Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA CAVALERIE

 

Agite, ô bon cheval,ta crinière fuyante,ruyante

Que l'air autour de nous se remplisse de voix!

Que j'entende craquer sous ta corne bruyante

Le gravier des ruisseaux et les débris des bois!...

 

Aux vapeurs de tes flancs mêle ta chaude haleine,

Aux éclairs de tes pieds, ton écume et ton sang...

Cours...comme on voit un aigle en effleurant la plaine

Fouetter l'herbe d'un vol sonore et frémissant.

 

Nage ainsi dans l'espace, ô mon cheval rapide,

Abreuve-moi d'air pur, baigne-moi dans le vent!...

 

SOLDATS018

SOLDATS013

 

SOLDATS014

 

Ces chevaliers a lor hotez (à leurs hôtels) venir,

Ces blancs haubers endosser et vêtir.

Les écuyers ces bons chevaux tenir.

 

SOLDATS015

 

Les cavaliers sont regroupés en "corps":


Les Cuirassiers

Le Cuirassier

Bardé d'acier

Attend frémissant, intrépide...

SOLDATS016

La charge sonne...il part au trot.

Et maintenant c'est le galop...

Malheur au fantassin timide!...

Le sol tremble sous le sabot

Des chevaux au galop rapide...

Eh hop! Eh hop! Eh hop! Hop! Hop!

 

Les Dragons


Suivi de ses Dragons, Murat s'est élancé.

Son bras se multiplie, et son damas qui vole

Trace autour de sa tête une ardente auréole.

SOLDATS017

 

Voyez ce dragon

C'est un fier luron!

C'est un "homme à la carabine"!...

Mais, entre nous,

Gare à ses coups

Deabre!...la lame en est fine.

 

Les Hussards


SOLDATS019

 


SOLDATS021

 

Les Chasseurs


SOLDATS020

 

Allons, chasseur, vite en campagne!.

Du cor n'entends-tu pas le son?

 

SOLDATS022

 

Les Chasseurs d'Afrique


SOLDATS023

 

Les Spahis


SOLDATS024

Voyez courir ces ardents cavaliers,

Qui, dans leur courses obliques, irréguliers

Sur leurs chevaux, caracolent, bondissent,

Jettent des cris dont les échos gémissent...



La Cavalerie de Remonte et la Cavalerie Territoriale.


SOLDATS086.jpg

 

 

 

A suivre: L'Artillerie

 

 

 


 

 

 

 

 



Published by ANDRE - HISTOIRE, CULTURE

commentaires

Marc Lefrançois 28/04/2010 09:18



Bravo pour cet article intéressant, riche et très bien fait! Je reviendrai pour voir l'artillerie...



ANDRE 28/04/2010 10:12



Bonjour Marc


merci de vos fidèles visites et à bientôt pour l'artillerie et la suite...


(J'entretiens le suspense)


cordialement


André



gérard 27/04/2010 10:33



A Bouvines, "la fine fleur" de la cavalerie française s'embourbe. A Waterloo, à Eylau, la cavalerie s'embourbe ou arrive trop tard. Dans notre différent avec les prussiens, les charges vont à
l'avantage des hulans, pourtant nos dragons, quelle allure !Surtout dans les salons ou les bordels.


La cavalerie sera définitivement enterrée en 14-18 pour devenir mécanique. Les chars, eux aussi s'embourbent.


Vision surréaliste : la charge de la cavalerie polonaise contre les Panzerdivisionen nazies. Beau comme l'Apocalypse selon Jeannot.


 


Ne reste plus que la Garde républicaine, admirable dans ses carroussels, ou quand elle descend les Champs avec le P de la R seul, ou avec un invité de marque Vuitton ou autre. Surveillance des
forêts parisiennes par les cavaliers de la garde ou de la gendarmerie, présence cavalière aussi à l'entrée du stade de France, lors du tournoi des six nations. Balades en forêts domaniales ou sur
le domaine littoral, parfois. Tout cela est beaucoup plus pacifique et bien sympathique.


Et le Cadre noir de Saumur ? Démilitarisé en partie. Horseshow de tradition en compétition avec les autrichiens et les espagnols. Quant aux fantasias marocaines, c'est un mélange de Dysneyland et
d'Hollywood.


Mais je préfèrerai toujours le cheval au cavalier.


Amicalement, à dada !



ANDRE 28/04/2010 10:05



Merci Gérard


pour ce superbe commentaire sur les exploits de notre cavalerie


Bonnes vacances et à bientôt



BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog