Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LambertWilson.jpg
Lambert Wilson est né à Neuilly sur Seine, le 3 août 1958. Son père n’est d’autre que le comédien et metteur en scène Georges Wilson. Billingue anglais-français, Lambert Wilson fait ses études au Drama Center de Londres, dont il sort diplômé en 1978. Il y a appris le métier de comédien, mais y a aussi reçu une formation musicale.

Fred Zinnemann parraine ses débuts au cinéma en 1977 dans une courte scène de Julia (et lui offrira six ans plus tard son premier rôle vedette aux côtés de Sean Connery dans "Cinq Jours Ce Printempts-là"). Mais c’est en 1982 qu’il se fait connaître en France en jouant le rôle du fiancé de Vic dans "La Boum 2"  de Claude Pinoteau.

Commence alors une carrière riche pour le comédien, qui tournera avec les réalisateurs français les plus reconnus. On le retrouve en 1984 dans "La femme publique" d’Andrew Zulawski et dans Rendez-vous d’André Téchiné. Puis un peu plus tard dans "Corps et biens" de Benoît Jacquot. Il tournera également avec Claude Chabrol, Phillippe de Broca, et sera dirigé par son père dans "Hiver 54, l'abbé Pierre". En incarnant cette figure tant aimé des Français, il se détachera un peu des rôles de jeunes premiers qui lui étaient jusqu’à présent réservés.

Mais Lambert Wilson intéresse aussi les réalisateurs étrangers. Peter Greenaway le fait jouer dans Le ventre de l'architecte tandis que les frères Wachowski le réclament pour jouer le « mérovingien »dans Matrix Reloaded.

Alain Resnais le fait jouer pour la première fois dans "On connaît la chanson"  en 1997. Lambert Wilson instaurera une complicité avec le réalisateur qui lui donnera à nouveau un rôle dans "Pas sur la bouche" en 2003 puis dans "Coeurs" sorti en 2006.

Lambert Wilson joue sur scène en français et en anglais, notamment dans "A Little Night Music" (avec Judi Dench, au Royal National Theater de Londres, en 1996, dans une mise en scène de Sean Matthias), ainsi que dans "Ashes" d’Harold Pinter en 1998, "L’Amour de l’Amour", "La Machine Infernale", "La Célestine", "Eurydice", "Ruy Blas". Il se met aussi en scène dans "Les Caprices de Marianne" (qui débuta en 1994 au Théâtre des Bouffes du Nord puis "tourna" à travers toute la France) et en 2002 dans "Bérénice", avec Kristin Scott Thomas (au Festival d’Avignon, puis au Théâtre National de Chaillot).a-l-aveugle-07-03-2012-1-g.jpgwilson.jpg
 et "Babylon A.D." Il est à l'affiche du film de Vincent Garenq, "Comme les autres"  aux côtés de Pilar Lopez de Ayala et Pascal Elbé.

En 2010, il incarne dans "Imogène Mc Carthery" un jeune policier gauche et naïf mais toujours très classe et so british, au côté de Catherine Frot, héroïne du film.
La même année, Xavier Beauvois lui offre un rôle clé dans son parcours personnel puisqu'il incarne un moine de Tibéhirine dans "Des Hommes et des Dieux".
 Le film remporte le Grand Prix, le Prix du jury œcuménique et le Prix de l'Education nationale du 63ème Festival de Cannes et le film obtient 11 nominations aux César 2011, dont celle du meilleur acteur pour Lambert Wilson.

En 2011, Lambert Wilson  prête sa voix à deux films d'animation avec "Cars 2" et "Ernest et Célestine", avant de donner la réplique à Jacques Gamblin dans le thriller "A l'aveugle". Entre-temps, l'acteur a participé au film d'Alain Chabat "Sur la piste du Marsupilami.
 Il est remarquable dans "La princesse de Montpensier
montpensier 
Il triomphe actuellement sur les écrans dans sa confrontation avec Fabrice Luchini dans "Alceste à Bicyclette".
      
lambert_wilson.jpg 

Published by ANDRE - CINEMA

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog