Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Manu Chao est le chanter français qui vend le plus de disques à l'étranger.
En fait, s'il est né à Paris, ses parents étaient originaires de Barcelone, d'où il a hérité d'un sens du rythme et de la fête. C'est un chanteur polyglote qui vous communique son amour de la vie. Vous ressortez de ses concerts avec un moral extraordinaire, et une envie de bouger...
"On pousse la machine..."comme il nous dit sur la scène qu'il occuppe comme on occuppe une usine...
Je vous propose en premier "La valse à sale temps" qu'il rebaptise la valse à Sarkozy...


Manu Chao, ce sont aussi des chansons célèbres comme Clandestino


Manu Chao - Clandestino
envoyé par nakatashiro. - Regardez la dernière sélection musicale.

ou "Me gustas tu"


Manu Chao - Me Gustas Tu
envoyé par rycko35. - Regardez d'autres vidéos de musique.

Et si vous voulez un peu mieux le connaître, écoutez ce reportage réalisé en 2007 ou 2008 par Envoyé Spécial.

Vous trouverez la suite sur Dailymotion...
Si vous entendez parler d'un concert près de chez vous, n'hésitez pas, réservez!
On vous annoncera un spectacle de 1h30, mais prévoyez de rester au moins 3 heures en compagnie de ce phénomène, mais à la sortie, la pêche est garantie...

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

Pouvez-vous me dire pourquoi certains talents sont absents de nos belles antennes?
AGNES-BIHL.jpg
Si vous ne connaissez pas encore Agnes Bihl, alors dépêchez-vous d'écouter le clip de son dernier disque
" REVE GENERALE "
AGNES.jpg


Agnès Bihl - Elle & Lui (le clip)
envoyé par AgnesBihl. - Regardez la dernière sélection musicale.

Et si vous trouvez ça bien, alors écoutez aussi son premier grand succès "Merci papa, merci maman"...
AGNES-BIH2L.jpg



envoyé par jyetais. - Regardez d'autres vidéos de musique.

Alors, ça vous a plu?...
Si c'est le cas courez acheter ses disques, et n'acceptez plus que quelqu'un vous dise qu'il n'y a pas de nouveaux talents dans la chanson française!
Les 13 chansons de son nouveau disque sont une pure merveille d'humour...
A noter deux duos, l'un avec Grand corps malade, l'autre avec Alexis HK.
Agnes-Bihl-demandez-le-programme.jpg

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

enquist1J'avais découvert Anna Enquist en lisant son premier livre traduit,
LE CHEF-D'OEUVRE
Résumé

Le peintre Johan Steekamer prépare une grande exposition qui devrait lui apporter la consécration. Pour fêter l'événement, sa mère organise un grand dîner familial. C'est la trame que choisit l'auteur pour orchestrer un crescendo dramatique autour de l'implosion de la cellule familiale. Premier roman.

anna-chef.jpg


Quatrième de couverture

Le chef-d'oeuvre « Se sentir bien, et fort : un gagnant. Comme si en exhibant ses toiles, il donnait le coup de grâce à tous ceux qui l'ont un jour méconnu ou ont entravé sa carrière. Maintenant ils vont savoir qui il est : Steenkamer Johan, artiste peintre. (...) Des deux bras, les poings serrés, il fait un geste victorieux en direction des murs de la douche et va s'habiller. Acclamations de joies insonores. » Johan prépare pour le Musée national une grande exposition qui doit lui apporter la consécration. Le soir du vernissage, sa mère a organisé un dîner. Mais Oscar, le frère aîné de Johan, historien d'art, vient de publier un article cinglant sur la peinture contemporaine. Et les anciennes rancoeurs, les rivalités conscientes ou non, sont toujours prêtes à resurgir. D'une grande maîtrise d'écriture, ce premier roman explore les névroses familiales et les drames intimes avec une profondeur bouleversante.

 

Dans ce livre, au bout de quelques pages, Anna Enquist décrivait la cuisson d'une confiture, et je dois avouer que je n'ai jamais oublié la qualité de cette description presque sensuelle...

Puis, j'ai lu:


LE RETOUR
ANNA ENQUIST LE RETOUR

Résumé

1775, E. Cook attend le retour de son mari, James Cook, parti pour sa deuxième exploration depuis trois ans. Alors qu'elle se prépare à l'accueillir, l'angoisse l'étreint. Déroulant le fil de sa mémoire, elle revisite ses années de solitude et s'interroge sur la possibilité de recréer un lien si ténu. Ce roman historique est ancré dans le réalité et documenté sur la société londonienne du XVIIIe.


Quatrième de couverture

Le retour Au printemps 1775, Elizabeth Cook, trente-quatre ans, seule depuis trois ans, attend le retour de son célèbre époux, James Cook, qui effectue son second voyage exploratoire. Alors qu'elle se prépare à l'accueillir, qu'elle imagine une vie nouvelle, la reconstruction d'une relation conjugale et familiale authentique, l'angoisse l'étreint. Déroulant le fil de sa mémoire, Elizabeth revisite ses longues années de solitude, ses difficultés, ses douleurs, ses drames vécus dans le secret - et s'interroge sur la possibilité de recréer un lien si ténu. James Cook revient enfin, mais la mer l'attire plus que tout, et il ne pense bientôt qu'à repartir... Très ancré dans la réalité, très documenté sur la société londonienne du XVIIIe siècle, ce roman historique somptueux propose un magnifique portrait de femme, véritable personnage de fiction à l'incroyable destin.

enquist2

 

Là encore, je suis tombé sous le charme de ses descriptions, et sous la fascination de ce personnage incroyable qu'est James Cook...

Je vous signale également du même auteur:

ANNA ENQUIST LA BLESSURE

 

ANNA ENQUIST LE PORTEUR DE GLACE

 

ANNA ENQUIST LE SAUT

 

ANNA ENQUIST LE SECRET

 

enquistdongen

ANNA ENQUIST...UN AUTEUR A LIRE

 


 


Voir les commentaires

Published by ANDRE - LITTERATURE

Vous trouverez ci-dessous 16 similis aquarelles de H. Lebourgeois éditées en 1898
par E. Bernard et Cie, Imprimeurs éditeurs à Paris.
Lebourgeois s'est évertué à caricaturer Zola, en l'intégrant dans les illustrations de ses ouvrages.
La posture de Zola n'est jamais reluisante, mais le résultat est plutôt intéressant sur le plan graphique.


Zola-par-H-Lebourgeois001.jpg
     POT-BOUILLE

Zola-par-H-Lebourgeois002.jpg
     LE VENTRE DE PARIS

Zola-par-H-Lebourgeois003.jpg
     NANA

Zola-par-H-Lebourgeois004.jpg
     L'ASSOMMOIR

Zola-par-H-Lebourgeois005.jpg
     L'OEUVRE

Zola-par-H-Lebourgeois006.jpg
     LE BONHEUR DES DAMES

Zola-par-H-Lebourgeois007.jpg
     L'ARGENT

Zola-par-H-Lebourgeois008.jpg
     LA FORTUNE DU PERE ROUGON

Zola-par-H-Lebourgeois009.jpg
     LA CUREE

Zola-par-H-Lebourgeois010.jpg
     LE DOCTEUR PASCAL

Zola-par-H-Lebourgeois011.jpg
     LA TERRE

Zola-par-H-Lebourgeois012.jpg
     LE REVE

Zola-par-H-Lebourgeois013.jpg
     PARIS

Zola-par-H-Lebourgeois014.jpg
     LA DEBACLE

Zola-par-H-Lebourgeois015.jpg
     LA BETE HUMAINE

Zola-par-H-Lebourgeois016.jpg
     GERMINAL

Après toutes ces satires, je me dois de vous proposer des portraits de cet auteur important dans l'histoire de nos lettres
012-Emile-Zola-portrait.jpg
et défenseur courageux du Capitaine Dreyfus contre l'antissémitisme de la France de l'époque. 011-text-j-accuse-13-jan-1898-22pr.jpg








Pour finir, un autre portrait d'Emile Zola.
Zola.jpg

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ARTS PLASTIQUES

Très appréciées des collectionneurs, les gravures tirées du Journal des dames, ou du Journal des demoiselles...
Le journal des Dames fut créé en 1797, celui des Demoiselles parut de 1833 à 1922.
Vous trouverez ci-dessous quelques reproductions de gravures du 19ème siècle, je trouve qu'elles sont dignes d'être encadrées, et ne choqueraient pas dans nos intérieurs contemporains.
Elles ont le mérite de nous faire rêver à une féminité différente de celle des blues jeans délavés...



gravure-de-mode003.jpg

1861_2.jpg

1861_9.jpg

La-mode-illustree005.jpg

Gravure-mode001.jpg

La-mode-illustree003.jpg

Gravure-mode005.jpg

Gravure-mode006.jpg

gravure-de-mode009.jpg

La-mode-illustree004.jpg

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ARTS PLASTIQUES

180px-Fordmadoxford.jpg

Ford Hermann Hueffer (il a adopté Ford nommé Madox Ford en 1919) est né dans Surrey en 1873. Son père était un auteur et un musicologue. Sa mère était la fille du  peintre Ford Madox Brown. Il s'est rapidement consacré à l'écriture : à dix-sept il avait écrit une histoire pour enfants, et en 1892 son premier roman a été publié. Il était auteur expérimenté quand il rencontra Joseph Conrad avec lequel il eût une collaboration fructueuse. Ils ont publié ensemble les héritiers (1901) et Romance (1903).

Ford a ensuite beaucoup publié en tant que critique. Il publia des poésies, essais et romans d'art. Son roman le bon soldat a été édité en 1915, la même année où il fut incorporé dans l'armée ; son expérience l'a inspiré dans plusieurs de ses romans. Son étude critique sur le roman anglais a été éditée en 1929. Il a continué à éditer des romans régulièrement, aussi bien que d'autres travaux, notamment les poésies rassemblées en 1936. Ford est mort à Deauville, en 1939.

LE-BON-SOLDAT2.gif

The Good Soldier (1915) est le roman le plus abouti du Ford d'avant guerre ainsi que l'histoire de sa rupture avec l'Angleterre qu'il quitta définitivement en 1922. C'est sous le nom de Ford Madox Ford, adopté en 1919, qu'il est resté dans l'histoire littéraire anglaise.
Il eut une deuxième carrière d'écrivain là où son cœur l'attachait, entre Paris et la Provence, mais il n'a jamais été connu en France.
The Good Soldier est la meilleure entrée possible dans l'univers Fordien, riche et complexe. La France devrait se pencher sur cette figure de la littérature, « gallophile et poète », fou d'écriture et de la Provence.

C'est Ruth Rendell, dans l'un de ses romans, qui estime que Ford Madox Ford est l'un des écrivains les plus importants du 20 ème siècle.

Je me suis en tout cas régalé à la lecture de cet ouvrage assez difficile à trouver. (Il faut le chercher chez un bouquiniste)

Voir les commentaires

Published by ANDRE - LITTERATURE

SUJET : Revenus de Sarkozy

 

La Direction des Services Fiscaux le confirme !

SARKOZY ne paye aucun impôt depuis plus  de 12 ans …

Alors que depuis son élection ses revenus se décomposent ainsi :

 

- Indemnité mensuelle du Président de la République                         24 874, 55 €
- Retraite de député (à vie)                                                                                   9 298,21 €
- Retraite de ministre (à vie et convertible après son décès en rente
  viagère pour ses héritiers, Les petits Sarko sont tranquilles …)         8 776, 34 €
- Retraite de maire de Neuilly (à vie)                                                                6 241, 92 €
Soit un total mensuel plutôt gentil de :                                                          49 191,02 €

La misère en somme !

sarkozy-en-rit.1242266946.jpg

Et quelle somme ! Même si, tout à fait légalement, 30 % de ces revenus ne sont pas imposables, Il reste tout de même à notre agité de l’Elysée un revenu imposable mensuel de : 34.435 ,71 € !!!

On se demande où Cecilia est partie trouver mieux ! Mais sur ces petites rentes, Sarko ne paye plus aucun impôt, malgré les réclamations Qui lui sont faites depuis 1995 !!!Et ce n’est pas tout ! Sarko a déclaré pour l’ISF un patrimoine de 1.576.394 €, juste avant l’élection présidentielle. Or il est propriétaire, outre de trois assurances-vie totalisant 897.654 €, De : 1 appartement de 340 m2 à Neuilly, 3 studios de rapport dans le 6ème, 1 résidence d’été de 11 pièces et 13.000 m2 de terrain à côté d’Ajaccio ( son intérêt pour La Corse n’est pas …. désintéressé… ), 1 appartement pour les sports d’hiver au dessus de Chamonix ( 120 m2 ) Sans compter quelques jolies collections de tableaux non assujetties à l’I.S.F….Inutile de valoriser ces babioles !Le tout ne

dépasse sûrement pas 1.576.394 € … Vous qui peinez sous le labeur et les charges, Diffusez largement ces VERITES autour de vous !!! Assez de la France qui travaille et de la France qui empoche ! VOUS DEVEZ TOUS TOUT SAVOIR !!! Toutes ces informations sont vérifiables sur le site de la Recette Principale de Neuilly.

2009_04_03_Billets_Euros.jpg

 

Je me demande s'il faut continuer à croire cet homme ?


Voir les commentaires

Published by ANDRE - BILLET D'HUMEUR

GRADASSI-JEAN.gifJ'ai découvert Jean Gradassi au hasard d'un achat en salle des ventes. J'avais obtenu "Le barbier de Séville" et "Le mariage de Figaro" de Beaumarchais, sans me douter de la qualité des illustrations que j'allais y découvrir.
JEAN-GRADASSI027.jpg
Jean GRADASSI est né à Antibes, le 8 avril 1907.

Dès son plus jeune âge, il connaît déjà l'aventure, suivant son père, officier de carrière, dans de nombreuses garnisons de Métropole et d'Afrique du Nord. Ce goût de voyages et de connaissances le pousse vers l'observation du monde et le croquis et, à 18 ans, il contracte son premier engagement. Il commence par l'Afrique du Nord, puis l'Afrique Noire, mais c'est surtout l'Asie qui l'attire. Il part donc pour l'Extrême-Orient et se fait affecter en Chine d'où il rapportera des souvenirs inoubliables (en particulier, la vie chinoise, extrêmement colorée, animée d'une multiplicité de métiers, d'artisanats et de personnages au nombre incalculable et typiques) qui le pousseront à l'art de la miniature.
        Revenu en France, il va pouvoir se consacrer entièrement à son Violon d'ingres, l'illustration. Passionné d'histoire il se spécialise dans cet art difficile, pour lequel l'étude des costumes civils et militaires, de l'architecture, du mobilier d'époque, sont une base indispensable à sa création artistique où chaque détail mérite d'être examiné à la loupe.
          Après trente-cinq années de créations et d'illustrations d'art, avec une discipline monacale, il en est à soixante éditions illustrées, soit un total de plus de cent volumes, car une édition peut comporter de un à plusieurs volumes, exemple : Rabelais, 5 volumes - Shakespeare, 12 volumes). Quand on sait avec quelle minutie et quel souci du détail, chaque architecture, chaque costume, chaque personnage sont mis au point et avec quelle « maestria » dans la couleur il parvient à faire vivre toutes ces scènes spirituelles et animées, on est transporté d'admiration pour son art. Des centaines de gens se côtoient et s'affrontent sur un fond de maisons anciennes, de toutes époques : que ce soit l'intérieur d'un château avec ses gentes dames et ses seigneurs, ou bien une place publique grouillant d'une foulé disparate, ou encore un tournoi, une scène de bataille avec ses guerriers « pris sur le vif », tout le Moyen Age revit grâce à son talent plus beau que dans nos rêves, coloré, grandiose et, quelquefois aussi, malicieux et goguenard.
            Avec cette importante édition « LES GRANDS PRÉCURSEURS », notre grand miniaturiste nous montre la gamme étendue de ses possibilités en illustrant « LA RÉPUBLIQUE » de PLATON. Son talent a pu ainsi s'exprimer pour une œuvre célèbre de l'antiquité destinée au corps enseignant et à tous les amateurs de grands titres classiques alliés à un grand illustrateur. Il fait ressortir les habits, les personnages, les paysages de l'antiquité grecque, non pas dans la grisaille de nos livres d'histoire ancienne, mais dans la couleur, la verve méditerranéenne, le mouvement et la densité qu'ils avaient en réalité.

JEAN-GRADASSI029.jpg

 

JEAN-GRADASSI021.jpg

 

JEAN-GRADASSI026.jpg

 

JEAN-GRADASSI037.jpg

 

JEAN-GRADASSI042.jpg

 

JEAN-GRADASSI043.jpg

 

J'espère que les quelques illustrations ci-dessus vous donneront envie de rechercher les nombreux livres enrichis par Jean Gradassi.


Voir les commentaires

Published by ANDRE - ARTS PLASTIQUES

1 2 3 > >>

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog