Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  girardot.jpg

 

Annie Girardot nous a quittés le lundi 28 février 2011.

Icône du cinéma français dès les années 50, Annie Girardot a eu une carrière hors du commun et s'est illustrée tout particulièrement dans les années 60-70.

Retour sur le parcours d'une actrice inoubliable.

Annie Girardot est née à Paris le 25 octobre 1931.  Elle suit des études d'infirmière à Caen avant de se tourner vers la comédie. En 1949, elle est élève de l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre et en 1954, elle sort diplômée du Conservatoire national supérieur d'art dramatique et intègre la Comédie Française.

En 1955, elle joue son premier grand rôle dans le film Treize à table d'André Hunebelle. On la retrouve ensuite face à Jean Gabin en 1957 et 1958 dans les films noirs Le rouge est mis et Maigret tend un piège.

En 1959, elle joue dans La corde raide avant de jouer Nadia dans le film Rocco et ses frères de Luchino Visconti. Ce rôle change le cours de sa vie puisque Annie Girardot épouse Renato Salvatori, son partenaire à l'écran, en 1962. Avec lui, elle a une fille prénommée Giulia.

En 1967, elle est remarquable dans le film Vivre pour vivre de Claude Lelouch et hilarante dans la comédie La vieille fille avec Philippe Noiret, en 1971.

Entre 1960 et 1970, Annie Girardot joue dans une quarantaine de films dont Le crime ne paie pas de Gérard Oury, Le vice et la vertu de Gérard Vadim, La bande à Bonnot de Philippe Fourastié ou La Vie, l'Amour, la Mort de Claude Lelouch.

En 1971, Annie Girardot s'illustre dans Mourir d'aimer, un film traitant de l'histoire d'amour interdite entre un élève et son professeur.

Dans les années 80, Annie Girardot se met à la chanson, en collaboration avec Bob Decout, qui devient pas la suite son compagnon. Elle monte même deux comédies musicales à ses frais, mais le succès n'est pas au rendez-vous.

Presque ruinée, Annie Girardot connaît une longue traversée du désert avant la renaissance en 1996, où son rôle dans Les Misérables de Claude Lelouch est couronné d'un César de la  meilleure actrice dans un second rôle.

C'est le 2e de sa carrière puisqu'en 1977, elle reçoit le César de la meilleure actrice pour son rôle dans Docteur Françoise Gailland. En 2002, les César la récompensent encore en tant que meilleure actrice dans un second rôle pour le film La Pianiste.

Depuis plusieurs années, Annie Girardot était atteinte de la maladie d'Alzheimer. En 2006, sa petite-fille révèle sa maladie au journal Paris Match, ce qui émeut le public.

En septembre 2008, un documentaire très touchant sur le combat de l'actrice contre sa perte de mémoire est diffusé sur TF1, avec la voix de Claire Keim en off.

En 2010, Giulia Salvatori, la fille d'Annie Girardot, déclare que sa mère n'a plus le souvenir d'avoir été actrice et demande qu'on respecte son intimité.

Annie Girardot s'est éteinte à l'âge de 79 ans à l'hôpital Lariboisière. C'est Lola Vogel, sa petite-fille, qui a annoncé son décès à la presse.

 

 

 

 

 

 

Annie Girardot - Filmographie

 

2009 Aux armes, etc.de Laure Hassan
2009 Le Miroir aux alouettes de Jude Bauman
2008 Annie Girardot, ainsi va la vie de Nicolas Baulieu (TV) (2008)
2007 Christian de Elisabeth Löchen (2007)
2007 Boxes de Jane Birkin (2007)
2006 C'est beau une ville la nuit de Richard Bohringer (2006)
2006 Le Temps des porte-plumes de Daniel Duval (2006)  
2005 Caché de Michael Haneke
2005 Je préfère qu'on reste amis de Olivier Nakache
2003 Prophétie des grenouilles de Jacques-Rémy Girerd
2002 Epsteins Nacht de Urs Egger
2003 Paris, je t'aime de Bernardo Bertolucci, Seijun Suzuki
2002 Les feux de la rampe de Philippe Azoulay
2001 Ceci est mon corps de Rodolphe Marconi
2001 Des fleurs pour Irma de Eric Lacroix
2000 La Pianiste de Michael Haneke
1999 T'aime de Patrick Sebastien
1997 L'Age de braise de Jacques Leduc
1998 Préférence de Gregoire Delacourt
1996 Les Bidochons de Serge Korber
1996 Noces cruelles
1994 Les Misérables de Claude Lelouch
1993 Les Braqueuses de Jean-Paul Salomé
1992 Portagli i miei saluti - avanzi di galera
1991 Toujours seuls de Gérard Mordillat
1990 Merci la vie de Bertrand Blier
1989 Il y a des jours... et des lunes de Claude Lelouch
1989 Comédie d'amour de Jean-Pierre Rawson
1988 Cinq jours en juin de Michel Legrand
1988 The Legendary Life of Ernest Hemingway
1988 Prisonnières de Charlotte Silvera
1984 Adieu blaireau de Bob Decout
1984 Partir, revenir de Claude Lelouch
1984 Souvenirs, souvenirs de Ariel Zeitoun
1984 Liste noire de Alain Bonnot
1981 La Revanche de Pierre Lary
1981 La Vie continue de Moshé Mizrahi
1981 All Night Long
1980 Une robe noire pour un tueur de José Giovanni
1980 Le Coeur à l'envers de Frank Apprederis
1979 On a volé la cuisse de Jupiter de Philippe de Broca
1979 Le grand embouteillage (L'Ingorgo - Una storia impossibile) de Luigi Comencini
1979 Bobo Jacco de Walter Bal
1979 Cause toujours... tu m'intéresses de Edouard Molinaro
1978 Le Cavaleur de Philippe de Broca
1978 girardot9.jpgLa Clé sur la porte de Yves Boisset
1978 L'Amour en question de Andre Cayatte
1978vas-y-maman-1.jpg Vas-y maman de Nicole de Buron
1978girardot8.jpg La Zizanie de Claude Zidi
1977 Tendre poulet de Philippe de Broca
1977 L'affaire
1977 Le Dernier baiser de Dolores Grassjan
1977 Le Point de mire de Jean-Claude Tramont
1977 Jambon d'Ardenne de Benoit Lamy
1977 À chacun son enfer de André Cayatte
1976 Cours après moi que je t'attrape
1975 D'amour et d'eau fraîche de Jean-Pierre Blanc
1975 Il pleut sur Santagio de Helvio Soto
1976 girardot3.jpgDocteur Françoise Gailland de Jean-Louis Bertucelli
1975 le Suspect (il Sospetto)
1975 Le Gitan de José Giovanni
1975 Il faut vivre dangereusement de Claude Makovski
1973 Juliette et Juliette de Remo Forlan
1974 La Gifle de Claude Pinoteau
1973 Ursule et Grelu de Serge Korber
1972 Il n'y a pas de fumée sans feu de Andre Cayatte
1972 Les Feux de la chandeleur de Serge Korber
1972 Traitement de choc de Alain Jessua
1971 La Mandarine de Edouard Molinaro
1971 girardot2.jpgElle cause plus, elle flingue de Michel Audiard
1971 girardot7.jpgLa Vieille fille de Jean-Pierre Blanc
1970 Clair de Terre de Guy Gilles
1969 Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais... elle cause ! de Michel Audiard
1970 girardot6.gifMourir d'aimer de Andre Cayatte
1970 Les Novices de Guy Casaril
1970 La Storia di una donna de Leonardo Bercovici
1969 La Bande à Bonnot de Philippe Fourastié
1969 La Piscine de Jacques Deray
1969 Seme dell'uomo
1969 Un Homme qui me plaît de Claude Lelouch
1968 Metti una sera a cena (Disons un soir à dîner )
1968 La Vie, l'amour, la mort de Claude Lelouch
1968 Dillinger è morto (Dillinger est mort )
1968 Bice skoro propast sveta (Il pleut dans mon village) de Aleksandar Petrovic
1968 Erotissimo de Gérard Pirès
1967 Les Gauloises bleues de Michel Courno
1967 girardot4.gifVivre pour vivre de Claude Lelouch
1967 Zhurnalist (The Journalist)
1966 Le Streghe (Les Sorcieres) de Pier Paolo Pasolini, Vittorio De Sica
1964 Un monsieur de compagnie de Philippe de Broca
1965 girardot5.jpgTrois chambres à Manhattan de Marcel Carné
1965 Guerre secrète (The Dirty Game) de Christian-Jaque, Werner Klingler, Terence Young
1965 Una voglia da morirede Duccio Tessari
1964 Déclic et des claques de Philippe Clair
1964 Le Belle famiglie de Ugo Gregoretti
1964 La Ragazza in prestito
1964 Les autre femmes
1963 La Bonne soupe de Robert Thomas
1964 girardot1.jpgLe Mari de la femme a barbe (La donna Scimmia) de Marco Ferreri
1963 Les Camarades (I Compagni) de Mario Monicelli
1962 Il Giorno più corto
1962 Smog
1963 girardot10.jpgLe Vice et la vertu de Roger Vadim
1961 Le Crime ne paie pas de Gérard Oury
1961 Le Bateau d'Emile de Denys de La Patellière
1961 Les Amours celebres de Michel Boisrond
1961 La Proie pour l'ombre de Alexandre Astruc
1960 La Française et l'amour de Michel Boisrond, Henri Decoin, Christian-Jaque, Jean Delannoy
1960 girardot11.jpgRocco et ses frères (Rocco e i suoi fratelli) de Luchino Visconti
1959 Recours en grâce de Laslo Benedek
1959 La Corde raide de Dudrumet Jean-Charles
1958 Le Désert de pigalle de Leo Joannon a
1957 Maigret tend un piège de Jean Delannoy
1957 L'Amour est en jeu de Marc Allegret
1957 Le Rouge est mis de Gilles Grangier
1957 Reproduction interdite de Gilles Grangier
1956 L'Homme aux clefs d'or de Leo Joannon
1955 Treize à table de André Hunebelle

Published by ANDRE - CINEMA

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog