Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Voir les commentaires

Published by Andre Obadia

 

MICHEL-QUINT.PNG

 

Michel Quint est né le 17 novembre 1949 à Leforest (62).
Il n’a jamais quitté la région et habite encore La Madeleine avec son épouse Brigitte.
Après une scolarité normale il passe le bac philo au lycée Vandermeersch de Roubaix puis obtient une licence de lettres classiques et une maîtrise d’études théâtrales à Lille.
Parallèlement à sa carrière de professeur, d'abord de lettres classiques puis de théâtre, il écrit d’abord du théâtre, des dramatiques et feuilletons radio pour France Culture (Il obtient en 1986 le prix des nouveaux talents radio de la SACD) puis se met au roman noir.
Après avoir obtenu en 1989 le Grand Prix de Littérature Policière pour Billard à l’étage (Éditions Calmann Lévy), il rencontre un public plus large en 2000 avec Effroyables jardins (Ed. Joëlle Losfeld) qui lui fait obtenir le prix Cinéroman et le prix de la SGDL, est traduit en 25 langues, adapté pour le cinéma par Jean Becker, de nombreuses fois au théâtre, et vendu, toutes éditions confondues, à 900.000 exemplaires en France.


Depuis, il continue à publier régulièrement des romans (L’espoir d’aimer en chemin chez Joëlle Losfeld en 2006, Corps de ballet aux éditions Estuaire en 2006, Sur les pas de Jacques Brel aux Presses de la Renaissance en février 2008, Une ombre, sans doute chez Joëlle Losfeld en avril), et vient de livrer en octobre 2008 aux lecteurs Max, un roman relatant les derniers mois de Jean Moulin aux éditions Perrin, ainsi que Les joyeuses, aussi un roman, chez Stock dans la collection dirigée par Philippe Claudel.
Son dernier roman Veuve Noire est paru en octobre dernier.

veuvenoire_couv.jpg

 

Cet ouvrage est un régal de vivacité et de suspense. C'est aussi une peinture d'époque, l'histoire débutant à la veille de l'armistice de 1918. On vit une des dernières patrouilles chargée du ravitaillement. Michel Quint nous met tout de suite dans l'ambiance noire d'un polar qui va nous tenir en haleine jusqu'à la dernière page.

L'enquête est menée de main de maître par Léonie et Rameau, une jeune journaliste et son photographe.

L'auteur va nous faire croiser le monde des artistes parisiens, mais il va aussi nous faire toucher du doigt les enjeux de la mondialisation au temps de Clémenceau.

Au delà du récit, on s'attache à cette veuve de guerre qui découvre la liberté...

 

 

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - LITTERATURE

220px-Quenelle_de_brochet_sauce_Nantua.jpg

 

 

La quenelle est une boulette de forme généralement allongée, à base de différents ingrédients, typique dans la cuisine traditionnelle de plusieurs régions françaises. On peut citer les quenelles de brochet, les quenelles lyonnaises, les quenelles de moelle, les quenelles de foie.

 

 

Le mot quenelle viendrait de l'allemand Knödel (boulette de pâte), plat populaire en Allemagne et en Autriche.

 

 

La quenelle de Dieudonné: Une recette néo-nazi concoctée par et pour l'extrème droite

 

"Beaucoup de fans de Dieudonné ne comprennent pas pourquoi la justice le poursuit. Ils le comparent à Pierre Desproges et soulignent que ce dernier n'a pas été traîné devant les tribunaux. Pour eux, Dieudonné est un humoriste et il est possible de dissocier son humour de ses convictions. Mais ils oublient qu'il a déclaré : "Dès lors qu'on est sur une tribune et qu'on parle, on fait de la politique." Ils mettent de côté le fait que Dieudonné est dans le champ magnétique de l'extrême droite. Il suffit de rappeler ses relations : Jean-Marie Le Pen [président d'honneur du Front national et parrain de sa fille], Alain Soral [idéologue d'extrême droite], Robert Faurrisson [historien négationniste].

Ils ne voient pas que Dieudonné est un héritier de deux antisémitismes. Il y en a un de gauche : le juif, c'est le patron, le riche, celui qui possède. Il a été pensé par des auteurs comme Paul Rassinier. L'autre est de droite. Il a été pensé par des personnes comme Charles Maurras, au début du XXe siècle qui avait écrit : "Tout vient du juif, tout revient au juif." Mais Dieudonné s'est aussi inspiré de celui que l'on retrouvait notamment dans le groupuscule l'Oeuvre française ou chez François Duprat, figure de l'extrême droite française du XXe siècle. Sauf qu'il ne cite pas ses sources d'inspiration."

(Jean-Paul Gautier, historien)

 

Le racisme et l'antisémitisme ne sont pas des opinions mais des délits! Qu'attendons-nous pour enfermer les malades qui déversent leur haine pitoyable en public?

Notre société démocratique a des lois, nous espérons que le ministre de l'intérieur prendra les mesures qui s'imposent pour empêcher ce pseudo-humoriste de poursuivre son enrichissement personnel (il y a des gens qui payent pour entendre des insanités et des injures racistes...) sur la vague d'une extrème droite encouragée par l'ancien Président de la République et son conseiller Buisson (ancien rédacteur en chef du journal ordurier Minute).

Mais où passe la dignité de notre pays si on accepte que de piètres individus se moquent de la loi?

Je ne poursuivrai pas plus avant mon propos, car je ne souhaite pas faire de publicité pour un antisémite notoire ou des footballeurs que l'on sait depuis longtemps demeurés.

Il y a des parents qui n'ont pas pris le temps de finir leurs enfants...

Voir les commentaires

Published by ANDRE - BILLET D'HUMEUR

concert.jpg

Nicolas Duclos et Pascal Olivese en concert 9 janvier 2014, Forum Léo Ferré


Et si on fêtait le début de l’année 2014 en chansons ? Voilà une belle résolution ! Le 9 janvier, les artistes Nicolas Duclos et Pascal Olivese partageront la scène du forum Léo Ferré, bel antre de la chanson, situé à Ivry-Sur-Seine. Humour, poésie, bonne humeur, et une belle chaleur pour lutter contre le froid de l’hiver. Venez nombreux, nombreuses !


Pascal Olivese
pascal-olivese.jpg

Pascal Olivese fait swinguer les mots et sa guitare. Ses chansons, enthousiastes et nostalgiques, sont teintés de poésie et d'humour. Accompagné par Pascal Girardin à l'harmonica, il propose sur scène une chanson énergico-folk-fantaisiste...

Venez découvrir cet optimiste en temps de crise qui vous fera taper du pied!
Pascal Olivese chante ‘Monsieur le Clown’
 

Chansons en écoute sur : http://soundcloud.com/pascal-olivese

Nicolas Duclos
nicolas-duclos.jpg

Nicolas Duclos chante les rencontres, les erreurs de casting, les blessures qui cicatrisent et les bonnes surprises de la vie. Dans son monde cohabitent un oiseau sorti de sa cage, un voisin terrifiant, ou encore un amoureux qui écrit la dernière chanson avant la fin du monde et la glisse dans une petite bouteille à la mer. On rêve et on voyage entre les deux côtés du périph’, une maison de quartier aux planchers grinçants ou le palace de la Callas. On explore aussi l'envers de la vie, la ville obscurcie du 11 septembre, et une maison de poupées en feu. Après des années passées à retranscrire sur son piano et à chanter dans sa salle de bain les chansons de Barbara, Romain Didier, Allain Leprest, Serge Lama mais aussi Queen, il se plonge en 2007 dans le monde des caves et bars à chansons parisiens, et y fait la rencontre décisive de Marc Havet qui l’aide à affiner son répertoire. Depuis il se produit régulièrement à Paris et en Savoie, et a sorti en 2012 son premier album, "la fin de l'innocence", disponible à la fin des concerts, et sur www.nicolasduclos.fr.


Chansons en écoute sur deezer ( http://www.deezer.com/album/6009046 )
***
Nicolas Duclos et Pascal Olivese (accompagné par Pascal Girardin à l'harmonica) en concert jeudi 9 janvier 2014, 20h30, au Forum Léo Ferré, 11 rue Barbès 94200 Ivry-Sur-Seine (face au Vieux moulin). Métro Porte d'Ivry – Ligne 7.


Réservations : resa@forumleoferre.org
01 46 72 64 68 ou sur le site http://www.forumleoferre.org
Réservation recommandée et indispensable si l'on souhaite dîner sur place avant le concert (petite restauration de 19h à 20h15)

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

Voir les commentaires

Published by Andre Obadia

Voir les commentaires

Published by Andre Obadia

Extrait d'un article du Monde du 20/12/2013


"Quand le dialogue social tient ses promesses

Un quasi-consensus sur la formation

Légère éclaircie du côté de l'Elysée. Alors que le dernier sondage BVA le crédite de 33 % d'opinions favorables, en hausse de 4 points sur un mois, François Hollande vient d’enregistrer de nouveaux résultats sur le front du dialogue social. Syndicats et patronat ont signé le weekend dernier un accord sur la réforme du financement de la formation professionnelle , qualifié de "majeur" par le président, qui voit dans cette avancée l’occasion de vanter sa méthode d'exercice du pouvoir.

Boudé par la CGT et la CGPME, le texte a  reçu le feu vert de suffisamment d’organisations pour être validé, y compris FO, jusqu’alors vivement opposé aux actions du gouvernement. Principale avancée, l’accord crée un compte individuel de formation, opérationnel en 2015, qui remplace le système actuel du droit individuel à la formation (DIF). Bientôt transcrit en projet de loi (en janvier), il va permettre aux salariés et aux chômeurs d’utiliser un crédit d’heures pour se former sans autorisation systématique de l’employeur, tout au long de leur parcours professionnel.

La construction d’une méthode

Partisan du dialogue social, François Hollande avait résumé sa méthode lors du débat de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle :  

"Moi, président de la République, je ferai en sorte que les partenaires sociaux puissent être considérés [...] et que nous puissions avoir régulièrement des discussions" 

 

 

 

Il s’était même engagé dans son programme à inscrire dans la Constitution l’obligation de consulter les partenaires sociaux sur les textes qui les concernent . Une promesse mise en doute par le report de la révision constitutionnelle, faute de majorité qualifiée.

Mais si la constitutionnalisation bat de l'aile, le dialogue social reste la méthode privilégiée du président de la République. Le gouvernement a commencé par mettre d’accord les partenaires sociaux en 2012 sur la création du contrat de génération . Puis au début de l’année 2013, syndicats et patronat se sont entendus sur la sécurisation des parcours professionnels , avec un accord interprofessionnel sur l’emploi (ANI) qui emprunte le chemin de la flexi-sécurité. Autre succès de la méthode Hollande, le délicat dossier des retraites qui vient d’être définitivement adopté à l’Assemblée, après consultation des partenaires sociaux.

Pour réussir à faire passer ces réformes, le président s’est doté d’outils de concertation. Il a organisé une conférence sociale à l’été 2012 , avant de l’institutionnaliser comme rendez-vous annuels. Voulant anticiper l’avenir, il a également mis également en place un commissariat général à la stratégie et à la prospective . Créé par décret le 22 avril dernier, il s’agit d’un lieu de discussion pour préparer les réformes et réfléchir aux perspectives en matière économique et sociale.

Le ralliement symbolique d'Edouard Martin

Même dans ses échecs, le chef de l’Etat a parfois réussi à rebondir grâce à un mélange de dialogue et de consensus. Le cas de Florange reste présenté par certains de ses opposants comme le symbole de ses promesses bafouées. Pourtant, outre le plan d’investissement de 300 millions présenté par Jean-Marc Ayrault, la plate-forme de recherche et de développement industriel pour la sidérurgie et la métallurgie, fruit d'une concertation entre le gouvernement, le groupe Arcelor Mittal et les syndicats prend forme .

Autre retournement, plus symbolique celui-là : la présence en tête de liste PS aux élections européennes du leader syndical CFDT de Florange, Edouard Martin. Il y a un an, il s’en prenait violemment à François Hollande, dans une lettre dénonçant les "mensonges" et les "absurdités" du dossier Florange. Il vient d’annoncer qu’il serait candidat PS dans le Grand-Est en 2014. Même s’il a déclaré qu’il "n’avait pas l’intention d’adhérer au PS", il rejoindra quoi qu’il en soit le groupe socialiste au Parlement de Strasbourg."

 

Avez-vous remarqué que le lynchage médiatique du Président a baissé d'intensité?

Et si on avait envie que la France gagne?

Et si on arrêtait la caricature permanente?

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ACTUALITES

1 2 3 > >>

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog