Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
En décembre, les Champs Elysées se couvrent de rêve et de lumière...
Tout le bas des Champs accueille les boutiques de Noël

Depuis la place de la Concorde, la grande roue s'est parée de lumières de neige...

La fête approche, profitons en...

Voir les commentaires

Published by ANDRE - TOURISME


L’AGE D’OR HOLLANDAIS

PINACOTHEQUE DE PARIS

DE REMBRANDT A VERMEER


Cette exposition présente plus de 130 pièces, peintures, gravures, dessins et objets, couvrant l’ensemble des genres portés à leur degré d’excellence par les artistes hollandais. Elle met également en évidence le rôle singulier de Vermeer et surtout de Rembrandt, l’artiste le plus influent de cette époque. Maître du clair-obscur, Rembrandt a apporté à ses œuvres une dimension, une densité et une beauté humaine inégalées qui ont fait de lui le précurseur de la modernité avec trois siècles d’avance sur ses contemporains.


L'Âge d'Or hollandais de Rembrandt à Vermeer. Bande-Annonce
envoyé par culturexpo. - Découvrez plus de vidéos créatives.

Au XVIIe siècle, Amsterdam était l’une des places économiques les plus importantes pour l’industrie, le commerce et l’art… C’est à cette époque que naquit la peinture de genre et que de nombreux peintres se spécialisèrent dans un domaine très précis : la nature morte ou la vanité, le paysage, la satire villageoise, la comédie de mœurs, la peinture de monuments, le portrait…

Même si Vermeer ou

 Rembrandt sont devenus les symboles de cette époque, ils n’en sont finalement pas très représentatifs et restent des artistes bien à part. En effet, à la différence des autres peintres, ils s’intéressèrent à plusieurs genres et refusèrent toute spécialisation.

J’ai été moins touché par cette exposition que par celle du musée Jacquemart-André, en retenant quelques Rembrandt,

un Pieter de Hooch et un Van Ostade.


PINACOTHEQUE DE PARIS
L'age d'or de la peinture hollandaise : De Vermeer à Rembrandt
du 7 Octobre 2009 au 7 Février 2010
28, place de la Madeleine

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ARTS PLASTIQUES

LA COLLECTION BRUKENTHAL

MUSEE JACQUEMART-ANDRE

BRUEGEL   MEMLING   VAN EYCK


Cette exposition est une première, elle nous donne l’occasion d’admirer la collection exceptionnelle constituée par le Baron Von Brukenthal, habituellement exposée à Sibiu, en Transylvanie.

Il est somme toute rassurant de constater que de grands collectionneurs privés souhaitent laisser au public, le droit de profiter de leurs trésors artistiques accumulés une vie durant.

Ce fut le cas pour Brukenthal, qui demandait dans son testament, que ses collections soient présentées dans un musée, dès la disparition du dernier héritier mâle de sa lignée, et ses volontés ont été respectées pour notre plus grand plaisir.

C’est d’ailleurs dans un musée hérité par la fondation de France en 1912 que l’on peut admirer ces œuvres rares, et tout particulièrement,

 l’homme au chaperon bleu de Jan Van Eyck.

C’est aussi l’occasion d’admirer quelques œuvres importantes de Pierre Bruegel, dont « Le massacre des innocents à Bethléem »

         Le massacre des innocents à Bethléem

et « Paysage à la trappe aux oiseaux ».

J’ai également beaucoup apprécié les scènes de genre de David II Teniers, dont la visite chez le médecin du village et L’auberge flamande.

On peut aussi admirer quelques portraits plus vrais que nature de Adriaen Thomas Key.

Mais ne quittez pas le musée sans voir les collections permanentes

 dont deux magnifiques Canaletto sur Venise, et les anciens appartements de Nelly Jacquemart-André et de son époux.

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - ARTS PLASTIQUES





Laure Meurisse réalise une performance éblouissante en nous restituant ce livre de Zweig qui nous plonge dans le monde un peu fou du "joueur"...
C'est avec délice et émotion qu'on profite de la relecture de cette oeuvre dans la cave aménagée en théâtre de poche.
L'actrice nous prend à témoin de cette journée si particulière d'une femme amoureuse d'un jeune et bel inconnu...
On passe une heure dix de bonheur!

Voir les commentaires

Published by ANDRE - THEATRE

Inspiré d'une histoire vraie, ce film dérange par les implications qu'il dévoile, autour du besoin de travail, de la souffrance du chômage et de l'irresponsabilité dangereuse.
François Cluzet nous entraine dans le sillage de ce petit escroc emporté par une histoire qui le dépasse, et dans laquelle il découvre l'amour (Emmanuelle Devos). Le jeune couple Stéphanie Sokolinski/Vincent Rottier nous fait toucher du doigt la misère du Pas de Calais, avec son taux de chômage record (proche de 25%), et enfin Depardieu ajoute son talent à ce drame dérangeant, mais très intéressant.


Voir les commentaires

Published by ANDRE - CINEMA

FESTIVAL DE MUSIQUE A LYON

SALLE NINKASI

LE 25 NOVEMBRE 2009

Trois artistes étaient au programme de ce festival organisé autour du thème pour la défense des femmes battues (1ère cause de mortalité en France): Buridane, Les Joyeux Urbains et Camille Bazbaz.

·       BURIDANE: née à Rouen, cette jeune chanteuse fait sa carrière sur Lyon, après avoir obtenu le prix découverte des dernières Francofolies. Elle est auteur compositeur et semble posséder un réel talent. Elle devrait faire parler d’elle à l’avenir, surtout si son imagination enrichit son répertoire de 6 chansons actuellement.

·       Les Joyeux Urbains ont tout de suite conquis la salle avec un humour débridé et un spectacle parfaitement mis en scène et bien rôdé. Les textes sont truffés de jeux de mots savoureux, portés par des chanteurs sympathiques et complémentaires. Ils nous ont fait passer un bon moment.

 

·  Camille BAZBAZ complétait la programmation, seul avec son clavier et un mal de gorge carabiné. Moi qui l’avais apprécié à Lillebonne, avec son orchestre, déchaîné et virevoltant sur la scène, le contraste n’était pas à l’avantage de ce chanteur talentueux aux chansons sensuelles pour ne pas dire érotiques : « Je suis un con d’homme dans un con de femme… », voilà qui donne le ton de son prochain album à sortir en mars 2010. Il nous a fait profiter de quelques nouveaux textes bien sentis sur ce qu’aurait pu être sa vie…son intervention était bien courte hélas, on mettra cela sur le compte de sa crève…

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

J'avais pris mes places un peu par hasard, sans préjuger de ce que j'allais voir, et je suis ressorti fasciné, ému, apaisé ...
De superbes musiciens apportaient leur talent à la belle voix de la chanteuse mélancolique mais énergique.
Il y avait Fred Maggi au piano, Dominique Pinto ( sud Américaine de 20 ans) au violoncelle, un contrebassiste dont je n'ai pas retenu le nom et Nicolas Dubosc (enfant du Havre) aux guitares.
Ce fut un beau moment de musique et de nostalgie, avec un grand merci à l'absent omni-présent, Serge Gainsbourg...
Pour le plaisir, quelques-unes de ses chansons...
Fuir le bonheur

Ford Mustang


Aung San Suu Kyi, un engagement fort de Jane Birkin contre la junte militaire Birmane

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog