Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

l_apollonide___souvenirs_de_la_maison_close-0.jpg

 

Synopsis : À l'aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d'une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s’organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs... Du monde extérieur, on ne sait rien. La maison est close.

 

 

 

 

   
l_apollonide_souvenirs_de_la_maison_close2.jpg
Ma curiosité était à son comble après les nombreuses critiques dithyrambiques sur ce film.
Il était question d'un film féministe...
J'ai vu un film languissant, vaguement esthétique, mais surtout foncièrement ennuyeux!
Il aura fallu deux heures pour m'expliquer que les maisons closes étaient merveilleuses, et que les prostituées du bois de Boulogne d'aujourd'hui, c'est pas bien...
apollonide.jpg

Si je puis risquer un conseil, n'allez pas perdre votre temps sur un thème éculé, quant aux femmes, j'espère qu'elles trouveront d'autres  défenseurs de leur cause. Allez plutôt voir Le cochon de Gaza...
apollonide.PNG

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CINEMA

le_cochon_de_gaza_grd.jpg

 

 

 

 

Synopsis : Après une tempête, Jafaar, un pêcheur palestinien de Gaza, remonte par hasard dans ses filets un cochon tombé d’un cargo. Bien décidé a se débarrasser de cet animal impur, il décide toutefois d’essayer de le vendre afin d’améliorer son existence misérable. Le pauvre Jafaar se lance alors dans un commerce rocambolesque et bien peu recommandable…
Dans cette tragi-comédie, l’ensemble du petit peuple de Gaza, coincé entre sa misère absolue au quotidien, les contraintes des militaires Israéliens et le diktat des intégristes aux commandes, est représenté par ce pauvre pêcheur dont l’unique souci est de survivre au jour le jour et qui, pour cela, est prêt a tout. Jafaar, dans une permanente dérision de lui-même, même dans les moments tragiques, évolue dans cette histoire a l’humour mordant… et nous laissera espérer que si l’on peut s’entendre, malgré toutes les différences, à l’échelle individuelle, on peut s’entendre in fine, à l’échelle collective.

 

 


 

 

GAZA.jpg

SASSON GABAY

Sasson Gabay, dans le rôle de Jafaar, m'a fait passer un moment inoubliable, je dirais presque un moment de bonheur.

Ce film est magnifique d'humanité, et l'on sourit de la misère des peuples lorsqu'elle est traitée avec autant d'humour.

Tout politicien chargé d'une négociation devrait être astreint à voir ce film avant tout.

Mais même  si vous n'avez rien à négocier, allez voir cette petite merveille de toute urgence!

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CINEMA

BOSSONE.jpg

 

Jérémie Bossone est un artiste rare aux inspirations baudelairiennes où se croisent le chant de Mano Solo, les univers de Jacques Brel ou de Barbara,la culture rock en plus.

 

 

 

 

290907-jeremie-bossone-en-premiere-partie-de-nolwenn-leroy-.jpg

 

 

   
UN CHANTEUR INTERESSANT A DECOUVRIR
UNE BELLE VOIX SUR DE JOLIS TEXTES

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

Le Français a-t-il une conscience politique? Ou peut-on tout se permettre en politique?

 

Aujourd'hui encore il existe des royalistes, des Bonapartistes et autres nazis qui continuent de rêver de dominer le monde par la force et non par les idées, ignorant totalement les incroyables massacres qui ont accompagné les pas de leurs idoles.

N_57---LA-RETRAITE-DE-RUSSIE.jpg      

Aujourd'hui encore, il y a des Français pour croire aux mensonges des arracheurs de dents!

Il y a encore des gens honnêtes bernés par les effets d'annonces de spécialistes de la communication.

Hier encore, j'ai entendu dire que Sarkozy avait sorti le pays de la crise de 2008, alors que nous poursuivons les mêmes aberrations financières, qui conduisent les états à enfoncer les plus démunis pour permettre aux plus riches de continuer à s'enrichir!

On nous a imposé une réforme des retraites alors que le pays tout entier était dans la rue, et on continue de casser le monde de notre éducation alors que la grande majorité des enseignants ne supporte plus de travailler sans moyens dans des classes surpeuplées, avec des enfants de plus en plus difficiles parce que sans éducation. Ne serait-ce pas parce qu'il est plus simple de gouverner des incultes?

Notre système de santé comme celui de la justice est en grand danger.

Qui est responsable d'un tel gâchis?

Les progrès technologiques sont-ils seulement destinés à faire augmenter le taux du chômage?

J'ai l'impression de vivre au moyen âge, avec des nantis arcboutés sur leurs avantages, et des déshérités trop affamés pour voir d'où vient leur malheur.

La démocratie aurait quelquefois besoin d'une bonne révolution! Regardez autour de vous les gens qui nous gouvernent...

Ils sont mis en examen, condamnés parfois, réélus souvent.

Le peuple de France a une mémoire sélective! Alors pourquoi se gêner, de toute façon ils auront oublié.

 

Alors, j'ai envie de rêver du jour où les électeurs vont se souvenir du diner au Fouquet's, des vacances sur le bateau de Mr Bollorébollore.jpg, du "travailler plus pour gagner plus",

des augmentations de salaire du Président qui donne un si bel exemple aux Français,sarko.jpg de l'épouse aimante qui connaissait la chanson, cette épouse aimante qui va accoucher d'un  Sarkozy de plus.

Je rêve du jour où les Français vont se souvenir des actes de guerre de notre Président à talonnettes, qui suivant l'air du temps reçoit les dictateurs ou les poursuit dans le désert.

Sarkozy-kadhafi2.jpg    tf1-lci-nicolas-sarkozy-rencontrant-le-president-tunisien-.jpg

 

 

 

Peut-être certains Français ont été tués parce que de l'argent sale n'est pas parvenu en temps où il fallait.

 

 

 

Peut-être que le peuple aura bientôt envie de redonner un visage de dignité à notre pays.

france.gif

Alors, oui, je le dis faute de pouvoir le crier, vivement la Gauche aux affaires!

Il y a eu les victoires dans les villes, dans les régions, aujourd'hui au Sénat...

Oui, je le dis faute de pouvoir le crier, vivement la Gauche aux affaires!

 

La Boeéie disait dans le Discours de la servitude volontaire: "Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux"

Voir les commentaires

Published by ANDRE - BILLET D'HUMEUR

dyn001_original_600_286_jpeg_2551150_23d36edcca3ea1f3723d72.jpg

 

Je vous conseille tout spécialement cette superbe bande dessinée qui nous emmène en Russie, au moment de la débâcle de l'armée Napoléonienne...

ILS-ETAIENT-DIX--D-ERIC-STALNER ILS-ETAIENT-DIX--D-ERIC-STALNER

Plus d'images en suivant le lien ci-dessus


ils-etaient-10.jpg

 

Octobre 1812

Ils étaient dix TOME 1

Contraint de quitter Moscou au lendemain de la débâcle napoléonienne, un médecin militaire et ses compagnons doivent lutter en milieu hostile pour leur survie. Un opus d'exposition digne des meilleures épopées.

L'histoire : Octobre 1812, Napoléon quitte précipitamment Moscou à la tête des quelques 100 000 hommes qui tiennent encore debout. Les soldats intransportables sont abandonnés à leur sort dans la ville ravagée… Jean-Baptiste Grassien, un médecin de la grande armée, n’a pas suivi son empereur. Il préfère rester aux cotés de son ami d’enfance grièvement blessé, Philippe de Marcy. Les hommes ont pris résidence dans le palais de la comtesse Gorlanov, dont le médecin soigne également une blessure aux yeux. Leur tranquillité est cependant de courte durée. En effet, lorsque la demeure est investie par l’armée cosaque, l’humaniste docteur est contraint de troquer son bistouri contre la lame d’un sabre tranchant pour en découdre vaillamment. Aidé d’Aymond, son jeune assistant, mais aussi grâce à l’intervention fortuite de Laroche, un lieutenant de cavalerie, la partie tourne à l’avantage du français. Néanmoins, il n’y a plus d’autres choix pour les 4 compagnons de fortune, que de quitter Moscou. Bientôt rejoint par 3 voltigeurs du 5e régiment, égarés dans les ruines de la cité, Grassien et ses amis prennent la décision de rejoindre les troupes impériales au plus vite. Au sortir de la ville, la chance les met sur le chemin d’un attelage en mission spéciale qui sous le commandement de Clément Morlaix de Guérigny semble tout aussi pressé de déguerpir. L’officier de Marcy pourra ainsi faire le voyage confortablement installé… aux cotés d’un mystérieux compagnon bandé de la tête aux pieds…


Ce qu'on en pense sur la planète BD : Toujours enclin à utiliser le garde-fou que constitue l’implantation d’un décor historique pour construire ses récits, Eric Stalner livre avec Ils étaient dix un ouvrage qui fleure bon l’aventure et l’action… Pour cette nouvelle série réalisée en solo, l’auteur a en effet choisi des lendemains russes qui déchantent pour Napoléon et sa grande armée : contraint de plier bagages (après y avoir laissé 500 000 hommes), le dictateur français abandonnera aux vainqueurs les soldats intransportables. Dans ce contexte prend racine la série : un médecin militaire et quelques compagnons (vous les compterez vous même… trop d’aditions et de soustractions) fuyant Moscou ravagée, le froid mordant, la campagne austère, des rencontres hasardeuses et funestes… une lutte pour survivre coûte que coûte. Mais il s’agit juste d’un décor, dans lequel se glisse un thriller haletant. Prévu en 4 tomes, le récit proposera en effet un menu alléchant où s’accompagneront souffrances, passions, trahisons, esclavage, vengeances… Si nous sommes sages, l’auteur a même pensé à quelques prolongements pour continuer de faire vivre son héros de papier. Bref, un projet dont l’exposition flamboyante du premier chapitre fait amplement saliver. Le dessin d’Eric Stalner se veut toujours aussi gracieux (ouah les cadrages !) voire plus besogneux qu’auparavant : un sérieux effort a été fait, par exemple, sur la composition des visages. Toujours un peu gémellaires avec les personnages de ses autres séries, ils empruntent ici une plus large palette de diversité. L’abandon de l’encrage et la colorisation parfaite nous donnent également une très belle idée de la campagne russe…

IE10-2.jpg

TOME 2

Éric Stalner a souvent été attiré par les grands espaces russes. Après la Croix de Cazenac et Loup, il a lancé en 2009 la série Ils étaient dix prévue en trois tomes chez 12 bis. Cette trilogie raconte un douloureux épisode de la Campagne napoléonienne de Russie au travers d'une dizaine de personnages principaux coincés à Moscou au moment du signal de la retraite...

À la fin du premier album, les protagonistes ne sont plus que six rescapés, bien loin du gros des troupes françaises en cet hiver glacial : le soldat Gilles Duroit, le lieutenant Jérôme Laroche, la Comtesse Maryana Gorlanov, le voltigeur François Larnais, l'infirmier Aymond Passart et le médecin chirurgien Jean-Baptiste Grassien. La route est semée d'embuscades menées par des cosaques ou des habitants haineux contre les envahisseurs français. Dans ce monde hostile, des victimes vont encore tomber. Les survivants vendus comme du bétail au Domaine de la Novgora à un fermier vont vivre plusieurs milliers de jours comme esclaves. Seule la Comtesse réussit à retrouver son rang. Qu'adviendra-t-il aux nouveaux serfs ?

Ne vous trompez pas en apercevant dans les premières cases un superbe lapin blanc. Cet épisode plonge encore plus terriblement dans l'enfer où le comportement des hommes est souvent bestial et brutal. Éric Stalner signe un scénario terrifiant et très solide où il n'épargne jamais ses personnages. Son dessin très inspiré toujours "encrayonné" sans encrage ressort parfaitement dans un découpage dynamique et grâce à une mise en couleurs d'une rare élégance par Delf.

Un grand moment d'aventures qui termine sur des allures de Comte de Monte-Cristo...

 

ILs_etaient_10_3.jpg

 

 

TOME 3

Jean-Baptiste Grassien, ancien médecin de la Grande Armée de Napoléon I, retrouve la France en 1820. Ses sept années de captivité en Russie l'ont détruit. Voir tous ses compagnons mourir les uns après les autres n'a eu pour effet que d'exacerber son désir de vengeance : il veut détruire Morlaix de Guérigny.

Mais son pays natal est lui aussi transformé. Napoléon est exilé à Sainte Hélène, Louis XVIII règne. Les soldats de l'Empire sont dorénavant suspects.

 

Jean-Baptiste, esseulé dans un Paris étranger, a besoin des siens. C'est tout naturellement qu'il retrouve donc des Bonapartistes rescapés des champs de bataille.
Ces derniers ont choisi le vol comme moyen de subsistance : on ne veut plus d'eux dans cette société, cette société le paiera !

Mais Vidocq, le chef de la sûreté, ne partage pas leur conception de la reconnaissance...

IE10-4-cv.jpg











LE TOME 4 EST A PARAITRE DEMAIN....

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ARTS PLASTIQUES

LA-FEE-1.jpg

 

Synopsis : Dom est veilleur de nuit dans un petit hôtel du Havre. Un soir, une femme arrive à l’accueil, sans valise, pieds nus. Elle s’appelle Fiona. Elle dit à Dom qu’elle est une fée et lui accorde trois souhaits. Le lendemain, deux vœux sont réalisés et Fiona a disparu. Mais Dom est tombé amoureux de la Fée Fiona et veut la retrouver.

 

LA-FEE-copie-1.PNG

 

 

 

 

FEE.jpg

Courses éperdues dans les rues du Havre....

Un film étrange mais plein de charme poétique.

 

 

 

 
Beaucoup d'humour à la Tati ou Pierre Etaix.


VoitureTravellingElectriqueLAFeeHavre.jpg                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       
 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CINEMA

crazy_stupid_love.jpg

 

Synopsis : A tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve - bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu’il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti séduction. Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l’infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d’un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l’aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne.
Cal et Emily ne sont pas les seuls en quête d’amour: le fils de Cal, Robbie, 13 ans, est fou de sa babysitter de 17 ans, Jessica, laquelle a jeté son dévolu… sur Cal ! Et en dépit de la transformation de Cal et de ses nombreuses nouvelles conquêtes, la seule chose qu’il ne peut changer reste son coeur, qui semble toujours le ramener à son point de départ.

 

CRAZY.PNG

 

 

 

 

      
crazy-stupid-love-photo-1-critique-2011.jpg
Une histoire d'amour à l'américaine...Ils sont tous gentils, ces Américains!
Crazy-stupid-love--17-.jpg
Les grands yeux d'Anna vont faire craquer...
ryan-gosling-crazy-stupid-love-trailer-04072011-lead.jpg
le jeune séducteur sorti de "Photo shop"
Ce n'est pas un grand film, mais l'ambiance est sympa, avec un bel effet de scénario à la fin.

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CINEMA

7699338262_le-paradis-sur-terre-avec-johnny-hallyday-hallyd.jpg

 

Génération oblige, j'ai vu Johnny sur scène en comédien, dans un rôle taillé pour lui par Bernard Murat, sur une pièce peu connue de Tennessee Williams.

 

 

692953-johnny-hallyday-dans-le-paradis-sur-637x0-2.jpg

"Chicken", ne rêve que de garder la maison familiale au détriment de son demi-frère poussif...

 

 

 

audrey-dana-roman-de-gare-photo.jpg

Au passage, il n'hésite pas à conquérir sa belle-soeur, merveilleusement campée par une Audrey Dana qui mène la pièce de bout en bout.

 

 

Le-paradis-sur-terre-7.jpg

On retrouve beaucoup de fans de l'idole des jeunes, et l'on oublie son âge tant le personnage ressemble à son interprète.

 

 

 

 

Le-paradis-sur-terre-12.jpg

 

 

           WP_000104.jpg
Le Théâtre Edouard VII
Une bien agréable salle de spectacle.

Voir les commentaires

Published by ANDRE - THEATRE

1 2 3 4 > >>

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog