Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

l_apollonide___souvenirs_de_la_maison_close-0.jpg

 

Synopsis : À l'aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d'une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s’organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs... Du monde extérieur, on ne sait rien. La maison est close.

 

 

 

 

   
l_apollonide_souvenirs_de_la_maison_close2.jpg
Ma curiosité était à son comble après les nombreuses critiques dithyrambiques sur ce film.
Il était question d'un film féministe...
J'ai vu un film languissant, vaguement esthétique, mais surtout foncièrement ennuyeux!
Il aura fallu deux heures pour m'expliquer que les maisons closes étaient merveilleuses, et que les prostituées du bois de Boulogne d'aujourd'hui, c'est pas bien...
apollonide.jpg

Si je puis risquer un conseil, n'allez pas perdre votre temps sur un thème éculé, quant aux femmes, j'espère qu'elles trouveront d'autres  défenseurs de leur cause. Allez plutôt voir Le cochon de Gaza...
apollonide.PNG

Published by ANDRE - CINEMA

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog