Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #chanson-musique catégorie

DELUXE Live : Coffret Double CD + DVD / Disponible le 21 octobre / CHANSON MUSIQUE

 

DELUXE Live : Coffret Double CD + DVD / Disponible le 21 octobre

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

Georges Brassens chante les poètes..../ CHANSON FRANCAISE / CREATION JEAN-CLAUDE VERNET
Georges Brassens chante les poètes..../ CHANSON FRANCAISE / CREATION JEAN-CLAUDE VERNET

Georges Brassens (né à Cette le 22 octobre 1921 – décédé à Saint Gély du Fesc le 29 octobre 1981) a mis en musique et interprété des textes de :

PAUL FORT :

LE PETIT CHEVAL, La Marine, Si le Bon dieu l'avait voulu, Comme hier, L'enterrement de Verlaine et lui a rendu hommage avec L'enterrement de Paul Fort :

https://youtu.be/NKbSRLvL6V8

ANTOINE POL :

Avec les fabuleuses PASSANTES :

https://youtu.be/CxT-DgCl5l0

FRANCOIS VILLON :

Avec la Ballade des dames du temps jadis   :

http://dai.ly/xs2xiy

PAUL VERLAINE :

Avec L'automne (musique  de  Charles Trenet) :

https://youtu.be/eZRklHM3H7E

Ainsi que d'autres poètes…

Cordialement.

Jean-Claude VERNET

BONUS :

Un site aux couleurs printanières en hommage à Georges Brassens :

http://parlesroutesduprintemps.blogspot.fr/

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, CULTURE, LOISIRS

Mélanie Pain, le clip de Comme Une Balle, extrait de Parachute // nouvel album / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE
Mélanie Pain
Nouvel album Parachute
 
Sortie le 28 octobre chez Kwaidan / !K7
 
En concert au Mama Festival le 14/10/2016

 

En concert au Café de la Danse le 01/02/2017
 
Mélanie Pain revient le 28 octobre avec son nouvel album Parachute qui l'emmène vers des terres inconnues. Pour perdre ses repères et retrouver son équilibre, Mélanie Pain s’est offert un rêve : Gael Rakotondrabe, pianiste et arrangeur pour Antony and the Johnsons et CocoRosie avec qui elle a composé un album autour du piano et des textures électroniques.
Sombre, intense, et luxuriant, Parachute est une plongée sonore spectaculaire. Comme Une Balle, le premier extrait nous conduit dans un monde étrange rempli d’illusions d’optique et de jeux sur les formes où la voix de Mélanie Pain traverse les boucles électro incandescentes de Gael Rakotondrabe.
Parachute est une fascinante création qui marque le retour de Mélanie Pain que l'on retrouve également dans le projet Nouvelle Vague.
Parachute est le troisième album de Mélanie Pain. Un album qui défie la gravité, sa gravité. C’est pour cela qu’il s’appelle Parachute, « dispositif destiné à freiner le mouvement, à ralentir la chute d'un corps ».
Dès les premiers mots, contraste saisissant, légèreté feinte, mots acérés : « Je suis une balle perdue d’avance / en sursis au fond du silence / Ne me crois jamais sur parole / Je suis une femme devenue folle ». L’ouverture ne trompe pas, Mélanie s’en va chanter sur des terres inconnues, retrouver la lumière. Le chant de la renaissance. « A quoi bon ? », questionne-t-elle dès les premiers vers ? A quoi bon un nouvel album ?
C’est la question que tout artiste est en droit de se poser avant de se remettre à l’ouvrage. Mélanie se l’est sûrement posée elle aussi. Une question qui dérange ? Tout le contraire. Une invitation à perdre ses repères dans une époque qui en manque cruellement. C’est peut-être la musique qui la tient aujourd’hui debout… « presque droit ». Et c’est ce qui en fait toute la beauté, pure et immédiate.
Pour perdre ses repères et retrouver son équilibre, Mélanie Pain s’est offert un rêve : Gael Rakotondrabe, pianiste et arrangeur sur la dernière tournée du vénéré Antony and the Johnsons (et puis CocoRosie aussi).
Parachute est entièrement centré autour du piano, aucune guitare ne sera enregistrée sur l'album. Textures électro, juste ce qu’il faut. C’est beau. On le sait depuis la nuit des temps musicaux : la contrainte ouvre le champ des possibles, elle ressert, puis libère. Mélanie s’en est allée, loin de ses influences pop folk. Le son peine à être défini, il est hybride et moderne, classique, quasi aquatique. Mélanie s’y sent bien. Expérimentale et théâtrale sur certains titres, minimaliste et organique sur d’autres…toujours au plus près de l’émotion, la sienne, la nôtre.
Plus sombre et plus intense, Mélanie explore ses peurs sans ménagement. Les démons font des merveilles : la douce violence du temps qui passe (« Larmes »), la disparition qu’on apprivoise (« Dans une boîte »). La lumière vient ensuite avec « Entrailles » et ses programmations virevoltantes : « Are you ready to burn / until the very end ? » Oui, 100 fois oui. Puis le piano qui reprend tous ses droits sur « Fort ». Forte, Fortissimo… « Jette » ou la renaissance. L’envie d’enlever les vieilles peaux, les oripeaux. « Là où l’été » et son ode à la nudité, invitation organique chic, sensuelle et charnelle : « tu me trouveras là sous une pierre, tu me trouveras nue, tu me trouveras si loin d’hier, tu ne me reconnaîtras…plus ».
Piano percussion à l’entrée des « Lèvres Rubis », déclaration d’un amour qui à lui seul peut vaincre la peur. Les craintes s’évanouissent. Les coeurs et les corps se font plus légers. La vie refait surface, il n’est jamais trop tard : « même les larmes au soleil s’évaporent » (On dirait). Un baiser, un corps, un silence, un été, on se laisse aller. Encore un peu plus sur la bossa tranquille de « Rio », « doucement, doucement, tout s’éclaire, doucement, doucement, sans à-coups ». On le sait, on le sent, ce disque a doucement éclairé la vie de Mélanie. Il se pourrait bien que chanson après chanson, écoute après écoute, il éclaire la vôtre aussi.
 
Discographie
2016 "Parachute" Kwaidan / K7
2013 "Bye bye Manchester" Sober & gentle / Sony
2009 "My name" Cinq7 / Wagram
 
Collaborations :
2003 M83 "Dead cities, red seas & lost ghosts"
2004 Nouvelle vague Peacefrog
2005 Villeneuve "First date" Pias
2006 Nouvelle Vague "Bande à part" Pias
2009 Nouvelle Vague "3" Peacefrog
2010 Nouvelle vague "Couleurs sur Paris" Barclay
2016 Nouvelle vague "I could be happy" Kwaidan
 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

NOUVELLE VAGUE

NOUVELLE VAGUE

PROJECTION & SHOWCASE LE 6 OCTOBRE AU GRAND TRAIN

(24 rue Ordener, Paris 18ème)

 

Nouvelle Vague_(c) Julian Marshall_1.jpg

 

 

2004 : La belle aventure Nouvelle Vague prenait forme sous l’impulsion de Marc Collin

et Olivier Libaux. Plus de 10 ans après, le collectif sort un nouvel album intitulé

I Could Be Happy disponible le 4 novembre prochain.

 

Afin de fêter comme il se doit ce grand retour Nouvelle Vague diffusera pour la première

fois un documentaire inédit retraçant la jolie histoire du collectif, ses tournées

à travers le monde, ses collaborations prestigieuses et ses projets originaux.

 

Rendez-vous donc le 6 octobre prochain au Grand Train pour visionner ce documentaire.

**NOUVELLE VAGUE EN CONCERT**

 

 

Le collectif Nouvelle Vague sera en concert à Paris le :

8 décembre prochain au Flow.

 

N’attendez plus pour réserver vos places !!

 

Nouvelle Vague_ (12).jpg

 

***

 

« I COULD BE HAPPY » BIENTOT DISPONIBLE

 

NOUVEL ALBUM CHEZ KWAIDAN RECORDS

Dans les bacs le 4 Novembre

Avec Elodie Frégé, Mélanie Pain, Nadéah, Clara Luciani, Camille, Liset Aléa …

 

NOUVELLE_VAGUE_ALBUM - I Could Be Happy_BD.jpg

 

***

 

**EP “ ATHOL BROSE” EN ÉCOUTE**

Cliquer ici pour écouter

 

NV_EP1_Athol-Brose_Cover.jpg

 

 

