ANNA / ECRIT PERSONNEL / POESIE

ANNA / ECRIT PERSONNEL / POESIE

ANNA

 

Anna, la belle Anna est morte ce matin,

Comprenez-vous cela, vous qu’elle aimait si bien.

Si souvent je l’ai vu courir à travers prés,

D’ailleurs qui ne l’a vue, et qui ne l’a aimée ?

Je revois son visage, ses yeux bleus, son sourire,

Je revois son image, pourquoi faut-il mourir ?

Anna, ma belle Anna, je venais ce matin,

Pensant te trouver là, pour me tendre les mains.

Je t’ai cherchée mon âme, je t’ai cherchée ma vie,

J’ai versé une larme sur ton corps avili…

Pourquoi ont-ils fait ça, Anna, ma belle Anna,

Les hommes de ta classe ont la rancune tenace…

Ils ont pris ton bonheur, m’ont retiré l’espoir,

Pourquoi, pour ton malheur, faut-il que je sois noir ?

 

André Obadia  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M
<br /> <br /> J'étais émouvais en lisant cela! Je me souviens que nous avons récité ce poème dans la maison des jeunes avec Paul Paya.<br /> <br /> <br /> Amitiés.<br /> <br /> <br /> Monica<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Bonjour Monica<br /> <br /> <br /> je suis toujours ravi d'avoir  des nouvelles d'Uruguay.<br /> <br /> <br /> Oui, nous avions fait ce poème à 3.<br /> <br /> <br /> Je n'ai plus de nouvelles de Paul. Il vivait en Suisse (Genève)où il était Kynésithérapeute.<br /> <br /> <br /> Il a eu aussi 2 garçons, mais a divorcé.<br /> <br /> <br /> Et toi, que fais-tu en ce moment ?<br /> <br /> <br /> à bientôt<br /> <br /> <br /> amitiés<br /> <br /> <br /> André<br /> <br /> <br /> <br />
Eclipse © 2014 -  Hébergé par Overblog