Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CHERCHER DES NOISES / ORIGINE DES EXPRESSIONS / LITTERATURE

 

combat-17.gif

Chercher noise à quelqu’un / Chercher des noises

Chercher la querelle délibérément avec quelqu’un.

 

Le mot “noise” (”bruit, tumulte” puis “querelle, dispute” vers 1165) a une origine incertaine. On lui trouve deux origines possibles:

1. Selon Alain Rey (Le Robert, dictionnaire historique de la langue française) noise viendrait de l’étymon latin nausea (mal de mer, “nausée) par une évolution sémantique. Cependant, Alain Rey souligne que le glissement vers le sens de “bruit, tumulte” dès les premières attestations (en 1050) et vers le sens de “querelle, dispute” (1165) est difficilement explicable.

2. L’étymon latin noxia (”délit, faute, crime”) est aussi proposé comme origine de noise. Noxia serait lui-même issu de noxa (”faute, dommage causé”) appartenant à la famille du verbe nocere (”nuire”).

Le mot noise n’existe plus actuellement dans la langue française, il ne se retrouve plus guère que dans l’expression “chercher noise à quelqu’un” ou “chercher des noises”. Notons que cette expression se disait au XVIIe siècle “chercher noises pour noisettes” c’est à dire chercher querelle pour peu de chose. Par ailleurs, Alain Rey nous signale, dans son “dictionnaire historique”, que Furetière écrivait, en 1690, que “noise désignait autrefois toutes sortes de bruits, y compris le bruit agréable fait par les violons à une noce, et que l’on disait “faire noise” en bonne part au sens de “se réjouir”.” Notons que les anglais ont repris le terme noise dans ce sens puisque ce mot désigne le bruit dans leur langue.

La Fontaine utilisa, en 1678, le mot noise dans son sens de querelle dans une fable en ces termes:

Le renard au chat dit enfin:
«Tu prétends être fort habile,
En sais-tu tant que moi? J’ai cent ruses au sac.
- Non, dit l’autre; je n’ai qu’un tour dans mon bissac;
Mais je soutiens qu’il en vaut mille.»
Eux de recommencer la dispute à l’envi.
Sur le que si, que non, tous deux étant ainsi,
Une meute apaisa la noise.

 

“Le Chat et le Renard” (Livre IX - Fable 14)

Pour information, Noise est aussi é l’origine du terme noiseuse soit une femme qui cherche querelle, une “faiseuse” d’ennui. Femme qui se retrouve au coeur de l’action du film de Jacques Rivette La belle noiseuse, long métrage tiré d’un court roman de Balzac.

"Chercher des noises"   Signification
- Chercher querelle pour un motif futile.


Origine
Le terme noise (du latin nausea, nausée) signifie en vieux français, dispute, conflit. Longtemps utilisé seul, il n’apparaît désormais plus que dans cette expression qui date du XVIIe siècle, de même que cette jolie variante : « chercher noise pour noisette » (chercher querelle pour rien, pour une futilité). Notez que le mot a été emprunté par les anglais : noise (bruit).



 

Published by ANDRE - LITTERATURE, CULTURE

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog