Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pas à pas avec Nicolas Ghetti


« J’veux du Beau », voici le credo de Nicolas Ghetti, auteur, compositeur, interprète qui vient de sortir son nouvel album avec le label indépendant Monte Carlo Records après « Ce monde » (2000) autoproduit et « Le décor » (2004) chez AZ Universal.


Pour Nicolas, la musique se décline dès l’enfance avec très tôt le désir de dire, de s’exprimer autrement et surtout de partager. Tout en suivant une formation au Conservatoire de musique de Saint Laurent du Var puis de Nice, il se passionne pour la guitare et goûte aux premières prestations publiques avec son groupe de rock durant ses années de lycée. Malgré quelques réticences à l’encadrement un peu rigide du Conservatoire, le jeune Nicolas acquiert de bonnes bases et, fan de vieux vinyles de chansons françaises et de rock anglo-saxon, il va imaginer des arrangements sonores sur son magnéto 4 pistes.

Mais l’envie de confronter cette passion à un vrai public l’entraîne dans les bars du vieux Nice, sa ville natale : il reprend des titres des Beatles, Rolling Stones, Moody Blues, Floyd, The Doors… Après le BAC, direction Paris pour ses études. En poche, un DESS Propriété littéraire et artistique, il rejoint en qualité de juriste mais également pour ses connaissances musicales la société Knocking Boots Production dirigée par Dimitri Bodiansky, ex-Indochine.

Cependant le droit prenant le pas sur la musique, il quitte ce poste et se consacre entièrement à la musique, il signe en 2004 l’album « Le décor » et assure les 1ères parties de la tournée européenne de Garou. Le virus de la musique ne le quittera plus ! 4 ans plus tard, il revient aux sources de sa musique recréant un groupe avec ses amis. Tout s’enchaîne ! Après une prestation réussie lors d’un show case au Réservoir, il sort deux nouveaux singles « Métrosexuel » dont le clip est réalisé par Aline Issermann et « J’veux du Beau » extrait du nouvel album (automne 2009). Imprégné de la musique de ses aînés, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Alain Bashung mais baignant aussi dans l’univers de la jeune génération, Bénabar, Thomas Dutronc, Cali, Nicolas a su néanmoins absorber toutes ces influences. Sa voix au timbre puissant et chaud où percent parfois des accents à la Michel Jonasz et Léonard Cohen, donne à ses compositions une belle intensité en harmonie avec ses textes : « Métrosexuel », « La fille de 30 ans » sur les failles des hommes et des femmes d’aujourd’hui, « J’veux du Beau » sur ses errances de musicien, « Ma ville » dans la peau du SDF en bas de son immeuble… un regard sur la vie des autres dans lequel Nicolas se dévoile aussi.

Guitares folk, classique, électrique, orgue… se mêlant aux cordes du violon, de la mandoline et du banjo et surgissent alors des atmosphères singulières peuplées de personnages tout droit échappés de films.

Nicolas Ghetti trace librement sa route avec un répertoire alliant belles sonorités et authenticité des textes. Quelques pas avec lui et ses mélodies et vous serez conquis !


l_f0fbccdb033d4550b4eb9c00b114dcd8.jpg

 

 

 

 

 





Pochette-album-1440.jpg

 

 

Reservoir-Avril-2009.jpg
Je trouve que la chanson française se porte bien, car elle continue à nous offrir régulièrement de nouveaux talents...
Nicolas Ghetti a une belle voix et des textes intéressants, je vous laisse le soin de l'écouter ci-dessus au travers des deux vidéos.

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog