Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par ANDRE

CRISE

 

 

Politique industrielle : plus de 500.000 emplois industriels détruits

Compétitivité: +41 milliards d’euros de déficit commercial

Finances publiques : +600 milliards d’euros de dette publique

Politique fiscale : 75 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux grosses entreprises et ménages aisés

Secteur financier: 0 euro de taxe sur les transactions financières

Des promesses de plein emploi au retour du chômage de masse : +1 million de chômeurs

Pouvoir d’achat : 80.000 emplois détruits à cause des heures supplémentaires défiscalisées

Lutte contre la pauvreté : + 330.000 pauvres

Santé, déficits récurrents et dégradation de l’accès aux soins : + 37 milliards d’euros de déficit cumulé pour l’assurance-maladie

Retraites, une réforme injuste et insuffisante : 44 années de cotisations pour ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans avec le passage à 62 ans

Dépendance, les personnes âgées oubliées : Le financement de la dépendance est évalué à 9 milliards d’euros, dont 6 sont assumés aujourd’hui par les seuls conseils généraux

Politique de la famille: 12.000 places de crèche créées par an contre 200.000 promises sur le quinquennat

Que reste-t-il de notre école ? -80.000 postes dans l’Education nationale

Enseignement supérieur et recherche: 2 % du PIB seulement consacré au financement de la recherche

La casse des services publics en réseau : Plus d’1 Français sur 2 estime que les services de l’Etat ont évolué plutôt en mal ces dernières années

Une réforme de l’Etat brutale et inefficace : 0,5 % de PIB d’économies réalisées avec la RGPP

Fonction publique, du grand boum au grand pschitt : +1 % de fonctionnaires supplémentaires en trois ans

Logement, une politique coûteuse, injuste et erratique : plus de 3,6 millions de mal logés

Politique de la ville et rénovation urbaine, un paradoxe au détriment des banlieues : -30 % de moyens financiers pour la politique de la ville

Une politique culturelle obsolète : 20.600 lettres recommandées envoyées par Hadopi pour plus de 20 millions d’infractions constatées par an

Sport : 0,12 % du PIB du budget de l’Etat consacré au ministère des sports (contre 3 % promis)

Du Grenelle de l’environnement à  « L’environnement, ça commence à bien faire ! » : 2,5 milliards d’euros de nouvelles niches fiscales alors que le bilan devait être équilibré

L’atome roi, le refus d’une transition énergétique nécessaire : 10 % de la population en situation de précarité énergétique

Agriculture : 2,3 % de baisse du revenu des agriculteurs en 2011

Transports, : 6,5 milliards d’euros nécessaires pour la maintenance du réseau ferré

Nicolas Sarkozy ou la mise en spectacle de l’Etat : + 172 % de hausse de salaire pour le chef de l’Etat

Le massacre de contre-pouvoirs : plus de 20 utilisations du vote boqué (art. 44 al. 3) au Parlement

La justice: 57,7 euros consacrés par an et par habitant pour la justice en France contre 86,3 euros en Espagne

Décentralisation : 5 milliards d’euros de coût net pour la suppression de la taxe professionnelle

Sécurité, après dix ans d’agitation, un domaine à rebâtir : +2,5 % d’atteintes à la personne en 2010

La lutte contre les discriminations rattrapée par des impératifs électoraux : +20 % de réclamations par an pour la Halde

Immigration, le gouvernement a un problème avec les étrangers : 5 lois pour modifier les règles sur l’entrée et le séjour des étrangers ou l’acquisition de la nationalité

Les outre-mers méprisés : 39,4 % de baisse des crédits pour la mission outre-mer

Nicolas Sarkozy « sauveur de l’Europe », un mauvais mythe élyséen : 4 plans de sauvetage sans parvenir à enrayer la crise de la dette

Affaires étrangères, les impasses d’une politique de gesticulation : -10 % d’effectifs dans la diplomatie française

Un outil de défense malmené : 500 communes touchées  par la réforme de la carte militaire

Commenter cet article

Sidonie 16/02/2012 22:29


Bravo! Vous avez fait un véritable travail de recensement dans vos deux messages!

ANDRE 21/02/2012 15:48



Et je pense que tout n'y est pas...