Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #chanson-musique catégorie

gigliolacinquettibra.jpg

Gigliola Cinquetti, née le 20 décembre 1947 à Vérone (Italie), est une chanteuse italienne.

En 1964, Gigliola représente l'Italie au Concours Eurovision de la Chanson avec Non Ho L'Eta, où elle y remporte le Grand Prix. Elle est de nouveau le porte-drapeau de l'Italie en 1974, avec la chanson Si, et finit à la deuxième place. En 1991, Gigliola co-présente le Concours Eurovision de la Chanson avec Toto Cutugno, celui-ci ayant remporté le Grand Prix l'année précédente, à Zagreb (Croatie). Gigliola chante en italien, en français et en allemand.

 

                             
CHINQUETI.jpg

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

mr-volare-domenico-modugno-rai2.jpg

 

 

 

 

      

Paroles et traduction de Nel Blu Dipinto Di Blu (Volare) (feat. Johnny Dorelli)

Nel Blu Dipinto Di Blu (Volare) (feat. Johnny Dorelli) (Dans Le Bleu Peint En Bleu (Voler))

Penso che un sogno così
Je pense qu'un rêve comme ça
Non ritorni mai più,
Ne reviendra plus jamais,
Mi dipingevo le mani
Je me peignais les mains
E la faccia di blu,
Et le visage en bleu,
Poi d'improvviso venivo
Puis soudain j'étais
Dal vento rapito,
Enlevé par le vent,
E incominciavo a volare
Et je commencais à voler
Nel cielo infinito.
Dans le ciel infini.

[Ritornello]
[Refrain]
Volare ho ho
Voler ho ho
Cantare ho ho hoho,
Chanter ho ho hoho,
Nel blu dipinto di blu,
Dans le bleu peint en bleu,
Felice di stare lassù,
Heureux de rester là-haut,

E volavo volavo felice
Et je volais je volais heureux
Più in alto del sole
Plus haut que le soleil
Ed ancora più sù,
Et encore plus haut,
Mentre il mondo
Pendant que le monde
Pian piano spariva lontano laggiù,
Tout doucement disparaissait là-bas au loin,
Una musica dolce suonava
Une douce musique résonnait
Soltanto per me.
Seulement pour moi.

[Ritornello]
[Refrain]

Ma tutti i sogni
Mais tous les rêves
Nell'alba svaniscon perchè,
A l'aube s'évanouissent parce que,
Quando tramonta la luna
Quand se couche la lune
Li porta con se,
Elle les emporte avec elle,
Ma io continuo a sognare
Mais moi je continue de rêver,
Negl'occhi tuoi belli,
Dans tes beaux yeux,
Che sono blu come un cielo
Qui sont bleus comme un ciel
Trapunto di stelle.
Parsemé d'étoile.

Volare ho ho
Voler ho ho
Cantare ho ho hoho,
Chanter ho ho hoho,
Nel blu degl'occhi tuoi blu,
Dans le bleu de tes yeux bleus,
Felice di stare qua giù,
Heureux de rester là-haut,

E continuo a volare felice
Et je continue à voler heureux
Più in alto del sole
Plus haut que le soleil
Ed ancora più su,
Et encore plus haut,
Mentre il mondo
Pendant que le monde
Pian piano scompare
Tout doucement disparaissait
Negl'occhi tuoi blu,
Dans tes yeux bleus,
La tua voce è una musica
Ta voix est une musique
Dolce che suona per me.
Douce qui résonne pour moi.

Volare ho ho
Voler ho ho
Cantare ho ho hoho
Chanter ho ho hoho,
Nel blu degl'occhi tuoi blu,
Dans le bleu de tes yeux bleus,
Felice di stare qua giù,
Heureux de rester là-haut,
Nel blu degl'occhi tuoi blu,
Dans le bleu de tes yeux bleus,
Felice di stare qua giù.
Heureux de rester là-haut.

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

MELISSMELL-copie-1

 

 

Melissmell - "Les Enfants De La Crise" / CHANSON FRANCAISE

 

 

Melissmell, c’est d’abord une voix. Une voix qui vous parcourt l’échine tel un frisson de lucidité. Une voix tour à tour innocente et critique. L’innocence vient sans doute de son enfance passée en Ardèche, pays où elle a puisé ce nom qui la résume si bien : « La mélisse, ma grand-mère me disait que c’était pour soulager les maux des femmes. » A cette plante magique, elle a associé l’odeur rock’n'roll qui parfume ses compositions.

 

Car Melissmell, c’est un son.

Quelque chose entre ritournelle et chanson réaliste, entre hymne électrique et passion pour les mots/maux qui font que la France est le pays des libertés contrastées. On retrouve ainsi des traces du spleenétique Baudelaire, de l’anarchiste Ferré, de Brel, homme du théâtre de l’émotion, ou de Bertrand Cantat, écorché vif majeur. Parmi les influences plus pop, il y a Billy Corgan, âme tordue des Smashing Pumpkins et surtout, comme une évidence, Janis Joplin.

 

 

Melissmell, c’est une aussi voie.

Une voie faite de chemins de traverses mais qui résume un destin inscrit dans ses gênes. « Ma mère me racontait que je savais chanter avant de parler. » Qu’importent alors les détours qui font à eux seuls la valeur du but. Entre 15 et 20 ans, elle tâte du graphisme, de la peinture et de la vente pour pouvoir faire ses disques elle-même, réaliser ses décors de scène et assurer sa promotion. Ainsi armée, elle se rend en solitaire à Lille puis à Paris pour chercher des musiciens. Elle vit en faisant la manche, dort avec les exclus et continue à emmagasiner les expériences. « Dans la rue, il y a des rencontres qui t’apprennent beaucoup de choses. » Elle est partout où elle peut chanter envers et contre tout,  que ce soit aux terrasses des cafés ou dans les squats d'artistes. Longtemps femme aux semelles de vent, elle se fixe à Strasbourg où elle trouve sa famille musicale avec Stefano Bonacci à la guitare et Thomas Nicol, longtemps complice d'Aldebert, au violoncelle. Avec eux, elle fait entendre sa différence.

 

Concerts, festivals, première partie de la tournée de Pep's en 2009, la voici de retour à Paris, au Trois Baudets, après avoir participée au festival "Alors Chante" de Montauban (elle sera réinvitée l'année d'après) et reçoit le deuxième prix du public. Puis reprend la route, inlassablement.

 

En avril 2010, avec Stefano et Thomas, Melissmell s'enferme au studio Davout pour deux mois. Aux manettes, Laurent Jaïs (Manu Chao, Brigitte Fontaine…) se charge de la réalisation. Côté textes, Mel pioche dans son répertoire, réécrit, compose, ajoutant à sa rage une dose de légèreté, car "par la colère, on ne fait rien passer. Avec de l'ironie par contre… C'est Brel qui me l'a appris." Côté musique, un quatuor à cordes s'adjoint au trio, Thomas en signe les arrangements. Le groupe s'étoffe également avec Hugo Cechosz (Grande Sophie, Eiffel…) à la basse, Philippe Entressangle (Etienne Daho, JP Nataf…) à la batterie et Matu (Indochine, Frères Misères…) au piano; Seb Martel (le guitariste de -M-) est passé mettre quelques riffs sur un titre (Les Enfants de la Crise).

Ensemble, ils composent le portrait contrasté d'une femme de ce début de XXIe siècle, entre engagement sincère et sensibilité, lucidité et romantisme, tendresse et violence des passions.

 

Melissmell, après un premier album engagé qui lui a valu une large reconnaissance du public et le prix Georges Moustaki, nous revient dans cette période électorale avec l'EP Bleu Marine, pour mettre le doigt là où la France a mal, pour que l'on ne s'habitue pas aux montées des extrêmes, pour que les idées ne se teintent pas de Bleu Marine, pour que la peur de l'autre ne devienne pas un argument.

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

COROSONE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Lyrics to Tu Vuò Fa L'Americano :


Puorte o cazone cu 'nu stemma arreto
'na cuppulella cu 'a visiera alzata.
Passe scampanianno pe' Tuleto
camme a 'nu guappo pe' te fa guardà!

Tu vuò fa l' americano!
mmericano! mmericano
siente a me, chi t' ho fa fa?
tu vuoi vivere alla moda
ma se bevi whisky and soda
po' te sente 'e disturbà.

Tu abballe 'o roccorol
tu giochi al basebal '
ma 'e solde pe' Camel
chi te li dà? ...
La borsetta di mammà!

Tu vuò fa l' americano
mmericano! mmericano!
ma si nato in Italy!
siente a mme
non ce sta' niente a ffa
o kay, napolitan!
Tu vuò fa l' american!
Tu vuò fa l' american!

Comme te po' capì chi te vò bene
si tu le parle 'mmiezzo americano?
Quando se fa l 'ammore sotto 'a luna
come te vene 'capa e di:"i love you!?"

Tu vuò fa l' americano
mmericano! mmericano
siente a me, chi t'ho fa fa?
tu vuoi vivere alla moda...

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

 

 

 

 

 

Hymne de l'Italie


 

Fratelli d’Italia ( Frères d’Italie ) est l’hymne national italien dont le véritable titre est Il Canto degli Italiani (le Chant des Italiens).

Cet hymne est né à Gênes en automne 1847. En Italie, il est surtout connu sous le nom d’Inno di Mameli (« Hymne de Mameli »), du nom de son auteur, Goffredo Mameli, un jeune étudiant patriote de 20 ans.

La musique est de Michele Novaro.


 

Italie. Hymne National


 

Paroles en italien Sens des paroles en français

Fratelli d'Italia
L'Italia s'è desta
Dell'elmo di Scipio
S'è cinta la testa
Dov'è la vittoria?!
Le porga la chioma
Che schiava di Roma
Iddio la creò

  Stringiamci a coorte
  Siam pronti alla morte
  L'Italia chiamò!

Noi fummo da secoliNote 1
Calpesti, derisi
Perché non siam Popolo
Perché siam divisi
Raccolgaci un'Unica
Bandiera una Speme
Di fonderci insieme
Già l'ora suonò

 Stringiamci a coorte
 Siam pronti alla morte
 L'Italia chiamò!

Uniamoci, amiamoci
L'unione e l'amore
Rivelano ai Popoli
Le vie del Signore
Giuriamo far Libero
Il suolo natio
Uniti, per Dio,
Chi vincer ci può!?

 Stringiamci a coorte
 Siam pronti alla morte
 L'Italia chiamò!

Dall'Alpi a Sicilia
Dovunque è Legnano,
Ogn'uom di Ferruccio
Ha il core, ha la mano,
I bimbi d'Italia
Si chiaman Balilla
Il suon d'ogni squilla
I Vespri suonò

 Stringiamci a coorte
 Siam pronti alla morte
 L'Italia chiamò!

Son giunchi che piegano
Le spade vendute
Gia l'Aquila d'Austria
Le penne ha perdute
Il sangue d'Italia
Il sangue Polacco
Bevé col cosacco
Ma il cor le bruciò

 Stringiamci a coorte
 Siam pronti alla morte
 L'Italia chiamò

Frères d’Italie
L'Italie s’est levée,
Du heaume de Scipion
Elle s’est ceint la tête.
Où est la Victoire ?
Qu’elle lui tende sa chevelure,
Car esclave de Rome
Dieu la créa.

 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé.

Nous avons été depuis des siècles
Piétinés, moqués,
Parce que nous ne sommes pas un Peuple,
Parce que nous sommes divisés.
Que nous rassemble un Unique
Drapeau, un Espoir :
De nous fondre ensemble
L'heure a déjà sonné

 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé.

Unissons-nous, aimons-nous
L'union, et l'amour
Révèlent aux Peuples
Les voies du Seigneur ;
Jurons de Libérer
Le sol natal :
Unis par Dieu
Qui peut nous vaincre ?

 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé.

Des Alpes à la Sicile
Partout est Legnano
Chaque homme de Ferruccio
A le cœur, a la main
Les enfants d'Italie
S'appellent Balilla (it),
Le son de chaque cloche
A sonné les Vêpres.

 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé.

Sont des joncs qui ploient
Les épées vendues
L'Aigle d'Autriche
A déjà perdu ses plumes
Il a bu le sang d’Italie,
Le sang Polonais,
avec le cosaque,
Mais cela lui a brûlé le cœur.

 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé.

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

lavilliers-a.jpg

 

 
Ci-dessous:
L'été
 
Je cherchais quelques rimes quand elle m’est apparue
Cette beauté qui signe un seize de la rue
Elégante, exotique, sortie des « Fleurs du mal »
Des fumées baudelairiennes un amour marginal
Juste derrière l’épaule un tatouage digne
Malheur à qui me frôle je suis comme suis
Je suis comme je suis plaisir à qui me prend
Et dans ce jeu de rôle, je te veux maintenant

L’été était nu sur la plage et cet amour sauvage
Profondément marqué
Marqué par un été torride

Septembre semble vide
Vide et désespéré

Un été sans sommeil jusqu’à la déchirure
Le ciel noir et la mer à jamais confondus
Je pourrai dessiner toute ta chevelure
Papillons bleus et noirs de tes mèches tordues
Mais la foudre est tombée et j’en garde la brûlure
Et ce poignard de nacre dans la plaie qui me tue
Tes lèvres entrouvertes épuisent cette blessure
Où l’amour et la mort se mêlent "soniador"

L’été était nu sur la plage et cet amour sauvage
Profondément marqué
Marqué par un été torride
Septembre semble vide
Vide et désespéré

