Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par ANDRE

hollande1

Il faut bien en convenir et qualifier la campagne de Sarkozy pour ce qu’elle est : une campagne de haute manipulation ! Et le tout frais candidat de l’UMP pour les méthodes qu’il utilise : celles d’un manipulateur de haute voltige qui joue sur tous les ressorts de la peur. 

La manipulation, c’est de vouloir apparaître comme le candidat du peuple contre les élites, le jour même où est organisé le reclassement de Jean-Louis Borloo à la tête de Veolia Environnement avec la complicité des patrons amis ! Les logiques claniques continuent ici à prévaloir ! Et si Sarkozy est le candidat d’un peuple, c’est de celui, tout petit, des élites du pouvoir et de l’argent !

La manipulation, c’est de travestir en permanence les projets de François Hollande sur le nucléaire, sur la politique familiale ou sur l’immigration en essayant de faire peur aux Français, dans le mépris le plus grand de leur faculté de jugement. Et attention, le pire est à venir …   

La manipulation c’est de prétendre incarner l’autorité lorsqu’on a tant abaissé la fonction présidentielle par ses propres comportements qui ont choqué les Français, ou donner des leçons sur la responsabilité alors que l’art de la défausse est devenue une généralité, ou encore d’accuser les autres de mensonges, quand le travestissement de la réalité et le mépris des engagements pris sont érigés en méthode de gouvernement !

Face à la brutalité de cette campagne, témoignage on ne peut plus clair de la fébrilité d’une droite aux ficelles connues, au bilan négatif et aux idées de plus en plus extrêmes, François Hollande a fait le choix de la dignité ! Rien ne le détournera de sa volonté de parler aux Français, en laissant à la droite, seule, la responsabilité de sa violence verbale ainsi que de l’abaissement du débat public.

Le Changement, c’est maintenant !

sar2.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article