Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

prussian-blue.jpg

Prussian Blue est un magazine d’art international à destination des happy few. Trimestriel, il se situe au croisement de la création contemporaine et de la mode, mais aussi, par goût des contrastes, du classicisme le plus élégant.

Conformément à cette ligne, Prussian Blue s’attache à offrir des repères aux lecteurs, donnant accès aux ateliers des artistes, expliquant leur travail, informant de tout ce qui touche au marché de l’art, des collections privées aux ventes publiques. Une place particulière y est faite à la photographie contemporaine avec un parti pris : défendre la nouvelle vague parisienne. C’est pourquoi le magazine, à côté de photographes comme Richard Kern ou Juergen Teller, accueille régulièrement Christophe Acker, Giasco Bertoli, Nicolas Comment, Julien Levy ou Henri Roy qui partagent avec Guillaume de Sardes le goût de l’intime et de l’errance enchantée.

 

Au sommaire de ce quatrième numéro, nous découvrons l’atelier du jeune peintre allemand Tim Eitel. Tim Eitel est considéré comme l’un des peintres figuratifs les plus importants de sa génération, de longs entretiens avec André S. Labarthe et Philippe Grandrieux pour la rubrique cinéma, un article sur la liturgie cosmique de Le Corbusier pour la rubrique architecture, et des photos inspirés d’Antoine d’Agata (membre de la mythique agence Magnum), ainsi que de Nicolas Comment et Guillaume de Sardes qui ont  photographié deux jeunes comédiennes Barbara Opsomer et Régina Demina.

prussian.jpg

Prussian blue, dirigé par l’écrivain, photographe et critique d’art Guillaume de Sardes, se distingue par la qualité de ses contributeurs. Qu’ils soient historiens de l’art (Jean Clair), éditeurs (Partick Mauriès), écrivains (Dominique Fernandez, Jean-Paul Enthoven, Gabriel Matzneff), conservateurs de musée, experts ou commissaires priseurs, tous sont spécialistes des questions traitées.

 

N°4 : SORTIE LE 10 MAI

 

Le numéro 4 de Prussian blue, conformément à la ligne internationale du magazine,  présente l’atelier du jeune peintre allemand Tim Eitel. Tim Eitel est considéré comme l’un des peintres figuratifs les plus importants de sa génération. Son travail, inspiré des compositions de Jeff Wall, s’inscrit dans la lignée de David Hockney.

prussian2.png

Le cinéma occupe dans ce numéro 4 une place importante, puisqu’on y trouve de longs entretiens avec André S. Labarthe et Philippe Grandrieux. Outre leurs films, ces derniers abordent la question de leur rapport à l’art.

 

Extrait de l’entretien avec André S. Labarthe :

prussian3.jpg
Extrait de l’entretien avec Philippe Grandrieux :

prussian4.jpg

Conformément à sa vocation qui est d’être un espace de création, Prussian blue présente dans ce numéro de printemps trois séries photographiques inédites : celle d’Antoine d’Agata (membre de la mythique agence Magnum), dont le travail d’inspiration bataillienne sur la sexualité et l’exploration des limites est internationalement reconnu. Cette série réalisée au Brésil est accompagnée de notes prises par le photographe lors de ce voyage ; celles de Nicolas Comment et de Guillaume de Sardes qui pour l’occasion ont travaillé avec de jeunes comédiennes. Pour « Picture window », Nicolas Comment a photographié Barbara Opsomer. Pour « La Chambre close » Guillaume de Sardes a collaboré avec Regina Demina et le musicien et perfomeur Richard Blondel. La réalisation de ces deux séries a donné lieu à deux teasers signés Christophe Acker et à deux longues interviews des jeunes actrices. Le tout sera progressivement mis en ligne sur le site : www.prussianblue.fr

 

Extrait de « Carnets du Brésil » par Antoine d’Agata :

prussian5.jpg

Extrait de « Picture window » de Nicolas Comment avec Barbara Opsomer :

prussian6.jpg


Extrait de « La Chambre close » de Guillaume de Sardes avec Régina Demina et Richard Blondel :

prussian7.jpg

 

 

 

 

 

Published by ANDRE - LOISIRS

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog