Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes.

Publié le par ANDRE
Publié dans : #HISTOIRE

519---Debarquement-allie-en-Normandie.jpg 

Le 6 juin 1944, à l'aube, une armada de 5.000 navires et 130.000 hommes, Britanniques, Étasuniens ou Canadiens pour la plupart, s'approche des côtes normandes. Protégée par 10.000 avions, elle s'apprête à débarquer sur les plages de Normandie.

expo debarquement

Dénommée «Overlord» (suzerain en français), cette opération aéronavale est la plus gigantesque de l'Histoire. Sa mission : chasser les Allemands d'Europe occidentale, établir une jonction avec les troupes soviétiques et en finir avec le nazisme.

debarquement

Commandé par le général américain Eisenhower, le débarquement de Normandie a été préparé en secret en Angleterre, dès la fin 1943, avec pas moins de 3.500.000 hommes.

Les Alliés ont réussi à convaincre Hitler que leur débarquement aurait lieu plus au nord, ce qui leur permet le jour venu de n'affronter que 17 divisions allemandes sur les 50 présentes dans la région.

Dans la nuit du 5 au 6 juin, 23.500 parachutistes sont lâchés derrière les lignes ennemies. À l'intérieur des terres, les réseaux de résistance s'activent.

para

Au matin du Jour J, à 5h30, les avions alliés et une demi-douzaine de cuirassés bombardent les fortifications des plages et des falaises. Une heure plus tard, cinq divisions commencent à débarquer sur autant de plages aux noms codés. De l'ouest vers l'est, Utah et Omaha (troupes américaines), Gold (troupes britanniques), Juno (troupes canadiennes) et Sword (troupes britanniques).

 

La chance sourit aux Alliés qui n'ont à affronter que deux avions de chasse allemands. Quant aux chars allemands, ils sont restés en réserve à l'intérieur des terres. C'est ainsi qu'à la fin de la journée, 135.000 hommes ont déjà réussi à poser le pied sur le sol français. Il faudra encore onze mois de combat avant que l'Allemagne ne capitule.

Commenter cet article

monica methol 24/01/2011



Merci, André.  C'est très émouvant, et nous fait rappeller une guerre que, si bien a été un charnage, comme tous les guerres, a eut ce coté de noblesse et de sacrifice qui ont liberé
l'Europe d'une tyrannie nazi, qui ont liberé l'Europe, notre civilizacion, point.  Je me souviens d'avoir été au cimetière américain, complètement silencié par cette succession de centaines
de croix toutes blanches si bien ordennées, complètement shockée, à mes dixneuf ans, en pensent:  ils étaiis aussi jeunes que moi. Je pleure en me rappelant. 



mobil home d'occasion 26/01/2011



JE découvre votre blog avec un vif intérêt. Contenu original et intéressant, ça nous permet de découvrir plein de choses


 


 


 


 


 


 


 


 



Recent posts

Hosted by Overblog