous pensez à votre permis qui risque de sauter à cause d'un alcotest. Ca rend la convivialité plus difficile...

sous les ponts 001

Aujourd'hui, on ne flirte plus tellement sous les ponts de Paris...On s'exposerait au regard perturbé d'un délinquant sexuel libéré, qui vous suivrait dans la nuit...Non, sous les ponts, on trouve plutôt des "Sans Domicile Fixe"...Sous le pont Mirabeau coule...

Mais qu'arrive-t-il donc à notre société uniquement fascinée par la propriété et l'argent, par le bling-bling du Président, par des hommes politiques qui mentent comme ils respirent...

Allez, je suis prêt à parier que si l'on vote bien en 2012, on retrouvera l'envie d'aller chanter et danser dans les rues de la France.

Voir les commentaires

Published by ANDRE - BILLET D'HUMEUR

POUSSIN1.jpeg

  Nicolas Poussin
 1594-1665
  Peintre officiel de Louis XIII


Les années de formation

POUSSIN.jpgNicolas Poussin naît en 1594 près des Andelys, en Normandie. Son père, issu d’une famille de notaires, sert dans l’armée d’Henri de Navarre et sa mère est fille d’échevin ; Poussin semble alors peu destiné à une carrière de peintre. Son père le place chez un maître chargé de lui enseigner le latin, mais le jeune Nicolas n’est occupé qu’à dessiner. Sa rencontre, à l’âge de dix-sept ans, avec le peintre Quentin Varin, de passage aux Andelys pour exécuter une série de retables, détermine probablement sa vocation.

Après une formation initiée en Normandie, en 1612 Poussin entre dans l’atelier du nancéen Georges Lallemand, à Paris. Ayant alors accès à la Bibliothèque Royale, il étudie les reproductions gravées des œuvres de Raphaël et de Jules Romain, la statuaire, les reliefs antiques et les décors de la seconde école de Fontainebleau. Il fréquente alors des cercles humanistes. L’Italien Gian Battista Marino, le « cavalier Marin », poète attitré de Marie de Médicis, rencontré à Paris, lui commande une suite de dessins illustrant les Métamorphoses d’Ovide. C’est Marino qui introduira Poussin dès 1624 à Rome dans les milieux artistiques et érudits, et en particulier auprès de mécènes influents, dont la puissante famille Barberini.

Nicolas_Poussin._Pharaoh_s_Daughter_Finds_Baby_Moses._1638-jpg

Poussin, peintre philosophe

Après cette première formation de la Normandie à Paris, Poussin se rend à Rome en 1624. Il y demeurera l’essentiel de son existence. Très vite, Poussin obtient la protection du cardinal Barberini, le neveu du pape Urbain VIII, et de son secrétaire Cassiono Del Pozzo.
Le retable qu’il exécute pour Saint-Pierre de Rome lui vaut de nombreuses critiques. Il reçoit pour cet autel la commande du Martyre de Saint Erasme (1628 ; Vatican, Pinacothèque), évêque de Gaète.
Poussin choisit de représenter l’intransigeance du martyr, ce qui alors inconcevable pour l’Eglise. Avec une volonté d’indépendance et une profonde conscience – ce qui est exceptionnel à l’époque - de sa position d’artiste, Poussin prend la décision de limiter sa production à des tableaux de chevalet pour une clientèle d’amateurs, plus souple et prête à accepter son art.

« Peintre philosophe », Poussin est nourri par des textes poétiques qu’il illustre avec une sensibilité toute particulière. Il considère la peinture comme un art qui doit tout à la pensée. Il tire fréquemment ses thèmes des Métamorphoses d’Ovide. Sa vision du siècle d’or de l’humanité hante les rêves du peintre. Poussin ne prend pas en compte dans son œuvre des scènes de la vie quotidienne. Peintre d’histoire, il s’inspire des couleurs atmosphériques, légères et claires, et de la couleur dorée du Titien. L’influence de Titien se manifeste également dans l’intervention de la nature dans son œuvre à travers l’emploi de paysages et d’animaux (l’Acis et Galatée de Dublin).