Nouvel EP / KWAIDAN RECORDS

Sorti le 2 septembre

 

ATHOL-BROSE (Cocteau Twins) interprété par Liset Alea

LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS (Nouvelle Vague) interprété par Elodie Frégé

LOVE WILL TEAR US APART (Dream Koala Remix) (Joy Division) interprété par Eloisia

EVER FALLEN IN LOVE (Unlocked Destination) (Buzzcocks) interprété par Liset Alea

 

Projection & Showcase Nouvelle Vague : le 6 oct au Grand Train / CHANSON MUSIQUE / ECOUTE / ACTUALITE

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

Coffees&Cigarettes

Coffees&Cigarettes

Coffees&Cigarettes est un projet musical imaginé de toutes pièces par Renaud Druel en qualité d’auteur, compositeur et principal interprète.

 

Empruntant aux dessins animés, à la bande dessinée, inspiré par des auteurs aussi foisonnant qu’Edgar Allan Poe, Roald Dalhd, Tim Burton ou Terry Gilliam, l’univers de Coffees&Cigarettes est un savant mélange doux amer qui séduit à la première écoute.

 

Mais c’est sur scène que l’histoire prend toute son ampleur, sorte de conte moderne qui fait du spectacle un moment singulier et enjôleur. Le spectateur se trouve ainsi plongé dans le Londres de l’époque victorienne où "les Lords ont les mains gantées, des capes noires, des lavallières et des montres à gousset". La capitale du feu empire britannique, toute d’ombres et de mystères vêtue, devient le terrain de jeu des personnages excentriques qui ont pris vie dans le premier album du groupe.


La magie visuelle et sonore opère : Coffees&Cigarettes surprend et ne laisse jamais indifférent après son passage sur scène au son qu’ils qualifient malicieusement de "hop n' roll".

 

 

Rien d’étonnant à ce que la formation ait très rapidement partagé la scène avec des artistes majeurs tels Foo Fighters (découvertes Rock en Seine 2011), Archive, Death in Vegas, Artic Monkeys, General Elektrics, Deftones, Manu (ex Dolly), Broussaï, Boulevard des Airs, Talisco, Merzhin, Billy Ze Kick, Pigalle


La sueur, les larmes, les combats de rue, les amours clandestines… tout se mêle de manière subtile dans un enchevêtrement savamment orchestré de musique entêtante et d’images virevoltantes, pour l’enchantement du public plongé dans l’univers foisonnant de Coffees&Cigarettes.

 

« Un groupe qui évolue entre rock, hiphop, chanson française sur fond de vidéo, avec des textes qui collent à des BD déjantées. » Ouest France
 

Francofans : « Voilà l’exemple d’album qui donne envie d’être entendu sur scène.»
Keyboard Recording : « La musique de Coffees & Cigarettes nous entraîne aussi bien dans l'esprit rock alternatifque dans l'electroswing à la Caravan Palace. Un univers très personnel,superbement efficace. »
The Art Chemists : « Une formule magique d’une efficacité redoutable. »
Break MusicaL : « Une claque. »

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

LAXAMAX

LAXAMAX

 

 

C'est quoi donc LaXamaX ?

LaXamaX est un duo au style unique où l'association instrumentale et vocale des deux compères donne des chansons plus loufoques les unes que les autres sous les airs d'accordéon, rythmés de riffs de guitare. Certains diront que c'est de la chanson française, d'autres que c'est du punk musette, d'autres encore prôneront un rock acoustique.... Bref, tout le monde y va de sa petite idée. Mais LaXamaX, c'est LaXamaX.

 

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

MELANIE PAIN

MELANIE PAIN

Mélanie Pain est née à Caen. Elle fait ses études en sciences politiques à Aix-en-Provence. Elle emménage ensuite à Paris pour travailler dans une agence de création de sites web, puis dans une agence de design.

Fan des Pixies, des Smiths, Sonic Youth, PJ Harvey ou Nick Drake, Mélanie Pain fait ses premiers pas dans la musique en chantant pour de nombreux projets électro pop. Après quelque temps, elle finit par trouver sa propre voie grâce à Villeneuve, après avoir chanté sur l'EP Graceland et l'album First Date de l'artiste.

Elle participe assez timidement au premier volume de l'album Nouvelle Vague, sur les titres « This Is Not a Love Song » et « Teenage Kicks » ainsi que très assidûment à la tournée qui s'ensuit, aux côtés de Camille. Elle interprète en live plus de titres que sur l'album. Elle participe ensuite au second album de Nouvelle Vague, Bande à part en y interprétant cette fois-ci une grande partie des titres : « The Killing Moon », « Ever Fallen in Love », « Dance with Me », « Blue Monday », « Sweet and Tender Hooligan » (en live) ainsi qu'à la seconde tournée qui s'ensuivit, principalement accompagnée de Phoebe Killdeer et Marina Céleste.

Sa reprise de « Tainted Love » avec Villeneuve lui avait déjà donné l'occasion de goûter au plaisir d'interpréter tout en douceur et sensualité les chansons cultes d'une autre génération.

En solo, sur scène, Mélanie Pain cultive une image retro et charmeuse. Elle chante en français et en anglais. En septembre 2009, elle sort son premier album My Name dans lequel elle collabore avec Julien Doré, Phoebe Killdeer, Villeneuve ou encore Thomas Dybdahl.

Donne-moi une cigarette
Je la garderai près de moi
Je la fumerai peut-être
Bien avant que tu ne le croies
Je garderai cette cigarette
Pour occuper mes dix doigts
Je la fumerai peut-être
Quand j'aurais trop le mal de toi

Ne fais pas cette tête
C'est toi qui me laisse là
Toi qui veux que l'on arrête
Toi qui ce soir tourne le pas

Je préférerais c'est bête
Attendre des semaines, des mois
Et l'allumer sur la défaite
Qu'une autre un jour t'infligera
On pourra alors peut être
Sur nos deux cœurs de granit froid
Y gratter une allumette
Et la partager comme autrefois
Quand nos corps étaient à la fête
Qu'ils n'avaient pas peur du combat
Donne-moi cette cigarette
Comme un dernier cadeau de toi

Ne fais dun pas cette tête
C'est toi qui me laisse là
Toi qui veux que l'on arrête
Toi qui ce soir tourne le pas

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

Boys In Lilies, le clip de Take No Dance // Nouvel EP / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE
Boys In Lilies

 

 
Nouvel Ep Take No Dance
Sortie digitale le 12 octobre
 
Boys In Lilies, n'en déplaise aux garçons,  c'est une histoire de demoiselles en liberté qui, un sombre soir d'hiver  s'amusent à faire virevolter mains et voix sur des machines. En mêlant à leurs voix mutines les sons transe des 90's et la douceur de la darkwave mélancolique, elles tissent des histoires, d'amour et de coeurs brisés au mépris des gouts et des étiquettes.
Après une cinquantaine de concerts, aux côtés entre autre de Jeanne Added, Emilie Simon, Hyphen Hyphen ou encore Mansfield Tya, Boys in Lilies, duo composé de Laure et Nastasia, a choisi de tremper ses voix dans la synth pop rétro-futuriste pour proposer un 3ème EP au titre évocateur :  "Take No Dance" !
Boys In Lilies, n'en déplaise aux garçons, c'est le coup de foudre entre deux auteures-compositrices un soir obscur d'hiver il y a quatre ans. Des mains virevoltent sur un synthé, les corps bougent dans le noir, et quelques incantations plus tard, voilà que naît une nouvelle pop fraîche et rêveuse.
Ce jeune duo français, ne répondant qu'à leurs instincts musicaux, nous alpague avec un 3ème EP "Take No Dance", trempé dans la synth pop rétro-futuriste (sortie prévue le 12 octobre 2016). Les deux magiciennes Nastasia et Laure nous proposent une musique lancinante et intense aux résonances atypiques, parvenant à mêler les sons transe des 90s avec la douceur de la darkwave mélancolique, ayant pour élément commun leurs deux voix mutines tissant des histoires d'amour et de coeurs brisés.
Après une cinquantaine de concerts, des premières parties d'artistes telles que Emilie Simon, Jeanne Added ou encore Mansfield Tya, les Boys In Lilies repartent en tournée cet hiver pour accompagner les Hyphen Hyphen sur des dates aux quatre coins de la France ! Il n'y a pas de doute, les Boys in Lilies feront encore parler d'elles dans les 10 prochaines années.
Boys In Lilies, c'est un jeune duo entièrement féminin, élégant, rafraîchissant mais pas “gentil”, une envolée féerique aux instrumentations scintillantes et atmosphériques, sur le fil, aux frontières de la Dark Wave, du kitsch et du Punk Rock. Boys In Lilies, vous le comprendrez en écoutant Take No Dance, c'est une histoire de goûts.
De leurs références tout à fait assumées à Céline Dion à Pj Harvey, de Blonde Redhead aux All Saints, Nastasia et Laure en font leur mayonnaise bien pulsée, entre « sunshine melodies » et sadcore désabusé, ces filles mi-femme mi-robot suivent leurs instincts musicaux en toute liberté et savent foudroyer de frissons leurs auditeurs avec leurs synthés en plastique.
Plus urbaines, guerrières et charnelles, les Boys in Lilies en appellent autant au corps qu'au cœur dans cet EP Take No Dance qui va vous faire faire des bons à chaque écoute.
 
En concert :
02/10 au Boat / Bordeaux
13/10 au Bouillon / Orléans
14/10 au Silex / Auxerre
15/10 au Supersonic / Paris
21 / 10 à Tours
27/10 à Nuits de Champagne / Troyes
03/11 à West Rock / Cognac
04/11 à Rocksane / Bergerac
05/11 à La Route du Son / Billère
18/11 à Vendôme
02/12 au 109 à Montluçon
14/ 12 au Anthéa à Antibes
 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

Le légendaire producteur Tony Visconti (à gauche) remettant le prix ANCHOR 2016 à Albin Lee Meldau  Photo credit: Nina Zimmermann

Le légendaire producteur Tony Visconti (à gauche) remettant le prix ANCHOR 2016 à Albin Lee Meldau Photo credit: Nina Zimmermann

Ca y est c’est annoncé !

 

Le prix ANCHOR 2016 est attribué à l’artiste pop/soul suédois Albin Lee Meldau originaire de Gothenburg.

 

Samedi 24 septembre 400 invités ont assisté au ANCHOR - Reeperbahn Festival International Music Award, présenté pour la première fois au théâtre St Pauli de Hambourg.

Le lauréat, très heureux de sa récompense, a offert une performance acoustique de son titre « Blood Shot ».

Les membres du jury Tony Visconti, Emiliana Torrini, Ray Cokes, Anna Ternheim, Y’akoto et James Minor ont difficilement fait leur choix après avoir vu les huit nominés performer lors du Reeperbahn Festival.

Albin Lee Meldau a vraiment impressionné les fans et membres du jury avec son mélange d’influences pop/soul unique et non conformiste le tout lors d’une performance captivante.

 

« Le choix a été compliqué. Nous avons découvert un lauréat exceptionnel en Albin Lee Meldau. Il est connecté au monde et sa sonorité est unique. On hâte de suivre l’évolution de sa carrière. »

explique Tony Visconti,argumentant la décision du jury.

 

Albin Lee Meldau (28 ans) est très honoré d’avoir gagné le prix :

« L’Anchor est un vrai cadeau et je suis très reconnaissant du soutien que cela m’apporte. »

 

The ANCHOR – Reeperbahn Festival International Music Award a eu lieu pour la première fois cette année.

Ce prix a pour but d’établir de nouveaux standards pour les talents les plus prometteurs sur la scène internationale.

 

Alex Schulz, créateur du prix et directeur du Reeperbahn Festival, est heureux que la première édition ait été un tel succès :

« La scène musicale internationale a besoin de standards de qualité qui soient respectés à la fois par les fans et l’industrie musicale.

Maintenant nous avons ANCHOR. C’est une reconnaissance du talent du lauréat, et les nominés profitent de l’attention portée à ANCHOR »

 

Huit artistes venant de six pays ont été nominés avant le festival :

Aux cotés d’Albin Lee Meldau (Suède), Shame (angleterre), Woman (Allemagne), Conner Youngblood (Etats-Unis), Holly Macve (Angleterre),

Olivia Sebastianelli (Angleterre), Konni Kass (Danemark) et Parcels (Australie) ont pris part à la compétition.

 

La cérémonie de remise du prix ANCHOR est conçue à l’exacte opposé des événements formels habituels et est basé sur l’amour de la musique qui connecte les artistes, le milieu professionnel et les fans.

Les extraits de documentaires ont apporté l’atmosphère unique du Reeperbahn festival à la cérémonie. De hauts représentants des médias et de l’industrie musicales internationaux comptaient parmi l’audience.

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

Mika Hary, le clip de When Morning Comes // 1er album / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE
Mika Hary
Premier album When Morning Comes

 

Disponible le 26/09/2016
 
En concert le 22/11 au New Morning en 1ère partie des Balkan Beat Box
Mika Hary sort son premier album When Morning Comes qui permet de découvrir cette chanteuse exceptionnelle aux lisières du jazz, de la world, et de la pop. Arrivée à New York à 21 ans, Mika Hary a pris le temps d'étudier le jazz, de se nourrir de rencontres artistiques, de jouer à de multiples concerts avant aujourd'hui de nous présenter son premier album qui la place d'emblée au niveau des plus grandes stars de jazz vocal du moment. Tout au long de When Morning Comes, Mika Hary crée des ponts artistiques entre l'Amérique et la Méditerranée où se partage sa culture. Après Noa et Yaël Naïm, Mika Hary séduit d'emblée par son expressivité vocale. La voix de Mika Hary s'adapte à chaque titre. Sensible et virtuose, elle sait aussi bien dispenser la douceur que monter en puissance. Une grande voix à découvrir avec le premier extrait When Morning Comes.
Comme un fleuve coulant, Mika Hary souhaite faire de chacun de ses concerts, un moment nouveau et frais. « Le son de Mika, distinctif et émotionnel, vous attrape et son incroyable sens de la narration (à la fois lyrique et mélodique) vous captive ». C’est ainsi que le producteur new yorkais Matt Pierson, définit la musique de Mika Hary. Il faut dire que ce dernier a travaillé avec les grands noms du jazz tels que Jane Monheit, Joshua Redman, Pat Metheny et Brad Mehldau, pour n’en nommer que quelques-uns...
 
Matt Pierson n’est pas le seul professionnel à faire l’éloge de Mika Hary, puisqu’elle travaille maintenant avec le plein appui et le management de Asher Bitansky, manager israélien bien connu qui a précédemment travaillé avec Noa et Yaël Naïm.  
 
Pour cette talentueuse jeune chanteuse et interprète, l’essentiel est toujours de trouver un moyen de combiner ses différents domaines d’intérêt et d’expertise ayant pour résultat un son qui est profondément personnel et sincère.  Mika s’efforce de créer une musique qui défie les oreilles, mais vise au coeur. 
 
Comme la nature fluide de sa musique et sa capacité à mélanger parfaitement les genres, Mika Hary est capable de passer d’un endroit à l’autre, elle s’est produite intensivement en Israël, mais aussi à New York.
 
Son amour pour le jazz et l’improvisation, ainsi que son inspiration pour différents sons et couleurs, l’ont amenée à New York à l’âge de 21 ans. Là, Mika a reçu une bourse d’études à la célèbre New School pour le Jazz et la musique contemporaine et a formé son premier groupe, avec lequel elle a joué avec certains grands noms de la scène musicale new-yorkaise. 
 
C’est durant ces années que Mika a commencé à créer un son bien à elle, un vrai mélange de simplicité et de complexité, sublimé par sa voix très expressive, une voix qui peut monter en intensité, autant qu’elle peut être douce et apaisante. 
 
Pour Matt Pierson, Mika Hary est une artiste rare qui semble tout à fait familière et qui pourtant défie toute catégorie. Quand il pense à des artistes comparables (Björk, Joni Mitchell, Kate Bush), ce n’est pas parce qu’elle leur ressemble ou qu’elle soit influencée par elles, c’est qu’en fait elle partage avec elles, une même originalité insolente. 
 
« When Morning Comes », le premier album de Mika, est l’histoire de la quête d’une jeune femme qui cherche sa place dans le monde, s'interroge sur elle-même et sur les autres, tout en maintenant un fort sentiment d’indépendance.
 
Mika Hary s’est adjointe les services de Matt Pierson à la production, mais aussi du flûtiste Hadar Noiberg pour les arrangements colorés et luxuriants et de son groupe, composé de jeunes musiciens New-Yorkais : Nir Felder à la guitare, Sam Yahel aux piano/claviers, Jonathan Levy à la basse et de Jordan Perlson à la batterie.
 
Laissez vous séduire par la voix puissante et fragile de Mika Hary.
 
 
 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog