Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Voir les commentaires

Published by Andre Obadia

Octave Noire, le clip d'Un Nouveau Monde // 1er album Néon / CHANSON / ACTUALITE
Octave Noire
 
1er album Néon
Sortie fin janvier chez Yotanka / Pias
En concert aux Transmusicales de Rennes
Au Nouveau Casino le 23 février 2017
 
Noyé dans un bleu Klein, le visage d'Octave Noire, tel qu'on peut le découvrir sur la pochette de son premier album Néon, regarde vers un ailleurs qu'il explore en musique. Armé de ses synthétiseurs, Octave Noire a découvert un nouveau monde. C'est justement le titre du morceau qui ouvre son premier album : "Cent millions d’années. Une seconde. Une éternité. Pour faire un monde..." Ce sont les mots, mystérieux et hypnotiques du titre Un Nouveau Monde qui nous fait entrer dans celui d'Octave Noire qui sortira son premier album en janvier 2017.
Avec ses faux airs de Piers Faccini, Octave Noire fait le lieu entre l'inspiration heureuse de Sébastien Tellier, les voyages intergalactiques de Jean-Michel Jarre, et le lyrisme littéraire d'Alain Chamfort ou Jacques Higelin.
Découvrez Octave Noire avec ce clip réalisé par Gaëtan Chataignier qui nous entraine dans une bulle musicale au sens propre et figuré. Un nouveau monde, une révélation à découvrir également sur scène en découverte des Transmusicales de Rennes, puis au Nouveau Casino le 23 février 2017.
 
C’est d’abord l’Afrique qui éveille le jeune Octave Noire à la musique. Et pour cause, il a vécu les dix premières années de sa vie en Côte d’Ivoire. Tout naturellement, sa musique a longtemps puisé à cette source jusqu’à son dernier album Néon, qui ne garde du continent noir qu’une empreinte légère.
Tout enfant qu’il était, Octave Noire, n’envisageait pas sa vie d’adulte autrement que bercée de musique. Après maints appels du pied, ses parents lui offrent son premier instrument. Un petit synthétiseur jouet. Il a 10 ans, ne sait pas le solfège mais reproduit, à l’oreille, ses mélodies préférées.
Dix années de cours de piano plus tard, le voilà conforté dans ses premiers désirs. Il sera musicien. D’où le cursus de musicologie qu’il suit à la Sorbonne. Commode pour acquérir des bases solides en histoire de la musique. Malgré tout, cet apport académique ne colle pas vraiment avec ses goûts du moment. L’électro expérimentale de Kraftwerk comme le synthé de Jean-Michel Jarre – qu’il écoutait ado – lui trottent dans un coin de la tête. De même que quelques dignes représentants de la chanson française, au premier rang desquels figure Jacques Higelin. Un artiste aussi abordable, parfois, que franchement barré, d’autres fois.
Octave Noire n’est pas étranger à ce type de grand écart. Lui-même a longtemps bidouillé avant de trouver son style. Qu’il veut maintenant ouvert et accessible. Sa musique, une électro-pop ample et puissante, projette illico ses images au fond de nos cerveaux. Un univers ultra-évocateur, cinématographique même, qui engendre des atmosphères avec un naturel déconcertant.

Néon

« Cent millions d’années / Une seconde / Une éternité / Pour faire un monde » Tels sont les premiers mots, simples et mystérieux, de l’album Néon. Tiraillé entre l’infiniment petit et l’infiniment grand, le grandiose et le banal. « Le néon est un gaz rare qu’on trouve dans l’univers. Mais c’est aussi l’éclairage courant de lieux parfois sordides, comme la laverie du coin. », confirme Octave Noire.
Les compositions sont à l’avenant. Au piano – base limpide –, s’ajoutent instruments électroniques et orchestraux. La richesse sonore qui en découle ne confine jamais à la saturation. Grâce à une structuration impeccable. « J’espère qu’on ne sent pas trop la sueur tout de même ! », s’inquiète Octave Noire. Qu’il se rassure, ce n’est jamais le cas !
Ce que l’on sent, plutôt, c’est la passion. Et ce que l’on voit, surtout : ce sont des images, qui naissent de ces incroyables envolées lyriques. Acmés de morceaux construits, pour la plupart, sur une progression crescendo qui nous jette dans un kaléidoscope d’ambiances. Façon cinématographe.
Et la voix, grave, pose sa ligne claire sur ces mélodies généreuses. Elle bâtit, par touches impressionnistes, des atmosphères. Celle, « cramée », d’un « vieux dancing » (« Disco »). Celle baignée d’espoir du titre « My hand ». Ou celle, plus sulfureuse, d’une nuit d’insomnie hantée par le désir (« La Neige »)…
 
En concert :
les 1er & 3 décembre 2016 aux Festival des Trans Musicales de Rennes.
Le 23 février 2017 au Nouveau Casino à Paris.
 
 
 

Voir les commentaires

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

Voir les commentaires

Published by ANDRE OBADIA

Voir les commentaires

Published by ANDRE OBADIA - HUMOUR, LOISIRS, LITTERATURE

AU PIED DE LA LETTRE / HUMOUR

La langue Française, lorsqu'on l'interprète en fonction de ce que l'on entend:

 

  •  Ramadan : Ce que disait Eve pour faire avancer le bateau 
  •  Expatriées : Anciennes petites amies mal rangées
  •  Théologie : Mais café au travail
  •  Châtaigne : Félin méchant
  • Le Petit Poucet : Le gosse était constipé
  • Les poubelles : Les moutons aussi
  • 1 de perdu, 10 de retrouvés : Ça ne marche qu'avec les kilos
  • Cédille : Invention stupide créée par un certain Monsieur Duçon
  • Allégorie : Fait d'encourager un gros singe
  • Ferrailleur : Agir dans un autre endroit
  • Chandail : Jardin plein de gousses
  • Saint Ignace : Fête des cheveux
  • Syntaxe : Fête des impôts
  • Dimanche : T-shirt de poulpe
  • Fêtard : Il faut rentrer se coucher
  • Incontournable : Personne conne pouvant pivoter
  • Coûts totaux : Arme blanche pour bégayeur
  • Courgette : Mode d'emploi du lancer de javelot
  • Mercato : Maman chrétienne
  • Sismique : Salaire élevé car correspondant à six fois le salaire minimum en France
  • Elastique : Pour que ce soit propre
  • La moustache : Le ketchup aussi
  • Patois Nîmois : Mais c'est qui, alors ?
  • L'humeur : Pas de panique, les autres voyelles sont toujours en vie
  • Le romarin : Inverse du pet terrestre
  • Groupe sanguin : Les loosers du Loto
  • Les petits poissons rouges : Non, ils sont verts
  • Simba : C'est qu'il est plus fort que moi
  • Pomme dauphine : Pomme de terre arrivée deuxième à Miss Patate
  • Un skieur alpin : Le boulanger aussi
  • Considéré : Tellement il est con, il n'en revient pas lui-même (exemple: Gérard Depardieu)
  • Terre des hommes : Parce qu'il est impossible de faire taire des femmes
  • Le crayon à papier : Donc il coule
  • Théorie : Pays le plus agréable à vivre car en Théorie, tout va bien
  • Chapitre : Matou rigolo
  • Chinchilla : Ordre donné aux chiens pour faire leurs besoins
  • Portail : Cochon Thaïlandais
  • Serviette : Cerf vietnamien
  • Amsterdam : La femme du hamster
  • Calcutta : Quelle chance tu as
  • Népalais : Beau bébé
  • Gabon : Mec vraiment trop sympa
  • Liban : Canapé clic-clac
  • Perroquet : Accord du paternel
  • Melon : Cri de la vache qui dure longtemps
  • Yes, week-end : Phrase prononcée par Obama le vendredi soir
  • Pompier : Personne qui brûle tous les feux pour aller éteindre un incendie
  • Mon amiral : Mon copain rouspète
  • La maîtresse d'école : L'institutrice prend l'avion
  • Les ciseaux à bois : Les chiens aussi
  • Les tôles ondulées : Les vaches aussi
  • Libyen : Bon en lecture
  • La camisole : La drogue rend solitaire
  • Le gospel : L'enfant a un coup de soleil
  • Péniche : Zizi portugaiche
  • Panpan : La blague à 2 balles
  • Aventurier : Maintenant tu ne ris plus
  • Un poussin : Égale 2
  • Un parrain : Chacun son tour
  • Un enfoiré : Une année de perdue
  • Le Massif Central : Le gros au milieu
  • Fractions de bonheur : Déposer sa moitié dans un car et prendre un demi en compagnie d'un tiers
  • La Bosnie : C'est quand ta patronne ne veut pas avouer ses torts
  • Le mascara : Déguisement pour rongeurs
  • Chauffeur de corbillard : Pilote décès
  • Il faut s'y faire : Expression utilisée pour les chevaux à six pattes
  • Se faire à l'idée : Faire l'amour avec Johnny ou David
  • Bonduelle : Combat intéressant
  • N'importe quoi : Personne de petite taille dont on ne sait pas ce qu'il a dans les mains
  • Un ingrat : Un petit gros
  • Bâtiment : Si ti dit pas la vérité
  • Maths et dessin : Cours favoris des étudiants
  • Entrer dans l'arène : Action permettant d'assurer la descendance du royaume
  • Tequila : Interpellation d'un inconnu chez soi
  • Salsa : Chose pas très propre
  • Cramponner : Douleurs nasales
  • Gévaudan : Ce que l'on dit à mamie quand on a enfin retrouvé son dentier
  • Jennifer : Ni table à repasser
  • Sandra : La couverture pique
  • Ted et Bill : Deux frères pas très futés
  • James Dean : Le soir, comme tout le monde
  • Ingrid Betancourt : Femme qui ne comprenait rien à l'école
  • Nathalie Baye : Parce qu'elle est fatiguée
  • Patricia Kaas : Mais elle ne répare jamais
  • Jodie Foster : Personne avec qui il ne faut pas parler le Jeudi
  • Philippe Manoeuvre : Mais il n'a toujours pas réussi à se garer

Voir les commentaires

Published by ANDRE - HUMOUR, LOISIRS, LITTERATURE

Voir les commentaires

Published by ANDRE OBADIA

Voir les commentaires

Published by ANDRE OBADIA - HUMOUR, ARTS

Voir les commentaires

Published by Andre Obadia

Diapositive27

 On l'a beaucoup (trop) vu ces derniers temps, avec sa promotion de la connerie.

 

Diapositive13

 

 

 

Diapositive44

  

Diapositive26

 Pour vous mesdames...

 

Diapositive60

 

   Diapositive29

 Elle n'habite pas à Menton...

 

Pour voir la galerie complète ci-dessous, servez-vous des flèches

   

GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR
GALERIE DE PORTRAITS / CARICATURES / HUMOUR

Voir les commentaires

Published by ANDRE - HUMOUR, ARTS PLASTIQUES

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog