Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nilda-fernandez.jpg

 

Nilda Fernandez pense à la France, et le chante. Le titre et le clip sont en libre téléchargement sur son site internet www.nildafernandez.net

Pense à la France a été enregistré au printemps 2011 en compagnie de douze autres nouveaux titres, qui seront disponibles ensuite sur le site officiel de Nilda Fernandez sous forme d’abonnement. Aux côtés de Nilda Fernandez, on retrouve les derniers musiciens d’Alain Bashung : Yan PECHIN aux guitares,  Arnaud DIETERLIN à la batterie, Jef ASSY au  violoncelle électrique et Bobby JOCKY à la basse

 

 

    

« PENSE A LA FRANCE ouvre une série de chansons écrites entre novembre 2010 et janvier 2011 dans une maison de pêcheur du Finistère, un studio près de Paris, puis dans les Pyrénées à deux pas de l’Espagne. Je voulais une musicalité différente, produite par quatre instrumentistes de coeur capables de se comporter comme un groupe. Ceux-ci m’ont été présentés par Gérard Michel qui voulait les réunir comme au temps de leur dernier voyage avec Alain Bashung.

 

Après le concert du 16 janvier 2011 à l’Elysée Montmartre, il a fallu plusieurs mois entre Paris, Bruxelles, et surtout Saint-Caprais près Bordeaux, pour retrouver le sentiment que toute musique et toute voix doivent provoquer.

PENSE A LA FRANCE, c’est l’ouverture vers douze autres chansons qui, plus tard, seront déclinées périodiquement par souscription sur mon site internet www.nildafernandez.net

 

PENSE A LA FRANCE, est née avant les révoltes tunisiennes, égyptiennes, avant les mouvements de rue en Espagne, à New York et les manifestations de masse en Russie. Elle n’est ni une argumentation ni un discours mais le pamphlet d’un petit espagnol devenu homme contre les fabricants d’épouvantails et les inventeurs de boucs-émissaires »

 

Nilda FERNANDEZ, voix, choeurs, guitares acoustiques
Yan PECHIN, guitares électriques, banjo, pedal steel, dobro, mandoline
Arnaud DIETERLIN, batterie
Jef ASSY, cello électrique
Bobby JOCKY, basse
nilda-fernandez-2.jpg

Rendez-vous sur toutes les places

Dans les vignes ou dans les champs de blé

Les métros, les terrasses

Les trottoirs ou les sentiers

Viens avec tes doléances

Tes attentes et tes espoirs floués

Tes succès, ta malchance

Ta haine ou tes chants sacrés

Pense à la France

A tous ceux qui l’ont tant aimée

Mais crache à la face

De ceux qui posent des barbelés

Pour mieux mieux nous enfermer

Rendez-vous sur toutes les plages

Dans les cavernes sous les cieux étoilés

Les prisons, les palaces

Les villages ou les cités

Viens avec tes exigences,

Tous tes rêves et ta réalité

Ta candeur, ta violence

Ta soif d’être rassasié

Pense à la France

A tous ceux qui l’ont tant aimée

Mais crache à la face

De ceux qui posent des barbelés

Pour mieux mieux nous enfermer

(Instrumental)

Pense à la France

A tous ceux qui l’ont tant aimée

Mais crache à la face

De ceux qui veulent l’écarteler

(Derrière les barbelés)

Pour mieux nous diviser

¡Como yo quisiera olvidar la orilla del mar…!

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog