bartoli

Marion Bartoli nous a fait rêver pendant plus d'une semaine, avec des matchs de folie.

Elle nous a montrer ce que "se battre" veut dire, elle nous a offert une débauche d'énergie extraordinaire.

Mais toute sa vaillance n'a pas suffi pour battre la jeune allemande Lisici...

photo 1309274647209-2-0

Voir les commentaires

Published by ANDRE - SPORT

la-guerre-est-declaree.jpg

 

Benjamin Biolay signe une chanson inédite pour ce film qui sort fin Août...

 

  

La Guerre est déclarée - Bande Annonce

  
        
La guerre est déclarée
Bande Originale

Sortie le 29/08/2011 dans les bacs (en digital le 11 Juillet) // Sony Music
 
Un film de Valérie Donzelli
Avec Valérie Donzelli, Jérémie Elkaïm

Un couple, Roméo et Juliette. Un enfant, Adam. Un combat, la maladie. Et surtout, une grande histoire d'amour, la leur... Acclamé en ouverture de la Semaine de la Critique à Cannes, le second film de l'actrice-réalisatrice Valérie Donzelli reçoit un accueil fabuleux dans les médias. Découvrez une bande originale somptueuse mêlant Bach, Jobim, Sebastien  Tellier, Ennio Morricone, Yuksek, Vivaldi, Jacno ainsi que Ton Grain de Beauté, un inédit de Benjamin Biolay chanté par les acteurs Valérie Donzelli etJeremie Elkaim.

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

affiche-corrida
La corrida est un spectacle très controversé, qui ne m'a jamais laissé indifférent. Dans mes jeunes années, j'avais été influencé par les écrits d'Hemingway, qui m'avait transmis sa fascination. J'étais alors un supporter inconditionnel d'El Cordobes.
corrida3
 MORT.jpgMORT DANS L'APRES MIDI - 1932



« La queue du taureau se dressa, sa tête se baissa. Il chargea, et, quand il atteignit Hernandorena, l'homme agenouillé fut enlevé d'un bloc, balancé en l'air comme un paquet, les jambes alors dans toutes les directions, puis retomba à terre... Hernandorena se leva, avec du sable sur son visage blanc, et chercha après son épée et l'étoffe. Quand il se mit debout, je vis, dans la soie lourde et le gris maculé de ses culottes de location, une ouverture nette et profonde par où l'on voyait le fémur à nu depuis la hanche et presque jusqu'au genou. »
Une arène inondée de lumière (« El sol es el mejor torero », disent les Espagnols), un toro brave, un homme qui connaît son métier, voilà ce qu'il faut pour que prenne tout son relief ce' spectacle par excellence qu'est la corrida. Hemingway en explique le déroulement phase par phase avec une passion d'aficionado et un talent de reporter qui font de cet entretien familier sur l'art de la tauromachie un document précieux en même temps qu'un récit vif et brillant qui se lit comme un roman.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous, hommage rendu à Manuel Benitez "El Cordobes"

 

 

Ci-dessous, Jean-Paul Cara interprète "Ou tu porteras mon deuil", chanson sur El Cordobes:

Autre ouvrage d'Hemingway sur le monde de la corrida:

L'ETE DANGEREUX - 1960


ETE DANGEREUXUn an avant de se donner la mort, Hemingway suit, tout un été, en Espagne, l'affrontement de deux grands matadors : Dominguín et Ordóñez.

Luis Miguel Dominguin, à trente trois ans, s'est retiré des arènes, alors qu'il était considéré comme le premier matador de son temps. Il profite de la vie et de ses gains, avec sa femme, sur la Côte d'Azur où il fréquente, entre autres, Picasso, Prévert, Montand et Signoret, tous très liés.
Mais voilà qu'un jeune matador, beau-frère de Dominguin de surcroît, Antonio Ordonez, défie son aîné d'oser venir défendre son titre contre lui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vision très différente de la corrida par Francis Cabrel:

 

                    
Aujourd'hui, de nombreuses associations s'insurgent contre cette pratique un peu barbare, dans l'esprit de la protection des animaux.
Quoi qu'il en soit, avant de juger, il faut être allé "al sol" ou à "la sombra", vivre ce spectacle dramatique mais émouvant, où l'homme affronte la bête, et où la mort du taureau reste le moment difficile et très contestable.
corrida mikelsainz.gcorrida chateaurenard

Voir les commentaires

Published by ANDRE - LOISIRS

oFARIM2.png     oFARIM.png

Esther et Abi Ofarim, chanteurs israeliens, s'étaient fait mondialement connaître avec "Cinderella Rockefella" que vous pouvez réentendre ci-dessous.

Depuis 1998 Esther donne plusieurs concerts par an au “Hamburger Kammerspiele”(Hambourg) et le St. Pauli-Theatre (Hambourg)
A chaque fois c’est complet. Elle chante très régulièrement en Israël et de temps en temps on peut l’admirer sur scène en Allemagne. Depuis 2004/2005 plusieurs des concerts au Frankfurt, Hambourg, Dortmund, Dresden, München, Bremen, Dessau etc. Un nouveau CD "Live" en septembre 2005. En 2009 un CD Live au Hambourg.

 

     
Je revois mon épouse dansant avec notre premier fils dans les bras...une image de bonheur!

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

cendrars-5.jpg


Tu es plus belle que le ciel et la mer


Quand tu aimes il faut partir
Quitte ta femme quitte ton enfant
Quitte ton ami quitte ton amie
Quitte ton amante quitte ton amant
Quand tu aimes il faut partir

Le monde est plein de nègres et de négresses
Des femmes des hommes des hommes des femmes
Regarde les beaux magasins
Ce fiacre cet homme cette femme ce fiacre
Et toutes les belles marchandises

II y a l’air il y a le vent
Les montagnes l’eau le ciel la terre
Les enfants les animaux
Les plantes et le charbon de terre

Apprends à vendre à acheter à revendre
Donne prends donne prends

Quand tu aimes il faut savoir
Chanter courir manger boire
Siffler
Et apprendre à travailler

Quand tu aimes il faut partir
Ne larmoie pas en souriant
Ne te niche pas entre deux seins
Respire marche pars va-t’en

Je prends mon bain et je regarde
Je vois la bouche que je connais
La main la jambe l’œil
Je prends mon bain et je regarde

Le monde entier est toujours là
La vie pleine de choses surprenantes
Je sors de la pharmacie
Je descends juste de la bascule
Je pèse mes 80 kilos
Je t’aime

Blaise Cendrars, Feuilles de route, 1924

 

 

 

Ma danse
Platon n'accorde pas droit de cité au poète
Juif errant
Don Juan métaphysique
Les amis, les proches
Tu n'as plus de coutumes et pas encore d'habitudes
Il faut échapper à la tyranie des revues
Littérature
Vie pauvre
Orgueil déplacé
Masque
La femme, la danse que Nietzsche a voulu
Nous apprendre à danser
La femme
Mais l'ironie?
Va et vient continuel
Vagabondage spécial
Tous les hommes, tous les pays
C'est ainsi que tu n'es plus à charge
Tu ne te fais plus sentir.
Je suis un monsieur qui en des express fabuleux
Traverse les toujours mêmes Europes et regarde
Découragé par la portière
Le paysage ne m'intéresse plus
Mais la danse du paysage
La danse du paysage
Danse-paysage
Paritatitata
Je tout-tourne.

Texte merveilleux de cet aventurier de la poésie...

Voir les commentaires

Published by ANDRE - LITTERATURE

1 2 3 4 5 6 7 > >>

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

VOITURES DE COLLECTION

Pages

Articles récents

CINEMA-COMEDIE

<iframe src="http://www.loxiastudio.com/i-XXrV" width="500" height="350" scrolling="no" frameborder="0" allowtransparency="true"style="visibility:hidden" onload="this.style.visibility='visible'"></iframe>

Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog