Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Prussian Blue Magazine d'art Numéro 7 disponible en kiosque le 26 juin / ACTUALITE
Prussian Blue
Magazine d'art
Numéro 7 disponible en kiosque le 26 juin.
Dirigé par le photographe et écrivain Guillaume de Sardes, Prussian Blue est un magazine d’art international à destination des happy few. Trimestriel, il se situe au croisement de la création contemporaine et de la mode, mais aussi, par goût des contrastes, du classicisme le plus élégant.
 
Fidèle à sa ligne d’ouverture vers international, Prussian Blue présente dans ce numéro 7 la collection privée de Robert Kaplan, à Naples ; un état de la photographie iranienne, à travers l’interview d’Anahita Ghabiaian Etehadieh, directrice de la Silk road gallery de Téhéran ; un fétichisme très japonais pour le lycra, le zentaï. Prussian Blue accompagne également la création contemporaine en produisant et publiant des séries photographiques inédites, dont celle de l’actrice et chanteuse Barbara Opsomer qui s’est prêtée au jeu du modeling à l’Hôtel Pullman Eiffel avec Henry Roy.
À Paris, c’est l’écrivain et éditeur Patrick Mauriès qui présente les pièces de sa collection réunies au fil des rencontres (Roland Barthes, Pierre Klossowski, Pierre Le Tan, etc.) et des redécouvertes (Christian Bérard, Léonord Fini, Fornasetti, etc.). L’art devient alors la métaphore d’une vie, et brosse en creux le portrait d’un collectionneur rare et atypique.
 
Prussian Blue Magazine d'art Numéro 7 disponible en kiosque le 26 juin / ACTUALITE
Prussian Blue n’a pas pour seule vocation de présenter l’art en France à la l’étranger. Il accompagne également la création contemporaine en produisant et publiant des séries photographiques inédites. A l’occasion de ce numéro 7, les actrices Régina Demina et Deila Vogur ont posé à Amsterdam pour le réalisateur Philippe Grandrieux, tandis que l’actrice et chanteuse Barbara Opsomer se prêtait au jeu du modeling à l’Hôtel Pullman Eiffel avec Henry Roy.   
 
 
#7 / SORTIE NATIONALE LE 26 JUIN 2014
Prussian Blue Magazine d'art Numéro 7 disponible en kiosque le 26 juin / ACTUALITE
Prussian Blue Magazine d'art Numéro 7 disponible en kiosque le 26 juin / ACTUALITE
Prussian Blue Magazine d'art Numéro 7 disponible en kiosque le 26 juin / ACTUALITE
Prussian Blue Magazine d'art Numéro 7 disponible en kiosque le 26 juin / ACTUALITE

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ACTUALITES, ARTS PLASTIQUES, LOISIRS

The Dedicated Nothing // Nouveau Clip "LOVE ME GIRLS" / CHANSON / MUSIQUE

THE DEDICATED NOTHING

NOUVEAU CLIP * LOVE ME GIRLS*

 

Les 4 biarrots de The Dedicated Nothing sont de retour avec un nouvel album : Dawn to Dusk !

Avec leur rock dansant et mélodique, le groupe surfe une fois de plus sur la vague de l’émotion !

 

Retrouvez dès à présent leur clip « Love Me Girls » qui sent bon l’été et le sable chaud J

 

Quant à l’album, il sera dans les bacs le 22 septembre prochain.

On brûle d’impatience !!

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ACTUALITES, LOISIRS

Simian Ghost, le clip de Never Really Knew / CHANSON / MUSIQUE / ACTUALITE
Simian Ghost
Nouvel album The Veil
Sortie le 09/09/2014 chez Discograph
« Simian Ghost is by far one of Sweden's most interesting pop acts to come out this year » Vice
 
« A stylish coming together of all the debut’s promise with added sophistication and maturity » The Telegraph
 
« Electronique et rêveuse, leur pop soigne les maux, dorlote les coeurs et fait rêver les filles.La dernière excellente nouvelle venue de Scandinavie » Les Inrockuptibles
 

Après Infinite Traffic Everywhere en 2011 et l’acclamé Youth en 2012, le trio suédois Simian Ghost revient le 9 septembre 2014 avec son troisième album The Veil. Le nouvel extrait de The Veil s'intitule Never Really Knew et se dévoile dans un clip aussi dansant que conceptuel, réalisé par Dan Huiting que l'on a découvert avec ses clips pour Local Natives, Bon Iver, et Toro Y Moi.

