Julia Jean-Baptiste "Music-Hall" // Nouveau clip disponible !

JULIA JEAN-BAPTISTE

 

NOUVEAU CLIP

MUSIC-HALL

SORTIE LE 15 JUIN

 

 

 

Pensé comme un hommage  à  sa  grand-mère, le clip regarde  à travers les  yeux  de Julia.

Elle,  qui  enfant,  imaginait son ainée en danseuse de music-hall.  Une  femme  singulière,

belle et pleine de vie. Empreint d’une douce folie, le clip joue sur les codes et l’esthétique

de ce genre, héritier du café chantant.

 

En les  ré-interprétant. Et en  jouant principalement avec des voiles, des drapés, des tissus.

Devenant   une  robe  gigantesque,  des  vagues   immenses,  un  ciel  bleu  étincelant,  des

rideaux d’un théâtre, un sol mouvant, un piano géant, une parure de plumes...

 

Le clip  est  comme  un  rêve.   Ou  plutôt  une  sorte  de  réalité  rêvée.  Où elle imagine la

Personne  qu’elle  admire  tant.  Julia  se  souvient,  idéalise  un  peu,  rêve  beaucoup.

En grandiose !

 

 

 

 

NOUVEAU CLIP

MUSIC-HALL

SORTIE LE 15 JUIN

 

 

 

Sur les premières notes de Music-Hall, la voix claire de Julia  Jean-Baptiste  s’élance

avec  force  et  grâce  telle  une  danseuse  sur  la  piste,  pour  célébrer  à travers le

parcours d’une étoile, toutes les femmes et d’abord celle de sa grand-mère, artiste

dans l’âme.

 

D’un claquement de doigt, Julia ravive l’enfance du  music-hall  avec  ses  pianistes  et

ses attractions d’entracte, et glisse avec la même lumière d’un couplet à la mélancolie

profonde à un refrain gorgé de couleurs éclatantes.  L’énergie  de  Music-Hall chanson

tourbillon écrite par elle, co-composée avec Jean Sylvain Le Gouic, complice, alter-ego

et arrangeur, repousse le vent de la nostalgie pour chanter une ode à l’instant présent.

 

Dans la dernière partie de Music-Hall, Julia rallume l’étincelle des passions endormies

avec  un  passage  parlé  qui  conclut  cette  belle histoire de transmission. La voici qui

feuillette  en  musique  un album photo - celui de sa grand-mère - et une vie file alors

du  boulevard  Saint-Marcel  où  elle  a grandi, aux grands boulevards du music-hall, à

Paris, et aux planches de Deauville. Les rêves enfouis et les fantasmes grandiloquents

de  cette diva  du quotidien sont illustrés par des trompettes et des trombones. Saisir

les émotions avant qu’elles ne se sauvent…

 

 

 

JULIA JEAN BAPTISTE

EN CONCERT

 

17 SEPT : Le Radiant - Lyon (1ere partie Cœur de Pirate)

23 SEPT : Rocher de Palmer – Bordeaux (1ere partie Cœur de Pirate)

29 SEPT : Rockstore – Montpellier (1ere partie Cœur de Pirate)

12 OCT : EMC2 – Rennes (1ere partie Cœur de Pirate)

 

 

FACEBOOK || INSTAGRAM

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Eclipse © 2014 -  Hébergé par Overblog