Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Fou rire, citation littéraire, prises de bec... 

 

 

Le garde des sceaux m'aura très agréablement surpris par la qualité de ses interventions lors des débats de l'assemblée pour l'adoption de la loi sur le mariage pour tous. Elle aura gagné sans conteste, ses galons de battante...

 

 

christiane-taubire.jpg

 

"Depuis le début du débat sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexe, les éloges pleuvent sur Christiane Taubira. On est loin de 2002, quand l'ancienne députée de Guyane, candidate à la présidentielle, avait été accusée par certains d'avoir empêché Lionel Jospin d'atteindre le second tour avec ses 2,32% des voix au premier tour. Nommée au ministère de la Justice en mai 2012, Christiane Taubira devient la cible privilégiée de la droite, qui la soupçonne de laxisme. Finalement, ce sera le débat sur le mariage pour tous qui va la révéler. Voici comment, en une semaine, la garde des Sceaux est devenue l'idole de la gauche et des partisans du mariage pour tous.


1Galvaniser son camp


Quand on évoque Christiane Taubira avec les députés de la majorité, un mot revient sur toutes les lèvres : la fierté. Il a suffi d'un discours pour que la garde des Sceaux change de dimension. Mardi 29 janvier, Christine Taubira prononce le discours qui ouvre les débats à l'Assemblée nationale. Pendant 30 minutes, sans lire ses notes, la ministre de la Justice va impressionner la gauche. Elle rappelle d'abord les évolutions du mariage civil depuis 1791, inscrivant son action dans l'histoire. Puis, la ministre évoque des arguments de l'opposition pour les combattre, suscitant la colère sur les bancs de la droite et galvanisant la majorité. Quand les protestations se font trop nombreuses, elle lève la main en direction de la droite de l'hémicycle, comme pour dire 'arrêtez, je ne vous entends pas'. Et, quand elle souligne sa fierté de porter ce texte, elle se tourne vers la majorité, le sourire malicieux. Effet garanti : les députés de gauche lui offrent une standing ovation.

"Elle met le feu à l'hémicycle", explique Olivier Dussopt, député PS de l'Ardèche. "Avoir une ministre si enthousiaste, cela redonne forcément de la fierté et de l'énergie", dit-il. Pour Jean-Jacques Urvoas, président socialiste de la Commission des lois et député du Finistère, Christiane Taubira "incarne parfaitement le texte". "Elle est engagée, sincèrement engagée. Et en même temps, elle ne s'éloigne jamais du fond du texte, c'est très rassurant pour la majorité." Certains évoquent Simone Veil ou Robert Badinter pour parler de la dimension prise par Christiane Taubira. "Elle en a la trempe", confirme le président de la Commission des lois. Samedi, pour l'anniversaire de la ministre de la Justice, les députés de la majorité ont organisé une haie d'honneur pour la sortie de leur nouvelle chouchoute. Christiane Taubira reçoit de nombreux mots encourageants ou admiratifs pendant les séances, et à la suspension, les députés de la majorité la saluent, l'entourent.


2Maîtriser ses dossiers et se montrer combative


Techniquement, la ministre a travaillé ses dossiers pour laisser le moins d'angles d'attaque possibles à l'opposition. "Le texte, elle le maîtrise par cœur. Elle a les connaissances techniques et maîtrise les valeurs de la loi", explique Olivier Dussopt. "Elle répond à tout, elle ne laisse rien passer", admire le député de l'Ardèche. Face à l'opposition qui mène depuis plus d'une semaine une guérilla parlementaire, véritable guerre des nerfs, Christiane Taubira passe son temps à éplucher le Code civil, prendre des notes. Puis, quand vient son tour, la garde des Sceaux empoigne le micro et combat les arguments de ses adversaires. "Elle est inébranlable sur la forme comme sur le fond, constate Olivier Dussopt. Elle reste impassible face aux invectives et à certaines surenchères, on voit d'ailleurs qu'elle prend plaisir à les combattre."

Face à Laurent Wauquiez qui accuse la ministre de l'avoir traité d'hypocrite, Christiane Taubira hausse le ton. "Je maintiens que je pose des mots sur des sentiments et des comportements. Et je dis que, oui, il reste hypocrite de faire semblant, de ne pas voir ces familles homoparentales et ces milliers d'enfants qui sont exposés au regard social réprobateur." Galvanisée, la gauche l'acclame debout.

Et quand Elie Aboud, député UMP de l'Hérault, évoque le "triangle rose" (porté par les homosexuels dans les camps nazis) et le "triangle noir" (destiné aux "asociaux"), la réponse de la garde des Sceaux ne se fait pas attendre. Le regard noir, elle foudroie le député, le doigt pointé vers lui : il est "inqualifiable de faire un mot d'esprit sur une expression pareille", a jugé Christiane Taubira, provoquant une bronca à droite.


