Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ennemi du genre humain / BANDE DESSINEE / L'OMBRE DES LUMIERES

L'ennemi du genre humain / BANDE DESSINEE / L'OMBRE DES LUMIERES
L'ennemi du genre humain / BANDE DESSINEE / L'OMBRE DES LUMIERES
Après Les Indes fourbes, Alain Ayroles récidive avec panache ! Poursuivant la tradition épistolaire des Liaisons dangereuses, il orchestre un vertigineux jeu de dupes dans un XVIIIe siècle brillamment dessiné par Guérineau (Le Chant des Stryges).
Vice d'un homme, vice d'un ordre, vice d'une époque. Découverte dans les tiroirs secrets d'un secrétaire à cylindre, la correspondance du chevalier de Saint-Sauveur court sur tout le XVIIIe Siècle et dessine l'effarant portrait d'un malfaisant. En exposant les turpitudes de l'infâme libertin et la constance de ses infortunes, la publication de ces lettres participera, espérons-le, au triomphe de la Vertu.
L' Ombre des lumières T1

L'ennemi du genre humain

Dans la France de Louis XV, les courriers d'un certain Saint Sauveur révèlent le parcours d'un libertin prêt à tout pour atteindre ses objectifs. Un premier tome brillantissime, par Alain Ayroles et Richard Guérineau.

 
©Delcourt édition 2023
L'histoire :

Dans les jardins de sa très belle demeure, Eunice de Clairefont cueille des fleurs en pensant aux lettres insistantes qu'elle reçoit d'un certain Monsieur de Saint Sauveur. Embarrassantes au point qu'elle les détruit, puis finit par ne plus les lire. La jeune femme très élégante est passionnée par la philosophie, les livres des grands auteurs du siècle des Lumières dont elle adore parler avec ceux qui ont la capacité de soutenir cette conversation. C'est lorsque son mari est parti pour quelques jours qu'elle croise par hasard Corentin du Préau de Vazelles, Baron de la Tournerie, qui marche dans la campagne en direction d'un manoir prêté par un de ses amis. Pour l'emmener à bon port, Eunice l'accompagne. Il marche à ses côtes, elle est à dos de cheval, la conversation démarre. L'homme est érudit. Très vite, il capte l'attention de la jeune femme en lui parlant des prochaines parutions qui pourraient la passionner. Madame de Clairefont découvre d'ailleurs qu'il connait bien Monsieur de Saint-Sauveur, un homme de très mauvaise réputation, dont il recommande qu'elle se protège absolument. Dans les jours qui suivent, un échange de lettres va débuter entre les deux nouveaux amis, l'homme poursuit une véritable entreprise de séduction, qui va pleinement satisfaire Eunice. Mais un jour qu'Eunice doit se rendre en urgence chez une amie blessée, le baron arrive par surprise devant chez elle, et propose de l'accompagner pour la traversée de la forêt, et la protéger en cas d'attaque. La jeune femme accepte avec un sourire amusé. Comment cet homme raffiné pourrait-il la défendre face à des brigands ? Mais une double surprise l'attend...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Tout commence par un double échange de lettres, celle de Saint Sauveur vers une mystérieuse confidente, et celle de Madame de Clairefont à sa meilleur amie à propos de celles qu'elle reçoit du même Saint Sauveur. Le décor est planté, celui du jeu de séduction qui passe par les échanges épistolaires, mais aussi de la force de caractère de ces femmes qui, dans une société qui tente de limiter leur pouvoir d'influence, sont le centre de nombreuses conversations. A mesure que les lettres se croisent, la réalité de la vie des personnages se dévoile et prend de la profondeur, avec une habileté de mise en scène absolument brillante. Un rebondissement qui nous piège complètement, puis un flash forward dix ans plus tard qui décuple le suspense : au-delà du processus très accrocheur des lettres en voix-off, la construction du récit est un bijou de réalisation. Alain Ayroles poursuit son sillon dans une période propice à mettre en scène la société qui change, la puissance des écrits majeurs de cette période des Lumières, et plus prosaïquement les rapports hommes-femmes au centre de tant d'enjeux et de retournements. Une scène centrale s'appuie sur le fameux morceau des Indes Galantes de Rameau, lire ces deux pages en éçoutant le célébrissime air et ses paroles bien choisies est un pur régal, tellement cinématographique. Bien entendu, on pense aux Liaisons Dangereuses brillamment mises en scène pour le grand écran. C'est effectivement tout aussi intelligent et subtil, et provocateur. Richard Guérineau est un partenaire idéal pour Ayroles. Les moments de tensions, les petites phrases qui tuent en gros plans sont parfaitement réalisées, elle sont nombreuses à travers ce premier tome, elles font mouche à tous les coups. C'est incontestablement un des albums phares de cette rentrée, tout simplement captivant et réjouissant.

L'ennemi du genre humain / BANDE DESSINEE / L'OMBRE DES LUMIERES
L'ennemi du genre humain / BANDE DESSINEE / L'OMBRE DES LUMIERES
L'ennemi du genre humain / BANDE DESSINEE / L'OMBRE DES LUMIERES
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
ANDRE

Je vis le temps béni de la retraite! J'ai retrouvé le temps de penser et de réfléchir. J'aime beaucoup partager, aussi, au delà de quelques écrits personnels, j'essaie de vous informer des évènements et des sujets qui me plaisent...cela va de l'actualité politique, de l'art, du cinéma en passant par
Voir le profil de ANDRE sur le portail Overblog

Commenter cet article