Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

KARIMOUCHE AU TRIANON DE SOTTEVILLE 23 janvier 2015.avi

KARIMOUCHE AU TRIANON DE SOTTEVILLE 23 janvier 2015.avi

Voir les commentaires

Published by Andre Obadia -

KARIMOUCHE AU TRIANON / CHANSON MUSIQUE / SOTTEVILLE LES ROUEN 23 JANVIER 2015

Vendredi soir, Karimouche a enflammé la salle du Trianon à Sotteville-les Rouen.

A un rythme endiablé, elle a présenté les chansons de son second album, qu'elle annonce pour début mars prochain.

Pétrie de talent et portée par une gestuelle qui en fait une bête de scène, elle nous communique son énergie avec le concours de Kosh, son beau-frère incroyable à la boite à rythme et aux bruitages.

Ne manquez pas cette remarquable artiste si elle passe près de chez vous.

 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - - CHANSON-MUSIQUE, ACTUALITES, LOISIRS

Voir les commentaires

Published by André Obadia -

LA VOLEUSE DE LIVRES / CINEMA / BRIAN PERCIVAL

L’histoire de Liesel, une jeune fille envoyée dans sa famille d’adoption allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle apprend à lire avec le soutien de sa nouvelle famille, et de Max, un réfugié Juif qu’ils cachent sous leurs escaliers. Pour Liesel et Max, le pouvoir des mots ainsi que leur propre imagination vont devenir leur seule échappatoire face à la guerre.

 

 

La Voleuse de livres
Roman de Markus Zusak
La Voleuse de livres est un roman pour jeunes adultes écrit par l'auteur australien Markus Zusak, publié en 2005 en Australie et en mars 2007 en France aux éditions OH !,
 
LA VOLEUSE DE LIVRES / CINEMA / BRIAN PERCIVAL
BRIAN PERCIVAL (réalisateur)

BRIAN PERCIVAL (réalisateur)

Cette adaptation très émouvante du livre de Markus Zusak est une vision de la seconde guerre mondiale du côté allemand.

La montée du nazisme y est parfaitement montrée, avec un pouvoir cherchant à détruire la culture. On comprend pourquoi Stephan Sweig a préféré mourir plutôt que de vivre cela.

Et face à ces atroces situations, une petite fille va découvrir la lecture et ouvrir son âme à la tolérance.

Ce film bouleversant est à voir absolument en ces périodes d'obscurantisme.

LA VOLEUSE DE LIVRES / CINEMA / BRIAN PERCIVAL

Voir les commentaires

Published by ANDRE - - CINEMA, LOISIRS, LITTERATURE, CULTURE

Voir les commentaires

Published by André Obadia -

Une nouvelle amie / CINEMA / FRANCOIS OZON

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

À la suite du décès de sa meilleure amie, Claire fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante au sujet du mari de son amie va lui redonner goût à la vie.

FRANCOIS OZON

FRANCOIS OZON

François Ozon nous livre un film compliqué, sur une problématique assez peu fréquente d'un transsexuel amoureux des femmes.

Le film est esthétique et bien mené, mais reste dérangeant sur le plan des relations humaines. Même si nous nous habituons à l'évolution des moeurs de notre société, il n'est pas facile de suivre l'évolution des personnages inspirés de la nouvelle éponyme de Ruth Rendell.

Une nouvelle amie / CINEMA / FRANCOIS OZON

Voir les commentaires

Published by ANDRE - - CINEMA, LOISIRS

Voir les commentaires

Published by André Obadia -

Maya Kamaty, le 31/01 en concert à Paris - L'Alhambra / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE
Maya Kamaty
1er album Santié Papang
Disponible chez Atmosphériques
En concert le 31/01/15 à Paris - L'Alhambra
En 2013, Maya Kamaty est la première femme lauréate du Prix Alain Peters et du Prix des Musiques de l’Océan Indien. Dans son premier album, "Santié Papang", le créole rencontre le français (deux titres sont écrits par le poète mauricien et ami Michel Ducasse). Actuellement artiste la plus diffusée sur France Inter, Maya Kamaty sera en concert le 31 janvier à l'Alhambra dans le cadre du Festival Au Fil des Voix et en tournée dans toute la France.

quand fleurit la graine semée par ses parents et la bande qui fréquentait la maison, là-bas, sur l’

Maya Kamaty ne s’interdit rien. Surtout pas le droit de bifurquer vers là où elle ne pensait jamais aller.
 
Naître entre un père musicien-chanteur et une mère conteuse, ce n’est pas forcément déterminant pour vous inspirer une vocation artistique. Pendant longtemps, elle n’a pas voulu de « tout cela ». Un blocage. Classique de l’adolescence. « L’envie de se démarquer des parents », commente Maya. Ça n’a pas duré. Quand on grandit dans une maison où poésie, contes et musiques ont élu domicile, « tout cela » finit par vous envahir et s’installer en vous, sans même que votre conscience n’en soit alertée. « J’ai été nourrie de tout ce que m’ont transmis mes parents et la bande qui passait à la maison ». Des écrivains, des poètes travaillant avec Ziskakan, le groupe de son père, Gilbert Pounia, Alain Peters, le chanteur marginal et poète magnifique, décédé en 1995, quand Maya avait dix ans. La belle langue créole de son île, le vent chaloupant du Maloya, la musique et le chant traditionnel de la Réunion, sa terre de naissance et de vie, entraient en elle à son insu. Se cachaient dans les plis de son âme, attendaient le moment propice pour s’imposer à elle.
 
Pendant longtemps, le Maloya, blues ternaire issu du chant des anciens esclaves travaillant sur les plantations de canne, fierté des Réunionnais et miroir d’une bouillonnante culture créole, fut banni par les autorités, interdit officieusement jusqu'en 1981. Les temps ont changé. Sang vif des kabars, ces fêtes réunissant famille et voisins qui durent jusqu'au bout de la nuit, il est aujourd’hui inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'Unesco. Il vit en pleine lumière grâce à des guerriers de l’ombre qui ont tout fait pour qu’il ne meure pas. Parmi ceux qui se sont mobilisés pour sa reconnaissance et celle de la langue créole, figure aux avant-postes le groupe Ziskakan. Créé en 1979 sous la forme d’une association culturelle s’étant fixé pour but « la valorisation et la propagation de la culture réunionnaise », Ziskakan sera au départ à la fois d’un laboratoire d’études pour la langue créole et d’un groupe artistique. Un ensemble, au sein duquel militent le père et la mère de Maya, qui à travers le théâtre, la poésie, la danse, le chant, le conte, la musique, perpétue tout un faisceau de valeurs représentatives de la culture réunionnaise.
 
Une culture qui se révèle à elle à la faveur de l’éloignement. Partie en 2006 à Montpellier pour des études de médiation culturelle, puis d’administration culturelle, Maya naît une seconde fois

île, dans les Hauts, à la plaine des Palmistes, entre les bois et le ciel fourmillant d’étoiles. A Montpellier, la jeune étudiante intègre en tant que choriste le groupe Grèn Sémé qui se produira en 2008 au festival Sakifo… à la Réunion. Quand elle retourne s’y installer, il y a 5 ans, Maya sait quel chemin sera le sien désormais. Elle écrira et chantera, elle fera danser le créole de chez elle, riche de sens et d’histoire.

 
Du Maloya, Maya Kamaty (un nom formé en associant deux prénoms, le sien, et celui d’une femme debout, marginale et intense, dont lui a beaucoup parlé son père) fait le fil conducteur du folk contemporain qu’elle crée en compagnie de son groupe, avec qui elle se produit pour la première fois le 8 mars 2012. Une date à la saveur symbolique. Les femmes ont mis du temps avant d’oser s’emparer du Maloya. « Quand je vois le combat qu’a mené ma mère pour la langue créole et le Maloya, pour moi, c’est un exemple fort. C’est comme si, nous les femmes, nous étions monté dans le train en marche pour nous positionner, en tant que femmes, dans le Maloya » commente Maya.
 
En 2013, Maya Kamaty est la première femme lauréate du Prix Alain Peters et du Prix des Musiques de l’Océan Indien. Elle fait le choix de chanter essentiellement en créole, « une langue imagée, qui a des rythmiques intéressantes dans le mot. Un de mes mots préférés, en créole, est « anvwadfami » poursuit Maya. « Cela veut dire en voie de famille… être enceinte ». Un mot utilisé dans les textes de Danyel Waro, le chamane du Maloya.
 
Maya Kamaty met au monde aujourd’hui son premier album, Santié Papang, dans lequel le créole se fait hospitalier, en invitant le français (deux titres écrits par le poète mauricien et ami Michel Ducasse). Virtuose et délicat tissage de ballades rêveuses ou dansantes Santié Papang ouvre en grand une fenêtre à l’imaginaire. La voix limpide comme une eau paisible ou dévalant la montagne, Maya Kamaty invente sa propre histoire… sans jamais oublier d’où elle vient.
 
 
En tournée en France
31/01/2015 : Festival Au fil des voix - l'Alhambra - Paris
07/03/2015 : Journée de la femme - Magny-les-Hameaux
03/04/2015 : Festival Chorus - Le Tamanoir - Gennevilliers
09/04/2015 : Le Coquelicot – Fougères (35)
10/04/2015 : Théâtre Victor Hugo – Fougères (35)
 
Maya Kamaty, le 31/01 en concert à Paris - L'Alhambra / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE

Voir les commentaires

Published by ANDRE - - CHANSON-MUSIQUE, ACTUALITES, LOISIRS

TOWER BLOCK / CINEMA / James Nunn, Ronnie Thompson

Un an après la mort non élucidée d'un adolescent, les derniers habitants de la tour 31, vouée à la démolition, sont pris sous les tirs d'un mystérieux snipper.

 

Film dur mais très bien mené.

 

Tower Block est un thriller britannique réalisé par James Nunn et Ronnie Thompson, sorti en salles au Royaume-Uni le 21 septembre 2012. Écrit par James Moran, le film a été projeté en clôture du London FrightFest Film Festival 2012.

Voir les commentaires

Published by ANDRE - - CINEMA, LOISIRS

LES TIT'NASSELS / CHANSON FRANCAISE / A DEVILLE LES ROUEN LE 10 MARS 2015
LES TIT'NASSELS / CHANSON FRANCAISE / A DEVILLE LES ROUEN LE 10 MARS 2015

POUR LES AMATEURS DE CE TALENTUEUX GROUPE ROANNAIS.

LES TIT'NASSELS / CHANSON FRANCAISE / A DEVILLE LES ROUEN LE 10 MARS 2015
LES TIT'NASSELS / CHANSON FRANCAISE / A DEVILLE LES ROUEN LE 10 MARS 2015

Voir les commentaires

Published by ANDRE - - CHANSON-MUSIQUE, ACTUALITES, LOISIRS

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes.

Pages

Hébergé par Overblog