Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. Musique, cinéma, théâtre, arts plastiques, cuisine, littérature, voyages, tourisme, histoire, humour etc...

J'aime une vidéo @YouTube : "Louise Attaque -...

Publié le 31 Octobre 2015 par ANDRE OBADIA

commentaires

CIAO / CHANSON ENGAGEE DE CLEMENCE SAVELLI / ACTUALITE

Publié le 31 Octobre 2015 par André Obadia

commentaires

André Obadia shared Alexandre Lecouillard's...

Publié le 30 Octobre 2015 par André Obadia

André Obadia shared Alexandre Lecouillard's...

André Obadia shared Alexandre Lecouillard's photo.

commentaires

https://t.co/7OxWf3KjLR

Publié le 30 Octobre 2015 par ANDRE OBADIA

commentaires

André Obadia shared Insecticide mon amour's...

Publié le 30 Octobre 2015 par André Obadia

André Obadia shared Insecticide mon amour's...

André Obadia shared Insecticide mon amour's photo.

commentaires

Belle chanson https://t.co/4JgTms0pS6

Publié le 30 Octobre 2015 par ANDRE OBADIA

commentaires

Belle chanson

Publié le 30 Octobre 2015 par André Obadia

Auteur-compositeur-interprète : Clémence Savelli Nouveau titre "Ciao" 2015.

commentaires

From Downton Abbey to Pemberley, fictional homes...

Publié le 30 Octobre 2015 par ANDRE OBADIA

commentaires

From Downton Abbey to Pemberley, fictional homes you can visit and stay at in real life

Publié le 30 Octobre 2015 par André Obadia

commentaires

Ma danse

Publié le 30 Octobre 2015 par ANDRE OBADIA

Ma danse

Platon n’accorde pas droit de cité au poète
Juif errant
Don Juan métaphysique
Les amis, les proches
Tu n’as plus de coutumes et pas encore d’habitudes
Il faut échapper à la tyrannie des revues
Littérature
Vie pauvre
Orgueil déplacé
Masque
La femme, la danse que Nietzsche a voulu nous apprendre à danser
La femme
Mais l’ironie ?

Va-et-vient continuel
Vagabondage spécial
Tous les hommes, tous les pays
C’est ainsi que tu n’es plus à charge
Tu ne te fais plus sentir…

Je suis un monsieur qui en des express fabuleux traverse les toujours mêmes Europes et regarde découragé par la portière

Le paysage ne m’intéresse plus
Mais la danse du paysage
La danse du paysage
Danse paysage
Paritatitata
Je tout-tourne



Blaise CENDRARS
Février 1914
Cinquième poème des
Dix-neuf poèmes élastiques

Ma danse

Platon n’accorde pas droit de cité au poète
Juif errant
Don Juan métaphysique
Les amis, les proches
Tu n’as plus de coutumes et pas encore d’habitudes
Il faut échapper à la tyrannie des revues
Littérature
Vie pauvre
Orgueil déplacé
Masque
La femme, la danse que Nietzsche a voulu nous apprendre à danser
La femme
Mais l’ironie ?

Va-et-vient continuel
Vagabondage spécial
Tous les hommes, tous les pays
C’est ainsi que tu n’es plus à charge
Tu ne te fais plus sentir…

Je suis un monsieur qui en des express fabuleux traverse les toujours mêmes Europes et regarde découragé par la portière

Le paysage ne m’intéresse plus
Mais la danse du paysage
La danse du paysage
Danse paysage
Paritatitata
Je tout-tourne



Blaise CENDRARS
Février 1914
Cinquième poème des
Dix-neuf poèmes élastiques

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>