Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Voir les commentaires

Published by ANDRE OBADIA - HUMOUR, CULTURE, LOISIRS

Voir les commentaires

Published by Andre Obadia

Voir les commentaires

Published by ANDRE OBADIA

Published by Andre Obadia

DeLaurentis, le clip de Brand New Soul // En concert avec quatuor à cordes le 25/11 / CHANSON MUSIQUE
DeLaurentis
Nouvel EP Brand New Soul
 
Disponible chez Peermusic
En concert avec cordes le 25 novembre au Carreau du Temple
Après 10 000 Things (Tubular Bells), DeLaurentis nous dévoile le clip de Brand New Soul. Ce titre peut être vu comme une naissance et un message bienveillant à cette nouvelle âme qui arrive. Dans ce titre, Cécile DeLaurentis  s’adresse à sa filleule de 8 ans qui s’appelle « Ambre » mais chaque personne peut se reconnaître dans le miroir que DeLaurentis tends en chantant le gimmick « welcome to a brand new soul ».
 
La chanson était déjà pensée comme un scénario de film, d’abord un générique d’intro joué par une pédale d’orgue, quelques notes aériennes de piano, ensuite la pulsation qui donne le tempo, tel un battement de cœur, jusqu’aux voix qui se superposent sur un rythme doublé et un son interstellaire qui clôture le refrain.
 
Le réalisateur Laurenzo Massoni a joué avec ce va et vient entre l’image et le son, la lumière et l’obscurité, la couleur et le noir/blanc en filmant une danse à la fois sensuelle, saccadé et tribale avec la performance contemporaine de la danseuse Davina Villeneuve sur une chorégraphie de Julie Sevestre.
 
DeLaurentis est à retrouver lors d'un concert exceptionnel où elle sera accompagnée d'un quartet à cordes, et qui aura lieu au Carreau du Temple le 25 novembre.
 
Derrière ce nom, DeLaurentis, qui évoque le cinéma, il y a une chanteuse/compositrice/productrice qui nous livre une pop lunaire et éthérée. Un laboratoire de sons dans lequel cohabitent synthétiseurs, piano, mégaphone et looper.
 
Entre le travail vocal de Laurie Anderson et l’univers cinématique de Lana Del Rey, ses influences sont nourries par les B.O de Ryuichi Sakamoto et dans un paysage hexagonal, elle pourrait être la petite sœur de Cascadeur.
 
Comme Cats on Trees ou Kid Wise, DeLaurentis est originaire de Toulouse où son papa musicien de jazz a été pianiste-arrangeur de Claude Nougaro. L’autre point commun avec ces groupes est qu’elle chante en anglais.
 
DeLaurentis apprend la musique au Conservatoire de Perpignan, puis à Toulouse à l’Université du Mirail en Musicologie Jazz. Elle voyage et donne des concerts à l’étranger (Chine, Cuba, Guyanne, Nouvelle-Orléans…) en avançant doucement vers l’électro qui lui ouvre ce fascinant champ des possibles.
 
 
Le nom DeLaurentis est l’héritage d’un grand père d’origine italienne qui avait pour habitude de faire des films en 8mm. En tombant sur ces bobines illustrant la Méditerranée des années 60, Cécile découvre un trésor brut et authentique. Ces vidéos sont projetées sur scène par sa sœur Julie Delaurenti qui est aussi à la création VJ.
 
Le 1er Juin 2015 est sorti un 1er EP 6 titres avec un bel accueil des blogueurs sur les réseaux sociaux suivi d’une série de concerts parisiens ainsi qu’une performance remarquée au festival des Bars en Trans à Rennes en décembre dernier.
 
Parallèlement DeLaurentis a participé au projet BRISTOL créée par le co-fondateur de Nouvelle Vague Marc Collin qui l’a choisie pour interpréter le titre « Woman ».
 
La sortie d’un 2ème EP mixé par Jérôme Poulouin (The Shoes, Babx…) a été accompagnée d’un clip de la chanson « 10000 Things » inspiré du célèbre thème « Tubular Bells » de Mike Oldfield. Une adaptation que le compositeur a apprécié et c’est aussi la 1ère version chantée depuis sa création en 1973. Aujourd'hui sort Brand New Soul, nouvelle vidéo qui annonce un concert exceptionnel prévu le 25 novembre au Carreau du Temple avec l'appoint d'un quatuor à cordes.
 
 
 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

Voir les commentaires

Published by ANDRE OBADIA - LITTERATURE, HUMOUR

Published by Andre Obadia

Billet d’Humour de Jean D’Ormesson : Le Français? Une Langue animale…/ Litterature / Humour

UNE PERLE DE JEAN D'ORMESSON :

Que vous soyez fier comme un coq
Fort comme un bœuf
Têtu comme un âne...
Malin comme un singe
Ou simplement un chaud lapin
Vous êtes tous, un jour ou l'autre
Devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche
Vous arrivez à votre premier rendez-vous
Fier comme un paon
Et frais comme un gardon
Et là ... Pas un chat !
Vous faites le pied de grue
Vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin
Il y a anguille sous roche
Et pourtant le bouc émissaire qui vous a obtenu ce rancard
La tête de linotte avec qui vous êtes copain comme cochon
Vous l'a certifié
Cette poule a du chien
Une vraie panthère !
C'est sûr, vous serez un crapaud mort d'amour
Mais tout de même, elle vous traite comme un chien
Vous êtes prêt à gueuler comme un putois
Quand finalement la fine mouche arrive
Bon, vous vous dites que dix minutes de retard
Il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard
Sauf que la fameuse souris
Malgré son cou de cygne et sa crinière de lion
Est en fait aussi plate qu'une limande
Myope comme une taupe
Elle souffle comme un phoque
Et rit comme une baleine
Une vraie peau de vache, quoi !
Et vous, vous êtes fait comme un rat
Vous roulez des yeux de merlan frit
Vous êtes rouge comme une écrevisse
Mais vous restez muet comme une carpe
Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez
Mais vous sautez du coq à l'âne
Et finissez par noyer le poisson
Vous avez le cafard
L'envie vous prend de pleurer comme un veau
(ou de verser des larmes de crocodile, c'est selon)
Vous finissez par prendre le taureau par les cornes
Et vous inventer une fièvre de cheval
Qui vous permet de filer comme un lièvre
C'est pas que vous êtes une poule mouillée
Vous ne voulez pas être le dindon de la farce
Vous avez beau être doux comme un agneau
Sous vos airs d'ours mal léché
Faut pas vous prendre pour un pigeon
Car vous pourriez devenir le loup dans la bergerie
Et puis, ç'aurait servi à quoi
De se regarder comme des chiens de faïence
Après tout, revenons à nos moutons
Vous avez maintenant une faim de loup
L'envie de dormir comme un loir
Et surtout vous avez d'autres chats à fouetter.

 

Billet d'humour de Jean D'ORMESSON et hommage à la langue française J

Voir les commentaires

Published by ANDRE - LITTERATURE, HUMOUR

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog