Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand Nicolas Sarkozy promettait 5% de chômeurs / PRESIDENTIELLE

Vous qui lisez régulièrement mon blog, vous savez à quel point j'ai du mal à supporter les gens qui mentent, les gens qui font de notre pays une invraissemblable république bananière. Cela me fait plaisir de donner écho aux propos de "Napoléon le petit", en rappelant une de ses promesses non tenues.

On peut s'étonner qu'il reprenne conscience du problème du chômage à cent jours de la fin de son règne.

Par contre, il dépense beaucoup d'énergie pour placer ses valets zélés à tous les postes dont il a la maîtrise.

Mais je suis certain, que même en politique, la malhonnêteté se paye...

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
ANDRE

Je vis le temps béni de la retraite! J'ai retrouvé le temps de penser et de réfléchir. J'aime beaucoup partager, aussi, au delà de quelques écrits personnels, j'essaie de vous informer des évènements et des sujets qui me plaisent...cela va de l'actualité politique, de l'art, du cinéma en passant par
Voir le profil de ANDRE sur le portail Overblog

Commenter cet article
S

Merci à André de sa réponse mais ne faisons pas d'angélisme. Le peuple est RESPONSABLE : il a élu ces gouvernants-là. Des chômeurs, des smicards, ont voté pour Sarko. Je ne suis ni l'un, ni
l'autre mais je n'ai pas voté pour Sarko. Si, au 2ème tour, il y a choix entre Sarko et Le Pen, pour la première fois de ma vie, je n'irai pas voter.
Répondre
A


Je ferais la même chose!!!



S

Vous êtes en colère, je suis en colère, on n'a pas fini de se mettre en colère. J'ose espérer qu'il ne nous faudra pas boire la coupe jusqu'à la lie. Pour l'instant, on est dans le caca jusqu'au
cou. J'ose croire encore qu'un grand Satan ne viendra pas, la faux à la main, nous dire : attention les têtes! Je sais, la blague est éculée, elle ne vient pas de moi, et d'ailleurs, je n'ai pas
envie de rire.
Répondre
A


Nous traversons une civilisation qui se meurt parce que ses gouvernants sont en pleine dégénérescence morale.


Le peuple, lui, découvrira d'autres horizons dès qu'il aura fait le ménage.


cordialement