Une peinture historique le rend tout à coup célèbre et le fait sortir d’un cercle d’initié : La mort de Germanicus (1628, Minneapolis, Institute of Art) réalisée pour le cardinal Francesco Barberini. Dans les peintures mythologiques, la lumière s’éclaircit (Echo et Narcisse, vers 1630, musée du Louvre). Il trouve son inspiration dans des sujets poétiques comme dans l’Inspiration du poète (vers 1630, Paris, Louvre). Cette oeuvre se présente à travers le modèle antique comme une vision idyllique du statut de l’artiste.

À partir de 1633, son art révèle l’influence importante de Raphaël dans des sujets souvent historiques ou bibliques. Poussin compose deux tableaux représentant Les bergers d’Arcadie. Dans la seconde version du Louvre, tableau emblématique de 1638, Poussin nous ouvre à la contemplation du monde. Le principal motif de la composition est le geste de réconfort de la femme qui pose sa main sur l’épaule du jeune berger. Le thème central dans l’œuvre de Poussin est effectivement l’humanisme. Il invite le spectateur à la méditation.

2_poussin2.jpg

Premier peintre du roi

Appelé en 1640 à Paris par Richelieu, ministre de Louis XIII, Poussin quitte sans enthousiasme Rome. Il est alors nommé premier peintre du roi et se voit confier d’immenses chantiers de décors, dont celui de la Grande Galerie du Louvre. Toutefois, son séjour à Paris ne lui offre pas le rôle de peintre de cour, mais plutôt celui d’un peintre courtisan chargé de multiples tâches : lettrines pour l’imprimerie royale, direction de travaux d’églises…. En revanche, c’est pour lui l’occasion de renforcer ses liens avec les collectionneurs français pour lesquels il travaillera après 1642.

jozua_amorieten.jpg

Le « paysage idéal »

Poussin retourne à Rome en 1642. Le paysage prend de plus en plus d’importance dans son œuvre. Il correspond à la recherche de l’exacte mesure, de l’harmonie raisonnée et de la tempérance formelle. La nouveauté de ce « paysage idéal » est l’introduction des personnages et de l’architecture, eux-mêmes idéalisés ; la nature semble respirer l’air du passé. Le peintre anime ses paysages de héros. Poussin se rend maître de cette nature recomposée grâce à la géométrie qui ordonne ses compositions.

Après les deux séries des Sept Sacrements, Poussin trouve une manière héroïque de « composer ». Il se saisit à la fois de sujets moraux pour représenter la justice du Roi (Le Jugement de Salomon, 1648, Paris, Louvre), tandis qu’ailleurs le sentiment de la Grâce illumine d’une douceur intériorisée par la nature toutes les scènes bibliques (Eliezer et Rebecca, Paris, Louvre).

À travers des sujets allégoriques, il représente une nature grandiose qui impose sa loi à l’être humain. Les personnages deviennent sculpturaux. Dans les dernières années de sa vie, un tremblement de la main droite devient un handicap. Toutefois, sa faculté d’invention dans le choix des thèmes, l’originalité de ses compositions, sa maîtrise des couleurs et de la lumière, ne sont jamais lésées.

A la fin de sa carrière, marquée par un isolement du peintre mais un respect de la part des milieux artistiques officiels, il évolue vers un art de plus en plus solennel.


Poussin, maître du classicisme

Nicolas Poussin est l’un des grands maîtres de la peinture française du XVIIe siècle. Son Autoportrait, peint en 1650 et conservé au Musée du Louvre, fixe son image en maître de l’école française.
Mais c’est paradoxalement à Rome qu’il élabore le classicisme dont l’art français se réclamera tout au long du XVIIe siècle.

Contemplatif, réfléchi, recueilli, Le classicisme se définit par la référence constante à l’Antiquité, le rationalisme, le goût des règles et des sciences. Il cherche à réduire à l’essentiel, mettre en ordre, à retrouver les lois de la beauté antique, dans une volonté d’harmonie et de limpidité.

L’idéal artistique de Poussin s’exprime à travers le choix d’illustrer les épisodes les plus rares du mythe gréco-romain ou de la Bible, en réservant dans le traitement pictural qu’il en donne une place toute particulière au paysage. Poussin utilise avec virtuosité la perspective qui met en valeur la profondeur du tableau. Cette maîtrise est au service de la modération et de l’équilibre. Ses dernières peintures comme le cycle des Quatre Saisons (1660-1664, Paris, Louvre) révèlent l’harmonie de l’histoire qu’elle soit biblique ou païenne, et de la nature.

À sa mort en 1665, Poussin est l’un des peintres les plus respectés des cercles artistiques Romains. Toutefois, le classicisme et la recherche d’équilibre intérieur de son art contrastent avec la fièvre et l’ébullition du Baroque. Ce mouvement artistique Romain, puis Européen, de la fin du XVIIe siècle et du XVIIIe siècle est en effet caractérisé par la liberté des formes, la recherche du mouvement, la profusion des ornements et le déchaînement des passions. Le Baroque s’incarne tout particulièrement dans les œuvres du sculpteur italien Le Bernin.

11-sauve-lapidation-POUSSIN.jpg

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ARTS PLASTIQUES

naomi-watts-picture-1.jpg

 

 

NAOMI WATTS

Comédienne et productrice

Naomi Watts connaît son premier succès avec MULHOLLAND DRIVE de David Lynch, présenté au

Festival de Cannes en 2001 et qui lui vaut les prix d’interprétation de plusieurs cercles de critiques,

dont la National Society of Film Critics. L’année suivante, elle est à l’affiche du film fantastique LE

CERCLE de Gore Verbinski et de la comédie romantique L’AMOUR, SIX PIEDS SOUS TERRE de Nick

Hurran.

En 2003, elle donne la réplique à Heath Ledger, Orlando Bloom et Geoffrey Rush dans NED KELLY de

Gregor Jordan, puis tient l’un des rôles principaux dans LE DIVORCE de James Ivory, aux côtés

notamment de Kate Hudson et Glenn Close.

Naomi Watts est nommée à l’Oscar de la Meilleure Actrice en 2004 pour 21 GRAMMES d’Alejandro

González Iñarritu, dans lequel elle a pour partenaires Sean Penn et Benicio Del Toro. La même

année, elle joue dans WE DON’T LIVE HERE ANYMORE de John Curran, THE ASSASSINATION OF

RICHARD NIXON de Niels Mueller où elle retrouve Sean Penn, et J’ADORE HUCKABEES de David O.

Russell.

En 2005, elle reprend son rôle de journaliste dans LE CERCLE 2 réalisé par Hideo Nakata. Elle partage

également la vedette avec Ewan McGregor et Ryan Gosling dans STAY de Marc Forster, puis incarne

la délicate Ann Darrow dans KING KONG de Peter Jackson, aux côtés d’Adrien Brody et Jack Black.

L’année suivante, Naomi Watts est l’interprète principale et la productrice du VOILE DES ILLUSIONS,

un film de John Curran dont elle partage l’affiche avec Edward Norton. Elle enchaîne les rôles et joue

dans LES PROMESSES DE L’OMBRE de David Cronenberg (2007), FUNNY GAMES U.S. de Michael

Haneke (2008), puis L’ENQUETE de Tom Tykwer (2009).

En 2010, elle interprète la femme de Josh Brolin dans VOUS ALLEZ RENCONTRER UN BEL ET SOMBRE

INCONNU de Woody Allen, l’agent de la CIA Valérie Plame dans FAIR GAME de Doug Liman et la fille

d’Annette Bening dans MOTHER AND CHILD de Rodrigo Garcia, qui a remporté le Grand Prix du

Festival du Cinéma Américain de Deauville l’année dernière.

Elle sera prochainement à l’affiche de DREAM HOUSE de Jim Sheridan, aux côtés de Daniel Craig, et

dans J. EDGAR de Clint Eastwood, aux côtés de Leonardo DiCaprio.

2387-naomi-watts-avec-son-chapeau-WallFizz.jpg

FILMOGRAPHIE

Comédienne

1986 FOR LOVE ALONE de Stephen Wallace

1991 FLIRTING de John Duigan

1993 GROSS MISCONDUCT de George Miller

PANIC SUR FLORIDA BEACH (Matinee) de Joe Dante

THE CUSTODIAN de John Dingwall

WIDE SARGASSO SEA de John Duigan

1995 TANK GIRL de Rachel Talalay

1996 PERSONS UNKNOWN de George Hickenlooper

1997 UNDER THE LIGHTHOUSE DANCING de Graeme Rattigan

1998 LA COURTISANE (Dangerous Beauty) de Marshall Herskovitz

1999 STRANGE PLANET de Emma-Kate Croghan

2001 L’ASCENSEUR, NIVEAU 2 (Down) de Dick Maas

MULHOLLAND DRIVE de David Lynch

2002 L’A MOUR, SIX PIEDS SOUS TERRE (Plots with a View) de Nick Hurran

LE CERCLE - THE RING (The Ring) de Gore Verbinski

2003 21 GRAMMES (21 Grams) d’Alejandro Gonzalez Inarritu

LE DIVORCE de James Ivory

NED KELLY de Gregor Jordan


2004 J’ADORE HUCKA BEES (I Heart Huckabees) de David O. Russell

THE ASSASSINATION OF RICHARD NIXON de Niels Muller

WE DON’T LIVE HERE ANYMORE de John Curran

2005 ELLIE PARKER de Scott Coffey

KING KONG de Peter Jackson

LE CERCLE - THE RING 2 (The Ring Two) de Hideo Nakata

STAY de Marc Forster

2006 LE VOILE DES ILLUSIONS (The Painted Veil) de John Curran

2007 FUNNY GAMES U.S. de Michael Haneke

LES PROMESSES DE L’OMBRE (Eastern Promises) de David Cronenberg

2009 L’ENQUETE (The International) de Tom Tykwer

MOTHER AND CHILD de Rodrigo Garcia

 

 

 

2010 FAIR GAME de Doug Liman

VOUS ALLEZ RENCONTRER UN BEL ET SOMBRE INCONNU

(You Will Meet a Tall Dark Stranger) de Woody Allen

2011 DREAM HOUSE de Jim Sheridan

THE IMPOSSIBLE de Juan Antonio Bayona

J. EDGAR de Clint Eastwood

Productrice

2004 WE DON’T LIVE HERE ANYMORE de John Curran

2005 ELLIE PARKER de Scott Coffey

2006 LE VOILE DES ILLUSIONS (The Painted Veil) de John Curran

2007 FUNNY GAME U.S. de Michael Haneke

watts1j510.jpg

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CINEMA

autobus-ratp.JPGAUTOBUS : Véhicule qui roule 2 fois plus vite quand on court après que quand on est dedans


Taser.jpgTASER : Instrument utilisé afin de mieux faire passer le courant entre la police et la jeunesse


presentation-mozart.jpgMOZART : Célèbre compositeur que l'on écoute le plus souvent dans les pizzerias car on sent bien que mozarella


sudoku-puzzle-blank.gifSUDOKU : Qui a le sudoku à le nord en face


PORTE- CLES : Invention très pratique qui permet de perdre toutes ses clefs d'un coup au lieu de les perdre une par une


ETAT : Système mafieux le mieux organisé de tous les temps


cravate-rose-slim-blue-lemon1.jpgCRAVATE : Accessoire servant à indiquer la direction du cerveau de l'homme


carla-bruni.jpgCARLA BRUNI : Blanche-Neige moderne ayant eu une préférence pour un des sept nains : Grincheuxs01md99x.gif


MAISON BLANCHE : Actuellement Barack noire


COIFFEUR : Seul endroit où les Bleus peuvent espérer une coupe


VOITURE : Invention ingénieuse, permettant de contenir 110 chevaux dans le moteur et un âne au volant


PARENTS : Deux personnes qui t'apprennent à marcher et à parler pour ensuite te dire de t'asseoir et de fermer ta gueule


ie.jpgINTERNET EXPLORER : Petite application instable servant à télécharger Mozilla Firefox


TITEUF : Ce qui sort de la TitePoule


ORTEIL : Appendice servant à détecter les coins de portes.


EGALITE DES SEXES : Nouveau concept créé par les hommes pour ne plus payer le restaurant


MONTER UN MEUBLE IKEA : Expression moderne signifiant "passer un week-end de merde"


ETRE AU BOUT DU ROULEAU : Situation très peu confortable, surtout quand on est aux toilettes


facebook-logo1.jpgFACEBOOK : Le seul endroit où tu parles à un mur sans être ridicule


OUI-OUI :  Fils illégitime de Sissioui_oui_30_zoom.jpg


GPS : Seule femme que les hommes écoutent pour trouver leur chemin


Voir les commentaires

Published by ANDRE - HUMOUR

1 2 3 > >>

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog