Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

lapointe.jpg

 

Un grand talent à redécouvrir, si tant est que vous l'ayez oublié....

 

 

Vidéo de Jean-Claude Vernet

 

 

Madame Mado m´a dit
Ne venez pas mardi
Car il y a mon mari
Qui revient mercredi
Venez donc vendredi
Mais alors moi je dis
Je viendrai si ça m´dit dimanche

Madam´ Mado c´est ma voisine
Et la copin´ de ma cousine
Ell´s turbin´nt dans la même usine
Ell´s font des couteaux de cuisine,
A manch´ de corne.
A propos d´corne, ma voisine,
A un mari qui ne lésin´
Pas sur ses dépens´s de benzine
Il a un´ grosse limousine
Et un bicorne

{au Refrain}

Madam´ Mado ell´ me facine
Avec ses œillades assassines,
Et ses deux seins qui se dessin´nt
Sous son maillot à la piscine,
J´en perds le Nord
Ell´ voudrait bien que j´assassin´
Son vieux mari qui s´enracin´
Pendant que moi je me calcin´
D´amour pour ell´ sous la glycine
Et j´ai bien tort

Madame Mado m´a dit
Ne venez pas mardi
Car il y a mon mari
Qui revient mercredi
Venez donc vendredi
Mais alors moi je dis
Je viendrais si ça m´dit
Manche
de pelle à gâteau

Boby Lapointe Ta Katie t'a quitté (sur scène)

 

Ce soir au bar de la gare
Igor hagard est noir
Il n'arrête guère de boire
Car sa Katia, sa jolie Katia
Vient de le quitter
Sa Katie l'a quitté
Il a fait chou-blanc
Ce grand-duc avec ses trucs
Ses astuces, ses ruses de Russe blanc
Ma tactique était toc
Dit Igor qui s'endort
Ivre mort au comptoir du bar
Un Russe blanc qui est noir
Quel bizarre hasard se marrent
Les fêtards paillards du bar
Car encore Igor y dort
Mais près d'son oreille
Merveille un réveil vermeil
Lui prodigue des conseils
Pendant son sommeil

Tic-tac tic-tac
Ta Katie t'a quitté
Tic-tac tic-tac
Ta Katie t'a quitté
Tic-tac tic-tac
T'es cocu qu'attends-tu ?
Cuite-toi t'es cocu
T'as qu'à, t'as qu'à t'cuiter
Et quitter ton quartier
Ta Katie t'a quitté
Ta tactique était toc
Ta tactique était toc
Ta Katie t'a quitté
Ote ta toque et troque
Ton tricot tout crotté
Et ta croûte au couteau
Qu'on t'a tant attaqué
Contre un tacot coté
Quatre écus tout comptés
Et quitte ton quartier
Ta Katie t'a quitté
Ta Katie t'a quitté
Ta Katie t'a quitté
Ta Katie t'a quitté
Tout à côté
Des catins décaties
Taquinaient un cocker coquin
Et d'étiques coquettes
Tout en tricotant
Caquetaient et discutaient et critiquaient
Un comte toqué
Qui comptait en tiquant
Tout un tas de tickets de quai
Quand tout à coup
Tic-tac-tic driiiing !

Au matin quel réveil
Mâtin quel réveil-matin
S'écrie le russe blanc de peur
Pour une sonnerie
C'est une belle sonnerie.

 

Framboise ou Avanie et Framboise avec Boby Lapointe

 

      
Elle s´appelait Françoise
Mais on l´appelait Framboise
Une idée de l´adjudant
Qui en avait très peu, pourtant, des idées
Elle nous servait à boire
Dans un bled du Maine-et-Loire
Mais ce n´était pas Madelon
Elle avait un autre nom
Et puis d´abord, pas question
De lui prendre le menton
D´ailleurs, elle était d´Antibes!
Quelle avanie!

Avanie et Framboise
Sont les mamelles du destin!

Pour sûr qu´elle était d´Antibes!
C´est plus près que les Caraïbes
C´est plus près que Caracas
Est-ce plus loin que Pézenas? Je ne sais pas
Et tout en étant Française
L´était tout de même Antibaise
Et, bien qu´elle soit Française,
Et malgré ses yeux de braise
Ça ne me mettait pas à l´aise
De la savoir Antibaise
Moi qui serais plutôt pour!
Quelle avanie!

Avanie et Framboise
Sont les mamelles du destin!

Elle avait peu d´avantages
Pour en avoir davantage
Elle s´en fit rajouter
A l´institut de beauté, ah ah ah!
On peut, dans le Maine-et-Loire,
S´offrir de beaux seins en poire
Y a un institut d´Angers
Qui opère sans danger
Des plus jeunes aux plus âgés
On peut presque tout changer
Excepté ce qu´on ne peut pas!
Quelle avanie!

Avanie et Framboise
Sont les mamelles du Destin!

Davantage d´avantages
Avantagent davantage
Lui dis-je, quand elle revint
Avec ses seins angevins, deux fois dix!
Permets donc que je lutine
Cette poitrine angevine
Mais elle m´a échappé
A pris du champ dans le pré
Et je n´ai pas couru après
Je ne voulais pas attraper
Une Angevine de poitrine!
Moralité :

Avanie et mamelles
Sont les framboises du destin!

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog