Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

YOUNG-COUPLES.jpg

Young Couples

Un film écrit et réalisé par Marc di Domenico

 

 

Young Couples est un film en 35mm noir et blanc de Marc Di Domenico qui raconte l’histoire de Dan, Lou, Martin et Doria, deux jeunes couples en rupture qui tentent de se reconstruire après cette étape douloureuse. C'est aussi un film ou l'on croise Philippe Sarde, Charles Aznavour,  I Monster, Martin Rahin, Michel Platini, Albert Simon mais aussi, une DS 21 Palass, de la neige et de la vodka. Un film avec du texte, un film avec un texan, un film avec des sentiments. Un film qui parle d’amour avec humour et de passion avec grâce. Un film avec Tango et un piano. Un film avec de la fumée, des perruques et des baisers.

 

 

 

Young Couples parle d’amour. De l’amour jeune. De l’amour fou.

Dan et Lou. Martin et Doria. Quatre jeunes. Deux couples qui apprennent à s’aimer, à se retrouver ou à se séparer. La passion, la crise affective, le refus d’une déclaration de non amour et la redécouverte de l’autre.

En mêlant moments de grâce, pointe d’humour et de cynisme,  nous suivrons les tribulations de ces quatre personnages dans la quête de renouveau, d’une renaissance. La destinée de ces deux couples, bien qu’essentiellement différente, pourrait être l’histoire d’un seul et même couple, pris dans la tourmente de la passion qui s’éteint.

Incarnés par des personnalités charismatiques, des personnalités vraies, ces destins amoureux, romantiques, passionnés, se promènent dans un Paris oppressant.

 

Le film a été tourné en 35mm noir et blanc. Avec toujours cette même volonté de créer une intensité forte à l’écran. Des cadres très serrés, très construits, d’inspiration picturale. Le but étant de segmenter, d’esseuler les personnages, toujours exclus de l’autre, séparés même à l’écran. Le propos étant de témoigner de cet enfermement constant. Le manque d’air, l’incompréhension, le malentendu, la solitude.

 

Truffaut dans « Antoine et Colette ». Godard dans « A bout de souffle », sont les inspirateurs de la manière dont sera filmé Paris. Mélange alors de la retranscription d’un véritable lieu de vie pour l’un et de la précarité de l’instant pour l’autre, refusant de s’établir vraiment, préférant le provisoire à la continuité.

 

Tout le film est une question de rupture, de confrontation. La jour contre la nuit, la grâce contre la trivialité et la violence, les espaces clos contre l’horizon, l’amour contre la solitude, un contre un, la vie contre la mort. Les choix de réalisation tendent complétement à jouer ces ruptures de ton et d’atmosphère. »

 

Ecrit et réalisé par Marc di Domenico

Collaboration au scénario : Chloé Pangrazzi

Image : Daniel Everett Patrick

Steadycam : Fabien Chauvier

Assistant opérateur : Jean-Baptiste Théron

Montage: Michel Klochendler

Bruitage : Bertrand Boudaud

Mixage son: Bruno Ehlinger

Musique : Philippe Sarde

 

Lou………………………………….Lou-Rebecca Di Domenico

Dan………………………..……….Daniel Everett Patrick

Doria…………………………...….Doria Achour

Martin……………………………..Martin Rahin

Chloe……………………………….Chloe Pangrazzi

Mischa……………………………..Mischa Aznavour

Fille Pop Club #1……………….Anouchka Santella

Fille Pop Club #2……………….Mathilde Mouchonnat

Vigile…………………………….....Erick Deshors

Guitariste Loureb & K……....Etienne Kerber

Homme bar…………………..….Marin Montagut

Caroline…………………………….Caroline Ducey

Commissaire……………….……Michel Klochendler

Miclotte……………………….…..Christophe Miclotte

 

Facebook

 

 

 

Published by ANDRE - CINEMA

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog