Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Essence, gaz, EDF, alimentation… Où est le président du pouvoir d'achat ?

Par Pascal Riché | Rue89 | 23/03/2011 | 11H26

Quelqu'un sait-il où est passé « le Président du pouvoir d'achat » ? On aurait besoin de lui en ce moment. Les prix des carburants ou du gaz ne sont pas les seuls à grimper : les Français encaissent augmentation sur augmentation, et c'est brutal. Ouvrez par exemple les journaux ce matin. :

Le Figaro. Forte hausse des prix dans les hypers. Les négociations se terminent entre la grande distribution et les industriels, certains produits alimentaires de base augmenteront de 10%.

Les prix ont déjà commencé à grimper depuis le 1er mars, et ceux que Le Figaro donne en exemple ne sont pas pas des produits luxueux, à lire le journal : pâtes, chocolat, beure, biscuits, pain, farine, camembert, huile et café….

Des hausses qui sont liées à celles des matières premières sur les marchés depuis l'été, mais pas seulement : nombre d'industriels se sont servis de ce prétexte pour augmenter leurs marges selon Jacques Creyssel, de la fédération du commerce et de la distribution.

Les Echos. EDF entend augmenter ses tarifs de 30% en cinq ans. C'est un scoop du quotidien économique qui tombe assez mal pour le gouvernement, à quelques jours du deuxième tour des élections cantonales.

Eric Besson, ministre de l'industrie, a démenti formellement avoir avalisé cette hausse (ce qui est vrai, mais ce que Les Echos n'ont jamais écrit). Mais comme le constate le journal, dont la ligne politique est pourtant loin de celle de L'Humanité :

« Contrairement au message officiel, la réforme du marché de l'électricité risque bel et bien d'entraîner des hausses de tarif pour les clients d'EDF. »

UFC-Que choisir. Le prix des pièces détachées de carrosserie ont augmenté de 26% en cinq
ans en moyenne. Avec des explosions çà et là : le pare-boue des Renault
Twingo, par exemple, coûte quatre fois plus cher qu'en 2005 ! Quand
réformera-t-on le monopole étrange (une spécificité bien française)
laissé aux constructeurs sur les pièces détachées ?

Les salaires, eux, n'augmentent pas, d'où un effet ciseaux

Gaz, électricité, essence, bouffe, bagnole… On comprendra que les Français, qui ne consomment pas que des forfaits Internet, des téléphones portables ou des écrans plats, soient inquiets pour leur avenir immédiat. D'autant plus que du côté de leurs salaires, les niveaux pétillent moins. Les mêmes Echos, mardi, titraient :

« Salaires : vers une nouvelle année de modération. »

Comme en 2010, les augmentations salariales dans les entreprises plafonneront en moyenne

cette année à 2,6%, selon le cabinet de conseil Aon Hewitt (sachant que l'inflation tournera autour de 2%). Et ceux des fonctionnaires ne devraient pas être plus pimpants.

Evidemment, ce sont les français les moins aisés qui seront pris dans cet « effet ciseaux » (prix en hausse, salaires stagnants). Et sauf réaction des pouvoirs publics, la France va tout droit vers un nouveau choc social, une nouvelle fracture. Le pouvoir d'achat, cela ne fait aucun doute, sera au cœur de la prochaine campagne des présidentielles.

Mais à l'Elysée ou à Matignon, on ne semble pas encore en avoir pris conscience. Nicolas Sarkozy avait conquis l'Elysée en promettant qu'il serait « le Président du pouvoir d'achat » qui « irait chercher la croissance avec les dents ».

Ces discours ne sont plus au gout du jour : le Président est trop occupé ces jours-ci à organiser des débats sur l'islam ou à faire de nouveaux cadeaux aux Français qui payent l'ISF.

sarko bla bla

Published by ANDRE - BILLET D'HUMEUR

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog