Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. Musique, cinéma, théâtre, arts plastiques, cuisine, littérature, voyages, tourisme, histoire, humour etc...

Articles avec #tourisme catégorie

VOITURES A TROIS ROUES / SOUVENIR / CULTURE

Publié le 13 Novembre 2020 par ANDRE dans CULTURE, HISTOIRE, LOISIRS, SOCIETE, SOUVENIR, TOURISME

VOITURES A TROIS ROUES / SOUVENIR / CULTURE

REGARD SUR LES VOITURES A 3 ROUES

commentaires

GILL / RESTAURANT 2* A ROUEN / DEGUSTATION DE REVE

Publié le 26 Août 2020 par ANDRE dans CUISINE, RESTAURANT, TOURISME, VOYAGE

GILL / RESTAURANT 2* A ROUEN / DEGUSTATION DE REVE

Restaurant Gill


8-9, quai de la Bourse | 76000 Rouen

Tél. :+33 2 35 71 16 14
Fax : +33 2 35 71 96 91
gill@gill.fr

Horaires
Service de 12 h à 13 h 45
et de 19 h 30 à 21 h 45

Tenue correcte exigée. Les tee-shirt, short, sandales et tenue de sport ne sont pas acceptés au sein de notre restaurant. 

Le téléphone portable est conseillé en position silencieuse afin de préserver la sérénité des lieux.

Fermeture hebdomadaire
Dimanche et lundi

Il ne faut plus attendre pour profiter de l'incroyable qualité de ce restaurant car Gilles Tournadre a décidé de rendre ses deux étoiles à la fin de cette année 2020.

Merci à mon fils qui nous a offert un menu dégustation, pour le plus grand bonheur de nos papilles.

Je vous propose de le découvrir ci-dessous:

Apéritif à base de betterave accompagné de mini champignons à la grecque, d'un houmous de betterave et d'un sablé au parmesan.

Amuse bouche de légumes frais...

Tataki de thon aux truffes blanches d'été

Tartare de homard, gingembre, crème d'oseille

Turbot rôti, tomates confites, basilic

Aiguillette de canard, caviar d'aubergine et fenouil

Fromages de France

mille feuille

dessert signature de Gilles Tournadre

 

Trois petits desserts

 

commentaires

ROUEN / NORMANDIE / TOURISME

Publié le 18 Août 2020 par ANDRE dans CULTURE, TOURISME, VOYAGE

ROUEN / NORMANDIE / TOURISME

Capitale historique de la Normandie, Rouen a su allier trésors du passé et modernité... 

Ville aux multiples facettes et au dynamisme surprenant, Rouen se découvre à travers ses ruelles pavées et son patrimoine unique. Classée « Ville d’Art et d’Histoire », Rouen impressionne par les nombreuses traces de son passé médiéval, qui ne sont pas sans rappeler l’Histoire de France. 

C’est dans le cœur historique, sur la rive droite de la Seine, que l’on découvre les richesses de la ville. Pour apprécier Rouen, il faut se balader dans les quartiers et sans cesse lever les yeux pour admirer les nombreux édifices et déceler des lieux secrets. Les maisons à pans de bois, l’abbatiale Saint-Ouen, le Palais de Justice, l’église Sainte-Jeanne D’Arc, la Cathédrale Notre-Dame, ... Il faut aussi arpenter la rue du Gros Horloge, s’enfoncer dans les ruelles du Carré d’Or, délimité par la Place du Vieux-Marché et l’église Saint-Maclou. À Rouen, il est agréable de s’installer en terrasse et de s’imaginer hors du temps.  Pour toutes ces raisons, Rouen est considérée comme une des 10 choses à faire dans la Seine-Maritime et en Normandie.

Une cité tournée vers la Seine  

La rive gauche parle de son passé industriel et de sa métamorphose en cours. La Tour des archives départementales touche le ciel tandis que les grues Picasso, installées devant le hangar 106 - Scène de Musiques Actuelles - évoquent le passé portuaire du site. En déplaçant son port de commerce vers l'aval, Rouen offre aujourd’hui des quais aménagés propices à la balade et à la détente. Au loin, comme des traits d’union, des ponts aux noms d’hommes et de femmes qui ont marqué la ville : Guillaume-le-Conquérant, Jeanne d’Arc, Boieldieu, Mathilde, ou encore Flaubert, longtemps le plus haut pont levant d’Europe pour laisser passer les bateaux sous son tablier. Sur la Seine, on découvre entre deux eaux l’île La Croix, ses immeubles et ses complexes sportifs. C’est ici que les Rouennais viennent encourager les Dragons, l’équipe de hockey sur glace locale, couronnée de nombreux titres européens. 

commentaires

VOITURES ANCIENNES / MONACO / TOURISME

Publié le 20 Avril 2020 par ANDRE dans COLLECTIONS, VOITURES ANCIENNES, CULTURE, TOURISME

VOITURES ANCIENNES / MONACO / TOURISME
commentaires

BOUILLON PIGALLE / RESTAURANT PARIS / TOURISME

Publié le 28 Février 2020 par ANDRE dans RESTAURANT, CUISINE, LOISIRS, TOURISME

BOUILLON PIGALLE / RESTAURANT PARIS / TOURISME
 

Bouillon Pigalle

 

 

 

Restaurant Bouillon Pigalle à ParisBouillon Pigalle (Paris) - © Benoît Linéro

C’est aux frères Moussié (Providence, Le Mansart, Jeannette, etc.) qu’on doit la renaissance, fin 2017, d’un genre quasiment disparu : le bouillon, resto popu à la mode d’avant le low-cost ! Ici : carte en neuf langues, premier arrivé-premier servi (pas de résa, faites la queue comme tout le monde), avec 300 couverts sur deux niveaux, tables nappées, le tout dans une ambiance Babel-province le week- end, plus parigote en semaine. Et comme il faut de tout pour faire un bouillon, on trouve de tout : poireaux vinaigrette, terrine de campagne, harengs pommes à l’huile, saucisse-lentilles, navarin d’agneau, bœuf bourguignon, riz au lait et clafoutis… Pour nous, ce midi-là : bonne pioche avec des œufs durs à la mayo nappante ; généreuse blanquette de veau au riz un poil fade – compensé par notre supplément de bonnes frites maison ; et inSTARgramable profiterole au chocolat chaud, garnie d’une monstrueuse glace au lait maison. Le tout pour un billet bleu… G.D.

POUR LA SOIF ? Boissons « à la verse » (Perrier, Coke, vins, etc.), du pichet de 25 cl au jéroboam. Sinon, Silver pression (2,30 € le demi), pétillant Brut Nature de Jousset (5,50 € le gros ballon), et neuf vins en bouteille – dont le côtes-du-rhône Parallèle 45 bio de Jaboulet à 17 €, et le biodynamique saumur rouge Château Fouquet à 27,80 €.

LES PRIX : Carte 13,40 à 27,20 €.

 

S'y rendre

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Restaurant Bouillon Pigalle
22, boulevard de Clichy
Paris
(75018)
TÉL : +33 1 42 59 69 31
Métro : Pigalle
ESCARGOTS / FOIE GRAS / SOUPE A L4OIGNON / CANARD ET SALADAISES /TETE DE VEAU / CHOUX FLEURS
ESCARGOTS / FOIE GRAS / SOUPE A L4OIGNON / CANARD ET SALADAISES /TETE DE VEAU / CHOUX FLEURS
ESCARGOTS / FOIE GRAS / SOUPE A L4OIGNON / CANARD ET SALADAISES /TETE DE VEAU / CHOUX FLEURS
ESCARGOTS / FOIE GRAS / SOUPE A L4OIGNON / CANARD ET SALADAISES /TETE DE VEAU / CHOUX FLEURS
ESCARGOTS / FOIE GRAS / SOUPE A L4OIGNON / CANARD ET SALADAISES /TETE DE VEAU / CHOUX FLEURS
ESCARGOTS / FOIE GRAS / SOUPE A L4OIGNON / CANARD ET SALADAISES /TETE DE VEAU / CHOUX FLEURS

ESCARGOTS / FOIE GRAS / SOUPE A L4OIGNON / CANARD ET SALADAISES /TETE DE VEAU / CHOUX FLEURS

commentaires

P'tit Gars / RESTAURANT / BONNE ADRESSE A ROUEN / CUISINE

Publié le 20 Février 2020 par ANDRE dans RESTAURANT, CUISINE, TOURISME

P'tit Gars / RESTAURANT / BONNE ADRESSE A ROUEN / CUISINE

P'tit Gars

 

Dans un local discret, on peut déguster une belle cuisine à caractère familial, mais de très bon niveau.

Le bon moment est garanti, avec un accueil charmant et professionnel, avec des produits maisons aux saveurs de rêve.

 

 

On peut se régaler de viandes aux sauces remarquables, de poissons généreusement servis, ou manger végétarien.

Voilà une belle adresse dans l'air du temps où il est prudent de réserver.

Service le soir, uniquement les vendredi et samedi.

 

 

commentaires

MADURODAM / PARC MINIATURE AUX PAYS-BAS / TOURISME

Publié le 3 Février 2020 par ANDRE dans TOURISME, CULTURE, VOYAGE, LOISIRS

MADURODAM / PARC MINIATURE AUX PAYS-BAS / TOURISME
Bienvenue à Madurodam, le parc qui vous fait visiter tout le pays ! Découvrez les emblèmes et le patrimoine de la Hollande à Madurodam, qui vous ouvre les portes de son célèbre parc à thème dédié à la Hollande et de son « village » de maquettes, la version miniature des Pays-Bas. Madurodam est un parc pour petits et grands, idéal pour les familles.
 

Vous y découvrirez la culture et l’histoire néerlandaises grâce à nos installations interactives et à nos célèbres miniatures. Admirez tous les emblèmes néerlandais comme Amsterdam, Schiphol et d’authentiques moulins à vent du pays.

Venez nous rendre visite pour en savoir plus sur l’histoire passionnante de la Hollande. Découvrez les prouesses des Néerlandais qui ont transformé l’eau en terre, et bien d’autres histoires fascinantes. Observez les eaux qui menacent les Pays-Bas dans le Waterwolf et aidez la machine à vapeur à garder la Hollande au sec. Et puis, saviez-vous que New York était autrefois une ville néerlandaise ? Venez le découvrir à Madurodam.

N’oubliez pas de passer par notre nouvelle attraction consacrée au football, qui vous scannera pour vous transformer en figurine 3D digne de celles de Madurodam. Grâce à la réalité augmentée, ce scan vous transformera également en as du ballon rond.

Nos maquettes sont réalisées à l’échelle 1/25 par des artisans professionnels et comprennent des trains, bateaux et voitures miniatures qui se déplacent... D’avril à fin septembre, vous êtes assuré(e) de pouvoir prendre de superbes photos au milieu des fleurs.

Madurodam est ouvert 365 jours par an. Nous proposons les services suivants :

  • WiFi gratuit
  • Restaurant
  • Boutique de souvenirs
  • Écrans interactifs avec vidéos
  • Itinéraires à thème
  • 2 aires de jeux
  • Casiers
  • Poussettes
  • Enclos pour chiens
  • Accessible aux personnes en fauteuil roulant
commentaires

Illusion Art Museum Prague (IAM Prague) / ARTS PLASTIQUES / TOURISME

Publié le 1 Février 2020 par ANDRE dans ACTUALITES, ARTS PLASTIQUES, CULTURE, TOURISME

Illusion Art Museum Prague (IAM Prague) / ARTS PLASTIQUES / TOURISME
Illusion Art Museum Prague (IAM Prague) / ARTS PLASTIQUES / TOURISME
Illusion Art Museum Prague (IAM Prague) / ARTS PLASTIQUES / TOURISME
Illusion Art Museum Prague (IAM Prague) / ARTS PLASTIQUES / TOURISME
Illusion Art Museum Prague (IAM Prague) / ARTS PLASTIQUES / TOURISME
commentaires

RiQUIQUI, la chambre des visiteurs version miniature / MUSEE DES BEAUX ARTS / ROUEN

Publié le 28 Janvier 2020 par ANDRE dans ACTUALITES, ARTS, CULTURE, LOISIRS, TOURISME

COLIBRI

COLIBRI

 

Les musées de Rouen présentent à partir du 25 janvier la 4e édition de La Chambre des visiteurs, un accrochage participatif astucieux qui permet de mettre en lumière les pièces méconnues des collections de la Ville.

Le 21 septembre dernier, les musées de Rouen ont lancé la quatrième édition de leurs élections artistiques. À la question « Qui seront les heureux élus ? », les visiteurs étaient invités à répondre en choisissant parmi quelques objets sélectionnés par les conservateurs dans les réserves des différentes institutions muséales de l’agglomération rouennaise. Le but ? Que ces objets sortent temporairement de leurs lieux de stockage et qu’ils puissent retrouver leur public. En lice cette année ? Une pyxide médiévale pour conserver des hosties, un éteignoir du XVIIIe siècle surmonté d’un petit singe en bonnet de nuit, un ours des cocotiers aux griffes recourbées, la maquette d’un kayak inuit, un livre d’heures cachant dans ses enluminures un dragon et une femme au bain…

Pyxide, 1ère moitié du XIIe siècle, émail champlevé sur cuivre gravé et doré, H. 10,4 x D. (base) 6,8 cm H. base: 3,8 cm, Musée des antiquités

Pyxide, 1ère moitié du XIIe siècle, émail champlevé sur cuivre gravé et doré, H. 10,4 x D. (base) 6,8 cm H. base: 3,8 cm, Musée des antiquités

Sortir les œuvres des réserves

Tout ceci ressemble à un inventaire à la Prévert, mais dort sagement sur des étagères, loin des salles des collections permanentes des huit musées. Dès la première saison de cette initiative originale, plus de dix-sept mille personnes ont voté en ligne. L’opération a été remarquée puisqu’elle a aussitôt remporté le prix Patrimoine et Innovation dans la catégorie « Interaction avec les visiteurs ». « En lançant La Chambre des visiteurs, souligne Sylvain Amic, le directeur des musées de Rouen, je tenais dès le départ à ce que l’événement deviennent récurrent (et, dans l’idéal, permanent) de façon à ce que cette échéance s’inscrive comme un horizon dans le travail de fond des équipes de conservation. Je tenais aussi à ce que cela soit transdisciplinaire. »

Miniature en ivoire, XVIIIe siècle, 4 H. 11,4 x l. 12,2 x ép. 1,7 cm, Musée des antiquités

Miniature en ivoire, XVIIIe siècle, 4 H. 11,4 x l. 12,2 x ép. 1,7 cm, Musée des antiquités


À la question concernant la raison pour laquelle ces œuvres ne sont pas montrées en temps normal, il répond que les huit musées de l’agglomération comptent près d’un million de pièces. Alors, certes, il y a des séries d’objets quasi identiques, comme au museum d’Histoire naturelle, mais l’inventaire des pièces originales des seuls musées des Beaux-Arts et des Antiquités affiche déjà 90 000 numéros. Autre raison importante, certains objets ne s’inscrivent pas dans la logique du parcours choisi. « Bien que nous soyons plutôt prêteurs (plusieurs centaines de prêts annuels), que nous remplacions les objets en salle, que nous organisions chaque année des hors-les-murs, certaines œuvres n’émergent pas, malgré leur qualité. Avec La Chambre des Visiteurs, on leur donne une chance supplémentaire, d’abord avec le vote, et plus largement en assurant la diffusion de leur image. »

Du riquiqui dans l’air

Cette année, le public a été invité à choisir parmi des œuvres de petite taille. Le résultat du vote de cette saison « Riquiqui ! » (du 21 septembre au 31 octobre 2019) a été dévoilé en novembre et les œuvres sont exposées jusqu’au mai 2020 au musée des Beaux-Arts de Rouen. Après la création du « Temps des collections » (une série d’accrochages thématiques montés à partir des fonds du musée) dont nous vantions les mérites il y a déjà six ans, Rouen propose au public de s’impliquer et de participer à la vie des collections. Une manière nouvelle de redonner vie à certaines œuvres vouées, parfois pour toujours, à l’obscurité.

Éteignoir au singe, XVIIIe siècle, acier découpé, recourbé et brasé puis repris au ciseau, en partie doré et argenté, 5,9 x 2,8 x 2,6 cm, Musée Le Secq des Tournelles

Éteignoir au singe, XVIIIe siècle, acier découpé, recourbé et brasé puis repris au ciseau, en partie doré et argenté, 5,9 x 2,8 x 2,6 cm, Musée Le Secq des Tournelles

RiQUIQUI, la chambre des visiteurs version miniature / MUSEE DES BEAUX ARTS / ROUEN
RiQUIQUI, la chambre des visiteurs version miniature / MUSEE DES BEAUX ARTS / ROUEN
RiQUIQUI, la chambre des visiteurs version miniature / MUSEE DES BEAUX ARTS / ROUEN
RiQUIQUI, la chambre des visiteurs version miniature / MUSEE DES BEAUX ARTS / ROUEN
RiQUIQUI, la chambre des visiteurs version miniature / MUSEE DES BEAUX ARTS / ROUEN
RiQUIQUI, la chambre des visiteurs version miniature / MUSEE DES BEAUX ARTS / ROUEN
RiQUIQUI, la chambre des visiteurs version miniature / MUSEE DES BEAUX ARTS / ROUEN
RiQUIQUI, la chambre des visiteurs version miniature / MUSEE DES BEAUX ARTS / ROUEN
RiQUIQUI, la chambre des visiteurs version miniature / MUSEE DES BEAUX ARTS / ROUEN
RiQUIQUI, la chambre des visiteurs version miniature / MUSEE DES BEAUX ARTS / ROUEN
commentaires

L'Entente, Le British Brasserie / RESTAURANT / PARIS / SUPERBE AMBIANCE

Publié le 5 Janvier 2020 par ANDRE dans RESTAURANT, CUISINE, VOYAGE, TOURISME

L'Entente, Le British Brasserie / RESTAURANT / PARIS / SUPERBE AMBIANCE
"If you are lucky enough to have lived in Paris as a young man, then wherever you go for the rest of your life it stays with you, for Paris is a moveable feast.”

— Ernest Hemingway - A moveable Feast

 

 

Enfin une vraie adresse anglaise à Paris, où se régaler du breakfast au cocktail de fin de soirée!

"Do you speak 'welsh rarebit'?" Pas de panique, on vous a dégoté un cours intensif d'une exquise efficacité pour apprendre à croquer couramment ce cousin gallois du croque-monsieur, matelassé de cheddar fondu, et bien d'autres spécialités si affinités...  

Ça tombe bien, des affinités, vous devriez en tisser quelques-unes avec le cerveau des lieux: Oliver Woodhead. Originaire de Londres, routier de la restauration new-yorkaise, puis parisienne (Macéo, Fish la Boissonnerie, Semilla...), ce dandy à la Julian Barnes n'a rien perdu de son accent, de son tact, de ses pantalons colorés, malgré vingt ans passés en France.  

L'Entente, la british brasserie d'Oliver Woodhead.
L'Entente, la british brasserie d'Oliver Woodhead.François-Régis Gaudry pour L'Express

Enfin une vraie adresse anglaise à Paris, où se régaler du breakfast au cocktail de fin de soirée!

"Do you speak 'welsh rarebit'?" Pas de panique, on vous a dégoté un cours intensif d'une exquise efficacité pour apprendre à croquer couramment ce cousin gallois du croque-monsieur, matelassé de cheddar fondu, et bien d'autres spécialités si affinités...  

Ça tombe bien, des affinités, vous devriez en tisser quelques-unes avec le cerveau des lieux: Oliver Woodhead. Originaire de Londres, routier de la restauration new-yorkaise, puis parisienne (Macéo, Fish la Boissonnerie, Semilla...), ce dandy à la Julian Barnes n'a rien perdu de son accent, de son tact, de ses pantalons colorés, malgré vingt ans passés en France.  

Recettes anglaises, mais ressources françaises

La bière pression au litre, les fish and chips graillonnant et les matchs de la Premier League sur écran géant, il les laisse aux pubs poisseux des Halles. Sa cup of tea, c'est ce qu'il nomme British brasserie. Un genre d'entente très cordiale entre, d'un côté, les moulures "Grands Boulevards", les chaises Thonet, les nappes blanches, l'argenterie du Train bleu et, de l'autre, la colonial touch du papier peint exotique, l'ambiance club du bar à cocktails, ses waiters distingués... 

Salade de cresson, betterave, oeuf mollet et raifort, vivement assaisonnée.
Salade de cresson, betterave, oeuf mollet et raifort, vivement assaisonnée.F.-R. G.
 

Sur la carte, le patron a le même sens du rapprochement diplomatique: recettes anglaises, mais ressources françaises. Avec de belles histoires d'amour à la clef, comme celle d'Emily et de Justin Woodroffe, un couple d'outre-Manche qui élève des cochons gascons dans les Pyrénées ariégeoises. Goûtez leur sausage pur porc, assaisonnée d'avoine bio et de sauge sauvage! C'est un petit miracle charcutier, accompagné, comme il se doit, d'une purée bien épaisse et d'onion gravy (compotée d'oignons).  

Perdrix rôtie, accompagnée de boudin et de pomme.
Perdrix rôtie, accompagnée de boudin et de pomme.F.-R. G.

Le chef Matthew Ong (ex-Albion, Paris Xe) pratique aussi la salade avec aisance (excellente betterave, cresson, oeuf poché et raifort) et dompte la perdrix de chasse française à coups de black pudding and apple (boudin noir et pomme). Mieux, il fait oublier le hachis parmentier avec sa shepherd's pie: la viande d'agneau hachée est longuement mijotée avec une garniture aromatique, dopée à la sauce Worcestershire et coiffée d'une purée aérienne. 

Tous les jours, et à toute heure

Ses desserts valent carrément le voyage: le ginger loaf cake, genre de pain d'épice servi tiède et nappé de butterscotch sauce est démoniaque, et le lemon posset flanqué de son shortbread hésite délicieusement entre la pannacotta et la tarte au citron.  

Lemon posset, une crème de citron et son shortbread.
Lemon posset, une crème de citron et son shortbread.F.-R. G.

Good news: vous pouvez déguster ces pièces maîtresses tous les jours de la semaine, et à toute heure. Car, loin d'être un simple restaurant, le nouveau repaire d'Oliver Woodhead se rêve en authentique lieu à la londonienne, où l'on vient aussi sans jamais se demander si c'est fermé, pour l'English breakfast, le brunch le week-end, le tea time, le dîner d'avant théâtre, les cocktails de fin de soirée... The place to be pour se consoler du Brexit

 
commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>