Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par ANDRE

florence-cassez.JPG

"La crise diplomatique entre la France et le Mexique s'amplifie et tourne à l'échange de critiques acerbes par voie de presse. Dans un entretien téléphonique accordé au Monde, le sous-secrétaire d'Etat mexicain aux affaires multilatérales et aux droits de l'homme, Juan Manuel Gomez Robledo a apporté une réplique cinglante, jeudi 17 février, aux allégations faites la veille par une source française "autorisée". Celle-ci reprochait au président mexicain d'avoir renié des engagements concernant Florence Cassez, la Française condamnée au Mexique à soixante ans de prison pour "complicité d'enlèvements".

Dans un français parfait, M. Gomez Robledo fait part de la consternation du gouvernement mexicain face à l'attitude de Paris. "Nous sommes choqués et très surpris. Nous ne comprenons pas pourquoi cette affaire a pris une telle dimension, alors que nos relations bilatérales connaissaient une phase extraordinaire !"


"POINTS DE VUE IRRÉCONCILIABLES"


"Il est absolument faux que le président Calderon se soit engagé à appliquer la convention de Strasbourg au cas [de Florence Cassez]", s'insurge notre interlocuteur, en référence à un texte invoqué par Paris pour tenter de rapatrier la Française. M. Calderon était seulement prêt à "étudier l'applicabilité" de cette convention. Or sa mise en œuvre nécessitait un accord préalable entre la France et le Mexique, impossible à obtenir en raison de "points de vue irréconciliables" constatés au sein d'un groupe bilatéral d'experts juridiques, mis sur pied en mars 2009.

Mexico a décidé de "suspendre" sa participation à l'Année du Mexique en France, après que M. Sarkozy eut annoncé, lundi, qu'il souhaitait la "dédier" à Florence Cassez. La suspension durera "jusqu'à ce que ces conditions irrecevables soient retirées, dit M. Gomez Robledo. La balle est du côté français.""

Natalie Nougayrède

 

                                                       **************************************

Avez-vous déjà eu honte d'être Français? Avez-vous l'impression que votre Président n'est pas représentatif?

Si tous les dirigeants étaient aussi caractériels que notre Président, notre planète serait une belle bombe à retardement, encore qu'avec Nicolas Sarkozy, la bêtise ne  se fait jamais attendre bien longtemps...

Commenter cet article