Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le tour de france smallLE TOUR DE FRANCE CYCLISTE 

LES PLATICOS

 

"La période des vacances scolaires en fin juin correspondait généralement au départ du tour de France dans les années 1955-1959.Cette période nous berçait par les commentaires radiophoniques de voix nasillardes de notre T.S.F, qui commentaient les exploits de nos idoles, Louison BOBET,  DARRIGUADE, BAHAMONTES, RIVIERE et d’autres encore.

C’était pour les enfants de la cité que nous étions, le moment de jouer au « tour »…..

Tracé à la craie blanche, sur le bitume de notre rond point, le tour se dessinait en fonction de l’actualité du moment….

A partir du départ de la ville,  le tracé sinueux nous faisait avancer au grès de la fantaisie de chacun, les étapes étaient représentées par  un carré sur le parcours, les Pyrénées serpentaient d’avantages, les alpes encore plus. Parfois une rivière coupait le trajet, un pont se représentait par un rétrécissement, un tunnel passait sous la route

 Ces obstacles devaient être franchi d’un seul coup, autrement dit d’une seule pichenette.

Chaque joueur avait sa capsule de bouteille appelée « le platico »

Ce platico devait être personnalisé.

A l’intérieur nous le garnissions généralement de la couleur du drapeau de la nationalité du coureur choisi avec son nom inscrit…

Quelques tensions et petites péléas (disputes) apparaissaient traditionnellement lors de l’attribution de ses noms. Une fois l’apaisement revenu, nous pouvions bichonner un peu plus l’état de notre platico

Le jeu consistait à faire avancer ces platicos  par une série de trois pichenettes successives et ceci sans sortir des limites du chemin tracé à la craie, certains d’entre nous coulaient un peu de cire, ou un peu de plomb fondu pour l’alourdir un peu. Mieux encore pour améliorer la glisse nous frottions résolument le dessous du platico sur le bitume afin de le rendre plus glissant…

Si par mégarde le platico sortait des limites du tracé, il fallait le remettre à l’étape précédente, et passer son tour

L’arrivée , à PARIS  le 14 juillet faisait profiter les coureurs de la liesse populaire, du feu d’artifice et du défilé militaire.  ( Depuis, la date d’arrivée a été modifiée. )

 

CI-DESSUS UN EXEMPLE DE TRACE 

 

Texte et  dessin de Yves PASTOR

 

CIMG4711

Un platico recto/verso

 

Ce souvenir me revient en ce jour de départ du tour de France, qui reste un grand événement, malgré l'ombre du dopage...

De mon temps, nous n'avions aucun doute sur les capacités de nos champions, le rêve était intact.

lacarte.jpg

Published by ANDRE - LOISIRS

commentaires

Sidonie Laroche 02/07/2011 16:29



Je n'ai jamais joué à ce jeu car j'étais... une fille. Avez-vous vu le film "La Merditude des choses"? On y présente un Tour de France très original, pathétique et hilarant à la fois.... Mais
cela n'a pas beaucoup de rapport avec le sujet.....



ANDRE 02/07/2011 17:23



Bonjour


merci de votre commentaire. J'ai adoré "la merditude des choses.


Je vous envoie le lien de l'article que j'avais fait sur ce film.


http://www.bienlebonjourdandre.com/article-la-merditude-des-choses-cinema-felix-van-groeningen-67552817.html


cordialement


André



BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog