Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par ANDRE

CHANSONS-NAIVES-ET-PERVERSES001.jpg

 

 

CHANSONS-NAIVES-ET-PERVERSES002.jpgA Mme Jeanne Granier

 

Ecoutez, et sachez comment,

L'an passé, j'appris la musique;

C'est aussi drôle qu'un roman,

Plus simple qu'un tour de physique.

Notez bien que mon professeur

Etait d'abord un tout jeune homme

A la voix pleine de douceur...

Peut-être même un prix de Rome.

Dès le premier jour il me dit:

"Savez-vous bien votre solfège?"

- "Pas trop." Alors il répondit:

"Nous l'apprendrons, prenez un siège."

Et m'asseyant sur ses genoux

Sans que j'y fisse résistance:

"La musique doit entre nous,

Dit-il, supprimer la distance!"

 

J'obéis, n'y comprenant rien,

Songeant: "C'est peut-être la mode."

Lui me dit: "C'est pour votre bien

Que j'adopte cette méthode.

Prenons d'abord la clé de sol

Puisque vous n'êtes pas très forte,

Et sans dièze, ni bémol,

Nous ouvrirons la bonne porte!"

 

"Comment, fis-je, et la clé de fa

L'apprendrons-nous bientôt?"

-"Gourmande.

Un peu plus tard sur le sopha,

Répondit-il à ma demande.

pourquoi vouloir sauter d'un coup

Par-dessus les préliminaires?

Cette ardeur nous promet beaucoup

De choses extraordinaires!"

 

Et sur la clé de sol d'abord

Quelques instants nous appuyâmes,

Exécutant avec transports

Une multitude de gammes;

Tous les tons et les demi-tons,

Même les gammes chromatiques,

Dans le fourmillement des sons,

Dansaient des rondes fantastiques.

 

Bref, j'appris, et comme en rêvant,

Grâce à la nouvelle méthode.

Des morceaux longs et d'un savant...

Croyez-moi, l'autre est moins commode,

Car dans une heure j'avais fait,

C'est très fort, mais c'est véridique,

Plus de six fois l'accord parfait...

Depuis, j'adore la musique!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article