3Etre lyrique et citer des poètes


Singularité de la ministre : son éloquence. "Elle a un lyrisme qui lui est propre, note Jean-Jacques Urvoas. Les mots claquent dans sa bouche, son français est soutenu. C'est un atout redoutable pour répondre aux attaques de l'opposition." Christiane Taubira détonne dans un univers où tout est très codé. "Elle est hors-norme, elle est très sincère dans son combat, cela pousse à l'admiration", estime le président de la Commission des lois. Et pour étayer ses arguments, la ministre, grande amatrice de poésie, cite de mémoire de grands auteurs. Léon-Gontran Damas, René Char, Paul Ricœur... "Elle a une très grande culture générale, reconnaît Olivier Dussopt, ça force l'admiration." Ainsi, pour répondre à Hervé Mariton, député UMP en pointe dans la lutte contre le mariage des couples du même sexe, Christiane Taubira convoque une nouvelle fois Léon-Gontran Damas. La scène est atypique à l'Assemblée nationale. La ministre de la Justice semble slamer. Là encore, les députés de la majorité l'ovationnent.


4Se faire respecter par l'opposition


Bien sûr, l'UMP ne dresse pas des lauriers à Christiane Taubira. Mais les députés de l'opposition reconnaissent en la garde des Sceaux une combattante, une adversaire à leur hauteur. Jean-Frédéric Poisson, député du Parti chrétien démocrate, affilié à l'UMP, est l'un de ceux qui la combattent frontalement. Il admet avoir du "respect pour la combattante" ainsi qu'"une forme d’estime pour son talent", comme le rapporte Libération.fr. Pierre Lellouche, député UMP, considère la ministre comme une "star-guignol" : "Sur le fond, elle ne me convainc pas, mais il faut admettre que c'est une bonne combattante." Et, malgré la longueur des débats, la violence de certains échanges, une certaine complicité s'est installée entre la ministre et les hérauts de la lutte contre le mariage pour tous. Mardi soir, répondant à une question du député UMP Philippe Gosselin, qui venait d'employer l'expression "petits bouts", Christiane Taubira a été prise d'un fou rire. Ne parvenant pas à s'arrêter, elle s'est pincé le nez et est retournée à sa place, communiquant son hilarité au public. Un moment de détente rare dans l'hémicycle depuis plus d'une semaine.

Si Christiane Taubira est épaulée par la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, c'est la première qui concentre quasiment toutes les attaques de l'opposition. "Avec elle, il y a du répondant, le débat est plus viril. Elle regarde l’opposition, elle affronte l’adversité, elle aime la joute. Elle aime séduire et convaincre. Pour gagner", explique à Libération Philippe Gosselin, l'un des plus fervents opposants au texte.


5Apporter une "bouffée d'oxygène" aux défenseurs du mariage pour tous


Christiane Taubira est devenue la coqueluche des partisans du mariage pour tous. Ainsi, les spectateurs qui ont été invités par les députés (en raison du nombre de places limitées et de la forte demande) à assister aux débats dans les tribunes veulent la voir. "Ils espèrent une poignée de main, une photo avec elle", raconte un député qui parle de "phénomène Taubira". Même son de cloche chez les associations de défense des droits des homosexuels, qui parlent de "bouffée d'oxygène". Nicolas Martin, qui a créé le collectif "Les OUTragés de la République", se réjouit du rôle joué par la ministre de la Justice : "C'est ce qu'on attendait depuis le départ, on se dit 'enfin !'. Après avoir été insultés et bafoués, on a quelqu'un qui porte fièrement notre combat, s'enflamme-t-il.

Elle incarne intelligemment le projet de loi, avec beaucoup de hauteur, et c'est la réponse la plus noble à toutes les agressions qu'on a pu subir depuis le début de ce débat."

Sur les réseaux sociaux, le "phénomène Taubira" est déjà visible. Un "mot-dièse" (#TeamTaubira) a été créé pour soutenir la ministre. Des internautes ont également lancé une opération pour lui offrir un bouquet géant afin de la remercier. "Avec des mots de fierté, d'inclusion, de fraternité, de tolérance et d'ouverture, avec une conviction et une facilité déconcertante, elle nous a émus, nous et nos familles, nos futurs maris et futures femmes…", écrivent-ils.Plus de 8 000 euros ont été récoltés. Lecabinet de la ministre a précisé que la somme serait reversée à des associations luttant contre l'homophobie. Un Tumblr est dédié à ses déclarations lors du débat et, déjà, des gifs (images animées) de la ministre circulent."tumblr_mhqtttmTK01qd5yqeo1_400.gif

Merci Madame la ministre, j'admire vos convictions et votre pugnacité.

 

 

 

 

 

Published by ANDRE - ACTUALITES

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog