Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Louis Arlette reprend Baudelaire : La Fin de la Journée // Nouvel EP Sacrilèges

Louis Arlette reprend Baudelaire : La Fin de la Journée // Nouvel EP Sacrilèges
Louis Arlette
Nouvel EP Sacrilèges
Disponible chez Le Bruit Blanc
Amoureux de la poésie française, l'artiste Louis Arlette vient de sortir Sacrilèges, un EP revisitant les plus beaux poèmes de Charles Baudelaire, François Villon, Pierre de Ronsard, Gérard de Nerval et Alfred de Musset.
Louis Arlette s'est épris de ces poèmes et leur a imaginé un habillage entre pop et électro  qui risque de surprendre plus d'un amoureux de la langue française.
Transfigurés par ses arrangements musicaux, les poèmes brillent d'un éclat nouveau et nous frappent par leur acuité et leur beauté. "Je prends un poème que j’adore. Je le déshonore ! Un premier poème. Puis deux... Le plaisir est devenu ivresse. Plongée en apnée...."
Nouvel extrait de ses Sacrilèges, Louis Arlette reprend La Fin de la Journée de Charles Baudelaire, et nous l'offre dans une magnifique session enregistrée au Musée Carnavalet. "Baudelaire a écrit Les Fleurs du Mal en 1857. La Fin de la Journée fait partie de ce recueil qui lui vaudra une condamnation pour outrage à la morale. Son spleen hantera pour toujours la poésie française. Et pourtant... j’y vois toujours la lumière au bout du tunnel..." explique Louis Arlette
 
 
 
Louis Arlette est de retour avec son EP Sacrilèges, qui adapte cinq des plus beaux poèmes de la langue française en ne s'interdisant aucune expérimentation. Sur ce disque, La Ballade des Pendus de François Villon, le spleen de Baudelaire, le romantisme de Gérard de Nerval, la mélancolie de Ronsard et la Tristesse de Musset se retrouvent transfigurés, rendus méconnaissables par le traitement musical que Louis Arlette leur a imaginé.
Sur cet EP enregistré et mixé dans son propre studio, Louis Arlette approfondit deux qualités que l'on retrouve sur chacun de ses trois albums : l'amour de la littérature française, et des goûts musicaux anglo-saxons qui l'emmènent vers David Bowie, The Cure, Joy Division ou Nine Inch Nails.
"De l’envie irrésistible de composer et de la spontanéité qu’offrent parfois les réseaux sociaux est né ce concept « sacrilège. Je prends un poème que j’adore. Je le déshonore !  Plusieurs mois plus tard, passés seul dans mon studio, dans un curieux mélange de livres, de posts Instagram, d’instruments acoustiques et de synthétiseurs, Sacrilèges était né. Et je n’en ai pas terminé..."
Avec son habillage pop, Sacrilèges nous fait redécouvrir les poèmes de Ronsard, Baudelaire, Villon, Musset et Nerval sous un nouveau jour.
 
 
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
ANDRE

Je vis le temps béni de la retraite! J'ai retrouvé le temps de penser et de réfléchir. J'aime beaucoup partager, aussi, au delà de quelques écrits personnels, j'essaie de vous informer des évènements et des sujets qui me plaisent...cela va de l'actualité politique, de l'art, du cinéma en passant par
Voir le profil de ANDRE sur le portail Overblog

Commenter cet article