 
Du haut de ses trois ans, le petit blondinet suédois à trois têtes Simian Ghost déborde d’énergie, d’abord sous l’impulsion solo de son créateur Sebastian Arnström avec Infinite Traffic Everywhere en 2011 puis en trio en compagnie d’Erik Klinga et Mathias Zachrisson avec Youth en 2012.
 
Sur les traces du trépas des new-yorkais Violens et French Kicks, c’est avec la bénédiction d’Iðunn, déesse des pommes et de la jeunesse éternelle et celle de Sarah Records, déesse des cerises et de la pop intemporelle, que nos trois scandinaves intrépides reviennent à la charge pour un troisième album intitulé The Veil.
 
Coupons tout de suite net aux rumeurs. Non, ils n’ont pas signé chez Warp même si "Echoes of Songs" est un hommage avoué à Trish Keenan, chanteuse de Broadcast, et que leurs magnifiques harmonies vocales sur "Float" ne sont pas sans rappeler Grizzly Bear. Non, ils ne jouent pas à la balle américaine le week-end avec Phoenix et Tahiti 80 sur "Never Really Knew". Non, ils n’ont pas passé leurs vacances d’été au Blue lagoon avec les islandais de Sigur Rós sur "Endless Chord". Et non, ils n’entretiennent pas de relations sexuellement ambiguës avec Bon Iver sur "August Sun". Quoique.
 
Alors certes comme tous bons vikings qui se respectent, ils se sont appropriés les richesses d’autrui. Et quand ils passent aux aveux, ils citent Brian Wilson, Gershwin et Debussy, ou plus récemment Yo La Tengo et The Flaming Lips avec lesquels ils ont grandi, mais aussi l’ambient, la noise, et quelques douceurs funk & soul des seventies. Difficile de les blâmer, on aurait fait pareil si on avait pu. Et si nos compatriotes se replient de plus en plus sur le français, les suédois eux continuent leur invasion dans la langue maternelle de l’indie pop, l’anglais dont leur maîtrise impeccable ne souffre pas la comparaison.
 
Alors que Simian Ghost commence à composer ce qu’il considérait être son prochain album et termine déjà sa neuvième chanson, le groupe change complètement de direction en cours de production. Un processus inhabituel devenu pourtant naturel dans leur façon de travailler. Les garçons abandonnent alors les boucles et parties les plus electro pour développer leur songwriting, avec un œil dans le rétroviseur de l’histoire de la musique.
 
La différence entre The Veil et son prédécesseur est principalement le temps et l’énergie qui y ont été consacrés. Le dernier album avait été enregistré pendant les mois d’été, en prenant des pauses tranquilles pour aller se baigner. Cette fois le groupe s’est vraiment isolé. Dans une cave avec une paire de micros et beaucoup d’instruments. 
 
Si les thèmes se sont enrichis et les idées se sont complexifiées, les paroles ont pris le chemin de l’épure et de l’intimité. Au croisement ; des mélodies élaborées et des harmonies sophistiquées. Mais derrière les apparences légères d’une pop aérienne, The Veil aborde des thèmes tels la dépossession de soi ou le manque d’affinités avec les idéaux de la société, saupoudrés de références allant d’Aristote à la mécanique quantique.
 
« Ces dernières années ont été étranges, il s’est passé beaucoup de choses, des bonnes et des mauvaises. » confie Sebastian.  « On a assez conscience de ce que l’on fait, on aime bien triturer les genres musicaux et la conception traditionnelle de leurs limites. On aime trouver l’équilibre entre la simplicité et l’élaboré, entre l’ironie et le sérieux absolu. Un peu comme Buffy Contre Les Vampires ». Carl Granne
 
 
 
Simian Ghost, le clip de Never Really Knew / CHANSON / MUSIQUE / ACTUALITE

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, LOISIRS, ACTUALITES

ROCK EN SEINE - 4 ULTIMES GROUPES ANNONCES ! / CHANSON / ACTUALITE

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, LOISIRS, ACTUALITES

Expo : De l'Ere des Dinosaures à l'ère de Glace à Paris Expo cet été / ACTUALITE

De l’ère des Dinosaures à l’ère de Glace

à Paris Expo, Porte de Versailles

du 5 juillet au 31 août 2014

 

 

L’événement de l’été sera l’exposition de « L’Ere des Dinosaures à l’Ere de Glace » qui se tiendra à Paris Expo, à la Porte du Versailles du 05 juillet au 31 août. Cette vaste exposition familiale offre une aventure inoubliable au cœur de la préhistoire, à l’origine de la vie et sur les traces de nos ancêtres. Sur plus de 7000 m2, vous pourrez découvrir 75 dinosaures et animaux préhistoriques à taille réelle et animés, ainsi que les ancêtres de l’homme dans leur habitat originel. L’occasion de plonger dans le temps et d’effectuer un voyage sur plus de 150 millions d’années grâce à une scénographie ludique et à des spécimens plus vrais que nature. A voir en famille tous les jours de la semaine !

Sur plus de 7000 m2, vous découvrirez 75 dinosaures et animaux préhistoriques à taille réelle et animés. Cette exposition unique en son genre plonge les visiteurs dans le temps et les invite à un grand voyage plus de 150 millions d’années en arrière grâce à une scénographie ludique et à des spécimens plus vrais que nature. De l’ère quaternaire (le règne des glaces et des hommes) à l’ère secondaire (le règne des dinosaures), les visiteurs peuvent observer dinosaures, animaux et hommes préhistoriques, les voir bouger, respirer, et même les entendre grâce à un système robotique de pointe.

 

 

L’ensemble des dinosaures et animaux préhistoriques à taille réelle présentés dans cette exposition a été fabriqué avec le concours d’équipes de paléontologues qui ont permis de reproduire avec des exigences spécifiques les différentes espèces, leur taille et leurs mouvements. Chaque spécimen est équipé d’un système robotique qui, à l’aide de détecteurs de mouvements anime différentes parties de son corps. Certains clignent même des yeux, bougent la langue, les doigts… Chaque mouvement dépend de l’interaction entre les espèces et leur disposition dans les scènes.

 

Cette exposition a la particularité de présenter aussi bien des spécimens quasiment inconnus du grand public que les plus célèbres Tyrannosaure, Brachiosaure ou Mammouth et Tigre à dents de sabre rendus célèbres grâce au cinéma et aux séries TV.

 

Dans chacune des 28 scènes qui présentent les différentes espèces, des légendes explicatives permettent aux visiteurs de découvrir à quel endroit et comment les restes des dinosaures et des animaux préhistoriques ont été retrouvés, mais également de connaître leur taille, leur poids, leurs habitudes alimentaires, et leur évolution. Un audio guide gratuit complètera ces informations pour une visite didactique et ludique. Tout au long du parcours de l’exposition, une série de panneaux illustrent et expliquent les différentes périodes présentées détaillant les phénomènes survenus sur la planète sur plus de 200 millions d’années, la formation des territoires et les différentes théories sur les causes de la disparition des dinosaures et de la mégafaune.

 

 

Expo : De l'Ere des Dinosaures à l'ère de Glace à Paris Expo cet été / ACTUALITE

LE PARCOURS

Dès le début de l’exposition, les visiteurs sont plongés au cœur de l’ère glaciaire et peuvent découvrir et observer une trentaine d’espèces de mammifères préhistoriques (mammouths, rhinocéros laineux, castors géants, tigres aux dents de sabre,…) ainsi que les ancêtres de l’homme (Homo Erectus, homme de Neandertal et homme de Cro-Magnon) mis en scène dans leur habitat naturel. Les décors ont été étudiés pour représenter les différents biotopes comme la toundra, les forêts et les glaciers.

Dans la seconde partie de l’exposition, les visiteurs font un bond dans le temps pour découvrir le monde tel qu’il était il y a 150 millions d’années à l’ère secondaire, à quoi ressemblait la planète, quelles espèces la peuplaient et quels végétaux la recouvraient. Plus de 20 espèces de dinosaures sont présentées, du plus petit Archeopterix au plus grand Brachiosaure.

A l’issue de l’exposition, un espace récréatif propose différentes activités :

- LE FILM : Un film d’une dizaine de minutes, édité par la BBC, projeté sur écran géant, complètera la visite de l’exposition par des images époustouflantes de réalisme sur la vie des dinosaures et leur combat quotidien pour survivre.

- LE CARROUSEL : Un petit train sur rail propose aux enfants de faire une balade sur le dos d’animaux préhistoriques dans un décor enneigé.

- LES ECRANS TACTILES : Une série d’écrans tactiles permet aux enfants de donner vie, dessiner et colorier les dinosaures et animaux de l’âge de glace qu’ils auront découvert tout au long de l’exposition.

- L’ESPACE PHOTO : Les parents peuvent immortaliser la visite de l’exposition et prendre des photos souvenir de leurs enfants sur le dos de dinosaures et d’animaux préhistoriques.

www.expo-dinosaureseredeglace.fr

 

Expo : De l'Ere des Dinosaures à l'ère de Glace à Paris Expo cet été / ACTUALITE

INFORMATIONS

L’exposition est ouverte tous les jours de 10h à 19h. Dernières entrées à 18h.
La billetterie est ouverte de 10h à 18h tous les jours dans la limite des places disponibles.
L’audio-guide (en français et en anglais) est inclus dans le prix du billet.
TARIF
Adultes : 14€90
Enfants – 12ans : 12€90
Famille : 2 enfants 2 adultes : 49€
Tarif unique le lundi : 12€90


Possibilité de réserver un billet coupe file prioritaire par tranche horaire de 30 minutes.
www.expo-dinosaureseredeglace.fr
www.viparis.com – 0 892 050 050 (0,34€ / mn),
www.fnac.com – 0 892 68 36 22 (0,34€ / mn),
www.ticketnet.fr
Magasins : Fnac, Carrefour, Magasins U, Auchan, Leclerc

Infos pratiques
Paris Expo / Porte de Versailles / Pavillon 6
Métro : ligne 12, station Porte de Versailles
Tramway : ligne T2 et T3
Bus : lignes 39 – 80
Parking sur place
Les animaux ne sont pas admis dans l’enceinte de l’exposition

www.expo-dinosaureseredeglace.fr

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ACTUALITES, LOISIRS

The Pretty Reckless - Messed Up World (F'd Up World) / CHANSON / MUSIQUE

la sulfureuse Taylor Momsen et son groupe The Pretty Reckless reviennent avec un nouveau clip « Messed Up World (F’d Up World) », extrait de l’album « Going To Hell » !

Attention les yeux…

 

The Pretty Reckless c’est une voix et pas n’importe laquelle, celle de Taylor Momsen, qui rappelle évidemment celles d’Avril Lavigne ou de la chanteuse d’Évanescence. Pour le look, on pourrait bien sur faire le rapprochement avec Sandy West, qui était une des premières voix féminines du rock lorsqu’elle était sur la route avec les Runaways. Ça vaut déjà le coup d’œil rien que pour cette voix follement électrique, mais ce n’estpas tout, The Pretty Reckless ne fait pas les choses à moitié et délivre du son hard rock de premier choix, un style particulièrement prolifique et cher à la ville de NY. Tout l’héritage du rock bien déchaîné est là, et quelle fierté lorsque l’on écoute le punch de la batterie ou encore la guitare qui défrise la tête !

Avec un seul album à leur actif, Light Me Up, le groupe reconnait avoir été inspiré par beaucoup d’artistes rock mythiques comme le Beatles, Oasis, Nirvana ou encore Joan Jett (l’autre leader des Runaways) et fait sa première incursion dans le showbiz en se faisant connaitre du grand public par le titre Make Me Wanna Die, qui est au générique du film super-héroïque super-réaliste Kick-Ass. Une aubaine pour le groupe qui ne tarde pas alors à sortir leur premier single et leur premier EP, le succès étant au rendez-vous. En tant que groupe possédant un grand potentiel, on les attend maintenant au tournant en espérant un nouvel album après leur tournée actuellement en cours.

The Pretty Reckless - Messed Up World (F'd Up World) / CHANSON / MUSIQUE

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, LOISIRS, ACTUALITES

1 2 3 > >>

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog