Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sand.jpg

George Sand écrivit à Alfred de Musset

 

le lecteur averti se contentera de ne lire qu'une ligne sur deux afin de découvrir le sens réel de ce message

 

 

Je suis très émue de vous dire que j'ai
bien compris l'autre soir que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais que ce soit
là une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, si vous voulez me voir aussi
vous dévoiler sans artifice mon âme
toute nue, venez me faire une visite.
Nous causerons entre amis, franchement.
Je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l'affection
la plus profonde comme la plus étroite
en amitié, en un mot la meilleure preuve
dont vous puissiez rêver, puisque votre
âme est libre. Pensez que la so litude où j'ha-
bite est bien longue, bien dure et souvent
difficile. Ainsi en y songeant j'ai l'âme
grosse. Accourez donc vite et venez me la
faire oublier par l'amour où je veux me
mettre.

 

musset.jpgRéponse d'Alfred de Musset

 


Quand je mets à vos pieds un éternel hommage
Voulez-vous qu'un instant je change de visage?
Vous avez capturé le sentiment d'un coeur
Que pour vous adorer forma le créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n'ose dire
Avec soin, de mes vers lisez mes premiers mots
Vous saurez quel remède apporter à vos maux

Elle lui répond rapidement, en deux lignes:

Cette insigne faveur que votre cour réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

Published by ANDRE - LITTERATURE, HUMOUR, CULTURE, LOISIRS

commentaires

jean pierre mazille 23/11/2015 16:34

De nos jours, une femme a refait le coup avec son ancien amant. Si dans le livre "Merci pour ce moment", cette fois on saute toutes les lignes entre la première et la dernière, et si ensuite on enlève les deux lignes qui restent, grosso modo ça peut se lire "comme un grand vide depuis qu’on s’est quitté" ce qui après tout est bien une belle déclaration d’amour à sa manière.

andré 23/11/2015 17:07

Merci pour ce résumé d'une oeuvre marquante de la littérature contemporaine, et qui aurait mieux fait d'en rester à la citation que vous en faites.
Bel humour
Merci de votre commentaire.
Cordialement

Sidonie 11/05/2013 20:02


Rigolo.... M'étonne pas du tout de sa part... Une femme, qui en a fait tourner plus d'un en bourrique.... Plus authentique que ses romans faussement paysans.

ANDRE 13/05/2013 13:15



C'était une sacrée femme...



BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog