Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par ANDRE

COSTA BLANCA

 

Inlassablement, le flot s’en va et s’en vient le long de l’étendue de sable blanc.

Le soleil matinal transperce la rosée,

Et toujours le bruit des vagues à mes oreilles vient raisonner.

Un homme sur la plage pêche.

Quelques oiseaux piaillent déjà en survolant mon balcon.

Au loin s’étale la moderne cité,

Avec ses hautes tours et ses ambigüités,

C’est la ville tumultueuse et moderne,

La ville qui se découpe malgré ses formes ternes.

Quelques rares embarcations traversent l’horizon,

Des gouttes de transpiration m’inondent déjà sur le balcon.

Il est tôt mais il fait chaud, mon esprit vagabonde au loin,

Il survole l’immense étendue d’eau, je me sens bien…

 

André Obadia

Commenter cet article

Primavera 01/05/2010 16:10



Bonjour,


En promenade sur les blogs, je découvre...le bruit des vagues, une image familière dont je ne me lasse pas.


Bonne soirée et un petit brin de muguet porte-bonheur


Prima     



 



ANDRE 02/05/2010 07:45



Bonjour


merci de votre visite et du muguet.


J'ai visité votre blog très poétique et joliment illustré


J'y reviendrai.


Cordialement


André