Je suis comme je suis malheur à qui me prend
Malheur à qui me frôle attention si je mens
Où l’amour et la mort se mêlent "soniador"

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

staal.jpg

François Staal

En concert le lundi 02 avril au Cabaret Sauvage

 

 

Après l’Olympia en novembre dernier, François Staal sera en concert événement au Cabaret Sauvage le 02 avril 2012. François Staal, le Lou Reed à la française, nous fait découvrir son French Blues Rock Poétique lors d'une soirée magique au Cabaret Sauvage. François Staal est un personnage singulier considéré comme le chainon manquant entre Alain Bashung et CharlElie Couture, un musicien trop rare qui a composé plus de quarante musiques de films et a sorti en 2011 son quatrième album Canyon avec la présence d’un invité de luxe Jean Fauque (Osez Joséphine, Ma petite entreprise…). A réserver sans attendre !

 

 

 

 

 

 

 

    

Avec déjà quatre albums à son actif, et des concerts dans tout les lieux parisiens (et tous les mois au Zèbre de Belleville), un duo avec CharlElie Couture, un duo avec Jean Fauque, et plus de 40 musiques de film, François STAAL est surtout connu dans le microcosme musical pour ses musiques de films et de téléfilms, genre très "cadré" sʼil en est. Sur scène, François STAAL se libère complètement des règles cinématographiques pour donner libre cours à un expressionnisme qui touche et fait mouche.

 

Est-ce du rock/blues ? Est-ce de la chanson française ? Cʼest quelque part entre les deux, et, après tout, peu importe, du moment quʼon se sent porté par des mélodies entêtantes, par des textes ciselés qui tournent autour du thème universel des rapports amoureux, du sens de l’existence ou qui abordent avec humour le "système showbiz".

 

Au petit jeu des analogies, on pourrait cocher dans le désordre Bashung, Lou Reed, Léonard Cohen, Cat Stevens, CharlElie Couture, Louis Bertignac ... références qui donnent une idée de lʼunivers de François STAAL.

 

Au-delà de ces références « tribales » il y a bien sûr et avant tout une note très personnelle qui donne une atmosphère douce-amère : on baigne dans un univers cotonneux parfois déchiré par quelques coups de pattes rapides mais efficaces.

 

Les concerts donnés en 2011 à Paris à LʼEuropéen, au Réservoir, Sentier des Halles, Petit Journal, à la FNAC ou à La Scène ... ont montré le lien très fort que François STAAL entretient avec son public

 

Le mot d’ordre de son  nouvel album Canyon est  le déplacement, l’ailleurs, le mythe du voyage, l’espoir et l’illusion d’un monde meilleur... L’album est entièrement enregistré avec des instruments acoustiques et électro acoustiques. Pas de synthés, pas de

samples, c’est un parti pris de réalisation, pour être au plus proche du rendu «Live» des concerts de François STAAL. Le son de Canyon est Country Rock / Blues / Pop ... On peut, sur certains morceaux, retrouver le compositeur de musiques de films, notamment sur le travail d'écriture des cordes.

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

poesie-louis-aragon-hommage-jean-ferrat-L-2.jpegLouis Aragon n'avait pas attendu qu'il y ait une journée de la femme pour écrire ce merveilleux poème.

 

 

 

Voici les paroles ou lyrics de La femme est l'avenir de l'homme interprétées par Jean Ferrat :

Le poète a toujours raison
Qui voit plus haut que l'horizon
Et le futur est son royaume
Face à notre génération
Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme

Entre l'ancien et le nouveau
Votre lutte à tous les niveaux
De la nôtre est indivisible
Dans les hommes qui font les lois
Si les uns chantent par ma voix
D'autres décrètent par la bible

Le poète a toujours raison
Qui détruit l'ancienne oraison
L'image d'Eve et de la pomme
Face aux vieilles malédictions
Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme

Pour accoucher sans la souffrance
Pour le contrôle des naissances
Il a fallu des millénaires
Si nous sortons du moyen âge
Vos siècles d'infini servage
Pèsent encor lourd sur la terre

Le poète a toujours raison
Qui annonce la floraison
D'autres amours en son royaume
Remet à l'endroit la chanson
Et déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme

Il faudra réapprendre à vivre
Ensemble écrire un nouveau livre
Redécouvrir tous les possibles
Chaque chose enfin partagée
Tout dans le couple va changer
D'une manière irréversible

Le poète a toujours raison
Qui voit plus haut que l'horizon
Et le futur est son royaume
Face aux autres générations
Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme

jean-ferrat.jpgMusique: Jean Ferrat

 

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog