Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ASM (A State of Mind) Nouvel album The Jade Amulet / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITES
ASM (A State of Mind)
Nouvel album The Jade Amulet
Premier extrait : Dilemna feat Mattic as Rongon
Sortie le 16/10/15 chez HOSO - Third Culture - Differ'Ant
 
Concernant l’esthétique sonore et visuelle, imaginez un film de Quentin Tarantino en Grèce Antique, adapté à la scène et marqué par la musique d’Ennio Morricone et A Tribe Called Quest.
 
ASM (A State of Mind) lève enfin le voile sur le mystère de l'album The Jade Amulet, avec le premier single Dilemma. Ce titre s’accompagne d’une vidéo d’animation illustrant l’histoire, à partir des planches de la Bande Dessinée qui accompagnera la sortie du disque. Dans ce projet narratif, Shalim est le héros de l’histoire. Il possède l’Amulette de Jade qui lui a été remise dès son plus jeune âge. Cette amulette est intimement liée à son destin et aux épreuves qu’il va devoir affronter.
 
Les paysages sonores, composés et arrangés par FADE et The Black Knight Chamber Orchestra, sont majestueux, et agrémentés d’un soupçon cinématographique de soul et de breaks hip-hop - des arrangements de cordes «à la Gainsbourg», des riffs de guitare psyché à la sauce western-spaguetti, des cuivres à la David Axelrod, des basses chaloupées, et pas un seul sample en vue!
 
Sur ce titre, les deux MCs de ASM dévoilent leurs personnages: FP dans la peau de Shalim et Green-T sous les traits du narrateur. Leur invité ici, MATTIC, double le personnage du Général Rongon, le chef des armées du Roi. Dans ce chapitre de l’histoire, Shalim est en quête de l’Oracle depuis plus d’un an. Il est las, épuisé et désabusé lorsqu’il découvre un village radié et détruit par les armées du Roi. En arrivant devant ces ruines, Shalim fait la rencontre d’un vieillard, lui demandant la charité. Shalim tente de le convaincre qu’il doit contrôler son destin et non demander l’aumône. Le Général Rongon fait alors son apparition, interdisant au vieil homme de mendier sur les terres du Roi. Shalim observe, réfléchit, mais n’est pas sûr de devoir intervenir et risquer sa vie pour le mendiant. Le chapitre s’achève, sur un coup d’épée, dont on ignore la victime.
 
Le groupe ASM est principalement formé des deux MCs FP et Green-T et du DJ / Producteur Fade. Ce trio a d’abord gagné la reconnaissance internationale grâce à leurs singles en collaboration avec Wax Tailor: «Positively Inclined» et «Say Yes» sur les albums «Hope & Sorrow» et «In the Mood for Life» (ventes combinées de plus de 100.000 exemplaires).
 
Le premier album d’ASM “Platypus Funk” est sorti en Mars 2010 sur le label indépendant: Lab’Oratoire. Ils ont ainsi été repérés puis embarqués comme première partie de la tournée européenne de Wax Tailor, jouant ainsi devant des salles combles telles que L’Olympia à Paris, les Arènes de Nimes, des festivals : Solidays, Francofolies, Garorock ou encore au Printemps de Bourges. C’est à cette périodes qu’ils découvrent les plateaux radios et télés (France Inter, Taratata, Nova, et bien d’autres).
 
A l’automne 2011, ASM présente son deuxième album “Crow Yard” et hisse son nom en tête d’affiche sur une tournée de plus de 15 mois à travers 10 pays différents. Ils jouent sur les scènes réputées de Glastonbury (Uk), Marsatac (Fr), Paleo (Ch), Dour (Be), le Soundwave (Cr), et dans plus de 70 salles européennes.
 
 
De 2013 à 2014, la présence scénique remarquable des MCs les emmène aux côtés de Wax Tailor sur la tournée “The Dusty Rainbow Experience”, de Deluxe “The Family Show” ou encore en apparitions sur les tournées Zéniths de Chinese Man. De son côté, Fade, le producteur, reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes de la MPC et fondateur-membre du groupe Jukebox Champions, reçoit la bénédiction des marques ADIDAS All Originals et Akai, sur une tournée intensive lors de ces deux dernières années.
 
De 2014 à 2015, après leurs tournées successives aux côtés de Wax Tailor, Chinese man, Deluxe et Jukebox Champions, ASM revient seul, stimulé par la volonté de se réunir autour du concept soundsystem. ASM lors de cette tournée, revisite ses propres titres ainsi que les classiques Hip Hop, Funk et Reggae, dans un esprit joueur et sportif. La philosophie et l’esthétique des soundsystems jamaïcains traditionnels sont couplés à la culture Hip hop et Funk. Cette association des genres fait d’ASM l’un des groupes européens les plus festifs et attrayants de ces 5 dernières années. Ils se distinguent encore une fois par leur soundsystem en créant des dubplates spéciaux en direct.
 
 
Aujourd’hui, la famille ASM est en préparation de la nouvelle tournée prévue pour octobre 2015 : The Jade Amulet Tour, le projet le plus
ambitieux qu’ils aient entrepris jusqu’à présent.
 
Be Part of the Story...
 
#whatisthejadeamulet
 
 
 
 
 

Voir les commentaires

Voir les commentaires

Published by André Obadia

Cette semaine au

Festival d’Île de France

 

Dernière ligne droite pour le Festival d’île de France ce week-end

avec cinq concerts et autant d’univers à découvrir !

Ce week-end de clôture nous offre encore des expériences entre musique et imaginaire.

Des histoires, des voyages spirituels pour un vrai dépaysement au programme, entre

l’odyssée du clarinettiste Yom, l’afro funk de Vaudou Game, l’électro hors-norme de SKIP&DIE,

le rub-a-lounge de Biga* Ranx, l’hommage au maître du Flamenco de Diego El Cigala, …

Un week-end où chacun y trouvera son compte, à ne manquer sous aucun prétexte !

 

 

YOM

@Théâtre du Garde-chasse, Les Lilas (93)

 

YOM & LES YIDDISH COWBOYS

 

Dans cette nouvelle création pour

le Festival d’Île de France,

le clarinettiste Yom imagine les

pérégrinations d’un jeune migrant

juif dans le grand Ouest américain.

 

À travers des compositions inédites

et des reprises des répertoires

yiddish et folk américain, Yom rapproche

deux mélancolies et deux solitudes,

mais aussi deux traditions marquées

par le déracinement, le gigantisme et l’exil.

 

***

 

OSUNLADE + VAUDOU GAME

+ DEN SORTE SKOLE

@La Gaîté Lyrique, Paris 3e

 

MUSIQUE MONDE

 

Placée sous le signe de la transe,

cette soirée promet un voyage

spatio-temporel dans les plus belles

années de l’afro-funk avec Vaudou Game,

de la deep house avec Osunlade

et au coeur de l’univers rétro-futuriste

de Den Sorte Skole.

 

En ouverture, les deux DJs et producteurs danois de

Den Sorte Skole abolissent les lois de la pesanteur

en projetant une création visuelle et sonore originale

à 360 degrés autour des spectateurs.

Pour suivre, le funk vaudou du lyonnais Peter Solo

et de son projet Vaudou Game, inspiré par

les rythmiques des tambours du Togo et du Bénin

et la fièvre de James Brown.

Enfin Osunlade, grand prêtre de la deep house envoûtera

la Gaîté lyrique par un mix hypnotique dont il a le secret.

 

***

 

CHEIKH-LÔ + SKIP&DIE + PIERRE KWENDERS

@La Cigale, Paris 18e

 

AFRIQUE MUTATIONS

 

Une Afrique contemporaine incarnée

par deux ambassadeurs innovants

et atypiques : Cheikh Lô et SKIP&DIE.

 

Lors de ce double plateau exceptionnel, le festival

propose la vision aventureuse de deux personnalités

africaines peu communes. Côté Sénégal, il y a d’abord

le guitariste et chanteur Cheikh Lô et sa poésie étoilée.

De l’autre côté du continent, en Afrique du Sud,

Cata.Pirata, plasticienne et chanteuse de

SKIP&DIE et son électro mutante.

En ouverture et entre les sets, Pierre Kwenders,

chanteur / DJ montréalais d’origine congolaise,

explore par sa musique un chemin singulier fait d'une afrobeat

progressive teintée de rumba congolaise et d'électro.

 

***

 

BIGA* RANX

@File7, Magny-le-Hongre (77)

 

REGGAE NOVAE

 

Débordant d’énergie sur scène,

le prodige français du ragga

BIGA*RANX innove avec son

“rub-a-lounge”, entre reggae,

ragga et hip-hop ambiant.

 

Mélange de différentes influences,

entre ragga et hip-hop ambiant, le “rub-a-lounge”

de Biga ne cesse d’évoluer et de se singulariser,

pour devenir un genre à part entière, petit

cousin français du rub-a-dub jamaïcain.

 

***

 

DIEGO EL CIGALA

@Le Trianon, Paris 18e

 

VUELVE EL FLAMENCO

Hommage à Paco de Lucia

 

Puissante, déchirante, fière, la voix de

Diego El Cigala est voyageuse. Dans un même morceau,

elle peut sonder les bas-fonds de l’âme, empoigner

avec vigueur la tristesse, conquérir la solitude

et partir à l’assaut de la passion.

Mais le talentueux gitan andalou ne navigue pas

seulement sur l’océan des sentiments.

 

Pour ce concert de clôture, Diego El Cigala s’immerge

dans l’émotion brute du cante jondo, le chant profond

de l’Andalousie, pour un moment exceptionnel de fièvre,

de grâce et de recueillement.

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ACTUALITES, LOISIRS

Voir les commentaires

Published by André Obadia

L'APPEL DE L'IRLANDE / COUPE DU MONDE DE RUGBY / SPORT / HISTOIRE

A l'approche du combat de dimanche en coupe du monde de Rugby, vous pourrez voir ci-dessous, une vidéo intéressante sur l'Irlande, pays que j'ai découvert et qui m'a passionné, avec son histoire chaotique, pleine de fierté et de dynamisme, à l'image de son équipe qui a remporté le dernier tournoi des nations.

Allez la France, mais merci d'avance à l'Irlande pour l'opposition qu'elle nous fera, le perdant aura à affronter les All Blacks en quart de finale.

Voir les commentaires

Published by ANDRE - SPORT, HISTOIRE, ACTUALITES

Voir les commentaires

Published by André Obadia

Pietragalla Derouault, nouveau spectacle, Je t'ai Rencontré Par Hasard aux Folies Bergère du 09 au 21/02 / DANSE / ACTUALITES
JE T’AI RENCONTRÉ PAR HASARD
Aux Folies Bergère à Paris du 09 au 21 Février 2016
 
Mise en scène , chorégraphie et interprétation
Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault
 
Collaboration musicale : Yannaël Quenel
 
 
Durée 1h20
Après le succès de M. & Mme Rêvele Théâtre du Corps Pietragalla - Derouault présente sa nouvelle création Je t'ai rencontré par hasard que l'on pourra découvrir aux Folies Bergère à Paris du 09 au 21 février 2016. Les deux chorégraphes Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault poursuivent leur collaboration originale et créative en questionnant la relation entre un homme et une femme, la rencontre de deux solitudes.
Je t'ai rencontré par hasard est spectacle sur le présent, la durée et le mouvement des sentiments. Un voyage intime et universel à travers ce qui constitue le lien amoureux, l'état de grâce qu'est l'expérience de ce choc.

Ici le couple, mis en scène dans sa simplicité, symbolise la relation d’un homme et d’une femme, l’étincelle d’une rencontre, le jaillissement des interrogations et la notion du temps, réinventant à chaque instant leur histoire. Cette création marque une étape dans le processus de travail du Théâtre du Corps, 10 ans après Souviens-toi…, première pièce pour la compagnie. Dans ce spectacle créé par et pour Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault, les chorégraphes traitaient de la mémoire palpable, du temps qui s’enfuit, laissant place aux souvenirs de l’âme, de ces traces indélébiles qui construisent les êtres à travers les différents âges de la vie. En quittant ce paradis de l’éphémère, les grands mythes passent par une histoire
personnelle où les moments de vie, la naissance, l’amour, la transmission de la mémoire collective fleurissent à la lumière créative.

Pietragalla Derouault, nouveau spectacle, Je t'ai Rencontré Par Hasard aux Folies Bergère du 09 au 21/02 / DANSE / ACTUALITES
L’amour est un mystère, il s’adresse à notre part d’inconnu. C’est peut-être l’épreuve la plus difficile, le plus haut témoignage de soi-même. Qu’est ce qui est déterminant dans une rencontre ? Un regard, un geste, une attitude, un silence, une étincelle qui jaillit, une magie qui se créée, un moment de grâce que l’on définit comme un choc amoureux. Et puis le couple se forme, il s’inscrit dans l’espace et le temps, il se constitue de multiples choses, sensations, références qu’ils se sont mutuellement permis de découvrir en eux. « C’est l’originalité de la relation qu’il faut conquérir. » Roland Barthes – Fragments d’un discours amoureux. Le couple est le lieu où chacun permet à l’autre d’exister dans sa vérité et d’exprimer ses propres richesses. Le temps nourrit cette relation ou la fait disparaitre.
 
La contemporanéité des personnages se confronte aux grands textes classiques comme Phèdre de Racine : « Je le vis, je rougis, je palis à sa vue ; un trouble s’éleva dans mon âme éperdue ; mes yeux ne voyaient plus, je ne pouvais parler ; je sentis tout mon corps et transir et brûler. » Je t’ai rencontré par hasard est un voyage intime, un chemin à travers ce qui peut constituer le lien amoureux, humain et singulier de deux êtres : une pièce sur le présent, la durée et le mouvement des sentiments et parfois leurs volatilités.
Pietragalla Derouault, nouveau spectacle, Je t'ai Rencontré Par Hasard aux Folies Bergère du 09 au 21/02 / DANSE / ACTUALITES
Tous ces moments cultivent la rareté de notre vie et les rencontres humaines uniques consolident et développent notre maturité à l’approche de l’autre. Je t’ai rencontré par hasard pose les questions de l’individu, de sa solitude, la rencontre et le couple. Ces deux personnages souffrent d’un manque et se réchauffent à l’idée de s’unir. L’expérience du choc amoureux est un état de grâce qui transporte les hommes, un basculement qui les propulse par-delà leurs repères. L’amour est une force révolutionnaire qui fait rêver à des lendemains radieux et engendre une puissance créatrice.
 
« Ce que je cache par mon langage, mon corps le dit. » R. Barthes – Fragments d’un discours amoureux
 
 
Aux Folies Bergère à Paris du 09 au 21 Février 2016
 
 
Pietragalla Derouault, nouveau spectacle, Je t'ai Rencontré Par Hasard aux Folies Bergère du 09 au 21/02 / DANSE / ACTUALITES

Voir les commentaires

Published by ANDRE - DANSE, ACTUALITES, LOISIRS

Voir les commentaires

Published by André Obadia

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog