Premier navire Américain / POEME DE A.LEPILLEUR / PORT DU HAVRE

Premier navire Américain

A.Lepilleur


galion.gifLe premier juillet mil sept cent quatre vingt trois

Sur les vagues baignées d’éclatantes lumières

Une foule applaudit en sa course première

Le navire d’un peuple ayant conquis ses droits.

 

Malgré les durs combats et les mornes effrois

L’Amérique, en des jours de gloire aventurière,

A vu, fanatisant son audace guerrière

La liberté pâlir l’autorité des rois.

 

Vers l’étendard rayé qui domine les voiles

Portant sur champ d’azur les six rangées d’étoiles

Monte le clair salut des salves des canons.

Washington and Lafayette at Valley Forge

Washington, Rochambeau, Lafayette, en l’air vibrele-havre-1700.jpeg

Dans l’accueil triomphant du Havre au peuple libre

Le rappel glorieux de ces illustres noms.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Eclipse © 2014 -  Hébergé par Overblog