Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

460 villes en jeu (soit 110 de plus), une nouvelle carte plus grande et plus détaillé. Un jeu toujours aussi haletant !

... avec en prime la nouvelle version de

Villes de France Junior !!

jeux3.PNG

 

jeux.PNG

 

 

jeux2.PNG

Amusez-vous bien

On est pas toujours aussi précis qu'on le croit...


link

Voir les commentaires

Published by ANDRE - LOISIRS

Romain Ughetto

Nouveau clip « Je n’oublierai jamais »

Romain Ughetto est le nouveau phénomène pop rock français, déjà soutenu par une incroyable communauté de fans sur internet. Cet ancien membre des Slugz et de Teddy’s Noisy est désormais en solo. Après avoir repris cet hiver le Without You de David Guetta avec le succès que l’on sait, Romain Ughetto nous propose aujourd’hui son nouveau clip : Je n’oublierai Jamais qui annonce un album très attendu.

ROMAIN-UGHETTO.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Sous ses airs de jeune homme bien sous tout rapports, il serait facile de prendre Romain Ughetto pour un jeune premier. Pourtant, ce musicien n'est pas un nouveau venu dans le paysage musical français. Il a fait partie, jusqu'à ce que celui-ci s'arrête en 2011, du groupe professionnel de Punk Rock appelé The Slugz, après avoir collaboré avec un premier groupe, de Rock Californien : Teddy's Noisy.

Après une grande tournée avec The Slugz, puis avoir pensé dans un premier temps se rapprocher d'autres groupes, il est arrivé à la conclusion qu'il pouvait mener à bien un projet solo, non sans s'entourer de certains de ses anciens complices, en studio et sur scène. Son seul objectif ? Le plaisir. Loin de lui l'idée de vouloir se mettre sur le devant de la scène.

"Mon projet solo, ce n'était pas l'expression d'une volonté individualiste. Si je fais de la musique, c'est pour partager des moments avec des potes. Là, c'est mon nom qui est mis en avant : je ne peux m'en prendre qu'à moi si je commets un faux pas."

Romain Ughetto a préparé quelques maquettes dans un studio lyonnais et donné quelques concerts avec Meril et Fux, ses deux complices du groupe The Slugz, qui participent également à l'écriture des chansons. Toutefois, la plupart des musiques viennent de Romain : une base, des accords, un chant permettent au trio de construire, ensuite, quelque chose autour. Pour décrire sa musique, Romain Ughetto évite de tomber dans l'écueil de citer des références trop underground qui ne parleraient à personne.

Soutenu par le même producteur que celui de son dernier groupe, Romain Ughetto profite du fait que sa musique est de plus en plus présente sur le net et un nombre croissant de personnes sont abonnées, via les réseaux sociaux, à ses publications. Évidemment, face à son immense succès, il doit aussi faire face à des détracteurs, évidente rançon de son succès : "Désormais, c'est mon nom, qui est en première ligne, dans mon projet. Faire face aux critiques fait partie du jeu. D'ailleurs, mes musiciens se sentent aussi concernés que moi par les remarques constructives de ceux qui nous suivent. Au début, après le buzz de ma première vidéo, j'ai eu du mal à gérer et ce succès, et les attaques d'un groupe de personnes mal intentionnées. J'ai appris à y faire face."

ROMAIN-UGHETTO2.jpg

Romain Ughetto a présenté ses premiers titres solo lors d'une mini tourné de six dates, face à un public de 100 à 600 personnes. Les salles combles, qui lui ont réservé le meilleur accueil, ont aussi permis à l'artiste de découvrir l'attachement que ses fans ont à son égard, n'hésitant pas à chanter des titres qui n'étaient pas encore commercialisés. Des gens qui arrivaient à six heures du matin et qui campaient dans des sacs de couchage dans le froid pour être sûrs d'avoir leur place, le public qui attendait patiemment après la fin du concert pour se faire dédicacer des photos imprimées à leur domicile.

Romain Ughetto est vraiment au contact de ses fans, qu'il préfère appeler ses "potes" : les potes en question se confient à lui, lui racontent leurs vies, mais surtout, partagent avec lui les raisons qui leur fait apprécier tel ou tel titre. La reprise rock de "Without You (de Usher et David Getta)" et le titre "Je te rattraperai (Dans ma mémoire)". Sur internet, on retrouve déjà les vidéos de concerts précédents.

Chaque semaine, Romain Ughetto répond à toutes les lettres de ses admirateurs et admiratrices, échange avec eux sur les réseaux sociaux, tôt ou tard, mais systématiquement. Au bout de la route, à chaque date de sa tournée, Romain a été épaté par les files d'attentes devant les salles de concert et des gens qui suivaient toutes les dates, venant des quatre coins de la France.

Avec 20.000 "J'aime" sur sa page Facebook, les 27.000 abonnés à son profil Facebook, 4.000 followers sur Twitter, et ses trois vidéos vues, au total, autour de 300.000 fois, Romain Ughetto est prêt à faire connaître son travail à un public bien plus large.

L'une de ses chansons, intitulée "L'unité", est un hymne à la complicité, à l'esprit d'équipe, à la solidarité. "On ne pas tout faire tout seul mais, si on le fait ensemble, on peut alors accomplir de grandes choses", explique Romain. Un message destiné à tous les groupes qui, à force de se mettre des bâtons dans les roues, ne se donnent pas la chance de sortir du lot. "Si les groupes étaient unis, peut-être qu'ils gagneraient en crédibilité, et qu'une vraie scène s'en dégagerait. Ce texte me parle vraiment."

Le clip de son premier single "Je n'oublierai jamais" a été tourné dans un week-end d'avril 2012. Certaines des scènes ont notamment eu lieu dans un très beau théâtre parisien, sous la direction du jeune acteur réalisateur Jérémie Duvall. Un artiste de sa génération avec qui le lien s'est immédiatement créé.

Rien d'étonnant à cela : tous ceux qui croisent sa musique et sa route décident de s'y arrêter. À juste titre.

Abécé

http://romainughetto.fr
ROMAIN-UGHETTO3.jpg/

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

stronghold-kingdom.PNG

500.000 joueurs pratiquent ce jeu en ligne. C'est un voyage très addictif dans le monde médiéval, qui fait appel à vos qualités de gestionnaire, de guerrier, et vous donne l'occasion d'assouvir vos ambitions.


 

Vous commencerez par être l'idiot du village, puis le rustre, le paysan etc...jusqu'à obtenir vos titres de noblesse, chevalier, baron, marquis ou prince.


 

Vous rechercherez un suzerain, avant de le devenir vous-même. Vous pourrez alors aider vos vassaux à se développer, vous entrerez dans des factions, puis des maisons. Vous vivrez en paix...ou pas...

 

 

       

Bâtissez de puissantes forteresses capables de résister à l'épreuve du temps.

Concevez minutieusement votre château pour repousser les agresseurs les plus puissants.

FORTERESSE.PNG

 

Placez soigneusement vos bâtiments pour optimiser leur efficacité.

Regardez le village prendre vie et grossir au fil des jours.

village.PNG

Dans un monde médiéval unique

Sur la carte interactive, vous commercez, explorez, pillez...

carte.PNG

Grimpez tous les échelons qui vous mèneront au pouvoir.

Devenez Prévôt, Sénéchal ou Roi !

echelons.PNG

 

Choisissez quand et comment utiliser vos cartes stratégiques. Découvrez de nouvelles technologies pour prendre l'avantage

avantages.PNG

stronghold.PNG

Si vous vous lancez, je vous souhaite de bien vous amuser.

 

 

link

.

pour accéder directement au jeu

Voir les commentaires

Published by ANDRE - LOISIRS

CANNES-2012.jpg

- La Palme d'or est attribuée au film « Amour » de l'Autrichien Michael Haneke. C'est la deuxième fois qu'il obtient cette récompense. La première était en 2009 pour « Le ruban blanc ».

 

 

-Le Grand prix du Festival est attribué au film « Reality » de l'Italien Matteo Garrone.Celui-ci avait eu le même prix en 2008 pour Gomorra.

Reality.jpg

 


 

-Le Prix d'interprétation féminine est conjointement remis à Cosmina Startan et Cristina Flutur pour Au delà des Collines.

au_dela_des_collines.jpg

-C'est l'acteur suédois Mads Mikkelsen qui réçoit le Prix d'interprétation masc uline pour son rôle d'un homme accusé à tort de pédophilie dans le film de Thomas Vinterberg, « La chasse »

 

MIKKELSEN.jpg 


 

-Le Prix de la mise en scène est attribué à «  Post tenebras lux » du mexicain Carlos Reygada

REYGADAS.jpg

-Le Prix du scénario revient à « Au delà des Collines » de Cristian Mungiu, qui avait reçu la palme d'or en 2007.

AU-DELA-DES-COLLINES.jpg

- Le Prix du jury est attribué au film « La part des anges », de Ken LoachEn 2006, le réalisateur britannique avait reçu la Palme d'Or pour « Le vent se lève ».

 


 

-Le Prix de la Caméra d'Or est attribué au film « Les bêtes du sud sauvage », de Benh Zeitlin.

CAMERA-D-OR.jpg

- Le meilleur Court-métrage est attribué à Sessiz Be-Deng, réalisé par le turc L.Rezan Yesilbas.

timthumb.php.jpg

 

 


Voir les commentaires

Published by ANDRE - CINEMA

Paris-promenade-sur-la-Seine-mai-2012-049--9-.JPG

Profitant du soleil, l'idée d'une balade en Seine nous a traversé l'esprit, nous offrant l'occasion de profiter d'une vision différente de certains monuments de Paris.

Paris-promenade-sur-la-Seine-mai-2012-049--19-.JPG

L'académie Française, coeur immortel de notre belle langue

Paris-promenade-sur-la-Seine-mai-2012-049--28-.JPG

L'Assemblée nationale où l'on espère que notre nouveau Président obtiendra une large majorité pour mener à bien le changement qu'il nous laisse espérer

Paris-promenade-sur-la-Seine-mai-2012-049--55-.JPG

La tour Eiffel qui nous contemple du haut de ses trois cents mètres

Paris-promenade-sur-la-Seine-mai-2012-049--68-.JPG

Le grand Palais avec ses verrières impressionnantes

Paris-promenade-sur-la-Seine-mai-2012-049--72-.JPG

Le blason de la capitale

 

Paris-promenade-sur-la-Seine-mai-2012-049--98-.JPG

Et pour finir, la rosace du coeur de Notre Dame, avec ses gargouilles qui nous rappellent ce bon Quasimodo,

mais en plus beau...

Voir les commentaires

Published by ANDRE - TOURISME

Paris-hotel-du-louvre--mai-2012-049--119-.JPG

Je continue mon petit voyage gastronomique à travers quelques belles assiettes de restaurants de Paris. Ci-dessus, un petit émincé de poulet, accompagné ci-dessous de son paillasson de pommes de terres.

 

 

Paris-hotel-du-louvre--mai-2012-049--120-.JPG

 

 

Paris-hotel-du-louvre--mai-2012-049--121-.JPG

Vous préférerez peut-être cette brochette de Saint-Jacques avec sa sauce au Chorizo.

 

Paris-hotel-du-louvre--mai-2012-049--122-.JPG

 

Si vous avez encore faim, que diriez-vous d'une belle selle d'agneau saignante?

 

Paris--hotel-du-Louvre-mai-2012-174--5-.JPG

 

Pour les adeptes des repas équilibrés, vous pouvez envisager cette assiette aux quatre fromages...

 

Paris--hotel-du-Louvre-mai-2012-174--6-.JPG

Et bien sûr, pour finir, un café gourmand. Ces plats sont servis à la Brasserie du Louvre, face au Palais Royal.

 

Mais si vous préférez vous dépayser, il suffit de passer par le Minotaure, rue de la Huchette, avec sa cuisine Crétoise.

 

Paris-Le-Minotaure-mai-2012-009--11-.JPG

 

 

 

Paris-Le-Minotaure-mai-2012-009--1-.JPGUne entrée froide, le poivron rouge grillé entier...Paris-Le-Minotaure-mai-2012-009--3-.JPG

 

Ou bien une entrée chaude, le poivron farci au rizzoto et à la viande.

 

Paris-Le-Minotaure-mai-2012-009--4-.JPG

 

Si vous n'aimez pas le poivron, vous adorerez l'aubergine farcie...

 

Paris-Le-Minotaure-mai-2012-009--6-.JPG

 

 

Pour le plat principal, j'hésite entre la brochette de gambas (ci-dessus), et le porcelet à la broche (ci-dessous)

Paris-Le-Minotaure-mai-2012-009--7-.JPG

Bon, allez, restons en là pour le moment, en attendant de nouvelles tables et des délices culinaires, dont je n'arrive pas à me lasser.

 

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CUISINE

Merci Jean-Claude pour cet envoi

"2007 :

 

un " petit monsieur " , entre autres billevesées, assénait :

 

" Je veux en finir avec l’état d’esprit de mai 1968.  "

 

Le satrape  voulait réécrire l’Histoire à sa manière !

 

2012 :

 

Les Français licencient le  "  petit monsieur "…

 

L’Histoire ne se satisfait pas d’anathèmes !

 

Aussi, je vous invite  à visionner :"

Voir les commentaires

Published by ANDRE - HISTOIRE

Paris-mai-2012-044.JPG

INCONNU A CETTE ADRESSE (Th. Antoine)

THEATRE ANTOINE

Dix neuf lettres entre deux amis racontent la complicité profonde et joyeuse entre un Allemand et un Juif américain, à l’heure de la montée du nazisme. Au fil de la correspondance, le ton s'assèche, l'angoisse pointe autant que le suspens. Un drame individuel se noue. Avec Bruno Solo et Samuel Le Bihan

inconnu.jpg

Je vous propose d'écouter Bruno Solo qui parle de la pièce sur France Musique...

Même lorsque l'on connait le texte, on ne peut s'empêcher d'être admiratif devant la mise en scène et l'interprétation de ces deux comédiens imprégnés par cette nouvelle puissante et passionnante.

De plus, on constate que cet écrit est brûlant d'actualité, comme un reflet de notre société actuelle où l'on entend trop de gens chercher des boucs émissaires pour masquer leurs échecs.

En une heure, on se retrouve fascinés par le côté contemporain de ce merveilleux écrit d'une femme humaniste non résignée, qui nous donne envie de lutter toujours plus fort contre les extrémismes de tout poil, en un mot, de résister à l'ignorance et la peur qui sont les deux vecteurs de la haine.

Paris-mai-2012-043.JPG

Voir les commentaires

Published by ANDRE - THEATRE

gouvernement-Hollande.jpg

 

 

La liste des ministres du gouvernement Ayrault

Premier ministre : Jean-Marc Ayrault.

Ministres

Ministres délégués

 

Bravo pour la parité respectée et pour le sang neuf.

Il ne reste plus qu'à réussir le changement...

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ACTUALITES

1 2 3 4 > >>

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog